banniere

U Svegliu Calvese
et les Rencontres Polyphoniques de Calvi

Année 2008

Dernière mise à jour du site : 13/04/2011

Vous êtes ici : Musique/Chant corse/Rencontres polyphoniques/2008
1996   1997   1998   1999   2000   2001   2002   2003   2004   2005  2006 

 2007   2008   2009   2010   2011   2012   2013   2014   2015   2016   2017   2018 

poster


U SVEGLIU CALVESE

La Poudrière BP 37
20260 CALVI

Du 9 au 13 septembre 2008
XXèmes Rencontres de Chants Polyphoniques de Calvi
A’ l’iniziu c’era a voce

20ème édition et 19 ans… 19 ans déjà ! 19 ans et des centaines d’anecdotes, de rencontres, de voix qui s’entrechoquent, s’emmêlent, s’enlacent… Et des pays, des espaces, des mers, des reliefs, des horizons, que ces voix ont portés jusqu’à nous ... Et des langues, et des musiques véhiculées par ces langues ... Et des gens, des personnes, des individus, des êtres humains vus, entendus, écoutés pendant ces quatre jours si denses, qu’ils semblent contenir toute une vie et son humanité.

19 ans de rendez-vous avec le public, fixés par U Svegliu Calvese et A Filetta, dans la citadelle de Calvi, en septembre, ce mois à la fois nostalgique et apaisant. 20ème édition et 19 ans ...Une occasion de faire la fête, un prélude au 20ème anniversaire ! Et nous voilà battant le rappel de tous ceux qui ont marqué les éditions précédentes, et nous voilà le cœur déchiré d’être obligés de choisir, car les rencontres furent, à chaque fois, uniques, belles, essentielles...

Nous nous sommes donc donnés deux ans pour fêter cet anniversaire, pour nous remémorer les éditions passées et célébrer, nous l’espérons, les vingt ans à venir...

Et nous commencerons par inventer une rencontre dans les Rencontres, entre Danyel Waro et A Filetta, rencontre qui débutera en amont de la manifestation pour aboutir à une création, offerte au public le vendredi 12 septembre.
Nous retrouverons les Voix de Géorgie, ce mur compact de voix tendres et profondes qui ont fait vibrer plus d’une fois le public de la cathédrale. Et nous renouerons avec les polyphonies savantes, que nous avions un peu délaissées, avec Doulce Mémoire, qui arrive enfin, après plusieurs rendez-vous manqués !
De Bretagne, nous reviendra aussi Yann Faňch Kemener, qui, pour l’occasion, sera accompagné par le chanteur provençal, René Sette.

Voilà les premiers cadeaux que nous avons préparés pour que la fête soit belle. D’autres encore viendront s’amonceler sur notre scène/table de banquet : venus d’Italie sans doute, peut-être de Mongolie, et bien évidemment, de Corse.

De la cathédrale Saint Jean-Baptiste à l’oratoire Saint Antoine, en passant par la Place d’Armes, une fois encore les voix s’envoleront jusqu’aux remparts de la citadelle : ils en conservent l’empreinte pour qui sait les entendre...

XXes

À l'iniziu c'era a voce
XXèmes Rencontres de Chants Polyphoniques

9 - 10 - 11 - 12 - 13 septembre 2008
Citadelle de Calvi
BASTIA
Mardi 9
21 h Eglise Saint-Charles A Filetta (Corse) et Daniele di Bonaventura (bandonéon)
CALVI
Mercredi 10
18h Oratoire Chants de Bretagne et d'Occitanie
Yann Fañch Kemener (voix), Renat Sette (voix), François Fava (saxophones), Laurent Audemard (hautbois languedocien, clarinettes et composition)
Production : Le chantier à Correns- Co-production UPCP Métive)

