Agenda :
Les évènements culturels passés
Année 2023

Dernière mise à jour de la page : 18/12/2023

Vous êtes ici : Agenda

Concerts, festivals, fêtes...
Les évènements culturels 2023

(en Corse et ailleurs)


IMPORTANT :

Malgré tous mes efforts, cet agenda ne prétend pas être exhaustif.
Il est fortement conseillé de consulter en complément les sites des groupes (on en trouvera la liste en page "liens"). Celui de l'Agenda culturel Corse était bien utile, mais il semble ne plus être maintenu...

agenda

Chaque année avant l'été était publié "A canzone in giru", disponible (malheureusement souvent assez tard dans la saison) dans les Syndicats d'initiative et Offices du Tourisme et en téléchargement. Il semble lui aussi avoir été abandonné.

Il reste le site CorseMusicEvents mais il est loin d'être exhaustif...

Bref, on l'aura compris, il faut chercher un peu partout, notamment dans "Corse Matin" et sur Facebook!

J'invite les artistes et les groupes à me communiquer leurs dates, je me ferai un plaisir de les répercuter sur cette page.


À l'affiche

Série Constantinople Salle Gaveau

10 février 2023 à 20H30

Clair-obscur
A Filetta & Constantinople

Kiya Tabassian, direction
En savoir plus
Réserver

Série Constantinople Salle Gaveau

11 avril 2023 à 20H30

IL PONTE DI LEONARDO
Constantinople & Marco Beasley

Kiya Tabassian, direction
En savoir plus
Réserver

13 juin 2023 à 20H30

Kayhan Kalhor & Kiya Tabassian
Sétar Duo

En savoir plus
Réserver

La Corse débarque à Paris

CORSU MEZU MEZU revient avec un casting toujours plus prestigieux !

Les plus belles chansons Corses interprétées sur scène par les plus grands artistes.
Le collectif est de retour pour entonner les plus grands hymnes de l’Île de Beauté le 28 octobre 2023 à Paris La Défense Arena


Sommaire

À l'affiche
Groupes et artistes corses
Festivals
Autres musiques
Lieux
Théâtre
Expositions
Foires et fêtes
Autres manifestations culturelles
Associations
Cinéma
Humour
Télévision
Radio
Internet
Billetterie

En rouge, les mises à jour récentes.

GROUPES ET ARTISTES CORSES

A Filetta
Alba
Attalà
Balagna
Canta u Populu Corsu
Stéphane Casalta
I Chjami Aghjalesi
Chœur d'Hommes de Sartène
Antoine Ciosi
Diana di l'Alba
Trio Elixir
Felì
Fiuminale
Patrizia Gattaceca
Lionel Giacomini
Letizia Giuntini
Petru Santu Guelfucci
Incantesimu
Isulatine
Jakez Orchestra
Fabienne Marcangeli (Agenda Jazz)
Meridianu
I Messageri
Missaghju
Christophe Mondoloni
I Muvrini
Oriente
Doria Ousset
Jean-Charles Papi
Passione
Jean-Paul Poletti et le Chœur d'Hommes de Sartène
Patrizia Poli
Diana Saliceti
Soledonna
Spartimu
A Stonda
Suarina
Sumente
Surghjenti
Tempus Fugit
E Tintenne
Nicolas Torracinta
Voce Ventu
Voci di a Gravona
Xinarca
Zamballarana


A Filetta

Ghjennaghju / Janvier 2023

Sa 14 Bonlieu, Scène Nationale d'Annecy (74) 20h30 - LUMIO avec Abdullah Miniawy et Peter Corser

Frivaghju / Février

Ve 10 Paris, Salle Gaveau, 20h30 - CLAIR-OBSCUR avec l'Ensemble Constantinople
Ma 14 Ajaccio, Espace Diamant, 20h30 - RITRATTU de Céline Giovannoni avec Cie Studidanza

Marzu / Mars 2023

Sa 4 Quimper (29), Théâtre de Cornouaille 20h00 - LUMIO avec Abdullah Miniawy et Peter Corser

Aprile / Avril 2023

Lu 3 Split (Croatie), Hrvatski Dom - 20h00 - A Filetta en concert
Je 6 Perpignan (66) avec Abdullah Miniawy et Peter Corser Music, Festival de Musique Sacrée
Sa 8 La-Côte-Saint-André (38), Eglise, avec Les Allées Chantent
Di 9 La Tronche (38), Eglise Saint-Ferjus, avec Les Allées Chantent
Lu 10 La Grave (05), Eglise Notre-Dame de l'Assomption avec Les Allées Chantent
Je 13 Calvi (2B), Cathédrale Saint Jean-Baptiste

Maghju / Mai 2023

Me 3 Hamburg (D), Elbphilharmonie - 19h30 - Secondary rainbows avec l'Ensemble Resonanz et Catherine Lamb
Je 4 Hamburg (D), Friedrich-Ebert-Halle - 18h30 et 20h30 - Secondary rainbows avec l'Ensemble Resonanz et Catherine Lamb
Ma 30 Val-de-Reuil (27), Théâtre de l'Arsenal 20h00 - À Core Datu (concert-conférence)

Ghjugnu / Juin 2023

Je 01 Boulazac (23), L'Agora - 20h00 - LUMIO avec Abdullah Miniawy et Peter Corser
Sa 3 Marciac (32), L'Astrada - 20h30 - LUMIO avec Abdullah Miniawy et Peter Corser

marciac

La 32e édition des « Rencontres de chants polyphoniques » de Calvi a vu naître l’un des plus grands groupes de création vocale, composé du chœur corse A Filetta, et du chanteur hypnotique Abdullah Miniawy accompagnés par Peter Corser au saxophone, un projet qui fera certainement date.

Une incroyable alchimie entre des artistes dont le parcours révèle la curiosité et la volonté de donner à leur musique, toutes les couleurs du partage !

Une étrange osmose faite de voix qui semblent venues du fond des âges pour tisser à ce carrefour qu’est la Méditerranée éternelle de nouveaux rêves, de nouvelles sonorités tout en se faisant l’écho d’antiques civilisations issues de l’Orient profond. Des souffles et des timbres qui semblent s’être entendus et mêlés par-delà montagnes et déserts, depuis des temps immémoriaux...

De ce moment qui vibre encore dans les cœurs, est née l’envie d’aller plus loin pour faire émerger un métissage nouveau fait d’abandons tout autant que de conquêtes ; un chant nouveau, viscéral et généreux oú chacun existe parce que tous embrassent et approuvent.

Di 4 Marmande (47), Eglise Notre Dame, avec Staccato Crew Ma 13 Lumiu (2B), église
Ve 30 Nuremberg (D), St. Egien, avec l'Ensemble Resonanz et Catherine Lamb

Photo Jérôme Tisserand
L’Astrada – Marciac reçoit ce samedi 3 juin, à 20 h 30, l’ensemble polyphonique corse A Filetta avec le chanteur égyptien Abdullah Miniawy et le saxophoniste Peter Corser.

La salle de spectacle située à Marciac avait déjà reçu Abdbullah Miniawy et Peter Corser pour Le Cri du Caire lors de l’édition 2021 du festival Jazz in Marciac avec en spécial guest Erik Truffaz.

Cette fois-ci, Le Cri du Caire se joint à A Filetta avec un répertoire solaire, qui plonge l’auditoire dans ce carrefour culturel qu’est la Méditerranée, au travers du spectacle intitulé "Lumio".

Une rencontre artistique majeure qui a vu le jour lors de la 32e édition des Rencontres de chants polyphoniques de Calvi. Une incroyable alchimie entre des artistes dont le parcours révèle la curiosité et la volonté de donner à leur musique, toutes les couleurs du partage !

Tarifs : de 12 à 28 euros par personne. Informations complémentaires via le site web suivant : www.lastrada-marciac.fr

 

Aostu / Août

Calvi (2B), Cathédrale Saint Jean-Baptiste, 21h
Ma 8 Lumiu (2B), Eglise - 21 h

Settembre / Septembre

Ma 12 au Sa 16 Rencontres polyphoniques de Calvi
Je 21 Pruprià (2A)
Lu 25 Calvi, 19h

Sa 29 Krems (Autriche), Glatt&Verkehrt Festival - Lumio avec Abdullah Miniawy et Peter Corser

Am Samstag, den 29. Juli die Vokalgruppe "A Filetta" mit Abdullah Miniawy (Stimme, Songwriting) und Peter Corser (Saxofon, Komposition) widmet sich Musik aus Korsika und Ägypten.
Paghjella, die dreistimmige, jahrhundertealte A-cappella-Musik Korsikas, entstand vermutlich auf Basis des gregorianischen Chorals und von Volksliedern.
"A Filetta" ist das vielleicht bedeutendste Ensemble der 2009 ins UNESCO-Welterbe aufgenommenen Paghjella.

Ottobre / Octobre

Me 11 Berchidda (Sardaigne), 21h - Corsic'Ard avec Daniele Di Bonaventura

CORSIC'ARD: un nuovo incontro straordinario, prodotto dalla direzione artistica di #InsulaeLab, vedrà la luce a #Berchidda il prossimo #11ottobre.
La polifonia contemporanea corsa e il repertorio mediterraneo (con particolare attenzione a quello sardo e corso) coadiuvato da un improvvisatore puro come il marchigiano Daniele Di Bonaventura con il suono del suo #bandoneon. Un progetto co-arrangiato da Jean-Claude Acquaviva, leader storico del gruppo vocale A FILETTA (la felce in lingua corsa) e dallo stesso Di Bonaventura.
L’aria delle sei voci maschili si unisce a quella del mantice, dello strumento principe del tango che, a dispetto del suo ruolo nella musica argentina, nasce in Germania come organo portatile per accompagnare le funzioni religiose nelle chiese tedesche. Una nuova visione del canto interiore che appartiene da sempre alle isole vicine, #Sardegna e #Corsica.
Biglietti già disponibili su https://shop.ticketmaster.it/.../acquista-biglietti...
#infoline 342 647 6726

Je 12 Galtelli (Sardaigne), 19h30 - Corsic'Ard avec Daniele Di Bonaventura
Ve 20 Bastia, Casa di e lingue, 18h - U cantu sempre hè cantu : cuncertu à l'ìntimu
Sa 21 Calacuccia 17h - A' Core Datu
Di 22 L'Isula, Le Fogata, 18h : avant-première du film documentaire "I balconi" de Cathy Rocchi, en présence des chanteurs

Novembre

Sa 25 Île d'Yeu (85), Eglise Saint-Sauveur

Dicembre / Décembre

Ve 1er Lumiu, 18h30 Corsic'Ard avec Daniele di Bonaventura
Sa 2 E Ville di Parasu, 18h30 Corsic'Ard avec Daniele di Bonaventura

Tous les détails sur les programmes sur le site d'A Filetta : www.afiletta.com

Et sur les concerts passés en pages concerts (avant 2006), concerts 2006, concerts 2007, concerts 2008, concerts 2009, concerts 2010, concerts 2011, concerts 2012, concerts 2013, concerts 2014, concerts 2015, concerts 2016, concerts 2017, concerts 2018, concerts 2019, concerts 2020, concerts 2021 et concerts 2022..

Merci à Valérie et à Laura pour ces informations.

L'Alba

Frivaghju / Février 2023

Ve 17 Tarbes (65), Le Parvis Scène Nationale
Sa 18 Bayonne (64), Scène Nationale Sud-Aquitaine
Di 19 Hautefort-Saint-Agnan (24) église
Je 23 Termes d'Armagnac (32), église

alba

Ghjugnu / Juin

Di 06 Dortmund (D), Jazzclub domicil - 20 h 00 (Klangvokal Musikfestival)
Lu 7 Musicales de Bastia

Lugliu / Juillet 2023

Sa 8 Rudolstadt-Festival (D)
Di 9 Rudolstadt-Festival (D)
Je 13 Calvi (2B), Cathédrale Saint Jean-Baptiste
Sa 15 Pigna (2B) - Festival Festivoce

Aostu / Août

Sa 19 St Antoine de Ficalba

L'Alba

Alte Voce

Lugliu / Juillet 2023

Je 13 Porto Camping Les Oliviers 21h
Sa 22 Portigliolu CHEZ MICO 21h
Me 26 Porticcio Marina viva 21h30
Je 27 Paese di Lava 21h30
Di 30 LA PETITE RAON en l'Eglise 16h

Novembre

Ma 21 Illkirch-Graffenstaden / SALLE L'ILLIADE

Dicembre / Décembre

Ve 08 Muntzenheim (68) ESPACE RIED BRUN 20h

Attalà

Lugliu / Juillet 2023

Sa 29 Bunifazziu - Concert Corse - Liban - 21h

Balagna

Lugliu / Juillet 2023

Di 09 ALGAJOLA / Église Saint-Georges
Lu 10 CALVI / Cathédrale Saint Jean-Baptiste
Me 12 CERVIONE / Procatedrale Sant'Erasmu
Ma 18 LUMIO / Église Sainte Marie - Ghjesgia Santa Maria
Ve 21 SAINT FLORENT / Cathédrale Santa Maria Assunta
Sa 29 MIOMO / Parking Eglise
Di 30 SARTENE

Aostu / Août

Me 02 Alès 21h
Je 03 Boisseron (34) RESTAURANT "CACHA"
Sa 05 St Yrieix sur Charente (16)
Sa 12 Propriano 21h30
Me 16 Porticcio Marina viva 21h30
Je 17 Porto Camping LES OLIVIERS 21h
Sa 19 Porticcio BISTROT LILY'S 21h30
Je 24 Paese di Lava 21h30
Ve 25 Portigliolu CHEZ MICO 21h

Sittembre / Septembre

Me 06 Porticcio Marina viva 21h30
Je 21 Brimeux (62) 20h30

I Campagnoli

Lugliu / Juillet

Je 27 Bonifacio Eglise St Dominique- 21h30

Aostu / Août

Ve 04 Cervioni, Cathédrale - 21h30
Lu 07 Calvi, Cathédrale St Jean-Baptiste- 21h00
Ma 08 Porto Vecchio, Eglise St Jean-Baptiste- 21h00
Je 10 St Florent, Cathédrale du Nebbiu- 21h30
Ve 11 Ville de Petrabugno, Eglise Ste Lucie- 21h30
Di 13 Algajola, Eglise St Georges- 21h30
Je Rogliano - 21h30
Ve 18 Penta di Casinca - 21h30
Ma 22 Figari - 21h30
Ve 25 Oletta - Spectacle ELLA

Settembre / Septembre

Di 03 Algajola, Eglise St Georges- 21h00
Ma 05 Figari - 21h00
Sa 09 Pietranera - 21h00
Lu 11 Ste Lucie de Porto-Vecchio - 21h00
Je 14 Île-Rousse, Eglise de la Misericorde
Lu 18 Saint-Florent, Cathédrale du Nebbiu- 21h00
Me 20 Cervioni, Cathédrale- 21h00
Je 21 Bonifacio, Eglise St Dominique- 21h30

Ottobre / Octobre

Lu 02 Île-Rousse, Eglise de la Misericorde- 19h00
Ve 06 Cervioni, Cathédrale- 19h00
Lu 09 Calvi, Cathédrale St Jean-Baptiste- 19h00
Je 12 Saint-Florent, Cathédrale du Nebbiu- 19h00 Lu 16 Bonifacio, Eglise St Dominique - 19h00
Ve 20 Maurs (15), Abbatiale- 20h30

Diana di l'Alba

Lugliu / Juillet

Di 30 Bocca u Pratu

Aostu / Août

Je 03 : Cervioni Sa 05 : Aucciani Di 06 : Aregnu Ve 11 : Sàrrola Je 17 : Serra Di Farru Je 31 : Settembrinu Tavagna

Sittembre / Septembre

Sa 09 : Monte Sa 23 : Bretagne

Ottobre / Octobre

Ve 13 Biguglia, Théâtre

Fiuminale

Marzu / Mars 2023

Ma 28 Clermont-l’Hérault (34), Collégiale St-Paul - 20h
Me 29 Narbonne (11), Temple - 20h
Je 30 Quissac (30), Temple - 20h
Ve 31 Arles (13), Temple de la Rotonde - 20h

