banniere

U Svegliu Calvese
et les Rencontres Polyphoniques de Calvi

Année 2006

Dernière mise à jour du site : 21/03/2011
Vous êtes ici : Musique/Chant corse/Rencontres polyphoniques/2006
1996   1997   1998   1999   2000   2001   2002   2003   2004   2005  2006 

 2007   2008   2009   2010   2011   2012   2013   2014   2015   2016   2017   2018 


À l'iniziu c'era a voce

XVIIIèmes Rencontres de Chants Polyphoniques


12 - 13 - 14 - 15 - 16 septembre 2006
Citadelle de Calvi

BASTIA
Mardi 12
21h30
Cathédrale Ste Marie - A Filetta (Corse)
- Faiz Ali Faiz (Pakistan)
CALVI
Mercredi 13
18h
Cathédrale - Ensemble Stepanida Borisova (Iakoutie)
21h 30
  - Aicha Redouane (Maroc)
- A Filetta (Corse – Medea)
Jeudi 14
18h
  - Faiz Ali Faiz (Pakistan)
21h30
  - Julia Sarr et Patrice Larose : Set Luna
(entre tradition sénégalaise et flamenco resongé)
- Mahotella Queens
(Afrique du Sud)
Vendredi 15
18h
  - Ensemble Leyli (chant persan)
21h30
Place d'Armes - Cant'in celli (Corse)
8 violoncellistes et 4 chanteurs corses (Jean-Luc Geronimi, Anthony Geronimi, Petru Santu Guelfucci et Michel Paoli)
- Rassegna (Chants de Méditerranée)
Samedi 16
16h-18h
Cathédrale - Cantu à l’asgiu :
Concerts dans la citadelle
avec la participation de l'Ensemble Leyli,  …..
18h
Cathédrale - Voce Ventu (Corse)
21h30
Place d'Armes « Le devisement du monde : et la division devient partage » :
A Filetta, Marie Kobayashi, Gurgon Kyap, Ensemble Leyli, Faiz Ali Faiz, Ensemble Stepanida Borisova, Mahotella Queens, Julia Sarr et patrice Larose, Rassegna : clôture avec les participants aux Rencontres
Chaque soir les chants d'A FILETTA accueilleront les groupes invités

Les autres concerts se dérouleront à Calvi, dans la citadelle (Cathédrale Saint Jean-Baptiste, Place d'Armes)

Da u 12 à u 16 di sittembre di u 2006, l'associu U Svegliu Calvese è A Filetta urganizeghjanu i diciottesimi scontri di canti pulifonichi in Calvi.
U scopu hè di mantene a lascita di sti canti è d'aprela à l'altre culture pulifoniche. Ghjè un appuntamentu musicale di prima trinca cù e voce di Faiz Ali Faiz (Pakistan), l'inseme Stepanida Borisova (Iakoutie), Aïcha Redouane (Maroccu), Julia Sarr è Patrice Larose, Mahotella Queens (Africa Suttana), l'inseme Leyli (cantu persanu), A Filetta, Cant'in Celli, Rassegna, Cantu à l'asgiu è Voce Ventu.

Aldilà di a so dimensione internaziunale, st'evenimentu mette in risaltu u spaziu è l'architettura di l'alta cità di Calvi chì u core batte à u ritimu di i cuncerti, attelli è scontri cunsacrati à l'arte di u cantu cù un grande C.

(texte en langue corse emprunté au site de l'ADECEC (voir page "liens")

 

affiche
Affiche conçue et réalisée par Area Communication

rencontres

Compte-rendu des XVIIIes rencontres polyphoniques
du 12 au 16 septembre 2006

Mardi 12 septembre, Bastia


Un (trop) court concert d'A Filetta, très inspiré : Le Lac, Rex, Kyrie, U Sipolcru, E Baioncule, La folie du cardinal (Exorciso Te), Pater Noster et Sumiglia, avant de laisser la place aux Pakistanais de Faiz Ali Faiz : le chanteur accompagné de Karamat Ali Asad et Mahmoud Ali, voix et harmonium, de Kashif Ali, voix, de l'excellent Rizwan Ali au tabla et de quatre choristes : Kaleem Akhtar, Fayaz Hussain, Iqbal Raunq et Rehmat Ali.
Une musique de la transe, très prenante. Quatre longs morceaux et un rappel. La voix de Faiz a une étendue exceptionnelle et rappelle celle de Nusrat Fateh Ali Khan auquel il rend d’ailleurs hommage dans son dernier CD. Concert très apprécié même si le lieu, moins intime que la Cathédrale de Calvi, crée une distance avec les artistes.