21h30 Cathédrale Les Voix de Géorgie
Jeudi 11 18 h Cathédrale Tavagna (Corse)
21h30 Cathédrale Confrérie Sant Antone abbate (Calvi-Corse)
Doulce Mémoire (direction artistique : Denis Raisin Dadre)
Leçons de Ténèbres (Cristobal morales)
Doulce Mémoire est porté par la Région centre, le Ministère de la Culture et de la Communication, la DRAC du Centre, soutenu par le Conseil Général d'Indre-et-Loire, le Ministère des Affaires étrangères, Cultures France et la Ville de Tours
Vendredi 12 18 h Oratoire La Mal Coiffée (chant occitan)
21h30 Place d'Armes Rencontre entre A Filetta et Danyel Waro (Ile de la Réunion) en collaboration avec le festival AFRICOLORS
Samedi 13 15h-18h Cantu à l'asgiu: Polyphonies corses et sacrées, David Berkeley (Brooklyn, New-York)...
18 h Oratoire Nørn
Iod : quand trois sorcières du Nord inventent une langue
21h30 Place d'Armes Gabriel Yacoub De la nature des choses
Calusgiule à l'ultimu : clôture avec les participants aux Rencontres



Renseignements pratiques :

► Le concert d’ouverture, le mardi 9 septembre, se déroulera à Bastia (Eglise Saint Charles) en collaboration avec le Centre Culturel Una Volta.
► Les concerts à Calvi ont lieu à la cathédrale Saint Jean Baptiste ou à l’oratoire Saint Antoine, et sur la Place d’Armes, en plein air, pour les concerts du vendredi 12 et du samedi 13 septembre. Tous les concerts du soir ont lieu à 21h30.
► Tous les jours, à 18h (sauf à Bastia), ont lieu les Rencontres avec le public, animées par Philippe Jean Catinchi, journaliste au Monde.
► Le samedi 13 dans l'après-midi, dans la citadelle, Franck Tenaille animera un salon de musique autour de son dernier livre "Musiques et chants en Occitanie / Création et tradition en Pays d'Oc" (Editions Le Chantier/Edition du Layeur).


Tarifs :
► Bastia 21h et Calvi 21h 30 : 23 € - Etudiant : 15€
► Calvi 18h : 13 €. L’achat d’un billet pour le concert du soir permet de bénéficier d’un tarif préférentiel d’un montant de 6 € dans la limite des places disponibles.
► Abonnement (concerts de 18h et du soir) : Calvi : 85 € - Bastia et Calvi : 97 €
► Le samedi, les concerts de 16h à 18h sont gratuits.

Renseignements et réservations :
U Svegliu Calvese - La Poudrière - B.P. 37- 20 260 Calvi
Tél. : 04 95 65 23 57 Fax : 04 95 65 41 54
mail : rencontrespolyphoniquescalvi@orange.fr
 


Compte-rendu des XXes Rencontres polyphoniques
du 9 au 13 septembre 2008


Mardi 9 septembre, Bastia

C'est drôle à dire, mais ce mardi après-midi d'avant Rencontres, j'ai le trac !

Cette année, c'est l'église Saint-Charles Borromée qui accueille la soirée bastiaise d'ouverture de ces XXes Rencontres. Au coeur du vieux Bastia, Saint-Charles n'est pas évidente à trouver. Des marches, une église : est-ce la bonne ? Nous sommes vite rassurés, Maxime nous accueille du haut des marches, et nous retrouvons José, Jean-Luc et Paul, qui affirme avoir mal à la gorge. La suite nous montrera que sa voix est intacte !

Au programme la rencontre entre A Filetta et Daniele di Bonaventura. Retrouvailles plus que rencontre puisque la première rencontre remonte à octobre 2006, précisément au concert des 20 ans de l'Aghja à Ajaccio, Daniele mêlant les accents de son bandonéon à ceux de la trompette de Paolo Fresu, du sax d'André Jaume et des percussions de Philippe Biondi. Depuis ce jour, Daniele est devenu un compagnon de route presque habituel d'A Filetta, qu'il a retrouvé pour Culomba, puis l'an dernier à Calvi et en juin dernier dans le cadre du festival de jazz.

Ce soir encore, l'osmose est parfaite entre Daniele et les chanteurs d'A Filetta qui, encore une fois, se sont surpassés.

