A Filetta : Les concerts 2018

Dernière mise à jour : 21/09/2018

Vous êtes ici : Musique/Chant corse/A Filetta/ Concerts 2018

Tous les concerts de l'année 2018

Janvier 2018

Me 10 Mulhouse (68), Scène Nationale La Filature, 20h00 - Festival Vagamondes - Danse Mémoire, Danse avec Paolo Fresu et Daniele di Bonaventura
Me 17 Anvers (Be), deSingel - 20h00 - Apocrifu (Chorégraphie : Sidi Larbi Cherkaoui)
Je 18 Anvers (Be), deSingel - 20h00 - Apocrifu (Chorégraphie : Sidi Larbi Cherkaoui)
Ve 19 Anvers (Be), deSingel - 20h00 - Apocrifu (Chorégraphie : Sidi Larbi Cherkaoui)
Sa 20 Anvers (Be), deSingel - 20h00 - Apocrifu (Chorégraphie : Sidi Larbi Cherkaoui)

Février 2018

Ma 20, Sofia (Bulg.), Sofia Philharmonic - 19h00 - Concert A Filetta & Eva Quartet

Avril 2018

Sa 14 Cannes (06), Eglise Notre Dame des Pins
Sa 21 Oslo (N) Riksscenen

Mai 2018

Me 9 Calvi, Oratoire St Antoine - A core datu
Sa 12 Trentels (47) : Accordéons-nous avec Paolo Fresu et Daniele Di Bonaventura
Sa 19 Las Palmas
Me 23 Yvré-l'Evêque, Festival de L'épau - Conversation(s), avec Fadia Tomb El-Hage

Juin 2018

Ve 01 Saint-Denis-en-Val (45), Eglise - Festival de Sully
Je 7 Poznań (PL), avec Fadia Tomb El-Hage (Liban), Festival Ethno Port Poznań
Ve 8 Cardiff (GB) Festival of Voice - Gŵyl y Llais
Ve 15 Monticello, Confrérie San Carlu - A core datu
Me 20 Cologne (All.), Schauspiel Köln, Puz/zle (Chorégraphie : Sidi Larbi Cherkaoui)
Je 21 Cologne (All.), Schauspiel Köln, Puz/zle (Chorégraphie : Sidi Larbi Cherkaoui)
Me 27 Aregno, Église de La Trinité - A core datu
Je 28 Calvi, Cathédrale Saint-Jean Baptiste,

Juillet 2018

Ve 6 Vitrolles (13), Charlie Jazz Festival Danse Mémoire, Danse
Je 12 Calvi, Cathédrale Saint-Jean Baptiste, 21 h
Lu 16 Île-Rousse, Eglise de la Miséricorde - 21h30
Sa 21 Boppard (All.) avec Marcello Fera, Festival RheinVokal - Festival am Mittelrhein
Di 22 Nyon (CH), Paléo Festival - Concert A Filetta
Ve 27 Le Vigan (30), Eglise Saint-Pierre, 21h30 - Festival du Vigan
Lu 30 Ravello Festival (It.) - 21h30 - Concert Danse Mémoire, Danse

Août 2018

Me 1 Lithica (Menorca, Baléres - ES), Festival d'estiu
Je 2 Conques (12), Abbatiale Sainte-Foy - Rencontres Musicales de Conques
Sa 4 Pont l'Evêque (14), Festival Les Promenades Musicales du Pays d'Auge
Lu 6 Barfleur (50), Les Traversées de Tatihou
Je 9 Île-Rousse, 21h30 - Concert A Filetta
Sa 11 Lumio, Eglise, 21h30
Je 16 Calvi, Cathédrale Saint-Jean Baptiste, 21h30

Settembre (Septembre) 2018

Je 6 Calenzana, Chapelle de Sainte Restitude - 19h - A core datu
Ma 11 au Sa 15 Calvi, Rencontres de Chants Polyphoniques
Je 20 Ville di Paraso, A core datu
Ve 28 Propriano, Concert A Filetta

Ottobre (Octobre) 2018

Ma 2 Szczecin, Pologne, RUBATO
Ve 5 Cateri, Couvent de Marcassu - A core datu
Di 28 Aubervilliers (93), Festival Ville des Musiques du Monde


Concerts 2018 : Les compte-rendus

vagamondes

Mardi 20 février 2018, Sofia

eva

Pour ceux qui n'étaient pas au Зала "България" / Bulgaria Hall le 20 février, voici un lien pour voir et entendre dans son intégralité le concert d'A Filetta avec Eva Quartet !