Aprile / Avril 2023

Sa 1er Cannes (06), Temple - 20h
Di 2 Menton (06), St-John’s Church - 16h
Ve 14 Marseille (13),Église St-Barnabé - 20h30
Sa 15 St-Rémy-de-Provence (13), Chapelle St-Roch - 20h30
Di 16 Crillon-le-Brave (84), Église St-Romain - 17h
Lu 17 St-Paul-Trois-Châteaux (26), Cathédrale Notre-Dame - 20h30
Ma 18 Salon-de-Provence (13), Église St-Michel - 20h30
Me 19 Carqueiranne (83), Église Ste-Madeleine - 20h30
Je 20 Le Lavandou (83), Église St-Louis - 20h30
Ve 21 Tourrettes-sur-Loup (06), Église St-Grégoire - 20h30
Sa 22 Contes (06), Église Ste-Madeleine - 20h30

Maghju / Mai 2023

Di 7 Limoux (11), Église ND de l’Assomption - 17h
Lu 8 Carbonne (31), Église St-Laurent - 20h30
Ma 9 Nay (64), Église St-Vincent - 20h30
Me 10 Orthez (64), Temple - 20h30
Je 11 Lanton (33), Église Notre Dame - 20h30
Sa 13 Salignac-Eyvigues (24), Église St-Julien-de-Brioude - 20h30
Di 14 Objat (19), Église St-Barthélémy - 17h Di 21 Dieulefit (26), Temple - 17h
Lu 22 Vienne (38), Église St-André-le-Bas - 20h30
Ma 23 Albigny-sur-Saône (69), Église de la Nativité de ND - 20h30
Me 24 Le-Pont-de-Beauvoisin (73), Église des Carmes - 20h30
Je 25 Aix-les-Bains (73), Église St-Swithun - 20h30
Ve 26 Crêts-en-Belledonne (38), Église St-Pierre d’Allevard - 20h
Sa 27 Le-Bourg-d’Oisans (38), Église St-Laurent - 20h30

Ghjugnu / Juin 2023

Je 8 Manosque (04), Église ND de Romigier - 20h30
Ve 9 Forcalquier (04), Cathédrale ND du Bourguet - 20h30
Lu 12 Jausiers (04), Église St-Nicolas-de-Myre - 20h30
Ma 13 Digne-les-Bains (04), Église des Sièyes - 20h30
Je 29 Bessèges (30), Église Notre Dame - 20h30
Ve 30 Les Vans (07), Église St-Pierre-aux-Liens - 20h30

Lugliu / Juillet 2023

Sa 1er Le Cheylard (07), Église ND de l’Assomption - 20h30
Lu 17 San Fiurenzu (Corsica), Cathédrale du Nebbiu - 21h30
Je 20 Ghisunaccia - 21h30
Sa 29 Poghju d'Oletta - 21h30
Di 30 Macinaghju (Corsica), Chapelle St-Marcu - 21h30
Lu 31 Aleria - 21h30

Settembre / Septembre 2023

Sa 2 Socourt (88), Église St-Léonard - 20h30
Me 6 Macinaghju (Corsica), Chapelle St-Marc - 21h
Je 7 San Fiurenzu (Corsica), Cathédrale du Nebbiu - 21h
Sa 23 St-Paul-de-Varces (38), Église St-Paul - 20h30
Di 24 Noyarey (38), Église St-Paul - 20h30
Lu 25 Tence (43), Église St-Martin - 20h30
Ma 26 Lissieu (69), Église St-Christophe - 20h30
Me 27 Veyrier-du-Lac (74), Église St-Maurice - 20h30

Ottobre / Octobre 2023

Dim 1er Mollans-sur-Ouvèze (26), Église St-Marcel - 16h30
Me 18 Soues (65), Église St-Pierre - 20h30
Ve 20 Carignan-de-Bordeaux (33), Église St-Martin - 20h30
Sa 21 Verteuil d’Agenais (47), Église St-Eutrope - 20h30
Di 22 Moirax (47), Église Notre Dame - 17h

Meridianu

Lugliu / Juillet 2023

Di 16 ALGAJOLA [ ÉGLISE ST GEORGES ] 21h30
Me 19 BASTIA [ CATHÉDRALE STE MARIE (CITADELLE) ] 21h30
Je 20 Juil CALVI [ CATHÉDRALE ST JEAN-BAPTISTE (CITADELLE) ] 21h00
Ve 21 MONTICELLU [ CONFRÉRIE ST CHARLES ] 21h30
Lu 24 SOLENZARA [ ÉGLISE ST PAUL (PORT) ] 21h30
Ma 25 PIGNA [ AUDITORIUM ] 21h30
Me 26 CALENZANA [ ÉGLISE ST BLAISE ] 21h30
Lu 31 SAINT-FLORENT [ CATHÉDRALE DU NEBBIU ] 21h30

Aostu / Août

Ve 04 SANTA-RIPARATA-DI-BALAGNA [ CONFRéRIE ST ANTOINE ] 21h30
Lu 07 LAMA [ éGLISE ST LAURENT ] 21h30
Ve 11 OLETTA [ éGLISE ST ANDRé ] 21h30
Je 17 CORTI [ éGLISE DE L’ANNOCIATION ] 21h30
Lu 21 CALVI [ CATHéDRALE ST JEAN-BAPTISTE (CITADELLE) ] 21h00
Ma 22 PORTO-VECCHIO [ éGLISE ST JEAN-BAPTISTE ] 21h00
Me 23 ALGAJOLA [ éGLISE ST GEORGES ] 21h30
Je 24 PIANA [ éGLISE DE L’ASSOMPTION ] 21h30
Ve 25 SOLENZARA [ éGLISE ST PAUL (PORT) ] 21h30
Lu 28 ILE-ROUSSE [ éGLISE DE LA MISéRICORDE (DITE « DES MOINES ») ] 21h30
Ma 29 LUMIU [ éGLISE STE MARIE ] 21h30
Me 30 GALERIA [ éGLISE STE MARIE] 21h30
Je 31 BONIFACIO [ éGLISE ST DOMINIQUE ] 21h00

Patrizia Poli

Parenu fole : Patrizia Poli propose son nouveau spectacle

"Parenu fole", c'est le titre du nouveau spectacle de Patrizia Poli. Accompagnée de Pascal Arroyo, pour la partie instrumentale, la chanteuse mélange ainsi chansons et histoires contées dans ce spectacle surprenant, pétillant, drôle et émouvant.

"Parenu fole" sera présenté demain soir (vendredi 29 septembre) à 20h30 à l’Alb'Oru, à Bastia, en ouverture d'Arte Mare.

Interview de Patrizia Poli : Artiste.

Reportage d'Auguste Carta pour viàTéléPaese.

Quintina

Lugliu / Juillet 2023

Ve 7 Venacu (Casell'Arte)
Me 12 Rennu (Eglise)

Aostu / Août

Me 2 Aiacciu (St Roch)
Ve 11 Moltifau (Eglise)

Diana Saliceti

Le dimanche 28 mai, concert de Diana Saliceti et Jérome Ciosi en l'église de Corbara pour fêter les 20 du Musée du Trésor.

ds

Tempus Fvgit

Concert de polyphonies corses par le groupe Tempvs fvgit
Le vendredi 3 mars 2023, à 20h30
À la Péniche Anako

Réservation conseillée par mail à :
production@ipac-cie.com
Site : https://ipac-cie.com

Dirigé par Patrick Vignoli
Avec Sébastien Bonetti, Didier Cuenca, Hervé Muglioni, Eric Natali, Gérard Rossi, Patrick Vignoli

Dans une succession de concerts dédiés aux polyphonies de l’ère pré-chrétienne, la compagnie IPAC invite l’ensemble de chants corses Tempvs fvgit à se produire à la Péniche Anako.
L’ensemble Tempvs fvgit est constitué de chanteurs corses essentiellement originaires du Nebbiu, Capi Corsu et Centru Corsica.
Dirigé par Patrick Vignoli, l’ensemble a vingt-deux ans d’existence, et crée depuis dix ans, des spectacles autour de la voix et des corps en mouvement. Ce concert prend place au sein de la formation de chants polyphoniques Mosaïque, destinée à des artistes professionnels du spectacle vivant et organisée par la compagnie IPAC, qui invite ses intervenant.e.s à partager leur travail.

Le concert aura lieu le vendredi 3 mars 2023 à 20h30 à la Péniche Anako, au 34 quai de la Loire, 75019 Paris (métro Jaurès, juste après le cinéma mk2 des quais de Loire).
Entrée à 10 euros + consommation au bar
La péniche Anako est un lieu culturel associatif qui vit aussi de son bar et propose des boissons et une délicieuse cuisine arménienne.


FESTIVALS

En Corse...

Rencontres hivernales de Calenzana (9 au 14 février)
Musica in festa (2 au 4 juin)
Musicales de Bastia (5 au 11 juin)
Jazz in Aiacciu (27 juin au 2 juillet)
Calvi on the rocks (30 juin au 4 juillet)
Festivoce (Pigna - 15 au 19 juillet)
Nuits de la guitare de Patrimoniu (17-24 juillet)
Sorru in musica Estate (21 au 30 juillet)
L'Aria di a Sarra (16 au 25 juillet)
Cap sur le rire (15 au 17 juillet)
Festival international de musique "Henry Mary" à Sartène (26-30 juillet)
Aiò Festival (27 juillet - 2 août)
Nuits du piano d'Erbalunga (28 juillet - 3 août)
Estivales de Luri (30 juillet - 12 août)
Corsica cantabile (3 au 10 août)
Calv'in Blues (8 au 10 août)
E Statinate (9 au 12 août)
Femin'arte (13 août)
Porto Latino à St Florent
Festival de musique d'Erbalunga (10 au 13 août)
Rencontres de Calenzana (17 au 24 août)
Festival international d'art lyrique de Canari (28 août-1er septembre)
Settembrinu di Tavagna (31 août-4 septembre)
Rencontres polyphoniques de Calvi (12 au 17 septembre)
I Scontri Figaresi (15 au 17 septembre)
Arte Mare (29 septembre au 7 octobre)
Rencontres Musicales de Méditerranée (novembre)

Et ailleurs...

Errobiko Festibala


Festivoce

Invernale 2023

La troisième édition d'Invernale approche

S’invitanu in Calinzana, da u 9 sinnu à u 14 di ferraghju 2023, e musiche tradiziunale è di cumpusizione per a terza edizione d’Invernale. Furmazione è diffusione sò à u centru di issu prugettu incù stazii, cunferenze è cuncerti urganizati ingiru à canti è musice di u mondu. 

Du 8 au 14 février 2023, les musiques traditionnelles et de composition s’invitent à Calenzana, au cœur de la Balagne, pour une troisième édition d’Invernale.  Formation et diffusion sont au cœur de ce projet avec des stages, conférences et concerts organisés autour des chants et musiques du monde.

Du 9 au 14 février, le festival de chants et musiques du monde vous fera voyager de la Corse au sud de la Sibérie, en passant par les régions du Caucase, l'Arménie, la Géorgie, l'Iran pour remonter sur les terres Celtes de l'Irlande.

Au programme, interventions scolaires, concerts, master-class et conférences

Retrouvez les informations et la programmation complète sur note site

www.rencontresdecalenzana.fr

Festivoce

𝗦𝗔𝗠𝗘𝗗𝗜 𝟭𝟱/𝟬𝟳
19h30 – Tumik
21h00 – A Filetta
22h30 – Enza Pagliara, Dario Muci, Gianluca Longo & Viola Centi

𝗗𝗜𝗠𝗔𝗡𝗖𝗛𝗘 𝟭𝟲/𝟬𝟳
19h30 – L’Opéra Corse
21h00 – Torracinta Brothers
22h30 – LUPO

𝗟𝗨𝗡𝗗𝗜 𝟭𝟳/𝟬𝟳
19h30 – Brigà
21h00 – Trio Mawi
22h30 – André Minvielle – Ti’bal Tribal

𝗠𝗔𝗥𝗗𝗜 𝟭𝟴/𝟬𝟳
19h30 – Dick Annegarn
21h00 – Down Bit Duke
22h30 – Fanfare Ciocarlia

𝗠𝗘𝗥𝗖𝗥𝗘𝗗𝗜 𝟭𝟵/𝟬𝟳
Voce in Festa (soirée de clôture)

Plus de 45 artistes et une trentaine de concerts répartis sur 7 lieux du village ! Retrouvez la quasi totalité de la programmation, ainsi que : • William Chabbey Quartet
• Boltro Giachino Duo
• A Cumpagnia
• Terra Soror
• I Sussuri di a Machja (Danse Verticale – Final Place)
• Ange Leccia (Projection – Final Place)

Sorru in musica

Le programme à télécharger ici : https://www.sorru-in-musica.corsica

L'Aria di a Sarra

FILMU « Giovanna Marini : La Voix des Invisibles », prupostu da Allindì
16/07, 21h30 - Sarra di Farru - Teatru
GRATUIT

IMPROMPTUS, cù l’insemu « Ondes Plurielles »
17&18/07, Porti-Poddu
11h
GRATUIT

SCUPARTA di i strumenti tradiziunali, cù C. Andreani
19/07
Sarra di Farru - Salla J-M Fiamma
10h30
GRATUIT

RECITALI, Musique de Chambre, Insemu « Ondes Plurielles »
19/07
Sarra di Farru - Ghjesgia
21h30
GRATUIT

RECITALI, Musique de Chambre, Insemu « Ondes Plurielles »
22/07
Sarra di Farru - Ghjesgia
11h30
GRATUIT

OPERA, Cavalleria Rusticana, Version concert/Mise en espace
20/07
Sarra di Farru - Teatru
21h30
Entrée : 20€/Gratuit -18 ans

CUNCERTU, Gruppu Eppò
21/07
Petra-Rossa - Piazza à a Ghjesgia
21h30
GRATUIT

OPERA, Cavalleria Rusticana, Version concert/Mise en espace
22/07
Sarra di Farru - Teatru
21h30
Entrée : 20€/Gratuit -18 ans

TEATRU, Matrimonii, Cumpagnia « U Teatrinu »
23/07
Sarra di Farru - Teatru
21h30
GRATUIT

CUNCERTU, Gipsy Guitar from Corsica, Fanou Torracinta & Jazz Quartet
24/07
Sarra di Farru - Teatru
21h30
GRATUIT

CUNCERTU, Eleusis (patrizia gattaceca, Clément Albertini, Gil Aniorte-Paz, Michè Dominici, Paul Cesari, Martial Paoli)
25/07
Sarra di Farru - Teatru
21h30
GRATUIT

VINITI NUMAROSI !
INFORMATIONS : 04.95.74.02.12/06.16.92.13.42 WWW.SARRADIFARRU.CORSICA
Cumuna di Sarra di Farru

Cap sur le rire

Programme ici : https://www.corsicafestivals.com/programmation.php

Festival Henry Mary

Programme ici : https://henrymary.fr/programmation.html

Aiò Festival

Programme ici : https://www.aiofestival.com/calendar/c/0

Nuits du piano d'Erbalunga

Programme ici : http://www.lesnuitsdupianoerbalunga.fr

Lukas Geniusas fera l'ouverture de la douzième édition des Nuits du Piano d'Erbalunga le 28 juillet 2023 dans le cadre somptueux de la cour du Palais des gouverneurs de Bastia.
Tous nos concerts débutent à la nuit tombante, à 21h15; Steinway de rigueur. Un programme consacré à Ravel, extraits de Miroirs, un nocturne d'Enescu et en deuxième partie, l'extraordinaire Sonate N°1 de Rachmaninov, œuvre monumentale du répertoire pianistique qu'il jouera dans sa première version originale.
Ce pianiste n'est plus à présenter, deuxième Prix du concours Chopin à Varsovie, deuxième Prix du Concours Tchaïkovski en 2015.