Après une improvisation de plus de vingt-cinq minutes de Daniele au cours de laquelle on reconnaît le thème du Dies Irae de Passione et des extraits de son dernier CD Ritus (Litania), A Filetta rejoint le bandonéiste pour un Rex superlatif.

ddb
Daniele Di Bonaventura

Jean-Claude dit quelques mots pour introduire ces XXes Rencontres et appelle de ses voeux une véritable politique culturelle pour la Corse.

bastia

Un concert d'une énorme intensité, avec successivement Paghjella, 1901, U Cantu di l'acqua, U Lamentu di u banditu, Dies Irae, Beati, L'invitu, Liberata, Benedictus, Figliolu d'ella, Scherzi veranili, U Sipolcru et enfin deux rappels : La Folie du cardinal et Scherzi veranili. Les points culminants de ce fabuleux concert furent à mon sens 1901, de plus en plus parfait au fil des écoutes, le poignant Lamentu di u Banditu chanté par Jean-Luc accompagné par Daniele, un Benedictus somptueux, Liberata et pour finir U Sipolcru.

bastia

Ajoutons que l'acoustique de l'église est bien meilleure que celle de Ste Marie. Le public est parfait lui aussi, attentif et enthousiaste, réservant une longue ovation debout aux chanteurs et à Daniele. Deux rappels : La Folie du cardinal et Scherzi veranili.

Sur le parvis, beaucoup de figures connues : les chanteurs de Tavagna, Patrizia Gattaceca et Patrizia Poli, et les chanteurs des Voix de Géorgie.

Il est 23 h, l'heure de reprendre la route de Calvi...

Mercredi 10 septembre, Calvi

abonnés

Ouverture calvaise à l'Oratoire avec le groupe constitué autour des chanteurs Yann-Fañch Kemener et Renat Sette et des musiciens Laurent Audemard (clarinette basse, clarinette, hautbois languedocien) et François Fava aux saxophones (parfois deux simultanément) sopranino, soprano, alto et baryton.

sette
Renat Sette

Rencontre étonnante de trois univers, le chant breton, le chant occitan et les anches servies par deux musiciens exceptionnels.

kemener
Laurent Audemard et Yann-Fañch Kemener

Une durée exceptionnellement longue pour un "18 h", mais nul ne s'en plaint, c'était nécessaire pour apprécier pleinement cette création, quasi inédite.

k
Renat Sette et Yann-Fañch Kemener

Philippe-Jean Catinchi abrègera un peu les échanges pour permettre au public d'aller se restaurer avant le concert de la soirée.

k
Renat Sette,  François Fava, Laurent Audemard et Yann-Fañch Kemener


kemener

Mercredi 10 septembre

abonnes

Un court repas à L'Altu et nous faisons de nouveau la queue devant la Cathédrale. La foule se presse dès avant 20 h pour assister à ce qui s'annonce comme l'un des évènements de cette édition : la venue des Voix de Géorgie dans la formation quasiment initiale. Ils étaient venus pour la dernière fois en 1998. Depuis, deux d'entre eux ont disparu. Des retrouvailles forcément très émouvantes quand on connaît les liens profonds tissés depuis des années avec les Géorgiens.
En attendant le concert, on retrouve avec plaisir les visages familiers de l'équipe du Svegliu avec Claire, Jean-Marie, etc, on s'installe, excités, impatients.

voixG
Photo Denis Derond pour Corse Matin

C'est évidemment A Filetta qui accueille ses vieux amis. Un accueil époustouflant avec une nouvelle fois un 1901 sublime. Le Pater Noster qui suit est également magnifique, plus lent semble-t-il qu'auparavant. Un très beau Meditate avant un Sumiglia grandiose. Digne entrée en matière pour accueiilir les amis de Géorgie !

voix
Photo Denis Derond pour Corse Matin

Malgré les cheveux blancs, les neuf chanteurs ont encore une fois enthousiasmé l'assistance par leur puissance vocale alternant avec des moments d'une extrême retenue.

georgie

A la fin du concert, le public debout ovationne longuement les Géorgiens, qui chantent en rappel ... L'Anniversariu di Minetta. L'ovation est encore plus forte, et quand A Filetta revient sur scéne, c'est quasiment le délire. On sent que le moment va être historique. Les 16 chanteurs se regroupent, corses et géorgiens mélangés, et Jean-Claude entonne Alilo. Les voix se mélangent, puis la voix merveilleuse de Paul s'élève alors, monte, monte dans l'aigu... Un moment d'intense émotion, plusieurs Géorgiens sont en larmes, nous aussi.

geogie

On quitte la Cathédrale à regret, groggy, bouleversé par ces moments d'émotion. Les accents de ce Alillo resteront longtemps, c'est certain, dans les mémoires de tous les spectateurs...


