Viaghji / Voyages

Bade-Würtenberg

Dernière mise à jour : 13/04/2019

Vous êtes ici : Voyages /Allemagne / Bade-Würtenberg 2011

(Du 7 au 9 mai 2011)

Samedi

Le concert "Mistico Mediterraneo" à Lörrach nous donne l'occasion d'un court sé́jour en Allemagne. Nous prenons le train à Paris-Est, direction Karlsruhe ouè nous attend notre amie Ursula. Notre première étape est Heidelberg.

Heidelberg

est ré́puté́e pour être l’une des plus jolies villes allemandes. Le centre-ville historique est magnifique et très agréable : rues piétonnes, superbes façades, jolies places et terrasses accueillantes... Il fait bon y flâner en levant les yeux pour admirer les bâtiments.

heidelberg    heidelberg    heidelberg
Centre d'Heidelberg - Cliquer sur les images pour zoomer / dézoomer
heidelberg    heidelberg    heidelberg
Eglise du Saint-Esprit - Cliquer sur les images pour zoomer / dézoomer

Le centre-ville abrite l'église du Saint-Esprit ainsi que le Pont-vieux (Alte Brücke) datant de 1788. La ville comporte aussi la Studentenkarzer, ancienne prison pour étudiants datant du XVIe, qui ferma en 1945.
L'église des Jésuites, de style baroque et datant du XVIIIe siècle, domine les bâtiments de l'ancien collège des Jésuites, arrivés à Heidelberg à la fin du XVIIe siècle, après quelques années de présence au début du XVIIe siècle. Ils en sont chassés en 1773.

heidelberg    heidelberg    heidelberg
Église des Jésuites - Cliquer sur les images pour zoomer / dézoomer

Le château d’Heidelberg domine la ville. Endommagé pendant la guerre de la Ligue d’Augsbourg au XVIIe puis par un incendie provoqué par la foudre en 1764, le château ne fut jamais reconstruit entieèrement. Son architecture mêle plusieurs styles différents (gothique et Renaissance), et bien qu'il soit en ruines, il conserve un grand intérêt.
On peut y accéder par le funiculaire mais il est aussi possible de monter à pied...
De là-haut, on a une belle vue sur la ville et les environs.

heidelberg    heidelberg    heidelberg
Château - Cliquer sur les images pour zoomer / dézoomer
Sur la rive du côté de la ville, la porte du pont médiévale, qui faisait partie des anciens remparts de la ville, est restée intacte. Le 29 mars 1945, l’un des derniers jours de la guerre, les soldats allemands détruisirent les ponts du Neckar et le vieux pont de Heidelberg.

Heidelberger Brückenaffe
On raconte qu’il y a très longtemps (1481), une sculpture en forme de singe existait sur le pont principal de la ville, et que celle-ci accueillait donc tous les visiteurs quand ils rentraient dans la ville. Un écrit retrouvé du XVe sieècle mentionne également la présence de ce singe.
C’est en 1979, à la suite d’un concours lancé par la ville, que le sculpteur Gernot Rumpf, recréa une sculpture de bronze en forme de singe. Il ajoute un disque, qui représente un miroir, dans les mains du singe, ouè le visage du visiteur est censé se refléter. La main droite forme avec ses doigts le symbole qui doit combattre le mauvais œil. L’index et l’auriculaire sont tendus dans la position appelée le Signe des Cornes ou les Cornes du Diable.
La tête du singe est creuse. Elle permet à chacun de l’utiliser comme un masque grec pour la photo. Juste à côté de lui (à l’endroit où se trouvait l’ancienne halle aux grains), deux petites souris sont posées à côté d’un parchemin sur lequel on peut lire un poème de Martin Zeiller (1589-1661).
« Was thustu 
Mich hie angaffen? 
Hastu nicht gesehen
Den alten Affen
Zu Heydelberg 
Sich dich hin unnd her 
Da findestu wol 
Meines gleichen mehr
»

"Pourquoi me regardes-tu
bouche bée ?
N’as-tu pas vu
Le vieux singe
de Heidelberg
Regarde ici et là
Tu trouveras bien
de fortes ressemblances"

heidelberg    heidelberg    heidelberg

heidelberg    heidelberg    heidelberg
Heidelberger Brückenaffe - Cliquer sur les images pour zoomer / dézoomer

Le Philosophenweg est un chemin de promenade situé sur la rive opposée à celle du centre-ville: il faut traverser le Vieux Pont (Alte Brücke) et monter. Très beaux points de vue sur la ville d’Heidelberg. Mais ce sera pour notre prochaine visite !

Dimanche

Après une nuit dans un charmant petit hôtel au centre d'Heidelberg, nous prenons la route vers Baden Baden.

Baden Baden

Dans la banlieue de Baden Baden (Bad Oos) se trouve le musée Gehrke-Remund consacré à Frida Kahlo. Il n'y a que des reproductions, mais il retrace toute la vie de Frida Kahlo. L'endroit (un ancien garage) donne l'impression de se promener dans un vaste appartement. Tout y est disposé avec gout et l'accueil est vraiment sympathique. A voir absolument.

heidelberg    heidelberg    heidelberg
Musée Gehrke-Remund - Cliquer sur les images pour zoomer / dézoomer

Baden-Baden est une ville thermale du sud-ouest de la Forêt-Noire. Ses bains thermaux l'ont rendue célèbre en tant que station balnéaire à la mode au XIXe sieècle. Longeant la rivière Oos, Lichtentaler Allee, une voie bordée d'arbres, constitue la promenade centrale de la ville. Le complexe Kurhaus (1824) abrite l'élégant Spielbank (casino), dont le style a été inspiré par Versailles. Sa Trinkhalle dispose d'une loggia décorée de fresques et d'une fontaine d'eau minérale.

heidelberg    heidelberg    heidelberg

heidelberg    heidelberg    heidelberg
Baden-Baden - Cliquer sur les images pour zoomer / dézoomer

La galerie d'art de Baden-Baden Frieder Burda, due à l'architecte Richard Meier, abrite des expositions temporaires.

heidelberg    heidelberg    heidelberg

heidelberg    heidelberg    heidelberg

heidelberg    heidelberg    heidelberg
Galerie Frieder Burda - Cliquer sur les images pour zoomer / dézoomer

Après cette courte visite de ce lieu agréable, il est temps de rejoindre Lörrach pour le concert.

Lörrach

heidelberg    heidelberg    heidelberg
Le Burghof de Lörrach - Cliquer sur les images pour zoomer / dézoomer

Le lendemain, nous reprenons le train à Karlsruhe.


 

 

Toutes mes photos de voyage sont visibles dans la galerie photo

 

separateur

Haut de page   Accueil     Page précédente  En savoir plus   Mentions légales

Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.0 Strict