Estivales de Luri

Programme ici : https://www.luri.fr/les-estivales-de-luri/

Corsica Cantabile

Programme ici : https://corsicacantabile.com/

E Statinate

Programme ici : https://www.musanostra.com/statinate-edition-2023/

Festival de musique d'Erbalunga

Programme ici : https://corsemusicevents.fr/festivals-de-musique/festival-de-musique-erbalunga/

Rencontres de Calenzana

« La philosophie est comme la musique, qui existe si peu, dont on se passe si facilement : sans elle il manquerait quelque chose, bien qu’on ne puisse dire quoi. (...)
On peut, après tout, vivre sans le je-ne-sais-quoi, comme on peut vivre sans philosophie, sans musique, sans joie et sans amour. Mais pas si bien ». Si j’entame mon édito par cette citation de Jankélévitch, c’est qu’elle révèle ce que je pense profondément de la musique : on ne peut pas vraiment vivre sans. Elle nous ouvre à la conscience d’une vérité supérieure, et nous permet tout à la fois de nous rejoindre les uns les autres dans notre humanité, de par l’universalité dont elle est porteuse, et de nous élever par les sentiments qu’elle fait naître en nous. Un triple mouvement vers le haut, vers les autres et au creux de nous-même, en somme.
Cette année, les Rencontres suivent le mouvement et étendent leurs « ailes » vers de nouveaux territoires, portées par un élan de musicalité heureuse. Les récentes vicissitudes qui ont jeté un voile sombre sur la musique et la culture en général n’ont en effet pas eu raison de la ferveur des artistes, des organisateurs et, nous l’espérons, du public.
S’il est une impulsion dont nous nous félicitons, c’est celle qui voit émerger en Balagne la volonté unanime d’accorder une place plus grande à la culture, ce qui nous permet de porter le flambeau de la musique plus haut, plus loin : 17 villages, 23 lieux et 30 concerts.
Sans oublier que les Rencontres, au-delà des merveilleux artistes qu’elles convient l’été, se poursuivent l’hiver avec nos concerts des Invernale, mais aussi le reste de l’année avec les différentes académies (musique classique et musique à l’image). Ce volet met en exergue la formation et la transmission qui, vous le savez, me tiennent tout particulièrement à cœur. Le cap des 20 ans est franchi et c’est en ambassadeurs encore et toujours plus fervents que nous abordons cette nouvelle page des Rencontres.

Jean Sicurani

U Prugramma
Ghjovi u 17 d'Aostu 18h, Casazza Pierre et le Loup (Artistes résidents)
21h30, Calinzana Alexandre Kantorow, Liya Petrova, Aurélien Pascal: Tchaikovsky

Vennari u 18 d'Aostu

11h, Galeria Quatuor et trio d'anches (Artistes résidents), Rossini et Kiochlin
  18h, Calinzana Jonathan Pilate et Maroussia Thauvin
  19h30, Palmentu Prague-New York (Artistes résidents), Dvorak
  21h30, Santa Riparata MisaTango (Giptys)
Sabbatu u 19 d'aostu Journée, Île-Rousse Court métrage

11h, Spuncatu Beethoven-Mendelssohn (Quatuor Elmire)

18h, Ochjatana Ravel (Artistes résidents)

19h, E Ville di Parasu Beethoven, Webern, Langasamer (Quatuor Elmire)

21h30, Costa Mozart (Artistes résidents) Costa


Dumenica u 20 d'Aostu

11 h, Calvi, Cathédrale Bach, Philip Glass, Hermann (Trio Elmire)


18h, Zilia Mozart, Borodine, Schubert (Artistes résidents) 20.08 - 18h - Zilia


19h30 Ibert, Travinsky, Arnold Bartok, Julio Medaglia (Artistes résidents)


21h30, Calinzana Quatuor Adam
Luni u 21 d'aostu 11 h, Lumiu Chopin, Grieg (Denis Pascal et Marie-Paule Milone)
18 h, Felicetu Ravel, Rachaninov (artistes résidents)
19 h, U Mucale Paquito D'Rivera, Piazzola (Artistes résidents) aghja moncale


21h30, Calinzana Canticum Novum
Marti u 22 d'aostu 11h, Montemaggiore Louise Cournarie
18 h, Montemaggiore Francis Poulenc (Artistes résidents)
19h30, Cassanu Devienne, Marcello, Vivaldi (Artistes résidents) sheet-music-g39aaeb191_1280
21h30, Calinzana Renaud Capuçon, Guillaume Bellom
Marcuri u 23 d'aostu 11h, Île Rousse Beethoven (Artistes résidents)
18 h, Belgudè Brahms, Schubert, Mozart (Denis Pascal et Teva Mazoyer)
19h30, L'Île Rousse Mozart (Artistes résidents)
21h30, Calinzana Kila Winter blank
Ghjovi u 24 d'aostu 11h, Calinzana Chopin, Dohnanhyi (Artistes résidents)
18 h, Calinzana Julia Knecht, Olivier Cangelosi
19h30, Calinzana Federico Bracalente
21h30, Calinzana Hommage à Antone avec des compositions de Bruno Coulais (Artistes résidents)

Hè aperta a nostra biglietteria!
Vous pouvez d'ores et déjà vous procurer vos places pour les concerts de cet été sur notre site internet: https://rencontresdecalenzana.fr/
E piazze seranu dinò dispunevule à l'uffiziu di u turisimu di Calvi è d'Isula Rossa
Il vous sera bien sûr possible de prendre vos places à l'entrée des concerts ou de réserver vos pass par téléphone ou par mail
04-95-30-59-41
à nostra squadra v'aspette numarosi!

Pas d'édition 2023 pour le Festival Porto Latino

Par: Eric Cullieret - Publié le: 10 mars 2023 dans Corse Matin

Le célèbre Festival Porto Latino, organisé depuis plus de vingt ans au cœur de la citadelle de Saint-Florent, ne fêtera pas cette année son vingt-deuxième anniversaire.

Le célèbre Festival Porto Latino, organisé depuis plus de vingt ans au coeur de la citadelle de Saint-Florent, ne fêtera pas cette année son vingt-deuxième anniversaire. Angèle Ricciardi

Le célèbre Festival Porto Latino, organisé depuis plus de vingt ans au coeur de la citadelle de Saint-Florent, ne fêtera pas cette année son vingt-deuxième anniversaire. Les organisateurs de cet événement mettant à l'honneur les musiques latines ont annoncé sur leur site et les réseaux sociaux que "malgré la bonne tenue de la dernière édition, avec une programmation et une fréquentation à la hauteur de l'événement, nous avons décidé, pour des raisons organisationnelles de faire une pause cette année. Nous sommes cependant impatients de vous retrouver et travaillons avec détermination pour vous faire revivre à nouveau l'aventure musicale et festive de l'été"
Une touche d'espoir tout de même pour les aficionados des lieux.

Calvi on the rocks

Infos ici : http://www.calviontherocks.com

Calv'in Blues

Balagne : à Calvi, Jean Sicurani et Charly Ménassé parient sur le blues

Albane Harmange
Publié le 07/08/23

Amis de longue date, Charly Ménassé et Jean Sicurani collaborent pour la première fois sur un projet. J.-M. COLONNA/ CRYSTAL PICTURES

Ce nouveau festival, Calv'in Blues, débute mardi 8 août au théâtre de verdure. Pendant trois jours, le public pourra découvrir ce genre musical à l'héritage incommensurable.

"C'est un pari", concède Jean Sicurani, fondateur historique des Rencontres musicales de Calenzana. Réaliste sur la prise de risque, le chanteur est pourtant certain que ce nouveau festival, Calv'in Blues, va trouver son public. Une certitude qu'il ne sort pas de nulle part. "L'année dernière, lors des Rencontres, on a organisé une soirée soul et ça a eu un vif succès. Il y avait quelques touristes, mais beaucoup de gens du coin, se souvient l'artiste calvais. ça nous a confortés dans l'idée d'organiser un festival."

Depuis des années, le musicien Charly Ménassé, à la direction artistique, espère monter "un festival autour du blues". Pourquoi le blues ? "C'est une structure musicale qui a donné naissance à de nombreux genres musicaux comme le funk, le rock'n'roll, le gospel ou encore la country", détaille le batteur.

Cette manifestation mettra à l'affiche du théâtre de verdure de Calvi chaque soir, à compter du 8 août et jusqu'au 10 août, six groupes aux styles différents. "Bodies and Soul a une connotation un peu plus jazz alors que Madlen Keys a des sonorités plus pop", détaille Charly Ménassé.

Parmi tous les artistes, le musicien a son favori : le batteur André Ceccarelli accompagné du contrebassiste Diego Imbert et du pianiste Pierre-Alain Goualch. "C'est du très haut niveau, confie Charly Ménassé.André Ceccarelli a une renommée internationale." Parmi les six groupes, trois sont insulaires. "C'est important pour nous de les mettre en avant et aussi de faire en sorte qu'ils rencontrent les groupes du continent", appuie Jean Sicurani.

Le blues, cette forme musicale héritée des chants de travail des Afro-Américains, est surtout un vecteur d'émotions pour les deux organisateurs. "Avant de m'orienter vers la polyphonie, j'écoutais beaucoup de blues, se souvient Jean Sicurani. C'est une musique qui me touche beaucoup et me procure de la sérénité." Fils de musicien, Charly Ménassé a écouté du blues depuis tout petit : "Cette musique peut nous faire passer par toutes les émotions, de la peine à la joie de vivre." Avec le festival Calv'in Blues, ces deux artistes souhaitent transmettre leur amour pour cette musique. "On espère procurer au public du bonheur et faire esquisser un sourire sur les visages", confie Jean Sicurani. Naturellement, ils espèrent attirer le public à ce premier rendez-vous. "Mais s'il n'y a pas grand monde, on va quand même persévérer", avance le chanteur qui prévoit déjà du gospel à la prochaine édition. Aux premières Rencontres de Calenzana, il y avait quarante personnes. Aujourd'hui, on joue à guichets fermés." Un parcours que l'on souhaite également à Calv'in Blues.

Places en vente sur site à partir de 20 heures avant chaque concert, aux offices de tourisme et sur corsebillet.co.

Le programme

Mercredi 09 :

Début de soirée : Body & Soul - OPRAH BEVERT (Chant) en duo avec Gilles CIANFARANI (piano)

Concert soirée: PORGY AND BESS (Opéra de G.Gershwin) - André CECCARELLI: Batterie - Diego IMBERT: Contrebasse - Pierre-Alain GOUALCH: Piano

Jeudi 10 :

Début de soirée : MADLEN KEYS (Caroline CALEN)

Concert soirée: SOUL MORE SOUL ! - Audrey LETAC: Chant - Kiro FARIO: Chant - Charly MéNASSé: Batterie -Vincent GUIBERT: Piano, Keyboards - Philippe CHAYEB: Bass - Laurent PISULA: Guitare - Eric MULA: Trompette - Jacques BESSOT: Trompette - Vincent POCHY: Saxophone - Fabien CYPRIEN: Trombone

Errobiko Festibala (Itxassou et Bayonne)

Errobiko Festibala 2023, le 15 juillet à Bayonne et du 20 au 23 juillet à Itxassou!
"Faire Orchestre"
www.errobikofestibala.net

PROGRAMME

PRé FESTIVAL (Bayonne)
15/07, 20:30 : PoiL Ueda au Züzülü
FESTIVAL (Itxassou)
20/07 : Kimu Txalaparta, Kimilia Kantari, Nout, Scène ouverte bal
21/07 : RédèR Nouhaj, Aèdes, Cie Hors Série : Yellel, Aztarnak, Scène ouverte bal
22/07 : Rokhs, Etenesh Wassié trio, Red Desert Orchestra, Djé Balèti & la Vespa Cougourdon, Scène ouverte bal
23/07 : balade aux Peñas de Itsusi
billetterie : https://errobikofestibala.net/billetterie
// Errobiko Festibala 2023, Uztailaren 15ean Baionan eta Uztailaren 20etik 23rat Itsasun!
"Orkestra Osa"
www.errobikofestibala.net/eu
EGITARAUA
AINTZIN FESTIBALA (Baionan)
07/15, 20:30 : PoiL Ueda Züzülün
FESTIBALA (Itsasun)
07/20 : Kimu Txalaparta, Kimilia Kantari, Nout, eszena idekia bal
07/21 : RédèR Nouhaj, Aèdes, Cie Hors Série : Yellel, Aztarnak, eszena idekia bal
07/22 : Rokhs, Etenesh Wassié trio, Red Desert Orchestra, Djé Balèti & la Vespa Cougourdon, eszena idekia bal
07/23 : Itsusiko arroiletan ibilaldia
txarteltegia :https://errobikofestibala.net/eu/txarteltegia


LIEUX

Auditorium di Pigna

Ghjenaghju / Janvier

Jeu 12 - 18h00 - 19 h 00

yti

Tous les mots qui me viendront

Auditorium di Pigna Village, Pigna

Tous les mots qui me viendront :« 2 artistes sur scène, entre poésie, théâtre et musique. Quand le violoncelle s’entremêle à la musicalité de la poésie »

François écrit et relit ses « mémoires » et pour accompagner son inspiration il fait venir une musicienne, Louise. Mais la violoncelliste ne se contente pas d’ajouter sa musique au texte, elle ajoute aussi son grain de sel : en allant de remarques sur le travail d’écriture en interrogations sur les motivations réelles de l’homme qu’elle a en face d’elle. Ainsi, la trajectoire de ce qui devait être une simple lecture sera complètement perturbée.

Dans « Tous les mots qui me viendront », la musique devient aussi écrin de la dramaturgie : la sonorité du violoncelle s’entremêle à la musicalité de la poésie.

Aux textes de François, s’imbriquent ceux de Desnos, éluard, Verlaine, etc. À travers son histoire personnelle, en évoquant des souvenirs, des images instantanées, les grands poètes lui permettent d’exprimer ses propres émotions.

à travers le choix des extraits de poèmes et la musique qui guide la narration, François revient sur les femmes qu’il a croisées sur son parcours amoureux. Ce qui permet par extension, de mener une analyse rétrospective sur les possibilités de construire sa relation aux autres, en utilisant la littérature comme remè̀de à une timidité́ maladive.

Sam 14 - 18h00 - 19h00

cd

Le Piano fait son cinéma

Auditorium di Pigna Village, Pigna

Emma : "Le Piano fait son cinéma"
À mi-chemin entre concert et spectacle, Emma propose un concept original où se mêlent œuvres pianistiques, textes, images, vidéos et invités virtuels. « Le Piano fait son cinéma » propose un voyage féerique où s’entrecroisent divers univers artistiques pour un moment d’évasion plein de douceur et de poésie.

Emma est une pianiste corse, originaire de Castagniccia. Professeure agrégée de Musique, Emmanuelle Mariini commence ses études musicales au sein du conservatoire de musique de Corse Henri Tomasi où elle obtient son Diplôme de Fin d’Etudes Musicales avec mention Très bien. Emma intègre ensuite le CNR de Nice dans la classe d’Odile Poisson et elle obtient une médaille d’Or en Piano, Solfège et Musique de Chambre. Elle est également lauréate du 1er prix du concours international de piano « Concours Musical de France » et 1er prix du concours « Les jeunes artistes, SACEM-Sorbonne ». Soliste et chambriste, sa particularité est son adaptabilité à divers styles musicaux.

Sam 21 - 18h00 - 19h00

fhjfg

En cas de doute, foncez !

Auditorium di Pigna Village, Pigna

En cas de doute, foncez ! :« Un comédien et un musicien se présentent pour lire en musique Le naufrage du Titanic, une comédie, un poème en trente-trois chants »    

Une proposition de théâtre & de musique de Noël CASALE  et David LEWIS

Projet de création d’après deux textes :
• « Le Naufrage du Titanic » – Hans Magnus ENZENSBERGER (1978)
• « Aspects admirables de l’enquête sur le naufrage du Titanic » de Joseph CONRAD (1912)

 

à PARIS, EN OCTOBRE 2022, nous avons travaillé à partir de l’intention suivante :
Un comédien et un musicien se présentent pour lire en musique Le naufrage du Titanic, une comédie, un poème en trente-trois chants de H.M. Enzensberger. Mais voici qu’à peine commencé, comme si un iceberg venait droit sur eux, le comédien s’en détourne pour nous rappeler ce que Joseph Conrad a pensé autrefois de cette catastrophe. Et si le comédien et le musicien se mettent alors à chercher comment naviguer ensemble du poète au romancier (et ancien officier de marine), il se pourrait que nous viennent alors à l’esprit de nombreux autres naufrages, réels ou symboliques, individuels ou collectifs, de notre temps.