Samedi 19 mai, Las Palmas

laspalmas

Mercredi 23 mai, Yvré-l'Evêque, Abbatiale

La découverte de l'Abbaye Royale de l'Epau est souvent une grande émotion.
Rencontre avec Jean-Claude Acquaviva du groupe A FILETTA et Fadia Tomb El-Hage.

epau

epau

Vendredi 1er juin, Saint-Denis-en-Val

Nous retrouvons, pour la première fois de l'année, nos amis d'A Filetta tout près d'Orléans, à St Denis en Val, pour un concert donné dans le cadre du Festival de musique de Sully et du Loiret, dont c'est cette année la 45ème édition. Et nous retrouvons aussi pour l'occasion nos amis de Bourgogne qui ont également fait le déplacement jusqu'au Loiret.

Le répertoire de ce soir, baptisé « Rigiri - Voyage en Méditerranée », est un peu le reflet de la trajectoire du groupe qui fêtera en octobre ses 40 ans.

Makharia, le traditionnel géorgien, ouvre le concert, suivi d'une Paghjella chantée par Petru Antó, Paul et François. Ensuite, L'orme sanguigne, et deux de mes morceaux de prédilection : Benedictus et 1901.

La deuxième partie s'ouvre sur Dormi, puis vient U casticu extrait de Médée, puis Ghmerto, Petra sudata extrait de Nabulio et enfin In Ogni addiu.

En troisième partie se succèdent Notte tana, A paghjella di l'impiccati, Sciume, Norbu et enfin Adeste fideles.

Et c'est déjà la quatrième partie, qui commence par Letterella, suivi de L'anniversariu di Minetta, U Sipolcru, Tbiliso et pour finir La folie du cardinal. Toute l'église est debout pour acclamer le groupe, qui revient pour un rappel, Gloria.

Vendredi 7 juin, Festival Ethno Port Poznań

poznan

ethno

Vendredi 6 juillet, Vitrolles

vitrolles

Lundi 30 juillet, Ravello Festival

logo 

Le début du concert : "I vostri sguardi".

Un article de la revue "Zibeline" :

Quand la musique de personne devient la musique de tous…

La réputation du Charlie Jazz Festival de Vitrolles n’est plus à faire. Pour la soirée d’ouverture de la 21e édition du festival, singularité, métissage et originalité furent les maîtres-mots.

(...)

Enfin, pour conclure cette soirée : le spectacle imaginé par le trompettiste sarde Paolo Fresu, le bandonéiste italien Daniele di Bonaventura et l’ensemble polyphonique corse A Filetta. Cette formation hybride, qui marie des accents inconciliables, a trouvé voix commune en portant celles du poète Aimé Césaire et du résistant Jean Nicoli. Ensemble, ils inventent une musique lente et mélancolique, une ode humaniste qui chante l’espoir d’un monde meilleur. L’alchimie rare et envoûtante de la rencontre se retrouve dans l’album Danse mémoire, danse. Jean-Claude Acquaviva, l’un des six chanteurs de l’A Filetta, pour parler de ces échanges artistiques atypiques et hors du commun, évoque la possibilité d’une musique qui ne ressemble à rien ni à personne, et qui dès lors devient la musique de tous. C’est le pari gagnant qu’a une fois de plus fait le Charlie Jazz : inventer un langage à partager.

MELANIE EGGER
Juillet 2018

Source : https://www.journalzibeline.fr/

Mercredi 1er aout, Lithica, Festival d'estiu

logo

pedraviva

Un extrait de la répétition :

Et des photos du concert dans ce lieu extraordinaire :

minorca1

minorca2

minorca3

minorca4

minorca5

lithica

minorca7

minorca8

minorca9

salut

Photos : Pep Salvador

"Nous n'appartenons à personne, sinon au point d'or de cette lampe inconnue de nous, inaccessible à nous, qui tient éveillés le courage et le silence" - René Char

Lundi 6 août, Barfleur, Les Traversées de Tatihou

Retour en images (signées Maurice Guérard) sur le premier concert du Tatihou Tour donné par A FILETTA.

barfleur

barfleur

barfleur

barfleur

barfleur

barfleur

barfleur

barfleur

barfleur

barfleur

barfleur

barfleur

barfleur

barfleur

barfleur

barfleur

barfleur

barfleur

petru-anto

paul

petru-anto

stephane

maxime

tatihou

Jeudi 20 septembre, Ville di Paraso

Quelques jours après les magnifiques Rencontres polyphoniques de Calvi, nous retrouvions A Filetta à Ville di Paraso pour À Core datu : un moment unique, une expérience rare.
 
Il s’agit d’une « immersion » dans l’histoire de la polyphonie corse à travers le parcours artistique du groupe A Filetta.