Un reportage video de France 3 sur lequel on peut voir une partie des amis de l'invitu !




Découvrez Polyphonies et voix de Géorgie à Calvi sur Culturebox !

Jeudi 11 septembre, Calvi


Une longue journée...
Le midi, les amis (nous sommes maintenant 14) se sont retrouvés autour d'une bonne table, celle de Léon (Doumé, plutôt) à Cateri. Un moment de convivialité et d'amitié partagé autour de plats délicieux, que rêver de mieux ?

abonnes

A 17 h, le groupe est présent devant la Cathédrale pour le concert de 18 h du groupe Tavagna. Probablement le vétéran des groupes insulaires puisque fondé en 1965, Tavagna a d'autres activités que le chant et a contribué à la renaissance de cette micro-région située, rappelons-le, à l'est de la Castagniccia, entre Folelli et Moriani.

tavagna
Tavagna

Ce soir, après quelques paghjelle, le groupe présente sa Messa corsa per i tempi novi, avant de conclure par L'Anniversariu di Minetta suivi d'un chant bien enlevé.

abonnes

A 21h30, Pierre Bertoni et la Confrérie Sant'Antone Abbate présentent un extrait de l'Office des Ténèbres chanté à Calvi le Mercredi Saint. Antiennes, psaumes et laudes se succèdent avant le Benedictus et le Fracassu final.

af
(Photo empruntée au site myspace d'A Filetta)
A Filetta chante deux chants (seulement) : Rex et Benedictus.
La perfection. Un Benedictus dont on découvre encore d'autres facettes, ici Max, ici José, ici Jean... Au fil des écoutes, on perçoit davantage de cohésion tout en percevant chaque voix individuellement. Chaque chanteur est désormais également pleinement acteur. Un grand moment de beauté et d'émotion. D'ailleurs, après chacun des morceaux le public se retient avant d'applaudir, comme pour garder encore un instant une parcelle du chant qu'il vient d'écouter.

Et vient le concert principal de la soirée : Leçons de Ténèbres, l'office du Samedi Saint de Cristobal de Morales par l'Ensemble Doulce Mémoire. Une mise en scène de la liturgie de Pâques. Au fur et à mesure de l'avancement dans cette liturgie longue et éprouvante, les cierges sont progressivement éteints, l'office se terminant dans l'obscurité complète après le Miserere. Une très belle musique (avec flûtes et doulçaines), de très belles voix.

doulce
Doulce Mémoire

Pourtant, était-ce la chaleur étouffante de la Cathédrale (le thermomètre dépassant les 30° depuis la veille), ou bien la succession de chants religieux ? A la sortie, le public était assez peu enthousiaste, de nombreux spectateurs se disant même soulagés que cet office se termine enfin. Il est vrai que la musique et le chant étaient magnifiques mais que la succession de psaumes, après ceux des Confrères, a pu rebuter certains, de même que le cérémonial. Il faut dire aussi qu'à l'origine il n'était pas prévu que Tavagna chante sa messe.  Beaucoup de raisons concordantes pour un accueil un peu mitigé.

Vendredi 12 septembre, Calvi

Une météo toujours menaçante : temps orageux et instable, ciel voilé, et surtout, des rafales de vents violentes prévues pour cette première soirée en plein air sur la Place d'Armes.
Les techniciens s'affairent, Rémi est pessimiste. On évoque un repli sur deux lieux de concerts, A Filetta et Danyel Waro chantant deux fois dans l'Oratoire pour les deux moitiés du public...

12 18h

En attendant, on espère une accalmie en entrant à l'Oratoire pour le concert de La Mal Coiffée. Six filles déjantées qui se sont emparées des mélodies populaires de l'Aude pour en faire des polyphonies malicieuses et rythmées.