EN RéSIDENCE à PIGNA EN JANVIER 2023, nous allons chercher à élargir le champ de notre travail à partir essentiellement du texte de H.M. Enzensberger.
« Ce texte – long poème en 33 chants – déploie d’autres plans que celui du célèbre naufrage – d’autres naufrages. Celui du poète (H.M.E.) qui doit ré-écrire entièrement son poème car ce qu’il avait écrit pendant près de trois ans s’est perdu entre la Havane et Berlin-Est dans les années ’60. Celui d’un peintre italien du 15è siècle à qui on a commandé de peindre « la fin du monde » et qui se demande par quoi et comment commencer et celui, prévisible bien avant la chute définitive de l’Union Soviétique, des utopies et des sociétés socialistes à travers le monde. Ce concert de naufrages – réels, intimes et symboliques – nous avons pour l’instant dans l’idée de le travailler dans un registre théâtral et musical qui s’apparenterait au « cabaret ». Non pas tant dans ses (déjà formidables) formes c onventionnelles que dans le souci d’en détourner légèrement les codes pour ouvrir notre recherche à de nouvelles potentialités. » – Noël Casale & David Lewis

 

Février 2023

Jeu 2 - 18h00 - 19h00

asmr

ASMR – Sébastien Béranger

Auditorium di Pigna Village, Pigna

Sébastien Béranger présente "ASMR" : Un concert d'objets sonores à écouter sous casque !

Le projet ASMR est né d’une double envie ; celle de faire découvrir les tout petits bruissements de notre quotidien à travers la captation microphonique et l’écoute au casque. Celle aussi de repenser la forme concert traditionnelle en un spectacle ludique, où l’instrument est aussi installation, où le dispositif technologique peut s’adapter à des lieux très divers, où la proposition artistique peut aller à la rencontre du public1.

ASMR est un concert d’objets sonores à écouter sous casque.
Ces objets – issus du quotidien – forment un corpus disparate et ludique qui provoque l’imaginaire du spectateur ; quelques jouets, des instruments de musique traditionnels ou de lutherie sauvage, des outils de bricolage ou des accessoires de cuisine, des matériaux trouvés… Riches et variées, ces matières sonores sont sonorisées, échantillonnées et transformées en temps-réel par de nombreux artifices analogiques et/ou informatiques. Peu à peu, la forme musicale se crée sous les yeux et dans les oreilles des spectateurs.

Grâce à la diffusion sous casque, le moindre murmure peut prendre une ampleur gigantesque ! Comme un microscope, le microphone peut révéler des sons inouïs et proposer tout un imaginaire au public.

Mais l’usage des casques permet aussi un jeu constant entre l’écoute acousmatique (sous casque) et acoustique (le son réel des objets). Le même geste musical peut être écouté de manière différente. Le public peut se permettre d’enlever son casque, de n’écouter la transformation électronique que d’une oreille, de s’isoler totalement du groupe ou d’appréhender le concert avec les autres personnes du public.

Sam 4 - 18h00 - 19h 00

ytit

Work Songs

Auditorium di Pigna Village, Pigna

Work Songs :

« Donner une seconde vie à ces chants de métier, chants de travail que la distance et l’ignorance ont condamné à l’oubli »

On chantait dans les usines. On chantait sur les bateaux. On chantait aux champs.

Pour se mettre en train. Pour réchauffer les corps. Pour oublier la douleur et narguer les contremaîtres. Pour que le soleil brille, pour que la pluie daigne tomber. On chantait et on travaillait. Mais les modalités du travail ont changé, et les chants ont disparu.

Work Songs veut retrouver, réarranger, actualiser ces chants de métier, chants de travail que la distance et l’ignorance ont condamné à l’oubli. Comprendre leur essence même pour leur donner une deuxième vie.

Cette musique fonctionnelle, de coordination des gestes, n’a plus guère de sens quand on travaille seul, et que le tempo est donné par un smartphone. Alors remettre du chant dans le travail, c’est peut-être aussi un moyen d’assainir les pratiques, de tout simplement retrouver des raisons de chanter.

Leur démarche n’est ni mémorielle ni documentaire, mais bien une recherche de l’essence musicale de ces pratiques vocales de transmission orale, simples et puissantes.

Sam 11 - 18h00 - 19h00

cdd


Antigone

Auditorium di Pigna Village, Pigna

Antigone :

« La tragédie d’Antigone revisitée au travers d’un duo dynamique de trapèze fixe, atour d’un savant mélange de cirque, de théâtre et de chant »

Dans la pénombre, Antigone, invoquant les forces de l’univers est en train d’enterrer son frère. Lorsque sa soeur Ismène la surprend pieds nus devant le palais, elle ne sait pas encore ce qu’Antigone a fait.

Dans un duo dynamique de trapèze fixe, elles confronteront leurs avis sur la question de la désobéissance.

Créon doute mais il est le roi, il joue son rôle dans son palais sonore et musical. Il dicte la loi… ses convictions sont pourtant mises à l’épreuve. Le coryphée, en digne guide, explique, raisonne. Il est là, regard bienveillant, emphatique, à l’esprit poétique et philosophique. Ils parlent aux hommes.

Dans un montage savant mêlant le texte, le théâtre corporel avec un choeur tragique revisité, un choeur vocal et chantant, une création sonore et musicale, des numéros de mât, de tissu aérien et de trapèze fixe, Antigone se veut ici résolument questionnante, corporelle, visuelle.

Dim 19 - 15h00 - 16h30

titk

Cosmétique de l’ennemi

Auditorium di Pigna Village, Pigna

Cosmétique de l'ennemi : "Un puissant huis clos théâtral tiré du célèbre roman d'Amélie Nothomb !"

Résumé : Adèle Bussière, femme d’affaire attend son avion qui est retardé pour un temps indéterminé́.
Textor Texel, vient l’aborder et va, malgré́ ses réticences, lui raconter son histoire étrange et monstrueuse.
Au cours de ce terrible récit, Adèle va retrouver le chemin intérieur de sa propre monstruosité́.

 

Mars 2023

Sam 4 - 18h00 - 19h00

v,,

Quatuor Rokhs

Auditorium di Pigna Village, Pigna

Quatuor Rokhs :« Reflets de musiques persanes »

Le Projet Rokhs (visages en persan) a été créé en hiver 2021 sous la forme d’un duo, composé de Sogol Mirzaei au târ et d’Hossein Rad au chant et à la percussion. Il a pour objectif d’interpréter les pièces du répertoire de la “musique classique persane”, sans s’astreindre pour autant à une époque ou une région particulière du monde iranien.

Par ce projet, les musiciens de Rokhs cherchaient à comprendre et mettre en avant l’essence esthétique qui réunit ces différents répertoires afin de développer leur propre langage musical. Pour le projet de Quatuor Rokhs, deux jeunes musicien·n·e·s de renom ont rejoint le projet : Yasamin Shahhossein au oud et Sina Danesh au kamancheh.

L’arrivée de ces deux musicien·n·e·s enrichit l’horizon sonore de l’ensemble ainsi que son imaginaire créatif. Parcourant la diversité de ses aspects et de ses influences, le quatuor révèle la multiplicité des visages du répertoire persan avec sensibilité et inventivité.

à l’image du Langage des oiseaux de Farid al-Din Attâr, poète soufi persan de 12ème siècle, ici chaque instrument ouvre une voie nouvelle dans la quête de singularité tandis qu’il participe à la création de l’être collectif désiré. Rokhs désigne en français un oiseau fabuleux que l’on trouve dans les contes persan et indien.

Dim 12 - 15h00 - 16h00

me

Métamorphosis

Auditorium di Pigna Village, Pigna

Métamorphosis :« La métamorphose, le mouvement permanent - duo de percussions & bandonéon »

La métamorphose, le mouvement permanent. C’est sur cette idée que le percussionniste et compositeur Philippe Biondi, a souhaité réunir des artistes ayant de fortes et sincères affinités musicales et humaines, créant la rencontre d’instruments qu’il affectionne particulièrement et qui n’ont pas vocation à se croiser facilement. Jean-Michel Giannelli, musicien doué et engagé, fera résonner et vibrer les percussions aux côtés de Daniele di Bonaventura, Bandonéoniste de talent que l’on ne présente plus.

Le chant du bandonéon et la palette sonore des percussions permettent de créer des univers, des mondes sonores diversifiés et infinis. La partition, la mélodie, le rythme, sont un point de départ vers une destination que l’on découvre pas à pas, spontanément, en se laissant porter par l’improvisation.

Ce spectacle innovant, est prometteur par sa dimension universelle, et l’excellente qualité des musiciens qui composent cet ensemble. Cette proposition artistique regroupe un large éventail de tendances musicales qui se complètent naturellement au simple critère de la qualité.

Les trois musiciens cheminent dans un univers riche et ouvert et consacrent une part importante de leur temps à jouer, composer, arranger ou enregistrer en tant que façonneurs de son.

Allant à l’essentiel, ces observateurs curieux au parcours atypique ont étudié, joué et créé avec une pléiade d’artistes de premier plan, dans des structures non moins renommées. Leur parcours dans les univers du classique, du jazz, de la musique traditionnelle, contemporaine et de la world music, fait d’eux, des artistes éclectiques très ouverts sur le monde.

Sam 18 - 18h00 - 19h00

iti

Sinfunia Maritima

Auditorium di Pigna Village, Pigna

Sinfunia Maritima :« La mer. Elle nous sépare et nous unit.Mais ne nous unit-elle pas plus que ce qu'elle nous sépare ? »

Après des expériences de jeu avec des traitements électro du son de ses instruments, en live (Electro-Aimant°), en bande-son (Voyage en Soi), en effets de toutes sortes (Musique d’illustration), en composition (Belouga Quartet), Miquèu Montanaro part à la réalisation d’un nouvel opus.

Une nouvelle recherche solo qui tient compte de tout cela et pouvoir jouer en improvisation sur un accompagnement fixe, lié à des images maritimes.

Une façon pour lui de relier en un solo les trois grandes directions, la composition, l’improvisation et l’utilisation des éléments de musique traditionnelle, qui sont la signature de son travail.

Le sujet en est la mer et le voyage. La mer qui ouvre des espaces de rêverie mais aussi la mer barrage et frontière. La mer qui invite au voyage et celle qui engloutit les hommes et les espoirs. La mer aussi qui est apparemment immobile mais en mouvement incessant. Elle nous sépare et nous unit, ne nous unit-elle pas plus que ce qu’elle nous sépare ?

Un long poème en Occitan, Provençal mais pas seulement, porté par dix voix participera à cette musique du paysage, de la langue et de la vie. Les traductions comme dans les films muets seront projetées en intertitre, les célèbres cartons.

Avril 2023

Sam 1 - 18h00 - 19h00

ghj

Morjane Ténéré & Christian Helgi

Auditorium di Pigna Village, Pigna

Morjane Ténéré & Christian Helgi :
« Un duo franco-marocain au carrefour des influences musicales et artistiques, entre folk, blues & expérimentations »

Morjane Ténéré : 

Morjane Ténéré est une auteure-compositrice-interprète, inspirée par le folk, le blues et les musiques traditionnelles amérindiennes et d’Afrique du Nord. Elle a donné plus de 300 concerts à Paris et en Europe. Son premier EP Birth, est sorti à l’automne 2021, suivi de son premier vidéo clip You’re Not That Strong.  La musique de Morjane se focalise sur le dialogue entre l’homme et la nature, les animaux, les éléments, la recherche d’un équilibre entre notre âme et notre corps.

Christian Helgi :

Christian Helgi est un photographe, réalisateur et compositeur Franco-Islandais. Photojournaliste, il voyage autour du monde pour la télévision ou des magazines, (Côte d’Ivoire, Arménie, Moldavie, Groenland, Rwanda, Kenya…) tout en étudiant la musique (composition, production, enregistrement) à Paris, en Afrique du Sud, puis à Londres. Multi-instrumentiste, il se focalise aujourd’hui sur son projet photographique et musical “Ljós”, lumière en Islandais, avec percussions, guitares, instruments à vents, machines et voix. Acoustique et électronique, inspiré du jazz modal spirituel des années 1970 et du post-rock nordique, chaque pièce est un voyage visuel à travers des paysages sonores.

Sam 8 - 18h00 - 19h00

bbvcb

Auscūltare

Auditorium di Pigna Village, Pigna

    Auscūltare :« Création d'une relation mimétique entre la voix humaine et la synthèse sonore dans un environnement acoustique. »  

Pièce mixte pour soprano et systèmes de diffusion directionnels

Dans la continuité d’Umwelt, le projet Auscultare, est une pièce musicale mixte, c’est-à-dire que celle-ci est faite d’une bande sonore enregistrée en temps différé (pas de traitement en direct) et de 4 chanteuses sopranos.

La bande sonore sera diffusée par 4 haut-parleurs ultra directionnels (ouverture à 3°) fixés sur 4 pieds motorisés permettant de les mettre en mouvement (verticalement et horizontalement ). Une interface arduino permettra l’écriture de ces mouvements (via le protocole MIDI).

Le procédé consistera dans une superposition de la voix avec des sons de synthèse, de telle manière que la voix humaine complète, imite et prolonge les enregistrements dans une intention de questionner le rapport entre nature et culture. Il s’agit de créer une relation mimétique entre la voix humaine et la synthèse sonore dans un environnement acoustique.

Juin 2023

SAM 3 - 21h00 - 22h15 : Rosela Libertad

rosela

Rosela Libertad : "Une voix et une guitare, pour un voyage de charme en Amérique Latine"
Rosela Libertad est une chanteuse née à Santa Fe en Argentine, et réside actuellement en Corse. Elle puise dans la musique de la llanura (milongas, estilos, zambas, valses, tangos) la base de son répertoire et l’essentiel de son inspiration.
Dans son spectacle « Alegoría Argentina », elle emporte le public sur les chemins de la musique de son pays, en incarnant à la fois l’âme de l’Argentine avec ses chants et sa culture, et une soif d’ouverture vers les musiques du monde entier. Dès son arrivée en France elle collabore avec Stéphane Casalta et intègre bon nombre de projets (duo, spectacle avec la chorale « Armoniosoincanto » de Perugia etc..).
Si Rosela est indéniablement « une voix » faite de sincérité et d’exigence dans le respect de tout ce qui fait la tradition musicale de sa terre, elle se dédie à un travail de recherche constant dans une volonté d’ouverture vers d’autres langues et d’autres cultures.

Aujourd’hui Rosela est une artiste accomplie qui multiplie les projets artistiques et qui ne cesse de se réinventer, goutant avec délectation à de nouvelles expériences au gré des projets et des voyages notamment à travers Brama production, société de production musicale dédiée à la musique de Méditerranée ouverte sur le monde.
Après son passage remarqué pour FESTIVOCE 2022 en Duo avec Stéphane Casalta, Rosela revient à Pigna pour un concert solo sur la scène de l’Auditorium : Une voix unique, puissante et envoutante à découvrir !

MAR 6 - 21h00 - 22h15 : Nicolas Torracinta

nt

Nicolas Torracinta :"carrefour des influences, de la chanson corse au folk, en passant par le blues & le rock."
Nicolas Torracinta est au carrefour de nombreuses influences, de la chanson corse au folk, en passant par le blues et le rock. Il s’est nourri de ces musiques qui irriguent son disque mais il a voulu prendre le temps de les digérer, pour trouver son propre style, sa propre voix.
« The Granary », son dernier album, c’est neuf balades, d’une beauté fragile, portées par la voix aux accents boisés de Nicolas.
Rien, durant ces semaines d’enregistrement, n’a été laissé au hasard. Chaque note, chaque soupir, chaque dissonance, chaque silence a été pensé, et mûrement réfléchi. Tout ça, paradoxalement, en ne s’imposant aucune règle. C’est ce mélange de rigueur et de folie qui donne à l’album sa couleur si particulière.

Très vite, les musiciens tentent de plus en plus de choses, pour obtenir les sonorités qu’ils veulent. « Jean-Jacques a joué des parties de guitare électrique avec un tournevis, des clés, une pince Becro ! Un peu comme le faisait Jimmy Page, le guitariste de Led Zeppelin, avec son archet. On voulait utiliser cette guitare comme des cordes, ou un synthé, mais plus organique. » Résultat, The Granary, un recueil d’envoûtantes chansons folk, à l’apparente simplicité, qui se muent au fil des minutes en cathédrales sonores, et, écoute après écoute, ne cessent de surprendre.

