U Svegliu Calvese
et les Rencontres Polyphoniques de Calvi

Année 2018

Dernière mise à jour du site : 19/11/2018

Vous êtes ici : Musique/Chant corse/Rencontres polyphoniques/2018
30èmes Rencontres de Chants Polyphoniques de Calvi
11 au 15 septembre 2018

À l'iniziu c'era a voce

  

 

U SVEGLIU CALVESE
La Poudrière / Citadelle
20260 CALVI

Tél : 04 95 65 23 57
Fax : 04 95 65 41 54
Mail : svegliu@gmail.com

J’adhère à U Svegliu Calvese !

(voir ici)

affiche

Le programme des XXXèmes Rencontres de Chants Polyphoniques de Calvi
10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 septembre 2018 - Citadelle

Comme indiqué plus haut, le programme se prépare doucement mais sûrement... Tout ce que je peux vous dire pour le moment, c'est que nous aurons "Ulysse", opéra contemporain d'Orlando Forioso avec A Filetta, Fadia Tomb El-Hage, Diana Saliceti, Lea Antona... le mercredi 12 !

9 août : Le voici, tout chaud sorti des "cuisines" de la Poudrière: le programme des 30èmes Rencontres de Chants Polyphoniques de Calvi!

Lundi 10 21h30 Cathédrale TAVAGNA
(Corse)

Mardi 11

18h Cathédrale ADAM STRUG (Pologne)
  21h30 Cathédrale GIOVANNA MARINI & FRANCESCA BRESCHI (Italie)
L'Italia in lungo e in largo
Mercredi 12 11h Oratoire

Salon de musique proposé par Frank Tenaille :
Les femmes dans les musiques du monde


18h Cathédrale

TRIO EBREL – LE BUHE – VASSALLO (Bretagne)
Paotred (Les Gars...)


21h30

Cathédrale ULYSSE SANS TERRE (Corse)
avec A FILETTA, FADIA TOMB EL-HAGE, DIANA SALICETI, LEA ANTONA, ORLANDO FORIOSO


Jeudi 13

11 h Oratoire I FRATELLI MANCUSO (Sicile)


18h Cathédrale

CORSICANDO (Corse)



21h30 Cathédrale

VOIX DE GEORGIE (Géorgie)

Vendredi 14 11 h Oratoire

ANNIE EBRELRICCARDO DEL FRA
(Histoire de gwerz et de jazz)
Voulouz Loar - Velluto di Luna

18 h Cathédrale ARMONIOSOINCANTO & DANIELE DI BONAVENTURA (Italie)
Stabat Mater
(Direction : Franco Radicchia)


21h30 Cathédrale

ALIREZA GHORBANI (Iran)
Éperdument - Chants d'amour persans

Samedi 15 11h Place de l'Olivier - Eglise Ste Marie LA SQUADRA DI GENOVA (Gênes)
18 h Cathédrale A FILETTA & EVA QUARTET (Corse - Bulgarie)
Da u Mediterraniu à u Mare Neru : striscia di e voce à l'intrecciu

21h30 Cathédrale Calusgiule à l’ultimu : clôture avec les participants aux Rencontres : Adam Strug, Trio Ebrel, Le Buhé, Vassallo, Voix de Géorgie, Alireza Ghorbani, Armoniosoincanto, Daniele di Bonaventura et
FAIZ ALI FAIZ (Pakistan)

Chaque soir les chants d'A FILETTA accueilleront les groupes invités

Le programme (en pdf) peut être téléchargé en suivant ce lien.

• Tous les concerts de 18h00 et de 21h30 se dérouleront à Calvi, dans la citadelle, dans la Cathédrale Saint Jean-Baptiste.

Les Rencontres de 18h00 instaurent un climat propice aux échanges vrais entre les artistes et un public toujours curieux et désireux d'en savoir plus. Elles sont animées par Philippe-Jean Catinchi, journaliste au Monde.

11 heures ! un rdv musical entre café et apéro : mercredi 12, jeudi 13, vendredi 14, Oratoire Saint Antoine, samedi 15, Place de l’olivier – Eglise Sainte Marie

Mercredi 12, Oratoire Saint Antoine à 11h00 : le salon de musique est proposé par Frank Tenaille, journaliste, spécialiste des musiques du monde

Outings est une action artistique qui sort les oeuvres du musée et des collections pour aller à la rencontre de nouveaux publics dans un geste à la fois de proximité et au rayonnement international. Pour les 30èmes Rencontres de Chants Polyphoniques, nous avons invité Julien de Casabianca-Caumer à intervenir dans sa ville d’origine avec un projet sur mesure s’inspirant de la Collection Fesch exposée à la Mairie. Il propose plusieurs interventions disséminées dans la citadelle. Point d’orgue de son installation, un collage munumental réalisé sur la Cathédrale Saint Jean Baptiste, centre névralgique des Rencontres.

