banniere

Jazz

Dernière mise à jour : 30/01/2016

Vous êtes ici : Musique / Jazz / Livres

"Carla Bley L'inattendu-e"

carla

Florin Ludovic (direction), Carla Bley, l'inattendu-e.
« Jazz land », Naïve livres, Paris 2013 [160 p. ; ISBN 978-2-35021-348-4 ; 28 €].
Paru en septembre 2013

Paru en septembre 2013 chez Naïve Livres « Carla Bley L'inattendu-e », regroupe des articles et interviews autour de cette grande musicienne.

« Carla Bley est aujourd’hui considérée comme l’une des artistes de jazz les plus originales des XXe et XXIe siècles. En puisant autant aux sources du jazz, de la musique religieuse, du folk, du rock, des musiques du monde, du cabaret ou de la musique classique, elle a su créer un style musical qui ne se laisse pas classifier. Carla Bley occupe de fait une place sans équivalent dans l’histoire de la musique mondiale, et du jazz plus particulièrement.

Célèbre pour son opéra Escalator Over the Hill, pour son rôle dans le mouvement free des années 1960, et pour ses collaborations avec des artistes comme Charlie Haden, Don Cherry, John Cage, Robert Wyatt, avec le batteur des Pink Floyd Nick Mason ou encore avec le bassiste de Cream Jack Bruce, Carla Bley a exploré les champs du jazz les plus variés, des contextes traditionnels jusqu’aux recherches les plus avant-gardistes et subversives. Si elle est d’abord et avant tout compositrice et arrangeuse, elle est aussi chef d’orchestre, organiste, pianiste, mais également coordinatrice de production et de diffusion underground. Elle fut ainsi pionnière dans son travail d’artiste indépendante, en développant par exemple son propre label actuel, WATT Records, ou en co-fondant la NMDS, un réseau de distribution pour la promotion de musiques nouvelles.

Le parcours inattendu d’une femme inattendue. »

Le livre débute par une interview d'Alex Duthil en 2011, puis l'on trouve un article écrit par Carla Bley à propos de son opéra « Escalator Over The Hill » (publié dans une revue à l'époque). Plus un long article de Jean François Mondot et Ludovic Florin sur cet itinéraire unique, qui débute avec le free jazz le plus débridé et parcourt un certain nombre de styles et de formations musicales jusqu'à aujourd'hui. Deux thèmes développés : l'humour et le décalage dans sa musique et l'erreur féconde : le «défaut faux » ou la « fausse fausse note ».
Une discographie et une bibliographie indicative complètent cet ouvrage richement illustré, selon le principe de cette nouvelle collection.
Tout cela fait un livre un peu "patchwork" mais passionnant.
Un ouvrage indispensable tant aux fans de Carla (dont je fais partie depuis longtemps) qu'à ceux qui souhaitent la découvrir.
J'ai relevé une seule erreur : la présence de Robert Wyatt dans "Escalator", mentionnée à tort dans le livre.

Deux livres en italien !

Commençons par celui du trompettiste Enrico Rava, "Incontri con musicisti straordinari - La storia del mio jazz", paru dans la Serie Bianca de Feltrinelli. Tout comme Paolo Fresu, Enrico Rava se raconte dans ce livre préfacé par Stefano Bollani. De Buenos AIres à New York en passant par Paris et l'Italie, on y croise Gato Barbieri, Don Cherry, Carla Bley, Paul Motian et quantité d'autres musiciens.

Quelques anecdotes savoureuses au passage - comment Gato Barbieri ne fut pas embauché par Miles Davis, les tenues sexy de Carla Bley, et beaucoup d'autres - et une passion pour la musique.

rava

Merlin Enrico - Rizzardi Veniero
Bitches Brew. Genesi del capolavoro di Miles Davis
2009, 318 p., Editore Il Saggiatore

bitches

Dix ans après Kind Of Blue, Miles Davis bouleversait à nouveau le monde du jazz (et pas seulement du jazz...) en 1969 avec Bitches Brew.

Enrico Merlin et Veniero Rizzardi analysent en détail ce chef d'oeuvre qui fut assez discuté lors de sa sortie. Avant d'entrer dans l'analyse proprement musicale, les auteurs montrent comment, en ces dix années écoulées entre Kind Of Blue et Bitches Brew, Miles passe du statut de jazzman pur et dur à un style afro-rock à mi-chemin entre James Brown et Jimi Hendrix.

Ayant eu accès aux archives de Teo Macero, Merlin et Rizzardi reconstruisent la genèse du disque en soulignant l'importance du travail de re-composition, de re-réation du producteur. Les différentes prises de Miles Runs The Voodoo Down, Spanish Key, Pharoah's dance sont analysées et démontées attentivement.

Des dernières notes du légendaire quintet des années soixante aux soirées au Fillmore East, l'histoire de ce disque allait devenir histoire de la musique.

Bill Evans par Pieranunzi

A signaler également Bill Evans, portrait de l'artiste au piano, l'excellent ouvrage consacré par Enrico Pieranunzi à son inspirateur.
Editions Rouge profond.

evans

 

separateur

Haut de page   Accueil     Page précédente  En savoir plus   Mentions légales


Les pages "musique" sont organisées comme suit :

Le chant corse
Les pages consacrées à A Filetta :

A Filetta : témoignages 
Actualité et archives
Chants : les textes des chants
Concerts avant 2006
Concerts 2006
Concerts 2007
Concerts 2008
Concerts 2009
Concerts 2010
Concerts 2011
Concerts 2012
Concerts 2013
Concerts 2014
Concerts 2015
Concerts 2016
Discographie : tous les disques en détail
Repères chronologiques : A Filetta de 1978 à aujourd'hui
Parole : Les mots d'A Filetta (interviews, entretiens...)
Galerie photo
sans oublier mon livre sur A Filetta !

Les pages consacrées aux groupes, chanteurs et musiciens corses

Les pages consacrées aux paroles des chants corses :

- page "chants d'A Filetta",
- chants corses d'hier
- chants corses d'aujourd'hui

Les compte-rendus de concerts

Les pages consacrées aux Rencontres polyphoniques de Calvi :

Les invités des Rencontres (tous les artistes y ayant participé au moins une fois)

Le jazz et la page consacrée à Paolo Fresu

Les annonces et compte-rendus de concerts de jazz

Les musiques du monde

L'opéra, la musique baroque, etc.

Les inclassables

Les vidéos

Et enfin, ma sélection de disques du mois.


Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.1