VEN 9 - 21h00 - 22h15: I Voci Di A Gravona

voci

I Voci Di A Gravona : I Voci Di A Gravona est originaire, comme son nom l’indique, de la vallée de la Gravona, au nord d’Ajaccio. Poursuivant une démarche initiée dans les années 70, I Voci di a Gravona reste attaché à la poursuite de ses objectifs : Volonté de respecter et maintenir les fils de mémoire qui relient au passé tout en décrivant le présent. Imaginer pour mieux revendiquer l’avenir, tel est la volonté des membres de ce groupe talentueux.
Après de longues années de sommeil, le groupe est de retour en 2021 avec de nouveaux visages, et un nouvel album éponyme de quatorze titres.
Il y a 40 ans a commencé le chemin qui a donné deux très bons opus, Spaventu et Terra et quelques titres phares à la chanson corse, comme Quand’eddi m’accurdarani ou Scrivu à tè. Une équipe rajeunie a décidé de reprendre le flambeau. Autour de militants culturels comme Paul Tradi, le groupe s’est structuré peu à peu. D’abord à travers un nouveau souffle. « Il n’y avait rien en termes d’ateliers dans la Gravona, explique-t-il, alors nous avons créé une école de chant et de violon. En parallèle des cours, nous avons reconstitué le groupe d’I Voci. »

« I voci di a Gravona » reprend la volonté du groupe originel, avec pour objectif le « militantisme culturel ». Très vite, l’idée d’un nouvel album a fait son chemin et c’est chez Ricordu que l’opus du retour a été enregistré. Il porte simplement le nom du groupe. Quatorze titres qui abordent des thèmes éclectiques que le groupe présente ainsi : « Les sujets d’inspiration sont variés. Les thèmes chers aux Voci demeurent d’actualité, comme un socle, un enracinement à leur terre, à sa nature à sa tradition, à ses légendes. Quelques airs nous mènerons sur les chemins escarpés qui mènent aux bergeries de montagne. Mais le militantisme reste prédominant dans le groupe et il s’agit de faire passer quelques messages basés sur des constats qui, malgré les années, restent d’actualité : une société rurale à l’agonie, une course effrénée à l’urbanisation spéculative, la précarité, le chômage des jeunes et tant d’autres maux dont souffre notre société. »

MAR 13 - 21h00 - 22h15: Duo Cumparte

Duo Cumparte : « Un voyage à travers les chants et musiques de la tradition corse, la musique baroque, la musique contemporaine »
La rencontre entre la voix de Jérôme Casalonga et le violoncelle de Paul Antoine de Rocca-Serra restitue une consonance générant des harmoniques riches et timbrées. Les cordes frottées du violoncelle, le son des clarinettes, le rythme des percussions et le chant de la voix corse (pourrait on dire corsée), nous emmène dans les méandres des compositeurs explorant les couleurs d’une musique perdue, parfois retrouvée et souvent inventée.
Une corde tendue entre le chant corse et l’âme du violoncelle. Le timbre des vents et la chaleur du bois. Un duo de compères qui partagent les musiques traditionnelles et les errances de la création.

VEN 16 - 21h00 - 22h15 : Corsican Skies

Corsican Skies : « Un bond dans le temps lors d’une émission radio de 1932, avec un répertoire musical Rétro Jazz & Swing ! » Nous sommes en 1932. Le public s’installe dans les gradins pour assister en direct à une émission de radio. Une immersion musicale et scénique totale dans cette époque au charme à la fois retro et intemporel.
Le projet Corsican Skies, créé par l’ensemble musical Nini Set, a fait ses premiers pas en résidence de création chez nous, au CNCM VOCE, en Avril 2022. Un an plus tard, ils reviennent finalement à Pigna pour une représentation complètement peaufinée, là où tout a commencé !
« Corsican Skies », c’est la ré-interprétation Jazz & Swing de chansons des années 30 à 40, qui mettent la Corse à l’honneur. Un travail documentaire et de séléction qui a redonné vie à ces musiques grâce à la voix, la danse et les musiciens. Avec une mise en scène qui nous plonge au coeur d’une émission de radio d’époque, comme si on y était !

SAM 17 - 21h00 - 22h15: A Ricuccata

A Ricuccata : « La rigueur polyphonique ancestrale, au service de la tradition musicologique et l’ouverture au monde » A Ricuccata est un ensemble polyphonique corse créé en 1995. Il est composé de 6 chanteurs qui ont à cœur de transmettre et d’inscrire dans son époque l’héritage musical traditionnel qui lui a été légué.
C’est dans cet esprit et essentiellement sous la direction artistique de Francescu Berlinghi, docteur en ethno-musicologie, diplômé d’état pour l’enseignement du chant traditionnel, qu’A Ricuccata a élaboré depuis plus de 20 ans maintenant son répertoire musical.
Celui-ci, composé de chants profanes et sacrés, est construit sur les structures musicales de la polyphonie traditionnelle corse, le cantu in paghjella. Il comprend tout naturellement des pièces traditionnelles mais aussi des créations contemporaines ainsi que des adaptations de pièces originaires de différentes régions du monde et plus particulièrement du bassin méditerranéen.

MAR 20 - 21h00 - 22h15: Meridianu

Meridianu : « Une musique ancrée sur l’héritage culturel Corse, qui chante le vécu du temps présent »
C’est dans la Balagne de l’intérieur, là où prospèrent les oliviers multiséculaires qu’est né le groupe Meridianu. à l’image des racines de l’arbre de paix, c’est dans cette terre chargée d’histoire que Meridianu puise l’inspiration et la force qu’il exprime dans ses chants.
C’est sous la forme d’une formation en Trio que le groupe a choisi d’évoluer cette année pour présenter son nouveau spectacle !
Pour le groupe, l’héritage culturel est le socle sur lequel est bâti le présent, et à partir duquel se forge l’avenir. Meridianu s’efforce aujourd’hui de poursuivre cette mission en allant dans les villages rechercher les derniers chants qui peuvent encore être retrouvés.
Mais malgré l’effort important fait pour restituer l’authenticité des chants de la Corse d’autrefois, c’est à partir de ces bases solides que le groupe chante le vécu du temps présent. Le choix de la complémentarité entre tradition et modernité constitue leur démarche naturelle.
Vivre intensément sa propre culture, la partager en allant à la rencontre des autres, échanger pour apprécier ce qui rapproche. Mais aussi percevoir les différences, comme un enrichissement. Telles sont les valeurs que le groupe a choisi de porter et d’offrir au public !

MER 21 - 21h00 - 22h30: L’Odyssée Musicale

Le FILM D’ART présente : « L’Odyssée Musicale »
SYNOPSIS : Jérôme Diamant-Berger, cinéaste de fictions et de documentaires de création, met en scène une « Odyssée filmée » sur les mystères de l’aventure musicale de Béatrice Thiriet, compositrice d’une grande puissance créatrice. Pour comprendre son univers et ses secrets, il mélange récits, rêves et créations musicales dans un voyage en musiques qui commence dès l’enfance quand elle joua ses premières notes sur un très vieux piano dans l’appartement familial d’Ajaccio, puis l’adolescence quand elle découvre la magie de la composition, puis l’âge des opéras et de la musique de plus de 50 films, jusqu’à l’élaboration d’un saisissant drame musical contemporain, « Voceru », sur les chants de vengeances corses.

VEN 23 - 21h00 - 22h15: Tra Tarra e Mare

« Tra Tarra e Mare » – Carmin Belgodère & Laurence Badiaud : « Le Duo part à la découverte d’étranges et hypnotiques rivages» Chant et poésie sont accompagnés dans ce concert aux accents intimes par la viole d’amour, la cetera, le violon et la guitare.
De par la présence de deux musiciens très différents, « Trà Tarra & Mare » symbolise le trait d’union entre plusieurs univers, un cheminement quasi intérieur qui s’exprime au travers du mélange des timbres d’instruments traditionnels (la cetera), d’instruments étranges et mélancoliques (la viole d’amour), et construisent une passerelle vers la modernité en invitant le violon et la guitare.
Ainsi, ouvrant le concert avec le Lamento di Tristano (Estampie médiévale), Carmin Belgodere et Laurence Babiaud poursuivent leur chemin de création en proposant des monodies accompagnées, puis des mélodies dont certaines s’égarent vers d’autres rivages méditerranéens.
Entre sacré et profane, mélancolie et allégresse, passé et présent, tradition et création, le spectacle célèbre la Corse en s’ouvrant sur la Méditerranée.

DIM 25 - 13h00 - 17h00 : Atelier : technique, soin et préparation vocale – Sabrina Saraïs

Atelier : technique, soin et préparation vocale animé par Sabrina Saraïs Objectif : Développement, maitrise et autonomie vocale. La voix est l’empreinte sonore de notre identité, elle raconte qui nous sommes, et même pour ceux qui ne peuvent l’utiliser, le son produit exprime quelque chose. Elle nous permet de communiquer, de se lier à l’autre, d’affirmer nos pensées. Lorsqu’elle se tait que raconte-t’elle ? Qui a-t’il entre chaque mot ? La respiration, le silence, les prémices d’un nouveau signal ? Comment apprivoiser notre voix, et ses mécanismes ? Comment en faire notre meilleure alliée ? Comment retrouver confiance en elle ? Il est important de réaliser que la voix dépend de notre corps dans sa globalité. Le mécanisme de création du son résonne en symbiose avec nos organes, os, muscles, articulations, diaphragme. L’air utilisé lors de la respiration, est le matériau de la voix, qui permet la phonation tout autant que l’oxygénation de nos tissus. J’ai eu l’occasion de développer ma voix, via de nombreuses formations où la technique vocale était incontournable. Cette technique acquise m’a permis d’exercer mon métier d’interprète, chanteuse, comédienne, et coach vocal. J’utilise plusieurs méthodes permettant de prendre soin de sa voix et de la développer en prenant conscience de tout son corps. C’est cette expérience que je mets à disposition afin de retrouver le chemin de nos voix. Attention : Places limitées à 12 personnes ! (réservation en haut de page) Public: Atelier ouvert à toutes et tous à partir de 15 ans (pas de niveau pré requis) Dates & lieu : Dimanche 25 Juin 2023, de 13h à 17h | Salle de musique de l’Auditorium de Pigna Matériel Nécessaire : Tapis de yoga ou équivalent Inscription : info@voce.corsica / 04.95.61.73.13 Tarifs : 20€/personne + 15€ d’adhésion à l’association (si non adhérant)

MAR 27 - 21h00 - 22h15: Warria Magda

Warria Magda c’est la chimie de deux cœurs et deux cerveaux mélangés : Cora Laba et Marie-Cécile Hanin. Autrices-compositrices interprètes, elles profitent chacune des épaules de l’autre pour faire des trucs qu’elles n’osent pas en solo. Ça sert à ça les gangs non ?
Elles chantent en 12 langues, même celles qui viennent de nulle part. L’indicible, c’est la matière de leur propos. C’est ça leur musique. Elles ont tout un attirail de sirène pour créer l’envoûtement. Et le pire, c’est que ça opère.

VEN 30 - 21h00 - 22h15: A Cumpagnia

A Cumpagnia : « Une musique traditionnelle corse profondément ancrée, au travers d’un instrumentarium auquel on a redonné ses lettres de noblesse »
Fondé en 1978 à Pigna, A Cumpagnia c’est à la fois des chanteurs et des musiciens unis dans une même envie de préserver le patrimoine musical insulaire. Ce sont ces voix qui nous restituent un répertoire de chants polyphoniques sacrés (du répertoire populaire aux chants franciscains) et profanes (de la Paghjella Madrigale e Terzetti au Lamenti e canti d’amore), ainsi que de nombreuses monodies.
Le groupe nous transmet ces histoires issues de la culture de son île, histoires d’amour, de vengeance, de la vie quotidienne ou d’événements exceptionnels que l’on pouvait entendre dans les différentes pieve de la Corse et dont le groupe perpétue la mémoire.
Par la reconstitution d’un instrumentarium populaire et grâce au travail des artisans, les instruments traditionnels corses tels la cetera, la pirula, la pivana, la cialamella retrouvent leurs lettres de noblesse. à ces instruments s’ajoutent de plus classiques, tels le violon, la clarinette, la trompette ou les percussions.
C’est donc entre tradition et création que le groupe s’exprime, dans une parfaite connaissance des structures poétiques et musicales insulaires.

Juillet 2023

MAR 4 - 21h30 - 22h45: Isulatine

Isulatine : « La force alliée à la sensibilité du chant polyphonique corse au féminin »
Né de la passion commune pour le chant, le groupe ISULATINE réunit trois chanteuses, Marilyne Pietrucci, Laure Degiovani, Elisabeth Volpei et un guitariste Jimmy Ronchi. Il fait parti des formations musicales qui représentent avec force la sensibilité du chant polyphonique corse au féminin. Si leur répertoire comprend des morceaux traditionnels, leur démarche artistique est surtout dirigée vers la création.
Cet éclectisme voulu et cultivé est omniprésent dans leur dernier album « Tesse » : « Notre attachement envers notre terre se traduit par l’ensemble de l’album, voulant ainsi, en toute humilité, créer un lien fort entre notre tradition, des chants qui seront toujours ancrés en nous et une créativité constante en langue corse. »
Avec, à leur actif, un grand nombre de scènes en Corse, cette formation est aussi l’ambassadrice de la culture insulaire avec de multiples prestations sur le territoire français mais aussi en Italie, en Espagne..
Leur premier clip « Un dumane » parle de la transmission et ce que les générations anciennes peuvent apporter aux plus jeunes. Ce second clip, sorti en 2022, montre sous un autre angle l’émotion qu’Isulatine a à coeur de partager, ici en mettant en lumière une femme, une grande résistante, Danielle Casanova.

VEN 7 - 21h30 - 22h45 : Dalida sur le divan

« Un film scénique qui retrace l’histoire de Dalida.
Du théâtre, de la musique… un spectacle de Music-Hall ! »
En janvier 1986, Dalida repart sur la terre de son enfance, l’égypte, pour y tourner Le sixième jour. Le cinéaste le plus connu de l’Orient, Youssef Chahine lui propose enfin un vrai rôle au cinéma… C’est là que nous avons choisi de commencer le récit de ce spectacle : au moment de ce départ renaissance vers le premier pays, le berceau. Dalida jouera ce film et se suicidera peu après en laissant un dernier message : « La vie m’est insupportable. Pardonnez-moi ».
Le spectacle ? Une présence incarnée, à la fois légère et profonde. Un mouvement permanent porté par la voix parlée, chantée et un piano ouvert, comme un navire ancré ou vacillant au fil du temps qui passe et qui remue.Nous raconterons ainsi le périple de Iolanda Gigliotti, ses souffrances, ses drames, mais aussi son incroyable enthousiasme et son indomptable envie de vivre. Malgré tout, envers et contre la fatalité. Jusqu’au dernier soir. Nous souhaitons donner la part belle à l’italianité de Dalida, ce caractère si sauvage, si poignant, qui l’a hissée au rang des femmes inoubliables, dont le timbre et l’allure sont gravés dans toutes les mémoires.
Et puis, à la différence de nombreux spectacles ou d’hommages, mettant en scène la Dalida paillettes, nous voulons donner toute son envergure à la grande dame exigeante, amoureuse de poésie et d’absolu. Amoureuse de l’amour, pourrait-on dire.

SAM 8 - 21h30 - 22h45 A Ricuccata

A Ricuccata : « La rigueur polyphonique ancestrale, au service de la tradition musicologique et l’ouverture au monde » A Ricuccata est un ensemble polyphonique corse créé en 1995. Il est composé de 6 chanteurs qui ont à coeur de transmettre et d’inscrire dans son époque l’héritage musical traditionnel qui lui a été légué.
C’est dans cet esprit et essentiellement sous la direction artistique de Francescu Berlinghi, docteur en ethno-musicologie, diplômé d’état pour l’enseignement du chant traditionnel, qu’A Ricuccata a élaboré depuis plus de 20 ans maintenant son répertoire musical.
Celui-ci, composé de chants profanes et sacrés, est construit sur les structures musicales de la polyphonie traditionnelle corse, le cantu in paghjella. Il comprend tout naturellement des pièces traditionnelles mais aussi des créations contemporaines ainsi que des adaptations de pièces originaires de différentes régions du monde et plus particulièrement du bassin méditerranéen.

MAR 11 - 21h30 - 22h45 Tra Tarra e Mare

« Tra Tarra e Mare » – Carmin Belgodère & Laurence Badiaud : « Le Duo part à la découverte d’étranges et hypnotiques rivages» Chant et poésie sont accompagnés dans ce concert aux accents intimes par la viole d’amour, la cetera, le violon et la guitare.
De par la présence de deux musiciens très différents, « Trà Tarra & Mare » symbolise le trait d’union entre plusieurs univers, un cheminement quasi intérieur qui s’exprime au travers du mélange des timbres d’instruments traditionnels (la cetera), d’instruments étranges et mélancoliques (la viole d’amour), et construisent une passerelle vers la modernité en invitant le violon et la guitare.
Ainsi, ouvrant le concert avec le Lamento di Tristano (Estampie médiévale), Carmin Belgodere et Laurence Babiaud poursuivent leur chemin de création en proposant des monodies accompagnées, puis des mélodies dont certaines s’égarent vers d’autres rivages méditerranéens.
Entre sacré et profane, mélancolie et allégresse, passé et présent, tradition et création, le spectacle célèbre la Corse en s’ouvrant sur la Méditerranée.