12 21h

Après ce moment de bonne humeur, la pluie douche nos espérances. L'hypothèse des concerts à l'intérieur semble se confirmer. En attendant, nous courons à L'Altu pour un rapide dîner.
Vers 20 h, les responsables du Svegliu demandent au public de se répartir entre l'Oratoire et la Cathédrale.  A 21 h nous entrons à l'Oratoire, où les techniciens mettent la dernière main à la sonorisation. Le temps passe, quand soudain on démonte les micros et Rémi nous dit "ce sera dehors". On se demande si l'on a bien compris, mais effectivement, tout le monde évacue l'Oratoire et la Cathédrale pour se retrouver sur la Place d'Armes. Chacun s'installe, on déploie des tapis, on sort les coussins, on se couvre car le vent est froid, et enfin le concert commence.

AF Waro

Au bout d'un moment on ne fait plus attention au vent dans les micros, on se concentre sur la silhouette de Danyel Waro. Encore une rencontre réussie entre A Filetta et le maloya. Danyel Waro et A Filetta avaient eu leurs premiers échanges en 2003 lors des XVes Rencontres. Après ce premier contact artistique et humain, Danyel et Jean-Claude avaient gardé le contact et l'idée de "réaliser un jour quelque chose ensemble". Après avoir travaillé à distance pendant de longs mois, A Filetta et l'ensemble réunionnais ont répété ensemble toute la semaine dernière. Et visiblement, nos amis prennent beaucoup de plaisir à ce chant plus scandé qu'à l'ordinaire. On se surprend à écouter L'Invitu comme on ne l'avait jamais entendu ("Ribombinu puru i scaccani", ça swingue et on ne s'en était jamais aperçu !) 


Découvrez mondomix.com le magazine des musiques en couleurs!

waro

waro


w


w

w

w


w

w


w

Une vidéo de nos amis de tra-noi :


Samedi 13 septembre, Calvi

Dès ce matin, il n'y a malheureusement plus aucun doute : le final ne se déroulera pas sur la Place d'Armes. Le vent est violent et Météo France annonce pluie et rafales de force 8. Nous en avons confirmation en arrivant sur la Place d'Armes, dont le matériel de sonorisation a été démonté par les techniciens, qui se sont vraiment démenés tout au long de ces Rencontres pour nous offrir une prestation de haute qualité. 

Nous nous dirigeons d'abord vers chez Tao, où un concert impromptu d' Isulatine a été annoncé. Quelques trop courts extraits du dernier CD du quatuor, Sumena amore, et nos amies laissent la place à Frank Tenaille qui vient présenter et dédicacer son dernier ouvrage(*).

isulatine

En attendant nous gagnons l'Oratoire, où trois Confrères (parmi lesquels Pierre Bertoni et Stéphane Serra) présentent leurs chants, avant un gospel chanté par Marion avant l'entrée du très attendu David Berkeley. Belle voix, beau physique (curieusement le premier rang est aujourd'hui occupé par de très jeunes filles...)

david

Un bon moment, même si le style musical de l'Américain de Tralonca détonne un peu dans ces Rencontres.

13 18h

A 18 h c'est le trio Nørn qui fait son entrée pour Iod. Trois Suissesses qui ont inventé un langage, le nørnik. Elles captivent d'entrée l'assistance par leur jeu de scène, leurs regards et la grande qualité des compositions et de l'interprétation vocale.

norn 1

norn

norn

norn

norn


13 21h
Pour le final, le public est donc invité à choisir entre la Cathédrale et l'Oratoire, les artistes se déplaçant pour offrir une prestation sensiblement identique dans chacun des lieux. Nous optons pour la Cathédrale, nos amis de Tra Noi restant à l'Oratoire.

A la Cathédrale se succèdent donc : A Filetta qui chante Nana, Kyrie, Violetta et Sumiglia, avant une interruption provoquée par le malaise - heureusement sans gravité - d'une spectatrice. Daniele di Bonaventura fait son entrée pour U Cantu di l'Acqua avec A Filetta puis interprète quelques compositions personnelles. Puis les Voix de Géorgie entrent en scène pour quatre chants, suivis de Nørn. Puis Gabriel Yacoub pour une prestation beaucoup trop courte avant de laisser la place à Danyel Waro et A Filetta. Un concert encore meilleur que celui de la veille (le vent en moins et la proximité en plus), on sent l'admiration réciproque entre Corses et Réunionnais et le grand plaisir qu'ils prennent à chanter ensemble. Un très long, très prenant morceau sur le maloya, un Invitu revisité, A Merula chanté par Danyel et ses musiciens, les pas de danse de chacun des membres d'A Filetta resteront dans les souvenirs de cette belle soirée.

