Concerti :
Compte-rendus et photos de concerts - Année 2018

Dernière mise à jour : 22/08/2019

Musique/Concerts/2018

Sur cette page, concerts de : 

Rappelons que les annonces de concert sont en page "Agenda".

Et que la liste des vidéos est ici.

17 janvier 2019

silo

2018

17 décembre 2018

anziani

24/28 novembre 2018

Les Musicales de Bastia

Les magnifiques photos d'Eric Champelovier (Novellart-2B - Photographies )

Image    Image    Image

Image    Image   

Diana Saliceti - ©Novellart-2B - Photographies
Image    Image    Image
Dom La Nena - ©Novellart-2B - Photographies
Image    Image

Image    Image
Alcaz et Jeanne - ©Novellart-2B - Photographies
Image    Image

Image    Image
Glenn Arzel et Claire Nivard - ©Novellart-2B - Photographies
Image    Image

Image    Image    Image    Image

Image    Image   
Brigitte - ©Novellart-2B - Photographies
Image    Image

Image    Image
Hugh Coltman - ©Novellart-2B - Photographies
  
bastia2018

9 septembre 2018

Lea Antona à Pigna

Accompagnée de son frère Nico et d’Arnaud Giacomoni (guitares et chant), Lea interprète notamment « O Ciucciarella », « Beata Funtanella », « À mezu mare », « Diana di l’Alba »», « A mio lingua » et en rappel « Dì ciò chè tu voli ». Jouant aussi parfois du violon, Lea possède une tessiture cristalline et une voix d’une grande pureté. On a hâte de l'entendre dans d'autres contextes, notamment dans "Ulysse sans terre" aux Rencontres de Calvi.

lea

lea

lea

lea

lea

8 septembre 2018

Barbara Furtuna à l'Île-Rousse

Encore une belle soirée à l'Île-Rousse! Ce soir c'était le groupe Barbara Furtuna que nous retrouvions pour son dernier concert en Corse de l'année, toujours en l'Eglise de la Miséricorde. Comme nous en discutions après le concert avec Jean-Philippe, nous avons plus souvent l'occasion de voir le groupe sur le continent qu'en Corse! Et pour nous c'était le premier concert avec Fabrice Andreani. On retrouve avec plaisir Maria delle sette spade, u Lamentu di u Castagnu, Maria, Ad amore, Si vita si, Quantu Volte, on redécouvre In Casa mè chanté par André, pour finir par un Diu vi salvi regina recueilli et un Brunetta plein d'humour. Une soirée mémorable !

5 septembre 2018

I Campagnoli à l'Île-Rousse

Quel bonheur de retrouver la terre corse et les amis chanteurs ! Ce soir, à l'Île-Rousse, c'est Didier Cuenca que nous avons retrouvé sur les marches de l'Eglise de la Miséricorde avec le groupe I Campagnoli (Guy Calvelli, Louis Crispi, Isabelle Gianelli et Didier). Un très beau concert, commencé par un Stabat Mater de création, suivi de créations du groupe (dont un magnifique morceau dédié à Maria Gentile), de reprises et de paghjelle, sans oublier le duo flûte/violon. Didier utilise en plus de la flûte traversière, une flûte en bambou de sa fabrication. Le concert se termine sur un vibrant Diu vi Salvi Regina chanté au milieu du public. On retiendra l'évidente cohésion du groupe, et l'étendue des tessitures des trois chanteurs, chacun passant de seconda à bassu sans difficulté !

Merci et bravo aux quatre artistes !

camp1
camp2
camp3

Photos : Françoise Debeurme
Video : Françoise Debeurme

27 août 2018

settembrinu

19/26 août 2018

Les 18es Rencontres de Calenzana

Rencontres de Calenzana : La musique classique et contemporaine pour tout un chacun

 

Du 17 au 22 août prochain, la commune de Calenzana accueille les 18e Rencontres de musique classique et contemporaine. Sur différents sites de la microrégion balanine, des artistes aux voix d’ici et d’ailleurs se produiront au travers de 21 concerts destinés autant pour les néophytes que pour les mélomanes. Des rencontres qui, pendant ces cinq jours, proposeront au public d’autres activités telles qu’une master class, des projections de courts-métrages ou encore une conférence.

À la programmation de cette édition 2018, ce lundi 20 août dès 21h30 c’est l’ensemble de folklore vocal bulgare « Bulgarka Junior Quartet » qui se produira à la Chapelle Sainte-Restitude de Calenzana. À la même heure, ce mardi 21 août, l’ensemble La Chimera entonnera les chants et instruments Sud-américains également à la Chapelle Sainte-Restitude.