SAM 15 - 18h00 - 19 juillet - 23h59 FESTIVOCE 2023

FESTIVOCE : « Depuis 1991, Festivoce fait raisonner les sons & musiques des mondes, contemporaines, de Méditerranée et d’ailleurs »
FESTIVOCE, Festival des voix & des sons, revient du 15 au 19 juillet 2023 pour sa 32e édition ! 5 jours de festival dans le village de Pigna en Corse, qui feront raisonner les sons et musiques des mondes, d’ici, de Méditerranée et d’ailleurs 🌿
Les pierres du village de Pigna vont une nouvelle fois vibrer aux rythmes des voix & instruments. Un lieu unique, des artistes brillants et une ambiance aussi chaleureuse que l’été lui même : un bref résumé de ce qui vous attend cette année encore. Alors, vous venez ?

SAM 15 - 20h00 - 21h00 Tumik

inResidenza : Tumik : « Improvisation mêlant images, sons et chants, glanés depuis plus 30 ans dans le Grand Nord Arctique. » Comme chaque année, une résidence est accueillie au CNCM VOCE quelques jours avant Festivoce, dont le travail est présenté en ouverture ! Cette année, c’est le projet « Tumik » de Philippe Le Goff qui a été sélectionné. Infatigable voyageur du Grand Nord, il propose avec ce projet artistique une improvisation mêlant images, sons et chants, glanés depuis plus trente ans dans le Grand Nord Arctique. Cet essai autobiographique revient sur ses rencontres avec les inuits et la confrontation à cette nature immense et millénaire !
« Tumik » (prononcer Toumik) signifie « trace » en Inuktitut : « C’est sur les traces de ma mémoire que se développe cette forme d’improvisation-documentaire. Je ne sais plus exactement quand commence mon histoire avec le grand Nord (…) retrouvant au détour de vieilles malles, les premières images et sons captés dans l’Arctique canadien dans les années 1980, à ce moment où naissait pour moi une vie parallèle à ma vie d’artiste.
Cette deuxième vie commença par l’apprentissage de l’Inuktitut à l’INALCO avec Michèle Therrien, à qui ce projet est dédié et qui m’a initié au monde inuit. Cette collaboration, qui a duré plus de vingt cinq ans m’a permis de plonger dans cette culture notamment par les voyages réguliers que j’ai pu faire dans l’Arctique du Groenland en Alaska. Ce fut à chaque fois l’occasion d’écouter, d’enregistrer, de filmer. Parti initialement à la découverte du Katajjaq, duel de chant pratiqué par les femmes, mon intérêt s’est très vite élargi à l’ensemble de la culture dans sa lecture particulière de la nature. ».
Dans Tumik, j’improvise sons et images, au gré des pérégrinations de ma mémoire. Des propositions plus nettes, d’autres plus floues, mêlant ces deux histoires fusionnées, la vie d’artiste et celle d’explorateur observateur. Oscillant sans cesse entre le désir de montrer le réel et de m’en échapper par la poésie des êtres que je rencontre : le visage furtif d’une enfant qui porte un bébé sur son dos, la beauté diffuse du blizzard qui souffle sans obstacle sur ce sol immaculé, l’océan gelé. Parfois entrecoupé de chants et de comptines que j’ai appris là bas. » – Philippe Le Goff

VEN 21 - 21h30 - 22h45 L’Alba

L’Alba se plait à dire que la tradition musicale corse n’est pas figée, mais au contraire, en évolution, en mouvement. La musique de L’Alba, intemporelle et ouverte sur le Monde, prend dans son nouvel album à PRINCIPIU une orientation toujours plus méditerranéenne. L’Alba donne à nouveau à son travail une place de choix dans le paysage musical corse; tout en conservant l’héritage des voix polyphoniques, le groupe intègre désormais de nouvelles influences avec une palette de sonorités empruntées à des cultures de région du monde telles que le nord de l’Afrique, l’Italie, la Grèce, le Portugal …
La démarche de création de l’Alba est guidée par sa volonté d’accompagner ses chants d’arrangements originaux à consonances méditerranéennes, tout en restant fidèle à la tradition culturelle ancestrale. Cette envie de travailler dans ce sens est née du constat de la proximité des identités vocales des peuples du bassin méditerranéen, notamment en terme de mélismes et plus largement en terme d’esthétique.Caractérisé par ses compositions insufflant une énergie exclusivement positive, à PRINCIPIU a l’ambition de visiter des époques et des territoires plus variés allant de l’aire nord-africaine jusqu’à la méditerranée orientale, empreints d’accents tour à tour traditionnels ou contemporains. C’est avec l’utilisation d’instruments tels que l’harmonium, la guitare acoustique ou électrique, le violon, les clarinettes, les flutes, les mandolines, la basse, les percussions que les voix s’harmonisent, que les monodies et les polyphonies entonnent un dialogue musical inspiré de la circulation des peuples et de leurs échanges culturels.
Depuis sa professionnalisation en 2005, à PRINCIPIU est le cinquième album du groupe auquel ont participé des invités de prestige (le batteur percussionniste sénégalo-marocain Mokthar Samba, le chanteur et guitariste zimbabwéen Louis mhlanga, le guitariste corse Fanou Torracinta …) mais aussi de très talentueux instrumentistes et chanteurs de l’ile qui ont rejoint le collectif pour l’occasion, certains d’entre-eux, séduits par la nouvelle démarche, étant devenus des membres à part entière. Ainsi à PRINCIPIU qui signifie « au début » en corse, mène le groupe au début d’une nouvelle aventure artistique et humaine…

MAR 25 - 21h30 - 22h45 Meridianu

Meridianu : « Une musique ancrée sur l’héritage culturel Corse, qui chante le vécu du temps présent »
C’est dans la Balagne de l’intérieur, là où prospèrent les oliviers multiséculaires qu’est né le groupe Meridianu.
à l’image des racines de l’arbre de paix, c’est dans cette terre chargée d’histoire que Meridianu puise l’inspiration et la force qu’il exprime dans ses chants.
C’est sous la forme d’une formation en Trio que le groupe a choisi d’évoluer cette année pour présenter son nouveau spectacle !
Pour le groupe, l’héritage culturel est le socle sur lequel est bâti le présent, et à partir duquel se forge l’avenir. Meridianu s’efforce aujourd’hui de poursuivre cette mission en allant dans les villages rechercher les derniers chants qui peuvent encore être retrouvés.
Mais malgré l’effort important fait pour restituer l’authenticité des chants de la Corse d’autrefois, c’est à partir de ces bases solides que le groupe chante le vécu du temps présent. Le choix de la complémentarité entre tradition et modernité constitue leur démarche naturelle.
Vivre intensément sa propre culture, la partager en allant à la rencontre des autres, échanger pour apprécier ce qui rapproche. Mais aussi percevoir les différences, comme un enrichissement. Telles sont les valeurs que le groupe a choisi de porter et d’offrir au public !

VEN 28 - 21h30 - 22h45 A Cumpagnia

A Cumpagnia : « Une musique traditionnelle corse profondément ancrée, au travers d’un instrumentarium auquel on a redonné ses lettres de noblesse »
Fondé en 1978 à Pigna, A Cumpagnia c’est à la fois des chanteurs et des musiciens unis dans une même envie de préserver le patrimoine musical insulaire. Ce sont ces voix qui nous restituent un répertoire de chants polyphoniques sacrés (du répertoire populaire aux chants franciscains) et profanes (de la Paghjella Madrigale e Terzetti au Lamenti e canti d’amore), ainsi que de nombreuses monodies.
Le groupe nous transmet ces histoires issues de la culture de son île, histoires d’amour, de vengeance, de la vie quotidienne ou d’événements exceptionnels que l’on pouvait entendre dans les différentes pieve de la Corse et dont le groupe perpétue la mémoire.
Par la reconstitution d’un instrumentarium populaire et grâce au travail des artisans, les instruments traditionnels corses tels la cetera, la pirula, la pivana, la cialamella retrouvent leurs lettres de noblesse. à ces instruments s’ajoutent de plus classiques, tels le violon, la clarinette, la trompette ou les percussions.
C’est donc entre tradition et création que le groupe s’exprime, dans une parfaite connaissance des structures poétiques et musicales insulaires.

Août 2023

MAR 1 - 21h30 - 22h45 Le Piano fait son cinéma

Emma : « Le Piano fait son cinéma »
à mi-chemin entre concert et spectacle, Emma propose un concept original où se mêlent œuvres pianistiques, textes, images, vidéos et invités virtuels. « Le Piano fait son cinéma » propose un voyage féerique où s’entrecroisent divers univers artistiques pour un moment d’évasion plein de douceur et de poésie.
Emma est une pianiste corse, originaire de Castagniccia. Professeure agrégée de Musique, Emmanuelle Mariini commence ses études musicales au sein du conservatoire de musique de Corse Henri Tomasi où elle obtient son Diplôme de Fin d’Etudes Musicales avec mention Très bien. Emma intègre ensuite le CNR de Nice dans la classe d’Odile Poisson et elle obtient une médaille d’Or en Piano, Solfège et Musique de Chambre. Elle est également lauréate du 1er prix du concours international de piano « Concours Musical de France » et 1er prix du concours « Les jeunes artistes, SACEM-Sorbonne ». Soliste et chambriste, sa particularité est son adaptabilité à divers styles musicaux.

VEN 4 - 21h30 - 22h45 Jérôme Ciosi

Après des études de guitare classique et d’harmonie au conservatoire, Jérôme Ciosi s’intéresse à d’autres musiques : la Bossa-Nova, le Jazz Manouche et la musique corse, par l’intermédiaire de son père, le chanteur Antoine Ciosi.
Depuis 2022, il présente un répertoire constitué spécialement pour ce concert en solo, accompagné de sa guitare et de sa cetera, un instrument corse à 16 cordes. Pendant 1h15 environ, il interprète plusieurs de ses compositions personnelles, des mélodies corses traditionnelles qu’il a arrangé pour guitare ou cetera mais aussi des pièces de guitare classique (Villa-Lobos, Lauro, Bach) qu’il développe en y intégrant des parties improvisées ou composées par ses soins.

Jérôme arrange ainsi pour guitare de nombreux traditionnels corses et participe à plusieurs groupes et formations musicales de l’île. Il collabore également avec plusieurs artistes, comme Juliette Gréco, Patrick Fiori, Françoise Hardy… En 1996, il rencontre Thomas Dutronc avec qui se développe une collaboration toujours renouvelée jusqu’à présent. Jérôme Ciosi sera toujours présent au côté du chanteur-guitariste, dans les tournées et sur les enregistrements, en tant que musicien et compositeur de plusieurs chansons.

MAR 8 - 21h30 - 22h45 Isulatine

Isulatine : « La force alliée à la sensibilité du chant polyphonique corse au féminin »
Né de la passion commune pour le chant, le groupe ISULATINE réunit trois chanteuses, Marilyne Pietrucci, Laure Degiovani, Elisabeth Volpei et un guitariste Jimmy Ronchi. Il fait parti des formations musicales qui représentent avec force la sensibilité du chant polyphonique corse au féminin. Si leur répertoire comprend des morceaux traditionnels, leur démarche artistique est surtout dirigée vers la création.
Cet éclectisme voulu et cultivé est omniprésent dans leur dernier album « Tesse » : « Notre attachement envers notre terre se traduit par l’ensemble de l’album, voulant ainsi, en toute humilité, créer un lien fort entre notre tradition, des chants qui seront toujours ancrés en nous et une créativité constante en langue corse. »
Avec, à leur actif, un grand nombre de scènes en Corse, cette formation est aussi l’ambassadrice de la culture insulaire avec de multiples prestations sur le territoire français mais aussi en Italie, en Espagne..
Leur premier clip « Un dumane » parle de la transmission et ce que les générations anciennes peuvent apporter aux plus jeunes. Ce second clip, sorti en 2022, montre sous un autre angle l’émotion qu’Isulatine a à coeur de partager, ici en mettant en lumière une femme, une grande résistante, Danielle Casanova.

VEN 11 - 21h30 - 22h45 I Voci Di A Gravona

I Voci Di A Gravona : I Voci Di A Gravona est originaire, comme son nom l’indique, de la vallée de la Gravona, au nord d’Ajaccio. Poursuivant une démarche initiée dans les années 70, I Voci di a Gravona reste attaché à la poursuite de ses objectifs : Volonté de respecter et maintenir les fils de mémoire qui relient au passé tout en décrivant le présent. Imaginer pour mieux revendiquer l’avenir, tel est la volonté des membres de ce groupe talentueux.
Après de longues années de sommeil, le groupe est de retour en 2021 avec de nouveaux visages, et un nouvel album éponyme de quatorze titres.
Il y a 40 ans a commencé le chemin qui a donné deux très bons opus, Spaventu et Terra et quelques titres phares à la chanson corse, comme Quand’eddi m’accurdarani ou Scrivu à tè. Une équipe rajeunie a décidé de reprendre le flambeau. Autour de militants culturels comme Paul Tradi, le groupe s’est structuré peu à peu. D’abord à travers un nouveau souffle. « Il n’y avait rien en termes d’ateliers dans la Gravona, explique-t-il, alors nous avons créé une école de chant et de violon. En parallèle des cours, nous avons reconstitué le groupe d’I Voci. »

« I voci di a Gravona » reprend la volonté du groupe originel, avec pour objectif le « militantisme culturel ». Très vite, l’idée d’un nouvel album a fait son chemin et c’est chez Ricordu que l’opus du retour a été enregistré. Il porte simplement le nom du groupe. Quatorze titres qui abordent des thèmes éclectiques que le groupe présente ainsi : « Les sujets d’inspiration sont variés. Les thèmes chers aux Voci demeurent d’actualité, comme un socle, un enracinement à leur terre, à sa nature à sa tradition, à ses légendes. Quelques airs nous mènerons sur les chemins escarpés qui mènent aux bergeries de montagne. Mais le militantisme reste prédominant dans le groupe et il s’agit de faire passer quelques messages basés sur des constats qui, malgré les années, restent d’actualité : une société rurale à l’agonie, une course effrénée à l’urbanisation spéculative, la précarité, le chômage des jeunes et tant d’autres maux dont souffre notre société. »

MAR 15 - 21h30 - 22h45 Missaghju

« Une histoire musicale de plus de 30 ans : de la tradition corse aux carrefours des influences » Missaghju est une formation musicale née en 1992. Elle prend ses racines dans la passion partagée par ses créateurs pour la musique, le chant et en particulier, le chant traditionnel Corse. C’est au fil du temps, et toujours avec cet esprit d’ouverture et d’envie de faire connaître la Corse au-delà de ses frontières, que sont venus s’ajouter de nouvelles voix et de nouveaux instruments.
Aujourd’hui, Missaghju est une formation ayant pour intime conviction de représenter la Corse en Corse et dans le monde entier. Vous vous laisserez envoûter non seulement par la puissance vocale des chanteurs, mais aussi par la douceur des guitares acoustiques que Missaghju vous proposera.
Entre chants polyphoniques purement traditionnels, mais aussi des compositions personnelles plus modernes, se mêleront ambiances latines, mélancoliques, parfois jazzy, marquant ainsi le contraste et l’esprit d’ouverture du groupe.

VEN 18 - 21h30 - 22h45 Balagna

« Un voyage à travers la Corse profonde, son histoire, son identité et son lien au monde. » Le groupe Balagna propose un voyage qui part de la polyphonie la plus traditionnelle, qu’elle soit profane ou sacrée, et arrive jusqu’aux créations modernes qui allient la polyphonie à une grande variété d’instruments : Guitares, percussions, différents types de flûtes, en passant par le violon traditionnel.
Chaque chant est expliqué au public par une narration qui lie le fil de l’histoire des origines jusqu’à nos jours.
Balagna, c’est également deux albums « Soffiu Novu » et « Cantu Chì Sò », et des nouveautés à paraitre.