"(Les XXes Rencontres) devaient s'achever samedi soir par un final regroupant tous les participants. Finalement, "Les Voix de Géorgie" jouant les prolongations en donnant un concert le dimanche à l'Oratoire, c'est finalement le 14 septembre que les Rencontres de chants polyphoniques 2008 se sont closes. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elles auront été riches et belles. Fructueuses aussi. (...)"
Pour lire l'intégralité de l'article d'Isabelle Volpajola publié dans le Corse matin du 14 septembre, cliquez sur ce lien.

(*) Musiques et chants en Occitanie - création et tradition en Pays d'oc, Le chantier/Editions du Layeur

Le concert des Voix de Géorgie, parlons-en. Un oratoire comble pour ces "prolongations" des Rencontres (on en redemande pour chaque édition !). Un concert encore plus beau que le mercredi, la proximité en plus.

voix

voix


 

NOTE IMPORTANTE

sur les photos de concert :

Les photographies de concerts, c'est très bien, chacun aime bien ramener un souvenir de ces beaux moments. Mais les photographes - amateurs ou professionnels - peuvent vite devenir une plaie pour les artistes et les spectateurs. Bips, bruits de déclenchement, flashes, etc., tout cela peut véritablement gâcher un concert, sans parler des sonneries de téléphones.

Les organisateurs avaient donc pris la précaution de signaler avant chaque concert que les téléphones portables devaient être éteints et que les photos, même sans flash, étaient interdites. Un peu déçu mais comprenant fort bien les motivations de cette interdiction, j'ai respecté la consigne, bien que mon matériel soit entièrement silencieux, afin d'éviter tout effet d'entraînement. J'ai néanmoins pris quelques photos, mais uniquement au moment des applaudissements et saluts au public, et également pendant le concert en plein air ainsi que pour le concert très "visuel" de Nørn à l'Oratoire. Ce sont ces photos que vous pouvez voir sur cette page.


La prochaine édition des Rencontres de Chants Polyphoniques aura lieu du 15 au 19 septembre 2009
A l’année prochaine !!!


Les autres activités du Svegliu Calvese

On ne le dit pas assez, les activités du Svegliu ne s'arrêtent pas après le final des Rencontres !

Pour une salle de spectacle !

Les membres des différentes associations culturelles de Calvi demandent depuis des années la création d'un lieu de spectacles : pour des raisons pratiques, économiques, et parce qu'elles pensent que c'est la seule façon d'implanter une action à long terme.
Cette position est, sans nul doute, partagée par une grande partie de la population permanente.
Et sans doute, les élus y sont-ils sensibles puisque la communauté de communes de Calvi a lancé une étude pour laquelle elle a missionné un cabinet d'études spécialisé, qui nous a consultés.
Pour autant, le jour où la communauté de communes de Calvi sera dotée d'une salle de spectacles, les problèmes du Svegliu Calvese seront-ils résolus ?
Assurément, non. Bien sûr, nous pourrons demander à louer la salle, selon le réglement qui sera établi, chaque fois que nous en aurons besoin.
Mais qu'en sera-t-il des ateliers, des répétitions, de la création et de la professionnalosation des jeunes artistes ?
Nous avons pu vérifier, à l'usage, les bienfaits d'une salle et les progrès qu'elle pouvait amener aussi bien dans la réflexion et la défintion des objectifs que dans l'action elle-même. Nous avons pu aussi constater les limites, les contraintes et les coûts qu'entraîne l'utilisation temporaire de ce lieu.
Dans tous les cas, après maints débats, maintes tergiversations, nous avons décidé de nous porter acquéreurs de ce lieu que nous avons baptisé "U Teatru", mais que les Calvais appellent plus communément "Weldom", puisque c'était effectivement un magasin de bricolage à cette enseigne.
Les propriétaires qui, jusqu'à ce jour continuent à nous le prêter, nous encouragent dans notre entreprise.
Nous savons que nous aurons à faire face à un investissement important, d'autant que nous n'avons ni la vocation, ni les compétences d'un agent immobilier.
C'est un local qui présente de multiples avantages :
- il est situé à peu près à égale distance de Champeau et de la Gendarmerie qui peuvent être considérés comme les extrémités du Calvi urbanisé;
- il bénéficie du parking de la gare;
- il dispose d'une belle superficie;
- il peut être utiisé dans un premier temps sans avoir à faire de gros investissements;
- il est proche des écoles et du collège;
- il peut ramener la vie dans une ville qui meurt 6 mois de l'année.
Si l'inquiétude face à ce défi existe, elle est contrebalancée par les perspectives qu'offrirait l'acquisition de ce lieu : les retombées s'en feraient sentir au sein de l'association bien sûr, mais aussi, sans nul doute, sur Calvi tout entier.
Pour que Calvi, et les Calvais, bénéficient d'un espace culturel auquel ils ont droit, venez nous rejoindre !