Intervista di Jean Sicurani : Direttore artisticu di i scontri di Calenzana.

Source : https://www.telepaese.corsica/

Les recettes du succès des Rencontres de Calenzana

calenzana

© Christian Giugliano/FTVIASTELLA

Les 18e Rencontres de Calenzana ont débuté. Jusqu'au mercredi 22 août, 21 concerts de musiques classique et contemporaine sont au programme.

Par France 3 Corse ViaStella Publié le 20/08/2018 à 10:40

La plaine de Balagne offre une scène extraordinaire pour écouter « L'Isle joyeuse » de Debussy.

La pianiste sud-coréenne Karam Kim a beau avoir déjà joué à 5 500 mètres d'altitude dans l'Himalaya, elle est impressionnée pour son premier concert en Corse. « Je n’ai jamais imaginé faire un concert en plein air comme celui-là. On peut regarder les montagnes et la mer en même temps. C’est vraiment impressionnant. J’ai vraiment ressenti un moment de partage de joie et de liberté. C’était vraiment super », explique Karam Kim.

Les recettes du succès des Rencontres de Calenzana
Intervenants - Karam Kim, pianiste ; Jean Sicurani, président des Rencontres de Calenzana. Equipe - Grégoire Alcalay ; Christian Giugliano ; Frédéric Bonnafous.

Concerts gratuits


Accompagnée par le clarinettiste Dominique Vidal, l'artiste n'est pas la seule séduite par ce concert en pleine nature. 150 personnes sont venues assister au spectacle dans ce champ d'oliviers. « On imagine des choses sur la musique. J’imaginais un petit lézard qui galopait le long des remparts de Calvi », explique une spectatrice.

6 000 personnes au total sont attendues aux rencontres de Calenzana. Et les organisateurs ont trouvé une bonne recette pour attirer les curieux : 10 concerts gratuits comme celui de samedi. « La musique est accessible à tous et on donne les moyens aux gens d’aller vers elle. Le côté financier est important, il y a des familles qui n’ont pas les moyens d’écouter de la musique, donc on essaye d’aller vers eux », indique Jean Sicurani, président des Rencontres de Calenzana.

Fin des rencontres mercredi. Prix des concerts de zéro à 25 euros.

vocal

freire

zilia

bulgares

nature

20 août 2018

muvrini

ciosi ballaboum

14 août 2018

feminarte

mandulina

9 août 2018

quilapayun

29 juillet 2018

milano

zamba

17 juillet 2018

« Tutt’in Piazza » pour le final de Festivoce

Vendredi, Festivoce faisait son traditionnel final « Tutt’in Piazza ». Tous les artistes ayant animé les trois jours de festival étaient réunis pour un dernier tour. Chanteurs, musiciens et comédiens ont investi les ruelles et les places du village pour accueillir les spectateurs avant un grand final sur la place de l’église. Un festival qui cette année encore a connu un immense succès.

Intervista di Bernardo Sandoval : Cullettivu « La Bohème ».
Intervista di Jérôme Casalonga : Direttore artisticu di Festivoce.

22 juin 2018

nuit

16 juin 2018

terra

14 mai 2018

blog
terras


bf1
Photos : Arlindo Homem / Terras Sem Sombra

Barbara Furtuna: um tesouro da ilha da liberdade

8 Mai 2018 - Mafalda Saraiva

O etnomusicó́logo Michel Giacometti nasceu na Córsega e foi quem primeiro aprofundou as ligações entre o Cante e a Polifonia das zonas rurais dessa ilha. Invocando essa herança partilhada, o festival Terras Sem Sombra chegou à cidade de Beja para receber o mais destacado ensemble corso da atualidade –Barbara Furtuna Voix Corses –,que apresentou no sábado à noite o concerto O Canto na Ilha da Liberdade.

Sempre que se fecha a porta de uma igreja em Beja, o festival Terras Sem Sombra abre muitas outras portas, porque apesar do Alentejo não ser uma ilha, é também ele um canto de liberdade. No passado dia 5 de maio, o Convento de São Francisco serviu de palco para receber o ensemble polifónico que faz brilhar a língua corsa, sem nunca abdicar da estreita fidelidade às tradições da ilha Córsega, aos seus valores e à sua história, abrindo uma via artística quase única e recusando cair em lugares-comuns ou reportórios estereotipados. André Dominici, Fabrice Andreani, Jean-Philippe Guissani e Maxime Merlandi escolheram um programa com composições religiosas e profanas, bem representativo da polifonia da Córsega, desde o século XVIII aos dias de hoje, não esquecendo as afinidades com o Cante. Tratou-se de uma ocasião única para conhecer uma tradição musical de que muito se fala, mas que pouco se escuta.