MAR 22 - 21h30 - 22h45 A Cumpagnia

A Cumpagnia : « Une musique traditionnelle corse profondément ancrée, au travers d’un instrumentarium auquel on a redonné ses lettres de noblesse »
Fondé en 1978 à Pigna, A Cumpagnia c’est à la fois des chanteurs et des musiciens unis dans une même envie de préserver le patrimoine musical insulaire. Ce sont ces voix qui nous restituent un répertoire de chants polyphoniques sacrés (du répertoire populaire aux chants franciscains) et profanes (de la Paghjella Madrigale e Terzetti au Lamenti e canti d’amore), ainsi que de nombreuses monodies.
Le groupe nous transmet ces histoires issues de la culture de son île, histoires d’amour, de vengeance, de la vie quotidienne ou d’événements exceptionnels que l’on pouvait entendre dans les différentes pieve de la Corse et dont le groupe perpétue la mémoire.
Par la reconstitution d’un instrumentarium populaire et grâce au travail des artisans, les instruments traditionnels corses tels la cetera, la pirula, la pivana, la cialamella retrouvent leurs lettres de noblesse. à ces instruments s’ajoutent de plus classiques, tels le violon, la clarinette, la trompette ou les percussions.
C’est donc entre tradition et création que le groupe s’exprime, dans une parfaite connaissance des structures poétiques et musicales insulaires.

VEN 25 - 21h30 - 22h45 Duo Ciosi Casalonga

« Le Duo partagera la scène ensemble pour la première fois, pour célébrer les chants et sons des guitares de Corse et d’ailleurs ! »
Les deux Jérôme, l’un guitariste, l’autre chanteur, tous deux créateurs empreints de musique corse et d’ailleurs, parcourent cette fois ensemble un répertoire mêlé de compositions et traditions.
C’est pour nous restituer en duo ces mélodies harmonisées, jouées par les vents ou chantées par les cordes, ces poésies épiques, œuvres de l’oralité, qu’ils se réunissent dans un désir d’amitié partagée.
Ils navigueront parmi ces musiques, ces chants, ces chansons avec pour vaisseaux leurs guitares, clarinettes ou percussions, ayant pour destination un pays de mélomanes.

SAM 26 - 21h30 - 22h45 Quintina

Quintina : « Quatuor féminin de polyphonies de Corse et du monde » Les quatre chanteuses, unies par leur passion pour la beauté et la magie de l’harmonie vocale, ont une même volonté, celle de connaître et de faire connaître ces chants qui, ici comme ailleurs, racontent et célèbrent la vie quotidienne dans sa simplicité et son authenticité.

Coup d'œil sur la programmation de Septembre à Pigna !

SUMENTE
VENDREDI 1er • 21H

Des amis réunis pour partager avec le public son attachement à sa terre, sa culture, son identité. De la poésie portée par une musique douce et entraînante, de la polyphonie inspirée de la vie quotidienne, du chant Sacré qui à désormais repris sa véritable place dans la culture insulaire.

ISULATINE
MARDI 5 • 21H

Né de la passion commune pour le chant, le groupe Isulatine représente avec force la sensibilité du chant polyphonique corse au féminin. Le trio vocal, accompagné à la guitare, interprète un répertoire majoritairement dirigé vers la création, tout en comprenant des morceaux traditionnels.

TELLI TURNALAR
JEUDI 7 • 21H
- GRATUIT -

L’ensemble Telli Turnalar interprète des musiques traditionnelles d'Anatolie. Elles étaient déjà à Pigna à l'occasion de Festivoce 2022, et sont de retour pour une résidence d'une semaine, qui donne lieu comme toujours a un concert gratuit ! Le quatuor propose une expression au féminin des chants d’Anatolie dans leur diversité culturelle et linguistique. Leur répertoire puise dans le patrimoine turc, kurde, zaza, arménien, laze… Reflet de la richesse du parcours de chacune !

TOUS LES MOTS QUI ME VIENDRONT
VENDREDI 08 • 21H

Deux artistes sur scène, entre poésie, théâtre et musique : Quand le violoncelle s’entremêle à la musicalité de la poésie ! Un an après leur résidence à VOCE, le duo est de retour à Pigna. À ne pas manquer !
François écrit et relit ses « mémoires » et pour accompagner son inspiration il fait venir une musicienne, Louise. Mais la violoncelliste ne se contente pas d’ajouter sa musique au texte, elle ajoute aussi son grain de sel.

BLACKSTAR
SAMEDI 9 (J1) : Expo/Conférence • 18H
DIMANCHE 10 (J2) : Film/Concert • 21H
- GRATUIT -

Jour 1 : Théophile Minuit, du projet audiovisuel « Blackstar », invite François-Xavier Renucci, auteur de « La toile souveraine – Pour un Saint-Exupéry » (Ed. Albiana). En guise d’introduction à ce weekend, ce 1er évènement portera sur les deux Saint-Exupéry des auteurs, qui se rencontreront sur scène lors d’une conférence : un échange complice entre leurs recherches, deux visions d’un même personnage. Avec l'ouverture de l’exposition, visible tout le weekend, des oeuvres de Nathalie Lemaitre autour de Saint-Exupéry !

Jour 2 : Deuxième jour autour du projet « Blackstar » : exposition des peintures de Nathalie Lemaitre, suivi de la musique de David Bowie interprétée en live par Théophile Minuit pendant la projection du film, racontant tous deux l’amour de Saint-Exupéry durant la grande guerre.

FANOU TORRACINTA
MARDI 12 • 21H

Fanou Torracinta, habitué de Pigna autant que des grandes scènes de Jazz françaises et européennes, de retour à l'Auditorium pour un concert comme toujours virtuose de Jazz Manouche.

« La musique jouée par le jeune Fanou Torracinta dégage sévèrement, car le jeune homme ne s’économise pas et envoie ses notes avec une rare vélocité. Attention virtuose! » Guitare sèche – Le Mag

SUARINA
VENDREDI 15 • 21H

Suarina hè una furmazione musicale fundiata à nantu à una amicizia frà giovane, passiunate da a musica è̀ da u cantu. Nous avions eu le plaisir de les recevoir l'an passé pour Festivoce pour la première fois ! L’univers musical né de cette rencontre fé́minine est un subtil meélange de la technique traditionnelle du chant polyphonique corse, u cantu in paghjella, avec la synthè̀se de leurs inspirations musicales multiples et variées.

LE BATEAU IVRE
SAMEDI 16 • 21H
- GRATUIT -

En résidence pour la semaine, Chiche ! Le Bateau Ivre fait son cabaret : Le pari de mélanger musique classique & musique populaire. Le but étant de mettre en scène la rencontre entre l’art populaire de la chanson et celui de la musique savante francçaise du 20e siècle. Au contact d’une chanteuse formeée loin des carcans classiques, les musiciens s’eémancipent peu à peu de leur rôle d’exécutant et se ré́vèlent tour à tour jongleur, acrobate, poète ou clown. Dans l’intimitée; d’une salle transformée pour l’occasion à l’image des anciens cabarets parisiens et berlinois, les musiciens s’autorisent toutes les folies.

ELISABETH JOYÉ & ses élèves
DIMANCHE 17 • 11H
- GRATUIT -

Pour clôturer une semaine de Masterclass à VOCE, Elisabeth Joyé et ses élèves, venus découvrir les orgues historiques de Balagne, joueront à Monticello et Speluncato, avant de s'arrêter à l'Auditorium le dimanche pour un concert de clavecin.

A CUMPAGNIA
MARDI 19 • 21H

Fondé en 1978 à Pigna, A Cumpagnia c’est des chanteurs et des musiciens unis dans une même envie de préserver le patrimoine musical insulaire. À travers leurs instruments, populaires et ancestraux qui retrouvent à travers eux leurs lettres de noblesse. À travers leurs voix, qui restituent un répertoire de chants polyphoniques sacrés, profanes, ainsi que de nombreuses monodies. Et au travers de leurs histoires, issues de la culture de leur île : histoires d’amour, de vengeance, de la vie quotidienne ou d’événements exceptionnels, dont le groupe perpétue la mémoire.

CANTA U POPULU CORSU
VENDREDI 22 • 21H

Retour de Canta U Populu Corsu, groupe de musique corse engagé depuis toujours et aux bientôt 50 ans d'existence, revient pour un concert à Pigna. Canta U Populu Corsu, littéralement « Le peuple corse chante », a été précurseur dans le renouveau du chant en langue corse. Chacun de leur passage ici est à guichet fermé, pensez à réserver !

CAMERATA FIGARELLA
SAMEDI 23 • 21H

Comme chaque année, le festival itinérant "Camerata Figarella" est de passage à l'Auditorium. La formation, composée de jeunes et talentueux instrumentistes corses et européens, interprètera cette année un concert avec Orchestre, soliste et musique de chambre, autour des rêves et de Shakespeare. Une vingtaine de musicien sur scène pour une représentation qui promet d'être comme chaque année époustouflante !

TORRACINTA BROTHERS
MARDI 26 • 21H

Les deux frères et musiciens Fanou & Nicolas Torracinta mettent en commun leur style musicaux. Guitaristes de talent, les deux artistes parcourent les scènes de l’île et d’ailleurs depuis leur adolescence. Fanou vers le Jazz Manouche, en solo ou avec sa formation “Gipsy Guitar From Corsica”, et Nicolas vers des influences folk & pop anglo-saxonnes, irlandaises et américaine, avec notamment son album solo “The Granary”. Après une sublime performance cette année pour Festivoce, ils sont de retour pour un dernier concert à Pigna pour 2023 !

DUO CUMPARTE
VENDREDI 29 • 21H

La rencontre entre la voix de Jérôme Casalonga et le violoncelle de Paul Antoine de Rocca-Serra restitue une consonance géné́rant des harmoniques riches et timbréesLes cordes frottées du violoncelle, le son des clarinettes, le rythme des percussions et le chant de la voix corse... Un voyage à travers les chants et musiques de la tradition corse, la musique baroque et contemporaine.

FLUTIDITY
SAMEDI 30 • 21H
- GRATUIT -

Projet artistique d’Albane Tamagna, flûtiste insulaire originaire de Bastia, Flutidity est une performance sonore explorant la complexité des émotions liées aux migrations et aux identités : « Quand les flûtes, souffles et enregistrements créent une performance sonore autour des questions d’exil, de migration et d’identité. » Une expérience musicale immersive de 50 minutes, pour interroger le public dans ce qu’il a de plus complexe et de plus secret : sa propre identité.

Coup d'œil sur la programmation d'Octobre à Pigna !


CANTO E TERRA (restitution polyphonique)
SAMEDI 7 • 11H

- GRATUIT -

Concert / restitution (gratuit) d'une semaine de Masterclass autour de la polyphonie vocale, en compagnie de la chorale féminine d’Hambourg Les Fazzolette, dirigée par Annunziata Matteucci, avec la participation de Nicole Casalonga, Claude Bellagamba, Jerôme Casalonga et Filippu Rocchi.


TRADITION VS FICTION
MARDI 10 • 18H30

Spectacle musical de la compagnie Celui qui dit qui est, en résidence en Mai dernier chez nous, revient pour présenter la version finale de sa pièce : une fiction tirée de la tradition, passée par le filtre imaginaire de la Cie, qui met en lien tradition et imaginaire, rituels et représentations... une oeuvre quelque part entre théâtre, danse, musique live et extraits documentaires.


PATRIZIA GATTACECA
VENDREDI 13 • 18H30

Patrizia Gattaceca accompagnée au piano par Marina Luciani pour présenter son nouveau projet, U cantu di i canti qui s’inspire du Cantique des Cantiques (Livre de la Bible). La chanteuse a sélectionné un certain nombre de poèmes parmi cette suite de chants d’amour qu'elle a adaptés en langue corse.


LA GRÂCE & LA FURIE
SAMEDI 14 • 18H30

- GRATUIT -

[inResidenza] • « Ukraine – Au milieu du chaos de la révolution puis de la guerre… couvrir le bruit des bombes par la musique»... La Grâce et la Furie, projet musical corso-ukrainien, a l’ambition de créer des espaces de beauté dans la tourmente, à travers la musique, les mots et les corps. Des musiciens ukrainiens rencontrent des musiciennes-chanteuses insulaires, pour créer ensemble une réponse créatrice, trois voix de femmes en ukrainien, corse et français. A l’intersection des musiques actuelles, de la poésie chantée et d’un folk ukrainien et corse, le collectif s’invente son propre territoire rêvé.


LUNA DEA
VENDREDI 20 • 18H30

Groupe de chant moderne et traditionnel créé en 2017, Luna Dea transmet des créations en langue corse et des adaptations de chants italiens ou espagnol.
La formation, en trio, est composée de deux membres du groupe Diana di l’Alba, José Ersa (chanteur et instrumentiste), Antoine Marielli (chanteur et instrumentiste) et sa fille Cleò Marielli, chanteuse et violoniste.


UNIO - TRIO VOCAL
SAMEDI 21 • 18H30

- GRATUIT -

[inResidenza] • Un Trio vocal a capella, revisitant les chants traditionnels et du monde.

Unio, c'est trois voix nues qui ne font qu’un chant. Trois identités sonores qui unissent leurs différences pour composer ensemble un autre son. Trois vibrations au service d’un maintenant dans lequel on savoure tradition, innovation, aventure. Le trio s’amuse à faire sonner des chants populaires polyphoniques, des ritournelles ancestrales, des arrangements des temps modernes, jouant avec les résonances naturelles et profitant des réponses acoustiques propres à chaque lieu.


A CUMPAGNIA
MARDI 24 • 18H30


Fondé en 1978 à Pigna, A Cumpagnia c’est des chanteurs et des musiciens unis dans une même envie de préserver le patrimoine musical insulaire. À travers leurs instruments, populaires et ancestraux qui retrouvent à travers eux leurs lettres de noblesse. À travers leurs voix, qui restituent un répertoire de chants polyphoniques sacrés, profanes, ainsi que de nombreuses monodies. Et au travers de leurs histoires, issues de la culture de leur île : histoires d’amour, de vengeance, de la vie quotidienne ou d’événements exceptionnels, dont le groupe perpétue la mémoire.


CANTO E TERRA (restitution polyphonique)
SAMEDI 28 • 11H
- GRATUIT -

2e session de Masterclass autour de la polyphonie vocale, dirigée par Annunziata Matteucci, avec cette fois-ci la chorale féminine de Berlin, Passu Cantu. Une semaine de travail sur le thème « Ornementation, prosodie et métrique », avec la participation de Nicole Casalonga, Claude Bellagamba, Jerôme Casalonga et Filippu Rocchi.


I VERSI ARABINI
DIMANCHE 29 • 18H30

Dans la tradition musicale corse, les « Versi Arabini » sont ces chants teintés par l’Orient et la Méditerranée. La recherche du Trio Vega-Albertini Moscardini Solinas s’appuie sur le témoignage de Micheli Paoli, membre du groupe mythique Canta U Populu Corsu. Le trio propose un voyage à travers une Corse qui affirme avec ces chants cette part d’identité méditerranéenne et orientale.


DUO IMPRESSIONNISTE
MARDI 31 • 18H30

L’un est harpiste et artiste de cirque, l’autre bassiste et compositeur. Leurs voyages, leurs explorations de leur terre et leurs rencontres fortuites sont les sources qui inspirent la chaleur et la fabuleuse caresse de leur musique. Il est inutile d’expliquer leur musique, car elle semble venir d’ailleurs, de pays qui n’existent pas. Les notes remuent tous nos sens pour leur rappeler leurs fonctions fantastiques, nostalgiques et érotiques. Harpe et basse se confondent dans un langage d’une grande clarté avec lequel elles dialoguent librement dans une tension envoûtante.


PROGRAMME COMPLET ICI CNCM VOCE

Place de l'Eglise, 20220, Pigna
info@voce.corsica

L'affiche du festival du Chant de marin de Paimpol 2025 !


LIEUX

Arte Mare

Télécharger le dépliant.