Mercredi 13 septembre, Calvi

Les prévisions météo pour la fin de semaine sont assez pessimistes et tout le monde craint que, comme l'an passé, le temps ne gâche le final.
Le premier concert de 18 h est ouvert par les iakoutes du trio Stepanida Borisova. La République de Sakha (Iakoutie jusqu'en 1990) est située au Nord-Est de la Sibérie orientale. Le peuple sakha est de langue turco-mongole et sa culture ancestrale se nourrit du chamanisme. Stepanida Borisova, entourée de Klavdia Khatylaeva et de German Khatylaev, présente une musique étrange, évoquant les steppes sibériennes, les chevaux, les oiseaux. Dans la culture sakha, la musique est définie comme un chaos permettant, par ses sonorités et mouvements, que s'épanouisse l'âme humaine...


photo


A 21h30, la grande chanteuse marocaine Aïcha Redouane avec son ensemble Al-Adwar, composé de musiciens (luth, qânûn, percussions) d’origines diverses : égyptiens, palestiniens, tunisiens, libanais… présentait le maqâm, chant de tradition de la Nahda du Proche-Orient. Un chant d’amour délicat sous le regard adorateur des musiciens du groupe. On regrette que le concert ne dure qu'un peu plus d'une heure...

Puis le moment tant attendu : Medea. Que dire de cette création incroyable ? Il faut se laisser emporter par le souffle d’A Filetta. Par rapport au disque tout récent, on note quelques changements, et c’est encore plus beau ! Un grand moment de plaisir musical, de partage et de communion ! Beati en rappel. Une soirée d'exception.


Jeudi 14 septembre, Calvi

Au concert de 18 h, un intervenant de très grande qualité en la personne de Vincent Zanetti, grand percussionniste, musicologue et directeur du festival « Les notes d’équinoxe de Delémont », introduisait Faiz Ali Faiz. Est-ce son intervention lumineuse et passionnée, est-ce la magie du lieu, toutes les personnes autour de moi ont davantage apprécié ce concert que celui de Bastia. On était littéralement porté par le chant de Faiz, accompagné à la perfection par l'harmonium et les tablas au long de ces trois longues suites et du rappel.


faiz


phot

A Filetta ouvre le concert de 21h30 avec le Dies Irae, Figliolu d'ella et Ghmerto.

Julia Sarr et Patrice Larose proposaient une rencontre entre le chant de tradition sénégalaise et le flamenco. Si l'on était séduit par la grâce et le chant de Julia Sarr, je dois avouer que je n'ai pas été entièrement convaincu par la synthèse des styles. Pour moi, l'excellent guitariste qu’est Patrice Larose m'a semblé jouer davantage à côté qu'avec Julia Sarr.

phot


Pour clore la soirée venaient les Mahotella Queens, trio féminin d’Afrique du Sud, desservies par une sono épouvantable et un piano désaccordé. Ce concert fut pour moi la seule déception de ces Rencontres.


Vendredi 15 septembre, Calvi
La Radio Suisse Romande avait commandé une création à l’ensemble de chant persan Leyli, composé de cinq jeunes femmes, trois iraniennes et deux ousbèkes. Présenté par Vincent Zanetti, ce concert donnait un aperçu du chant des femmes du harem dans le mode Mâhur au cours d'une longue suite de trois quarts d'heure. Après une présentation animée par Vincent Zanetti avec le professeur Jean During, musicien et directeur de recherches au CNRS, l'Ensemble offrait un dernier morceau.


leyli


Le soir, après le traditionnel accueil par A Filetta, qui nous offre Rex, Pater Noster et un Lamentu di Ghjesù admirable d'émotion, Cant'in celli faisait revivre la création donnée aux Rencontres de violoncelles de Moïta : quatre chanteurs se sont succédés, Jean-Luc Geronimi d'A Filetta, Michel Paoli de Tavagna, Anthony Geronimi, que l’on allait revoir avec Voce Ventu, et Petru-Santu Guelfucci de Voce di Corsica, accompagnés par les sept violoncellistes (Florent et Frédéric Audibert, Anne-Lise Herrera, Frédéric Lagarde, Guillermo Lefever, Paul-Antoine de Rocca-Serra et Ambre Tamagna), menés par Jean-Michel Giannelli.