Exposition quotidienne des photographies réalisées au cours des concerts de la veille (Jean-Marie Colonna, Silvio Siciliano et Natacha Manarin) et des impressions visuelles des dessinateurs de presse (Philippe Antonetti, Battì, Bauer, Rodho, Raskal)

Prix des places :
Du lundi au samedi, concerts de 21h30 : 23 € - Etudiant : 15 €
Concerts de 18h : 15 €, / L’achat d’un billet pour le concert du soir, permet de bénéficier d’un tarif préférentiel d’un montant de 7 €, dans la limite des places disponibles
Rdv musicaux de 11h00, des jeudi 13 et vendredi 14 : 8 €
Rdv musical de 11h00, du mercredi 12 : 5 €
Rdv musical de 11h00, du samedi 15 : entrée libre
Abonnements :
#1 : concerts de 18h00 + concerts de 21h30 : 115 €
#2 : rdv de 11h + concerts de 18h00 + concerts de 21h30 : 130 €

Attention : après le début du spectacle, l’accès à la salle ne pourra s’effectuer qu’à un moment propice choisi par le personnel d’accueil en accord avec les organisateurs
Toute réservation non retirée au plus tard à 16h00, le jour du concert est automatiquement annulée

Modalités de réservations :

- Vous pouvez réserver vos places par mail ou par téléphone. Les réservations sont valables jusqu’au jour du concert 16h00. Dans ce cas vous devez venir les régler et les retirer à la Poudrière (siège de l’association).

- Vous pouvez aussi adresser au Svegliu Calvese un règlement par virement ou par chèque. Dans ce cas, soit vous venez retirer vos billets à la Poudrière, soit l’association les tient à votre disposition à la caisse du concert (à préciser).

Pour la réservation veuillez communiquer au Svegliu un numéro de téléphone.

U Svegliu Calvese

La Poudrière BP 37
20260 Calvi

Tél : 04 95 65 23 57
Fax : 04 95 65 41 54
Mail : rpcalvi@gmail.com
Réservation : resa.rpcalvi@gmail.com

Découvrez tous les invités des XXXes Rencontres !
C'est ici : www.l-invitu.net/invites.php

Le journal des Rencontres

Ce petit journal est rédigé au fil de l'eau, parfois "à chaud", chaque soir au retour des concerts autour de 1h du matin. De ce fait, il livre les premières impressions brutes - voire brutales - du rédacteur. Puis ce commentaire est repris, enrichi, approfondi, affiné quelques jours plus tard, au gré des réminiscences, des discussions et des analyses. Le lecteur ne devra donc pas s'étonner de voir évoluer ces textes. N'hésitez pas à revenir sur la page !

Comme chaque année, vous trouverez ci-dessous les photos des photographes du Svegliu (Jean-Marie Colonna, Silvio Siciliano et Natacha Manarin), ainsi que quelques-unes des miennes.

8 septembre 2018

Prologue

Et la 30ème édition des Rencontres de Chants Polyphoniques a démarré ce soir, avec le vernissage de l'installation proposée par Julien de Casabianca-Caumer, autour des tableaux du legs Fesch, accrochés en mairie de Calvi. L'art s'expose sur les murs de la citadelle!
La belle Suzanne, extraite du tableau "Suzanne et les vieillards", sera la vedette de cette 30ème édition!

jmc1

jmc2

jmc3

jmc4
Photos Jean-Marie Colonna
jc1

jc2

jc3

jc4

jc5

jc6
Photos Jean-Claude Casanova

Ces œuvres de la Collection Fesch sortent de la Mairie de Calvi pour s'exposer aux yeux de tous sur les murs de la Citadelle. L'artiste Julien de Casabianca-Caumer a sélectionné des détails qu'il a imprimés sur des lés de papier et collé sur les murs. C'est ainsi qu'en arpentant les rues de la citadelle, on peut aller de l'univers de Rubens à celui d'Artemisia Gentileschi... Quelle belle idée !

plan

Si vous avez raté l'interview de Dominique Bianconi lundi matin, retrouvez le podcast de l'émission sur www.radiocalvi.fr. En attendant on vous propose le travail de Julien de Casabianca à découvrir jusqu'au 22 septembre sur les murs de la Citadelle.

jcc

Lundi 10 septembre

C'est presque devenu une (bonne) habitude : si les Rencontres commencent officiellement le mardi, nous avons droit dès le lundi à un "prologue" ou une "mise en oreille". Ce soir, c'était le groupe Tavagna qui ouvrait les Rencontres, après le discours d'accueil du Président du Svegliu François Canava. L'Ensemble Tavagna (Eric Barre, Charly Levenard, Francis Marcantei, Thomas Cipriani, Michel Paoli, Daniel Gonet, Jean-Pierre Lanfranchi, Anthony Giannini et Jean-Etienne Langianni) a régalé le public de ces XXXes Rencontres. Des paghjelle traditionnnelles, des polyphonies sacrées, des chants de création (en particulier fruits du travail avec Malcolm Bothwell), et pour finir, avant le Diu Vi Salvi Regina chanté dans la nef au milieu du public, un merveilleux Lamentu di Ghjesù. Décidément, ces Rencontres commencent très fort !