AUTRES MUSIQUES

Le Cri du Caire à Orléans

cri

ducaire
Hélène Bozzi / Extrait article FIP du 21/12/22 / L'Onde & Cybèle

Face à toutes les oppressions, l'album Le Cri du Caire célèbre la diversité du monde.
"Au chant et aux textes, Abdullah Miniawy, l’un des porte-voix de la révolution égyptienne et un premier single "Pearls of Orphan", chanson puissante qui parle de l'individualisme, de la solitude de l’exilé, de l'absence de solidarité ... preuves d'un manque de sens de notre monde moderne. Posée sur le tempo cardiaque du violoncelliste Karsten Hochapfel, portée par les boucles hypnotiques du saxophoniste Peter Corser Music et sublimée par les envolées de Médéric COLLIGNON, la voix déchirante d'Abdullah Miniawy mène vers la transe".
Savourez cette chance inouïe de les recevoir en avant-première à Orléans à peine 2 jours avant la sortie de l'album.

Le Cri du Caire et Médéric Collignon - Abdullah Miniawy
Mercredi 25 janvier 20h30
Tarifs de 5€ à 25€, 15€ avec "la Carte" https://bit.ly/lecriducaire

MANIFESTATIONS CULTURELLES

«  La place de la littérature dans le monde du transhumanisme et de l’intelligence artificielle »

Tel sera le thème de la prochaine rencontre à San Benedetto vendredi prochain 4 août à 19h30, une conférence de l’auteure Lou Mees.

A partir du roman qu’elle vient de publier aux éditions du Scudo «  Psaumes du soleil », l’auteure Lou Mees animera une rencontre à San Benedetto vendredi prochain 4 août à 19h30 sur le thème : « La place de la littérature dans le monde du transhumanisme et de l’intelligence artificielle »….
Sur son roman Psaumes du soleil : Des mains noueuses de la vieille Soledad en Andalousie aux yeux rieurs de Paz, quatre générations s’observent et se mêlent. Quatre types de femmes. Le même sang, la même famille sous le ciel très fort d'Espagne, puis de France, rien de nouveau sous le Soleil... De simples destins, des ébauches d'hommes et de femmes, qui se dessinent et avancent dans la vie et essaient de trouver un sens à tout ça. L'ancien monde opposé à celui qui est en train de poindre, comme la petite dernière de la famille Ibanes. Le soleil écrasant, des paysages prégnants, une ode à la Corse, en filigrane, discrète…
Entrée gratuite. un dîner sur place est proposé par les bénévoles de l’association et du hameau, mais il est indispensable de réserver son repas auprès du responsable, Patrick, téléphonant au 07 87 91 47 45 (pour des raison évidentes, aucun repas non réservé ne pourra être assuré). La participation au dîner est fixée à 20€. Renseignements sur l’organisation : 06 37 55 13 57.

«  L’inconscient dans la création musicale et picturale »

Vendredi prochain, 21 juillet, à 19h30, nouvelle rencontre exceptionnelle à San Benedetto, proposée par l’association « San Be Culture Club », avec deux grands Maîtres de l’Art contemporain, l’un dans le domaine de la musique, l’autre dans celui de la peinture.

Une rencontre entre Joseph-François Kremer-Marietti, Compositeur, violoncelliste et chef d'orchestre; Docteur HDR en Sciences Humaines, ancien élève diplômé de L'EHESS, membre du CIPA.
Auteur d'une dizaine d'ouvrages sur la phénoménologie du musical.
Directeur de Collections d'ouvrages scientifiques, Ed.Méridiens-Klincksieck, Kimé, L'Harmattan), et Jean Nadal, Psychanalyste et peintre. Co Président du Collège international de psychanalyse et d’anthropologie (CIPA). Directeur des Collections Psychanalyse et Civilisations et Santé, Sociétés et Cultures. Harmattan éditeur.

Leurs œuvres sont éditées chez l’Harmattan :
Jean Nadal : « Ils ont révolutionné la peinture. La pulsion de peindre. De l’hallucinatoire à l’imaginaire quantique. Cézanne, Picasso, Miro, Kandinsky, Malévitch »;
Joseph-François Kremer-Marietti : « Les grandes topiques musicales » et « Les formes symboliques de la musique ». François-Joseph Kremer-Marietti a assuré la Direction de la Culture et du Patrimoine de la région corse en tant que conservateur en chef sous la présidence de Paul Giacobbi. Il est le fils de la philosophe Angèle Kremer-Marietti, qui fut une grande spécialiste de Nietzsche et des sciences de la nature.

Entrée gratuite. Un repas, préparé par les bénévoles de l’association, est prévu en présence des conférenciers à l’issue de la rencontre. La participation au dîner est de 20 €.
Il est obligatoire de réserver son repas en téléphonant au : 07 87 91 47 45 (Patrick) et ce, 48 heures avant la soirée au plus tard.

« La corsitude » de Napoléon à Sainte-Hélène : rencontre avec Raphaël Lahlou

Vendredi 5 mai, l’association « San Be Culture Club » de San Benedetto (sur la commune d’Alata) a invité l’historien Raphaël Lahlou pour parler de Napoléon à l’occasion du deux cent deuxième anniversaire de sa mort.

Rencontre à 19h30 (entrée gratuite) suivie d’un repas selon la tradition de cette association.

Raphaël Lahlou est historien et spécialiste des époques napoléoniennes. Auteur d'essais et de biographies historiques, c'est dans le cadre d'une conférence qui aura lieu à Alata et pour l'association culturelle de San Benedetto, le 5 mai, qu'il proposera une réflexion large sur ce qui lie Napoléon à la Corse, depuis sa jeunesse jusqu'à l'épreuve de Sainte-Hélène et à sa mort en 1821.

On a souvent dit que sa carrière publique, tant militaire que politique, avait Toulon pour base de départ. Or, c'est la Corse qui ouvrit pour lui, suivant sa propre expression : "les fenêtres de son intelligence". Etudiant le caractère et l'action de Napoléon Bonaparte face à l'Angleterre, analysant ses entourages insulaires (favorables autant qu'opposés), réfléchissant sur les liens de famille, de psychologie ou sur les diverses carrières et fidélités qu'il a pu susciter chez nombre de ses compatriotes, en particulier contre l'Angleterre, c'est un Napoléon perçu et compris comme un Corse essentiel et très profond que l'on aura ainsi l'occasion de redécouvrir, entre 1769 et 1821, et même quelque peu au-delà. Un parcours corse et un parcours d'homme corse, en somme pour mieux saisir le caractère et les actes de Napoléon.

Un repas, préparé par les bénévoles de l’association, est prévu avec l’invité à l’issue de la rencontre. La participation au dîner est de 20 €. Il est obligatoire de réserver auprès de Nicole GILLI 06 80 84 26 70 au plus tard 48h. avant la rencontre. Rencontre avec Raphael Lahlou vendredi prochain 5 mai à 19h30. Au stade de San Benedetto.

Robert Colonna d’Istria, invité des «  Scontri di San Benedetto », vendredi prochain (3 mars), à 19h

Avec la publication de quelques dizaines de livres, romans, essais, biographies, récits de voyage, poésie,  livres d’histoire de la Corse et des corses, Robert Colonna d’Istria est sans doute l’un des écrivains vivant en Corse parmi les plus prolifiques et les plus lus. Edité en Corse comme par les plus grands éditeurs actuels, notre auteur vient de publier son dernier roman chez Actes-Sud, maison prestigieuse s’il en fut.
Intitulé simplement « La maison », l’auteur de « Une famille corse, 1 200 ans de solitude » nous fait partager les pérégrinations de son héroïne « J », qui a décidé de s’installer sur une île, loin de Paris ou elle vit et travaille. Nous suivons  les péripéties, parfois les affres mais aussi les joies et les bonheurs  liés à la construction de la maison de ses rêves.
Cette aventure réservera nombre de surprises à son héroïne  on s’en doute,  surprises que le lecteur partagera  tout au long de ce court roman, palpitant, surprenant, intriguant et haletant.
L’intérêt du récit se conjugue aussi avec les questions que cette aventure  suscite tant chez l’héroïne que chez le lecteur, questions quasi «  philosophiques » qui font de ce roman un livre original, un livre attachant, passionnant, un grand livre.
Robert Colonna d’Istria sera l’invité du «   San Be Culture Club » vendredi prochain 3 mars, à 19h (stade de San Benedetto, sur la commune d’Alata). Entrée gratuite. 
 
A l’issue de la rencontre, un repas préparé par des bénévoles - Nicole et des habitants de San Benedetto - est partagé sur place, en présence de l’invité. Réservation indispensable pour le repas (20 €) en téléphonant à Nicole au  06 80 84 26 70.
;
Suite du programme des rencontres de San Benedetto :
Vendredi 7 avril, 19h. Les «  EnawenéNawé du Mato Grosso, un groupe ethnique au cœur du Brésil », en Amazonie, par Hervé Cheuzeville.
Vendredi  5 mai, à 19h. «  La corsitude de Napoléon à Sainte Hélène », par l’historien Raphaël Lahlou.
Vendredi 2 juin, à 19h. «   l’action du R.A.I.D. en Corse, et ailleurs » par François Griscelli.
Vendredi 23 juin, à 19h. Le symbolisme maçonnique et alchimique dans l’opéra de Mozart «   La Flûte enchantée »…une interview inédite filmée en 2005 d’Henry Mary à qui nous devons la création et le fonctionnement de la Maison de la Culture de la Corse de 1969 à 1984, par Eddie Fillia.


ASSOCIATIONS


THÉÂTRE


FOIRES ET FÊTES

Fiera in Castagniccia, Piedicroce: 5 è 6 d'aprile
Festa di l'Oliu Novu
, Santa Lucia di Tallà: 11 è 12 d' aprile.
Art' è gustu, Aleria, 26 et 27 avril
Fiera di u Casgiu, Venacu: 2 è 3 di maghju
Fiera di a Gravona, 22/23/24 mai
Festi Lumi, Bonifacio, 4 au 6 juillet
Fiera di u Vinu, Luri: 11 è 12 di lugliu
Fiera di l'Alivu, Montegrossu: 18 è 19 di lugliu
Festa di u legnu è di a furesta, Vezzani, 23 et 24 juillet
Fiera di u Turismu Campagnolu, Filitosa: 1 è 2 d' aostu
Fiera di a Bocca di u Pratu, Quercitello, 6 et 7 août
Fiera di l'Amandulu, Aregnu: 8 è 9 d'aostu
Fête de la Terre, Currà, 9 août
Fiera di u Pane, Lumio: 15 et 16 août
Foire Saint Roch, Renno, 16 et 17 août
Festa di a nuciola, Cervione, 20 et 21 août
Fiera di i cinque sensi, Ile-Rousse, du 31 août au 4 septembre
Foire du Niolo, Casamaccioli, à partir du 8 septembre
Foire d'île-Rousse
Médiévales de Levie
Festa di u Ficu, I Peri: 19 è 20 di sittembre
Mele in festa, Murzu: 27 di sittembre
Festivale d'autunnu di a ruralità : 12 octobre
Fiera di a castagna, Bucugnà: 25, 26 è 27 di novembri.


MANIFESTATIONS CULTURELLES

EXPOSITIONS

Bastia : « Corsica 39-45 », plongée dans une Corse en guerre

Cette riche exposition, réalisée dans le cadre du 80e anniversaire de la Libération de l'île, propose de (re)découvrir, sous la forme d'une immersion, comment les Corses ont vécu le second conflit mondial. À voir au musée de Bastia.

Près de 500 objets, œuvres d'art, documents et une vingtaine de multimédias. Si l'exposition ne vise pas à l'exhaustivité, elle ne s'écarte pas moins de la variété : bustes, uniformes d'époque, extraits de journaux, vêtements, armes, objets de la vie courante... L'éventail des pièces qui ornent les allées du palais des gouverneurs est très large. Corsica 39-45, riche exposition organisée par le Musée de Bastia jusqu'au 23 décembre, retrace, à travers chacun de ces objets, un pan entier de l'histoire de la Corse : l'épreuve, à bien des égards singulière dans l'île, que fut la Seconde Guerre mondiale.

Par le biais d'une simple lithographie, voilà que surgit le sujet, longtemps enfoui, de la propagande irrédentiste. Un thème sensible, au départ de cette immersion dans la « Drôle de guerre », que Sylvain Gregori et Jean-Paul Pellegrinetti, les commissaires de l'exposition, n'éludent pas.

De l'occupation italienne à l'irruption de la culture américaine avec le débarquement des « GI », en passant par les chemins de la Résistance et les tribulations d'une île coupée du monde, soumise au rationnement, l'itinéraire propose une multitude de thèmes, souvent inédits, pour (re)découvrir la Corse sous la Seconde Guerre mondiale.

Une collecte inédite

La « grande peur » de l'annexion par l'Italie fasciste, le statut stratégique de l'île pour les Alliés, la participation des insulaires dans l'Armée de Libération, la brutale captivité des prisonniers de guerre du Stalag VB, ou l'insurrection du premier département français libéré en octobre 1943, forgent l'ossature d'une scénographie moderne qui ne se limite pas au seul récit militaire.

« L'histoire de la Corse, dans cette période, c'est aussi le vécu de ce conflit par la population, dont le quotidien est bouleversé, avance Alexandra Moretti, responsable des expositions temporaires du musée. Pour ce projet, nous avons réalisé une collecte inédite auprès des particuliers afin de recueillir des objets qui racontent l'histoire des familles et disent, à leur façon, quelque chose de cette époque. »

Raconter la « grande histoire » à travers la « petite histoire », celle d'articles d'apparence banale, qui incarnent des moments de ce conflit en les mettant en scène, c'est l'autre particularité de ce récit imagé.

L'irruption d'un « american way of life »

Les œuvres exposées - issues pour certaines de prestigieux établissements français, suisses et italiens - ne dérogent pas aux canons du genre, profusion d'uniformes, fanions et fusils. Mais l'exposition donne surtout à comprendre les représentations successives de la guerre.

Ici, des gilets rafistolés à la hâte voisinent avec des chaussures fabriquées à l'aide de débris de pneus, témoins d'un « système D » à l'usu corsu, selon le mot d'Ariane Jurquet, responsable de la conservation du musée, et du dénuement dans lequel les Corses sont plongés, après l'isolement croissant d'une île dépendante de ses importations.

La profusion des produits consommés par l'armée américaine donne le contrepoint, en confrontant les Corses à un autre mode de vie, un american way of life caractérisé par une forme d'abondance préfigurant la société de consommation qui se généralisera plus tard. Comme le signe d'un début de la fin, pour une île exsangue à reconstruire, tant sur le plan politique qu'au niveau de ses infrastructures ravagées par une guerre qui battra bientôt en retraite.

Source : "Corse Matin" du 09/07/2023


CINÉMA


RADIO


INTERNET


TÉLÉVISION


ARCHIVES DE LA PAGE

Les archives de l'année en cours se trouvent sur cette page.
Pour les archives plus anciennes, suivre le lien correspondant :

Année en cours

2023       2022       2021       2020      2019      2018      2017      2016       2015      2014   



2013    2012      2011      2010      2009       2008      2007      2006  

separateur

haut de page     accueil    page précédente


Les pages "musique" sont organisées comme suit :

Le chant corse

Les pages consacrées à A Filetta :

A Filetta : témoignages 

Actualité et archives

Chants : les textes des chants

Concerts avant 2006

Concerts 2006

Concerts 2007

Concerts 2008

Concerts 2009

Concerts 2010

Concerts 2011

Concerts 2012

Concerts 2013

Concerts 2014

Concerts 2015

Concerts 2016

Concerts 2017

Concerts 2018

Concerts 2019

Concerts 2020

Concerts 2021

Discographie : tous les disques en détail

Repères chronologiques : A Filetta de 1978 à aujourd'hui

Parole : Les mots d'A Filetta (interviews, entretiens…)

Galerie photo

sans oublier mon livre sur A Filetta !

Les pages consacrées aux concerts du groupe L'Alba 

Les pages consacrées aux groupes et chanteurs corses

Les pages consacrées aux paroles des chants corses :

- page "chants d'A Filetta",

- chants corses d'hier

- chants corses d'aujourd'hui

Les compte-rendus de concerts (année en cours);
Les années précédentes sont ici :
2022    2021    2020    2019    2018    2017    2016   

   2015    2014    2013    2012    2011   

   2010    2009     2008     2007    2006   
les concerts du groupe L'Alba sont ici.

Les pages consacrées aux Rencontres polyphoniques de Calvi :

Les invités des Rencontres (tous les artistes y ayant participé au moins une fois)

Le jazz et la page consacrée à Paolo Fresu

Les annonces et compte-rendus de concerts de jazz

Les musiques du monde

L'opéra, la musique baroque, etc.

Les inclassables

Les vidéos

Et enfin, ma sélection de disques du mois.


Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.1