bf2
Photos : Arlindo Homem | Terras Sem Sombra

O fado é, talvez, a música tradicional portuguesa mais conhecida a nível mundial, mas Portugal tem uma música folclórica regional muito rica e essa riqueza deriva da grande diversidade de tradições ao longo do país, resultado da confluência de várias influências de origens distantes durante a sua longa história. A existência em Portugal de uma sociedade muito fechada durante décadas, especialmente nas zonas rurais, e a sua não permeabilidade às mudanças rápidas do mundo no pós-guerra, facilitaram a preservação das antigas tradições e da música, como é o caso do Cante. A sua importância e sobrevivência refletem-se ainda nos dias de hoje e uma das contribuições mais importantes para a manutenção desse património foi a de Michel Giacommeti. O etnomusicólogo nasceu na Córsega, mas foi em Portugal que passou o resto de sua vida, onde viajou por todo o país e fez um estudo sistemático da música folclórica portuguesa. Michel Giacometti nasceu para contar histórias, histórias de um povo que já desapareceu, mas não morreu.

bf3
Photos : Arlindo Homem | Terras Sem Sombra

A linguagem. A identidade. A cultura. A força da alma da Córsega. Ao longo de quinze anos, o quarteto Barbara Furtuna tem-nas honrado e elevado sem a necessidade de transcrevê-las na literatura constitucional. Se a inspiração do grupo é extraída das profundezas da tradição da ilha, a banda evolui nas fronteiras de uma história sempre viva e uma criação que renova o repertório e se abre para a música de outros lugares. Fiéis às tradições da ilha, aos seus valores e à sua história, e graças ao canto, os membros deste ensemble permitem construir pontes onde as nossas sociedades, cada vez mais frias, insistem em construir muros.

bf4
Photos : Arlindo Homem | Terras Sem Sombra

Tal como Giacometti, estes artistas contribuem para transmitir ao mundo toda uma seção da cultura da ilha, cantando exclusivamente em corso. E em toda parte, é esta capacidade de se moverem através da beleza do canto e da música que é apresentada em palco. Durante a noite de sábado, o quarteto encantou o público com melodias mais contemporâneas que se desviam da trilha batida e tornam a música mais acessível igualmente associada ao repertório sagrado. Mas além do repertório litúrgico, Barbara Furtuna ofereceu ao público melodias seculares sobre temas como o amor. Porque o amor também é ele próprio um canto de liberdade. A originalidade do grupo reside na sua capacidade de desenhar os dois estilos existentes na Córsega: o alto das montanhas, com vocais vigorosos e rústicos, e a beira do mar, suavizada por influências externas. Essa alternância deu um ritmo tónico e intenso ao seu desempenho no Terras Sem Sombra, lindo e libertador, tal como a ilha deles.

Source : labohemie.pt 

25 avril 2018

palatinu

Le chant et la musique corses en haut de l'affiche à Chamonix

Par Véronique EMMANUELLI--13 avril 2018

cham

Pour faire rayonner l'ile et mobiliser le public, les interprètes ont misé sur un répertoire festif. Photo Eric Courcier

La quatorzième édition de "La Corse à Cham" s'est déroulée du 6 au 8 avril. C'est Diana Saliceti qui assurait la présidence d'honneur de la manifestation. Trois jours de fête, de partage et de convivialité face au Mont-Blanc

Comme chaque printemps, chanteurs et musiciens corses se sont installés dans les restaurants, les rues et sur les places à Chamonix trois jours durant, à l'invitation de Roland Béraud, organisateur du festival La Corse à Cham . Et tous, ont pris un évident plaisir à transmettre et à témoigner de la créativité de la scène insulaire, à l'image du groupe Memoria , au pied du Mont-Blanc pour la troisième année consécutive. "Ce genre d'événement nous offre l'opportunité de promouvoir notre culture et de faire connaître notre chant au plus grand nombre" , résume José Puccetti, chanteur.

Dans cette optique, avec Ange Arrighi, Pierre Orsatelli, Lisandru Giudicelli, Jose Croce, Emilie et Julie, il trouve, de façon régulière, ses aises à Orange, dans différentes villes du Pays Basque, à Alberville, à Toulon, ou encore à Pertuis. Depuis la ville de Haute-Savoie, les artistes originaires de la Plaine orientale, de la région de Bastia et du Cortenais ont, en plus, la conviction de faire sens au plan international.