tavagna

tavagna

tavagna

tavagna

tavagna

tavagna
Photos : © Silvio Siciliano

"Violetta" était filmé par Laurent Billard :

Et pour terminer la soirée, le Svegliu offrait un pot sur le parvis de la Cathédrale, occasion de retrouver les amis et d'échanger autour d'un verre.

pot

pot

Photos Orlando Forioso
pot

pot

pot

pot

pot

pot
Photos Jean-Claude Casanova

Mardi 11 septembre

ma18

Debut austère avec le chanteur polonais Adam Strug. Accompagné sur quelques morceaux par Hipolit Wozniak à la vielle à roue, Adam Strug propose des monodies récoltées auprès des anciens. Chants de funérailles, histoires d'amour, difficiles à distinguer pour une oreille peu avertie, ces chants parfois très longs ont été adaptés pour ces Rencontres.

strug

vielle
Photos © Jean-Claude Casanova
adamstrug-ss

adamstrug-ss

adamstrug
Adam Strug - Photos © Silvio Siciliano
vv
Hipolit Wozniak - Photo © Silvio Siciliano

ma21

A Filetta ouvre le concert avec trois chants : L'Orme sanguine, Dormi et le sublime Benedictus.

af

af

af

Photos Silvio Siciliano
Et vient le concert du soir avec Giovanna Marini et Francesca Breschi. Je n'ai rien à ajouter au post du président du Svegliu : "Une grande dame avec une vision très réaliste de la situation en Italie, elle dénonce avec force la dérive populiste et n’hésite pas à parler d’entente entre la mafia et le nouveau gouvernement. Le scandale du pont Morandi à Gènes, le refus systématique et criminel de l’accueil des migrants.... Son répertoire elle nous l’a égrené plus que chanté, Terramoto urbano, Lamento per la morte di Pasolini...son Italia in lungo e in largo est un vrai plaidoyer pour un pays en déshérence. Un vrai bonheur que cette rencontre avec Giovanna Marini, une bouffée d’espoir, accompagnée par Francesca Breschi, une vraie voix, un grand merci mesdames, un abbraccio signore e un baccione."

gm

fb

Photos Jean-Claude Casanova
fbgm

gm
Photos Silvio Siciliano

La vidéo de Laurent Billard :



Mercredi 12 septembre

me11

Rendez-vous à l'Oratoire St-Antoine à 11 heures pour le salon de musique proposé par Franck Tenaille. Nous sommes accueillis avec café et beignets pour cette présentation de la place des femmes dans les musiques du monde. Une lutte continue, contée à travers les vies tourmentées de chanteuses de tous horizons, Afrique, Amérique Latine, Etats-Unis...

tenaille

Franck Tenaille - Photo : Jean-Claude Casanova
Après l'apéritif, nous reprenons des forces pour la soirée qui s'annonce passionnante.

me18

Le trio Ebrel - Le Buhé-Vassallo a enthousiasmé le public du 18 h. D'ailleurs, le concert s'est prolongé au-delà de l'heure prévue. Une musique a priori très intrigante : comment chanter à trois une musique monodique ? Ce n’est pas du chant polyphonique, ce n'est pas la juxtaposition de trois monodies, c'est... de la pluriphonie !

trio

trio

trio

trio

trio

trio

trio

Photos © Silvio Siciliano

me21

Ulysse sans terre, la création d'Orlando Forioso, est une réussite absolue. Un thème passionnant, un texte magnifique, des compositions d'une extrême inventivité, et des interprètes hors pair : A Filetta, bien sûr, et aussi les trois merveilleuses chanteuses: Fadia, Lea et Diana ; les trois sirènes ont ensorcelé le public venu très nombreux. Une soirée extraordinaire. Bravo et merci Orlando !

ulysse
Photo Silvio Siciliano
ulysse
Photo Jean-Marie Colonna
ulysse

orlando
Photo Natacha Manarin

La vidéo de Laurent Billard :

Et celle de TelePaese :

Jeudi 13 septembre

Un bouchon à l'entrée de Calvi et les cérémonies de la Libération de la Corse nous ont empêché d'arriver à temps pour le concert des Fratelli Mancuso, que tous ceux qui y ont assisté ont énormément apprécié.

fratelli

Photos © Silvio Siciliano

je18

Nous sommes bien à l'heure pour le concert de 18h, "Corsicando", qui a attiré beaucoup de monde. Ce programme proposé par Pierre Reboulleau et Celia Picciocchi, est une sorte de synthèse entre les chansons corses un peu oubliées par le riacquistu et les musiques de Villa Lobos et Astor Piazzola. À l'origine de ce projet, le Trio Elixir (Célia Picciocchi, Isabelle Giannelli et Anne-Lise Herrera), auquel se soint joints Michel Paoli de Tavagna, Jérémy Lohier à l'accordéon et Jean-Marie Giannelli à la guitare basse. De très beaux arrangements, des instrumentistes hors pair, et la voix superbe de Michel Paoli. Résultat : un magnifique concert.