Enfin le groupe marseillais Rassegna présente une tentative réussie de synthèse des musiques et des chants méditerranéens : Italie du Sud, Corse, Andalousie, Maghreb, Balkans. Magnifique. De la dizaine de chants, on retiendra notamment un superbe Ave Maris stella et un dynamique El Vito.


Samedi 16 septembre, Calvi

phot

On espère encore jusqu'à 17 h un miracle de la météo. En attendant, Jean-Luc et Marie Kobayashi répètent sur l'estrade installée sur la Place d'Armes, et l'Oratoire résonne des notes des violoncelles de Cant'in celli (sans les chanteurs, ils interprètent entre autres Ghmerto, une Moresca, L'Anniversariu di Minetta, un Tango, un morceau de Casals...), qui laissent la place aux iraniennes et ouzbekes de l'ensemble Leyli dans un programme plus varié que la veille : musique de cour, chants rythmés, chansons de réjouissance pour finir par la danse. Avant le concert de Voce Ventu, la mauvaise nouvelle tombe : les concerts auront lieu à la Cathédrale et à l'Oratoire, les groupes se succédant dans les deux lieux. Très beau concert de Voce Ventu, inspiré notamment par le groupe chilien Quilapayun dont ils interprètent Mi Patria. L'Ale di l'accunsentu, A Serva, Sittanta, la Prigaria à u Populu Corsu, un émouvant La Hija de Juan Simon, sur un poème traditionnel chilien, et une version étonnante de Ciuciarella se succèdent, pour finir avec Rughju di Vita dédié au commandant Massoud.

Pour le final, A Filetta présente quatre chants, Alillo, deux extraits de Marco Polo et Le Lac, puis les violoncelles de Cant'in Celli jouent Ghmerto. L'Ensemble Leyli leur succède pour trois morceaux, puis Jean-Luc Geronimi pour une monodie. Rassegna présente quatre morceaux, suivi par Stepanida Borisova rejointe par Marie Kobayashi pour un étonnant chant de sorcière. Marie chante encore deux chants japonais et un extrait de Marco Polo, puis Anthony Geronimi chante à son tour une monodie. Enfin Voce Ventu est de retour pour A Carta Nera, Juan Simon, un instrumental et A Serva, les violoncelles pour L'Anniversariu di Minetta. Il revenait aux Mahotella Queens de conclure la soirée, avant quelques mots d'Orlando Forioso et un vibrant Beati d'A Filetta. Un très beau final, laissant néanmoins un regret de ne pas avoir vu celui qui était prévu « Le devisement du monde : et la division devient partage » avec les larges extraits de Marco Polo et tous les groupes rassemblés.

Une belle programmation très cohérente. Un grand merci à tous les bénévoles du Svegliu Calvese !

citadelle
Corse-Matin du 15 septembre 2006

Calendrier perpétuel des Rencontres

(merci à Max pour ses explications)

separateur

Haut de page   Accueil     Page précédente  En savoir plus   Mentions légales


Les pages "musique" sont organisées comme suit :

Le chant corse
Les pages consacrées à A Filetta :

A Filetta : témoignages 
Actualité et archives
Chants : les textes des chants
Concerts avant 2006
Concerts 2006
Concerts 2007
Concerts 2008
Concerts 2009
Concerts 2010
Concerts 2011
Concerts 2012
Concerts 2013
Concerts 2014
Concerts 2015
Concerts 2016
Discographie : tous les disques en détail
Repères chronologiques : A Filetta de 1978 à aujourd'hui
Parole : Les mots d'A Filetta (interviews, entretiens...)
Galerie photo
sans oublier mon livre sur A Filetta !

Les pages consacrées aux groupes, chanteurs et musiciens corses

Les pages consacrées aux paroles des chants corses :

- page "chants d'A Filetta",
- chants corses d'hier
- chants corses d'aujourd'hui

Les compte-rendus de concerts

Les pages consacrées aux Rencontres polyphoniques de Calvi :

Les invités des Rencontres (tous les artistes y ayant participé au moins une fois)

Le jazz et la page consacrée à Paolo Fresu

Les annonces et compte-rendus de concerts de jazz

Les musiques du monde

L'opéra, la musique baroque, etc.

Les inclassables

Les vidéos

Et enfin, ma sélection de disques du mois.


Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.1