"On vient du monde entier et de toutes les régions de France jusqu'à Chamonix. La ville nous offre la possibilité d'établir une relation avec, entre autres, des Suisses, des Irlandais, des Américains, des Espagnols, des Indiens, des Japonais. Toutes les nationalités ou presque sont représentées", se félicite le chanteur.

Pour faire rayonner l'île et mobiliser le public, les artistes ont misé sur un répertoire festif. On a la mélodie enthousiaste. "N ous avons donné quatre représentations sur la place principale. À chaque fois, notre programmation privilégie les morceaux très rythmés, très entraînants au détriment de polyphonies, de chants de messe et autres belles chansons qui véhiculent une certaine tristesse. Nous avons estimé que ces registres n'étaient pas en phase

avec le moment. Ils supposaient un autre cadre. Dans une église ou dans une salle, les propositions musicales auraient été, sans doute, différentes", souligne-t-on.

Toutes les sensibilités du monde

En plein air, sur la place de Garmisch-Partenkirchen, au cœur de la ville, il faut d'abord savoir recréer une intimité joyeuse, se mettre en empathie avec toutes les sensibilités du monde tout " en s'adaptant à l'altitude et au froid". Les bons plans shopping du moment sont une donnée de plus à prendre en compte désormais.

Car, lors de l'édition 2018 du festival, les commerçants chamoniards ont sorti leurs étals dans la rue pour proposer les meilleures affaires à la clientèle. "Pour la première fois cette année, la municipalité nous a demandé d'animer la traditionnelle braderie des commerçants. Le beau temps, l'événement commercial, le chant corse ont attiré beaucoup de monde dans les rues de la ville. Les gens prennent volontiers le temps de s'arrêter devant chaque podium. La braderie n'a pas fait d'ombre au festival, bien au contraire", insiste Roland Béraud.

Et d'entrée de jeu, les artistes corses étaient de plain-pied avec le public. En 2018, on change de décor aussi. À la différence des années précédentes, le festival ne débute pas entre les murs du cinéma Vox. Il n'est pas, non plus, ponctué de projections de films. La cérémonie officielle d'ouverture de la quatorzième édition se déroule sur la place Garmisch-Partenkirchen.

Dans la foulée, artistes et autres membres de la délégation corse seront accueillis chaleureusement par Sébastien Baelus, directeur de la brasserie l'M. C'est également à l'M que le festival vivra ses derniers instants. Les artistes insulaires et leur public se retrouvent cette fois autour de la table pour manger nustrale. Une fois de plus, tout a été réglé à la perfection et avec générosité par Sébastien, le maître des lieux.

Avant de se quitter, Corses et Chamoniards ont pris rendez-vous pour 2019. On pense, d'ores et déjà, retrouvailles, chansons.

Certains artistes aimeraient bien voir converger gastronomie, artisanat et histoire de l'île.

Comme autant de facettes de l'identité insulaire et de vecteurs de liens entre Haute Savoie et Corse.

Pour l'heure, Roland Béraud préfère ne pas "trop s'avancer sur le sujet". Il lui reste un an pour mener à bien sa réflexion.

06/03/2018

vitalba

17/01/2018

Patrizia Poli à l'Alb'Oru

patrizia



separateur

haut de page     accueil    page précédente


Les pages "musique" sont organisées comme suit :

Le chant corse

Les pages consacrées à A Filetta :

A Filetta : témoignages 

Actualité et archives

Chants : les textes des chants

Concerts avant 2006

Concerts 2006

Concerts 2007

Concerts 2008

Concerts 2009

Concerts 2010

Concerts 2011

Concerts 2012

Concerts 2013

Concerts 2014

Concerts 2015

Concerts 2016

Concerts 2017

Concerts 2018

Concerts 2019

Discographie : tous les disques en détail

Repères chronologiques : A Filetta de 1978 à aujourd'hui

Parole : Les mots d'A Filetta (interviews, entretiens…)

Galerie photo

sans oublier mon livre sur A Filetta !

Les pages consacrées aux concerts du groupe L'Alba 

Les pages consacrées aux groupes et chanteurs corses

Les pages consacrées aux paroles des chants corses :

- page "chants d'A Filetta",

- chants corses d'hier

- chants corses d'aujourd'hui

Les compte-rendus de concerts ; les concerts du groupe L'Alba sont ici.

Les pages consacrées aux Rencontres polyphoniques de Calvi :

Les invités des Rencontres (tous les artistes y ayant participé au moins une fois)

Le jazz et la page consacrée à Paolo Fresu

Les annonces et compte-rendus de concerts de jazz

Les musiques du monde

L'opéra, la musique baroque, etc.

Les inclassables

Les vidéos

Et enfin, ma sélection de disques du mois.


Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.1