corsicando

celia

paoli

Photos © Silvio Siciliano

je21

Et vient le concert du soir. A Filetta, tout d'abord, interprète un extrait d'Himalaya (Norbu, si ma mémoire ne me trahit pas), In ogni addiu et enfin un magnifique Tbiliso, puis Les Voix de Géorgie (Zurab Chkhaldze, Teimuraz Chkuaseli, David Pataridze, Malkhaz Talakvadze, Robert Gogolashvili, Vasil Dolidze, Levan Tamazashvili, Givi Chichinadze, Zurab Loladze et David Abesadze) font leur entrée. Les amis Géorgiens sont des habitués des lieux, mais on est à chaque fois enthousiasmé par l'alternance de puissance et de douceur de ces voix. Et le plus admirable, c'est qu'aucun de ces membres n'est chanteur professionnel !











Photos © Silvio Siciliano
voix

Photos © Silvio Siciliano

Pour le premier rappel, les Géorgiens interprètent "A Paghjella di l'Impiccati", suscitant un tonnerre d'applaudissements et un autre rappel. Et enfin, ils invitent A Filetta à chanter avec eux un vibrant Alilo.

voix
Photos © Silvio Siciliano

La Cathédrale est en délire, l'émotion est palpable, et on quitte les lieux à regret, souhaitant prolonger cette communion intense.

Un extrait du concert filmé par Laurent Billard :

Et Alillo avec A Filetta :

Vendredi 14 septembre

ve11

A l'Oratoire, une belle rencontre nous attend, celle d'Annie Ebrel et du contrebassiste de jazz Riccardo del Fra. Une grande chanteuse de gwerz et un grand contrebassiste, cela aurait pu sembler juxtaposé mais il s'agit d'une belle fusion procurant beaucoup d'émotions. On retiendra notamment Voulouz Loar, sur un poème de Pierre-Jakez Helias.

ebrel-delfra

ebrel-delfra

ebrel-delfra

ebrel-delfra

ebrel-delfra

ebrel-delfra
Photos Jean-Claude Casanova

La vidéo de Laurent Billard :

ve18h

A 18 h, nous retrouvons l'ami Daniele di Bonaventura pour un projet très original : Stabat Mater, une rencontre avec un chœur féminin, Armoniosincanto. Le répertoire est tiré de la tradition populaire ombrienne sur le thème de la Crucifixion et de la Vierge.
La fusion est parfaite. Avec une grande intelligence musicale, Daniele di Bonaventura replace le bandonéon dans sa fonction première d'accompagnement de la liturgie mais dans un style très innovant, entre composition et improvisation.



armonioso

ddb

Photos © Silvio Siciliano

Laurent Billard était là :

Le concert du soir est introduit comme à l'accoutumée par A Filetta. U Sipolcru, L'Anniversariu di Minetta, puis Jean-Claude dit une belle citation de Borges et exprime le vœu qu'à partir de cette citadelle, puisse prospérer l'idée que "précisément parce que ce n'est pas possible, nous allons le faire". Et après un dernier morceau, La folie du cardinal, le groupe réuni autour du grand maître du chant persan Alireza Ghorbani, avec Saman Samini (kemenche), Milad Mohammadi (tar) et Zakaria Yusefi (cajon, daf) fait son entrée. Ils nous embarquent dans un voyage initiatique, hommage aux grands poètes classiques persans, Abusa'id Abolkhayr et Rümi mais aussi aux poètes contemporains. Fascinant !

ghorbani

gh

gh

gh

Photos © Silvio Siciliano

Le film de Laurent Billard :

GHORBANI from laurent billard on Vimeo.

Samedi 15 septembre

Le rendez-vous de ce matin est situé en pleine ville, près de l'église Sainte-Marie. Le groupe génois La Squadra di Genova nous présente la tradition très ancienne du chant trallalero, qui trouve ses origines chez les dockers du port de Gênes. La formation se compose d'un ténor, d'un baryton, de quatre basses, d'une "voix de guitare" et d'une voix de haute-contre qui donne sa spécificité à ce chant populaire.

squadra

squadra

squadra

squadra

squadra

squadra

squadra

squadra

squadra

squadra

squadra

squadra

squadra
La Squadra di Genova - Photos : Jean-Claude Casanova

sa18h

A 18 h, les quatre bulgares d'Eva Quartet (Gergana Dimitrova, soprano, Sofia Kovacheva, mezzo-soprano, Evelina Christova, alto et Daniela Stoichova, contralto) sont accueillies par trois chants d'A Filetta : Sciume, Letterella et enfin A Paghjella di l'impiccati. Après les chants d'Eva Quartet, A Filetta revient pour trois morceaux : deux créations issues d'Ulysse sans terre, et un chant composé par Bruno Coulais, probablement pour Le Peuple migrateur. Trois merveilles, trois compositions très complexes. Quand on sait qu'il n'y a eu que deux répétitions à Sofia l'an dernier et deux ici hier et aujourd'hui, on ne peut qu'être admiratif devant la qualité de l'exécution !