Pour souscrire :

Téléchargez le bulletin de souscription ou contactez U Svegliu Calvese.
Tél : 04 95 65 23 57  Fax : 01 95 65 41 54  E-mail : svegliu@wanadoo.fr


teatru


  Communiqué -  Communiqué -  Communiqué

U Svegliu Calvese Communique:

U TEATRU – Avenue de la République – CALVI

Vendredi 28 mars à 21h

NOTTE BLUE  TRIO - Concert

Dégustation de Chants Corses à la sauce Notte Blue

Vous prenez des ingrédients bien de chez nous:

Quelques chants en langue corse issus de la tradition ou pêchés dans d'autres mers. Vous les servez sur une voix trempée dans du jazz. Ajoutez une basse et une guitare bien fermes et vous assaisonnez le tout de percussions délicates.

Tout cela est mélangé tranquillement, sans se presser pour obtenir une ambiance épicée et sereine  évoquant les chaudes soirées d'été.


Réservations :

U SVEGLIU CALVESE La Poudrière, Citadelle B.P. 37 20260 CALVI      

Tél : 04 95 65 23 57 Fax : 04 95 65 41 54

Mail : svegliu@wanadoo.fr

 

notte


Antoinette, Jean-Noël et Thomas vous invitent à goûter avec eux cette recette où se la chanson Argentine et du Jazz.

Antoinette d'Angeli: Voix

Jean Noël Guglielmacci: Guitare et Basse

Thomas Moscardini: Percussions

Prix d'entrée : 12 € (tarif réduit: 7 €)

Photos et affiche : Jean Marie Colonna


Photos : Paul Parenti
hiver

Calendrier perpétuel des Rencontres

(merci à Max pour ses explications)

separateur

Haut de page   Accueil     Page précédente  En savoir plus   Mentions légales


Les pages "musique" sont organisées comme suit :

Le chant corse
Les pages consacrées à A Filetta :

A Filetta : témoignages 
Actualité et archives
Chants : les textes des chants
Concerts avant 2006
Concerts 2006
Concerts 2007
Concerts 2008
Concerts 2009
Concerts 2010
Concerts 2011
Concerts 2012
Concerts 2013
Concerts 2014
Concerts 2015
Concerts 2016
Discographie : tous les disques en détail
Repères chronologiques : A Filetta de 1978 à aujourd'hui
Parole : Les mots d'A Filetta (interviews, entretiens...)
Galerie photo
sans oublier mon livre sur A Filetta !

Les pages consacrées aux groupes, chanteurs et musiciens corses

Les pages consacrées aux paroles des chants corses :

- page "chants d'A Filetta",
- chants corses d'hier
- chants corses d'aujourd'hui

Les compte-rendus de concerts

Les pages consacrées aux Rencontres polyphoniques de Calvi :

Les invités des Rencontres (tous les artistes y ayant participé au moins une fois)

Le jazz et la page consacrée à Paolo Fresu

Les annonces et compte-rendus de concerts de jazz

Les musiques du monde

L'opéra, la musique baroque, etc.

Les inclassables

Les vidéos

Et enfin, ma sélection de disques du mois.


Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.1