Après Benedictus (une excellente introduction au concert!), Jean-Claude dresse un historique de la création du groupe il y a quarante ans, à l'initiative de Michel Frassati et de Tumasgiu Nami, et annonce qu'il donnera des explications sur la polyphonie. Son exposé, et les chants proposés, s'articulent en cinq périodes : la première est celle du riacquistu. A l'époque, on avait le sentiment qu'une partie du patrimoine oral de l'ile était en train de se perdre. La polyphonie est issue de communautés paysannes villageoises et c'est un patrimoine qui s'affaiblit. L'essentiel pour les groupes créés à cette époque était de "sauvegarder" ce qui pouvait l'être, en allant à la source, en écoutant les personnes agées qui pratiquaient encore ce chant, et en ayant recours aux enregistrements des ethno-musicologues. En illustration, le groupe chante trois chants profanes (paghjelle) : trois versi di paghjella : versu currente di Castagniccia, versu di Canale di Verde et versu di Castiglione.
Jean-Claude donne des explications sur la paghjella : c'est une façon de chanter propre à une microrégion ou à un village ; sur ce versu que tout le monde pratique dans les environs, on peut chanter les paroles que l'on veut, à condition que ce soient des vers octosyllabiques. Dans la polyphonie corse, il y a le répertoire profane, la paghjella, et le répertoire sacré, pour lequel on dit par abus de langage "messa in paghjella". Deux exemples : L'Orme sanguigne de Rogliano et le Kyrie d'Ascu.

De la création du groupe aux années 90, celui-ci s'est essentiellement consacré au collectage. Puis dans une 2e période le groupe a recherché une matrice dans d'autres traditions polyphoniques: Sardaigne, Albanie, Géorgie... Deux exemples : le Dio Ti Salvi Maria sarde et le Ghmerto géorgien.

3e période : tenter un prolongement. Le groupe se lance dans des créations pour en quelque sorte faire vivre la tradition en la prolongeant. Deux chants pour illustrer cette démarche : A paghjella di l'impiccati et U Sipolcru.

Et vient la sollicitation artistique. En cette 4e période, à la demande de Jean-Yves Lazennec, A Filetta crée quatre chants très longs, sur des vers libres traduits du latin pour Médée, ce soir illustrés avec un extrait de L'Invitu.

5e période : L'échange artistique. C'est la période de multiples rencontres, dont la plus importante sera celle avec Bruno Coulais. Les chanteurs doivent s'adapter à la musique écrite, l'écriture de Jean-Claude devient plus riche, plus complexe. Quatre exemples : Letterella, Norbu (Himalaya, l'enfance d'un chef), L'anniversariu di Minetta de Tavagna, La Folie du cardinal (Le Libertin) et Tbiliso.

Vous pourrez trouver davantage de précisions sur les sujets évoqués par Jean-Claude Acquaviva sur diverses pages du site en suivant les liens : la paghjella, Médée, l'histoire du groupe, et bien sûr sur mon livre A Filetta - Tradition et ouverture.

A Core Datu : À la découverte du patrimoine et de la polyphonie corse avec A Filetta (TéléPaese)

Un échange unique et inédit entre le public et le groupe insulaire, c’est le principal objectif de ses rencontres avec les chanteurs d’A Filetta qui animent depuis maintenant quatre années les soirées balanines. Cet été, « A Core Datu » s’est de nouveau déplacé d’un lieu atypique à un autre proposant ainsi de découvrir et/ou de redécouvrir le patrimoine corse. Initiées dès le début par les deux offices intercommunaux balanins, ces rencontres proposent au-delà du patrimoine, un voyage au cœur de la polyphonie insulaire.

Intervista di Jean-Claude Acquaviva : Gruppu « A Filetta ». Intervista di Jean-Baptiste Maestracci : Merre di e Ville di Parasu.

separateur

A Filetta


La page officielle d'A Filetta :

http://www.afiletta.com

Pour joindre directement A Filetta :

Contact A Filetta : contact.afiletta@gmail.com

A Filetta sur l-invitu.net :

actualité     chants     chronologie    discographie    parole

  galerie photo    vidéos

concerts 1995-2005    concerts 2006    concerts 2007

concerts 2008    concerts 2009    concerts 2010

concerts 2011    concerts 2012   concerts 2013   concerts 2014

concerts 2015   concerts 2016    concerts 2017   concerts 2018  

 concerts 2019  concerts 2020  concerts 2021



Mon livre sur A Filetta :


livre

haut de page   accueil    plan du site   page précédente

Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.0 Transitional



Valid XHTML 1.0 Strict