eva

eva

eva

eva

eva
Eva Quartet - Photos © Silvio Siciliano
eva

eva
Eva Quartet et A Filetta - Photos © Silvio Siciliano

sa21h

Et vient l'heure du Final... c'est Daniele di Bonaventura qui ouvre le concert ; une magnifique introduction au bandonéon...

daniele
Daniele di Bonaventura - Photo © Silvio Siciliano
Le Chœur Armoniosincanto lui répond. Puis A Filetta au milieu du public chante L'Orme Sanguine.

afiletta
A Filetta - Photo © Silvio Siciliano

Hipolit Wozniak surgit sur le côté de l'autel avec sa vielle à roue...

wozniak
Hipolit Wozniak - Photo © Silvio Siciliano
... Alireza Ghorbani lui succède du haut de la chaire...

ghorbani
Alireza Ghorbani - Photo © Silvio Siciliano

Puis ce seront successivement Eva Quartet et la Squadra di Genova;

eva
Eva Quartet - Photo © Silvio Siciliano
sqadra
Squadra di Genova - Photo © Silvio Siciliano
Diana Saliceti chante Beata Funtanella depuis la chaire

diana
Diana Saliceti - Photo © Silvio Siciliano

Le Trio Ebrel-Le Buhé-Vassallo interprète un chant...

trio
Trio Ebrel-Le Buhé-Vassallo - Photo © Silvio Siciliano
Les Voix de Géorgie reviennent pour ce qui restera pour moi l'un des plus beaux moments du festival. Ils ont troqué leurs costumes traditionnels avec cartouchières et poignards, et traversent la nef vêtus de t-shirts noirs "Corsica" frappés d'une Tête de maure. Deux chants magnifiques, basés sur un bourdon impressionnant, avec deux solistes faisant rebondir le chant de plus en plus haut. On aimerait que le chant ne s'arrête jamais tellement c'est prenant. Et pour finir, un chant en forme de joute, deux groupes se répondant.



voix
Voix de Géorgie - Photo © Silvio Siciliano
Enfin A Filetta termine en beauté cette première partie du final avec Rex et Benedictus.



afiletta
A Filetta- Photo © Silvio Siciliano

Nous avions déjà vu Faiz Ali Faiz en 2006. Sur le rythme implacable des battements de mains de trois de ces musiciens, soutenu par les deux harmoniums, le maître du Qawwali nous offre encore une très belle prestation, où la voix du jeune Nazar Abbas répond à la sienne.

ali

ali

ali

ali







Faiz Ali Faiz - Photos © Silvio Siciliano

Mais pour le final, il nous réservait une surprise : Alireza Ghorbani et ses musiciens viennent le rejoindre et le concert prend une dimension encore supérieure. Ce dialogue entre le qawwali et le chant persan est magnifique.


Faiz Ali Faiz et Alireza Ghorbani- Photos © Silvio Siciliano
Le concert se termine exceptionnellement tard, mais personne n'a sommeil, d'autant que le Svegliu a prévu un pot de clôture sur le parvis !

Ce moment de rencontres et de partage est vraiment le bienvenu : quand la musique s'arrête, on n'a pas envie de rentrer chez soi, mais de prolonger cette communion, d'échanger ses impressions avec les autres spectateurs, de rencontrer les artistes. Un grand merci au Svegliu et à son président pour cette initiative !

*  *  *

Plus globalement, ces Rencontres nous ont pleinement satisfaits. Beaucoup de découvertes, beaucoup de moments inoubliables, beaucoup de fraternité. Le public était très enthousiaste et aussi très responsable : pas de sonnerie intempestive, pas de photos volées, aucune bousculade... Bref, une parenthèse enchantée dans un quotidien souvent moins exaltant ! Merci à toutes et à tous, artistes, bénévoles, techniciens, dessinateurs...

bracelets

Eh oui, les XXXes Rencontres sont terminées... Rendez-vous le 10 septembre 2019 pour la XXXIème édition qui se déroulera du 10 au 14 septembre 2019.

Photos

Vous pouvez retrouver mes photos dans une galerie photo.

Note : Je prends les photos depuis ma place, en essayant de gêner le moins posssible mes voisins (mon appareil est complètement silencieux et je le lève le moins possible à hauteur d'œil).

Les dessinateurs

Sept ans de présence des dessinateurs de presse ( i stuzzicaghjoli) ! Cette année, Bauer, Philippe Antonetti, Batti et Rodho croquaient sur le vif et nous restituaient leurs dessins dan sle petit journal disponible chaque jour à la boutique. Ci-dessous reproduits, quelques-uns de ces dessins :

bauer

bauer

bauer

bauer

bauer

bauer

bauer

Le clip des Rencontres !

U Svegliu Calvese, A Filetta et les films du tourbillon sont heureux de vous présenter le Clip des 30èmes Rencontres de Chants Polyphoniques de Calvi. 14 minutes de plaisir à regarder jusqu'au bout... A prestu!

Bravo et merci Laurent Billard !

Les Rencontres dans les media

"Corse Matin" du 3 septembre :

xxxes

"Corse Matin" du 10 septembre :

benevoles

Sur TelePaese :

Lundi (10 septembre) se sont ouvertes, les 30èmes Rencontres de Chants Polyphoniques de Calvi. Jusqu’à samedi plusieurs artistes, venus du monde entier, vont se succéder dans la Cathédrale Saint Jean – Baptiste. Un festival organisé par « U Svegliu Calvese » qui met à l’honneur, depuis trente ans, les grandes voix et les traditions. Hier c’est le chanteur polonais Adam Strug qui se produisait devant le public Calvais.

Retrouvez le programme complet du festival sur le : www.l-invitu.net/svegliu2018.php

Intervista di François Canava : Presidente di u Svegliu Calvese.
Intervista di Dominique Bianconi : U Svegliu Calvese.

“Au commencement était la voix”, place aux 30ème Rencontres de chants polyphoniques de Calvi

La magie des voix dans un cadre exceptionnel: c'est ce que proposent cette année encore jusqu'au 15 septembre les Rencontres de chants polyphoniques de Calvi, co-organisées par U Svegliu Calvese et A Filetta.

Par France 3 Corse ViaStella - 13/09/2018

viastella

"Au commencement était la voix", place au 30èmes Rencontres de chants polyphonique de Calvi jusqu'au 15 septembre. / © FTVIASTELLA

Cette trentième édition des Rencontres de chants polyphoniques de Calvi emplit chaque soir la cathédrale Saint-Jean Baptiste de chanteurs d'exception, de public et d'émotion.

La cathédrale résonne de la complainte de Pénélope. Les voix d'A Filetta lui répondent et donnent corps à l'épopée d'Ulysse, thème de cet opéra vocal écrit et composé avec Orlando Furioso.

"Ulysse ça nous parle pour plusieurs choses, pour la violence, pour l'amour et aussi pour les voyages voulus ou pas voulus, par force et par amour, c'est-à-dire tout le travail qui nous entoure dans la société", explique Orlando Furioso, metteur en scène.

Ce spectacle, inspiré de l'Odyssée d'Homère est l'un des deux répertoires d'A Filetta pour ces Rencontres de chants Polyphoniques, une trentième édition placé sous le signe des retrouvailles.

"Ce qui nous a semblé important pour fêter ces trente ans, c'est de réinviter un certain nombre d'artistes qui avaient marqué ces Rencontres", indique Jean-Claude Acquaviva, A Filetta. "C'est une musique exigeante mais ce n'est absolument pas élitiste".

Et venu de Corse ou d'ailleurs, le public est conquis. Les Rencontres se poursuivent à Calvi jusqu'au 15 septembre.

Calvi : Polyphonie et mythologie avec « Ulysse sans terre » d’Orlando Forioso

Hier soir, pour les 30es Rencontres de Chants Polyphoniques à Calvi, Orlando Forioso a présenté un extrait musical et vocal de son spectacle « Ulysse sans terre ». Créé à partir du mythe d’Ulysse et de l’œuvre d’Homère, ce spectacle est le fruit d’un travail de plus d’un an sur l’impact de ce mythe sur notre société actuelle. Entre théâtre et musique, mythologie et polyphonie, Orlando Forioso met en scène sa collaboration avec le groupe A Filetta et les artistes telles que Diana Saliceti, Léa Antona ou encore Fadia Tomb El-Hage. Un nouveau spectacle qui vient conforter la programmation 2018 de ces rencontres de chants polyphoniques à Calvi.

Intervista d’Orlando Forioso : Mettitore in scena.

La Corse vibre au rythme des chants polyphoniques de Calvi

JT 13H - 12 sept. 2018 13:24- Les 30èmes Rencontres internationales de chants polyphoniques de Calvi ont débuté le 11 septembre 2018.
Un climat propice aux échanges entre les pays.

De l'Orient à l'Occident, la polyphonie ou le chant traditionnel rythme la vie de dizaines de pays. Les rencontres de chants polyphoniques de Calvi ont débuté le 11 septembre 2018 en Corse. Un festival de musiques traditionnelles où chanteurs et instrumentistes de tous horizons se croiseront poucroiseront pour chanter la terre, devant un public conquis. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 12/09/2018 présenté par Jacques Legros sur TF1.

Calvi à l'heure des polyphonies du monde

Par Cécile Mathy@Culturebox
Publié le 14/09/2018

Depuis 1989, les Rencontres de chants polyphoniques de Calvi mettent en avant la voix pour la voix. Pure, sans artifice, mais pas sans partage. Les chants corses résonnent à l'unisson avec ceux d'ensembles venus aussi bien de Pologne que d'Iran dans la cathédrale Saint-Jean-Baptiste.

"A l'iniziu c'era a voce" : "au commencement était la voix", proclame le festival comme un mantra. Une voix plurielle. Celle d'hommes ou de femmes, venues de Corse et d'horizons lointains, se faisant écho et s'épousant en harmonie.

Pour cette 30e édition des Rencontres de chants polyphoniques de Calvi, l'association U Svegliu Calvese a invité des ensembles vocaux de Pologne, d'Italie, de Géorgie, d'Iran et du Pakistan. Ils chantent tous ensemble en clôture du festival ce samedi 15 septembre, dans la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Calvi.

Reportage : France 3 Corse, E. Arraudeau / M. Fiamma / A. Louche.

Tous les groupes polyphoniques sont accueillis par les chants du sextuor vocal A Filetta, qui donne le la à ce festival depuis 1989. A l'époque, l'ensemble avait choisi d'unir ses voix à celles de Su Cuncordu e Tenore de Orosei.
A Filetta définit sa musique comme étant "au service d’une vision du monde rejetant sans ambiguïté tout repli identitaire".
Chaque année, le groupe en fait la preuve. Au fil du temps, Calvi est devenue la caisse de résonnance de chants issus de tous les continents : bulgares, inuits, amérindiens, tibétains, marocains ou encore syriens. 

Interview de François Canava



"CALVI BALAGNE TOURISME PROMESSE D'UNE RENCONTRE..."
Retour sur les 30èmes Rencontres de Chants Polyphoniques de Calvi

Les Rencontres, c'est aussi...

Les 30èmes Rencontres de Chants Polyphoniques viennent de refermer leurs portes...
Quelques images de ce que vous n'avez pas vu, ou peu vu, ou pas compris, et qui pour nous ont autant d'importance que ce qui s'est passé sur la scène:
- La générosité des artistes qui se sont produits dans les établissements scolaires: Adam Stug au collège, et le trio Annie Ebrel-Nolùen Le Buhé - Marthe Vassallo, à l'école Loviconi;
- la silhouette en bleu, sur le mur au-dessus de l'église: c'est la présence discrète et attentive de Blaise Orsini, celui grâce à qui toute cette aventure a commencé;
- la dignité des chanteurs de La Squadra di Genova, pourtant submergés par l'émotion quand Orlando a évoqué la catastrophe du pont Morandi à Gênes.
Alors, il est temps de dire merci:
Merci à tous les artistes, les techniciens, les roads qui mettent tout leur talent, leurs compétences, leur énergie, au service des Rencontres,
Merci aux cuisiniers/cuisinières et à leurs équipes, à ceux qui assurent le service, le ménage, qui se plient de bonne grâce à notre organisation parfois si particulière,;-) ,
Merci à notre personnel qui n'a ménagé ni son temps, ni sa fatigue,
Merci aux photographes, aux dessinateurs, AU réalisateur (+ Barney) , et AU journaliste qui avec humour, intelligence et poésie (vous remettrez les choses dans l'ordre) sont le sel...ou le poivre, des Rencontres,
Merci aux bénévoles d'hier et d aujourd'hui, qui ont compris l'esprit des Rencontres et qui en sont désormais l'esprit, tous ceux que l'on voit à peine, qui assurent l'accueil du public, aux réservations, sur les lieux de concerts, à la boutique, à ceux qui s'occupent de l'accueil des artistes dans les loges, à ceux qui les convoient de l'aéroport à l'hôtel, de l'hôtel aux concerts, à celle (il n'y en a qu'une!) qui s'efforce, avec un brin de folie, à inventer une certaine cohérence entre la salle et les cuisines: je n'oserai les citer tous, car je pourrai en oublier et ce serait totalement injuste!
Allez! Je vais faire une, et même plusieurs exceptions: merci à Magda et à Alexandra, qui se sont retrouvées traductrices, du polonais au français, au pied levé! Merci à Laura, que notre président, François Canava, a torturée chaque soir, en l'obligeant à traduire ses propos,merci au réalisateur/chanteur, Laurent Billard, (il y a des dossiers sur lui!), merci aux musiciennes colleuses d'affiches, aux chanteuses "tangoïstes", aux chanteuses conductrices émérites de minibus, et merci à Petr'Antò qui a assuré le plus long temps de présence à la Poudrière!
Et merci à vous, public fidèle, ou public d'un jour, avec lesquels la rencontre s'est faite! Chaque année, vous nous faites vivre ce petit miracle d'une rencontre humaine, simple et authentique, qui nous booste et nous donne envie de poursuivre un bout de route avec vous!

svegliu

svegliu

svegliu

svegliu

Et pour finir, un article de Michele Manzotti sur la 30ème édition des Rencontres de Chants Polyphoniques :

logo

Trent’anni di canto polifonico

di Michele Manzotti
XXX Rencontres de chants polyphoniques

Il primo incontro fu tra A Filetta, formazione vocale còrsa, e un gruppo sardo. Oggi i Rencontres de chants polyphoniques che si tengono a Calvi in Corsica, arrivati alla trentesima edizione, da anni portano nella parte alta della città musicisti da tutto il mondo.     

L’evento, motivo di grande attrazione culturale per la località turistica francese, è animato dalla passione di un’associazione (U svegliu calvese) che ha creato un momento annuale di condivisione artistica legato alla tradizione popolare e al tempo stesso colta di tante parti del mondo. Nel distico «Si tù l’altru me / Sò è l’altru tù» (in còrso “Sei tu l’altro io / Sono io l’altro te”, tratto dalla poesia nel programma di sala recitata prima dell’inaugurazione), c’è lo spirito dei Rencontres il cui motto è “à l’iniziu c’era a voce”.   

Il festival non ha una caratteristica esclusivamente vocale, ma il canto a cappella è presente in maniera massiccia nel programma. Non potrebbe essere altrimenti visto che il motore artistico della rassegna è A Filetta, da quarant’anni sulle scene. Oltre a questo gruppo spicca in cartellone l’ensemble Tavagna, cui è stato affidato il prologo del 10 settembre.


Un momento dello spettacolo - © Silvio Siciliano
Quest’anno è stata raddoppiata l’offerta dei concerti in Cattedrale (tardo pomeriggio e sera) con l’aggiunta degli appuntamenti della mattina. Ad aprire ufficialmente la rassegna è stato il cantante polacco Adam Strug con la proposta di brani sacri e profani del suo paese, giunti sino a noi grazie a un plurisecolare processo di trasmissione. Un repertorio antico in cui religiosità e secolarità hanno un’atmosfera molto simile. Strug, che in pochi brani è stato accompagnato da Hipolit Woźniak alla ghironda, ha una vocalità adatta a questo tipo di programma (ricorda la prassi del gregoriano, affrontata però da un unico cantante) con molta sicurezza nell’intonazione.   

Un incipit efficace in vista dell’appuntamento successivo, che ha visto protagonista Giovanna Marini affiancata da Francesca Breschi con l’introduzione de A Filetta. I padroni di casa hanno proposto tre brani in còrso e latino dimostrando il loro livello di eccellenza, mantenuto anche con i cambi di formazione. Attendiamo con curiosità il prossimo disco che riprende la collaborazione con Paolo Fresu e Daniele di Bonaventura la cui uscita in Italia è prevista a novembre.

Un momento dello spettacolo - © Silvio Siciliano
È poi toccato a Jean-Claude Acquaviva, ultimo componente del gruppo originale, introdurre Marini. La cantante e compositrice come sempre non si è limitata all’esecuzione, ma ha introdotto i suoi brani intrecciando la descrizione musicale con quella della situazione politico-sociale che li ha originati. Lo stile dei pezzi del suo L’Italia in lungo e in largo (titolo anche del cd inciso con Francesca Breschi) si ispira alla tradizione popolare e all’opera ed è alla base di un repertorio molto ampio e originale nel panorama italiano. Non sono mancati i classici come il Lamento per la morte di Pasolini e I treni per Reggio Calabria oltre allo splendido Un paese vuol dire non essere soli di Mario Pogliotti su testi di Cesare Pavese. La Breschi, pienamente calata nei brani grazie ai tanti anni di collaborazione nel Quartetto Vocale, ha dimostrato le sue grandi qualità artistiche.   
 
Da parte del pubblico, con tanti abbonati presenti, un’attenzione quasi religiosa per un evento dal successo finale pieno e convinto.

Source :www.drammaturgia.it © Firenze University Press 2013



Calendrier perpétuel des Rencontres

(merci à Max pour ses explications)

 

separateur

haut de page     accueil    page précédente


Les pages "musique" sont organisées comme suit :

Le chant corse

Les pages consacrées à A Filetta :

A Filetta : témoignages 

Actualité et archives

Chants : les textes des chants

Concerts avant 2006

Concerts 2006

Concerts 2007

Concerts 2008

Concerts 2009

Concerts 2010

Concerts 2011

Concerts 2012

Concerts 2013

Concerts 2014

Concerts 2015

Concerts 2016

Concerts 2017

Concerts 2018

Concerts 2019

Concerts 2020

Concerts 2021

Discographie : tous les disques en détail

Repères chronologiques : A Filetta de 1978 à aujourd'hui

Parole : Les mots d'A Filetta (interviews, entretiens…)

Galerie photo

sans oublier mon livre sur A Filetta !

Les pages consacrées aux concerts du groupe L'Alba 

Les pages consacrées aux groupes et chanteurs corses

Les pages consacrées aux paroles des chants corses :

- page "chants d'A Filetta",

- chants corses d'hier

- chants corses d'aujourd'hui

Les compte-rendus de concerts; les concerts du groupe L'Alba sont ici.

Les pages consacrées aux Rencontres polyphoniques de Calvi :

Les invités des Rencontres (tous les artistes y ayant participé au moins une fois)

Le jazz et la page consacrée à Paolo Fresu

Les annonces et compte-rendus de concerts de jazz

Les musiques du monde

L'opéra, la musique baroque, etc.

Les inclassables

Les vidéos

Et enfin, ma sélection de disques du mois.


Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.1