Pè i chjassi...
Itinéraires de randonnées en Corse

Balagna : Autour de Calvi

Dernière mise à jour : 30/12/2019

Vous êtes ici : Corse / Randonnées/Balagne-Calvi

Sommaire


Capu di a Veta

Distance : 6,9 kilomètres

Durée : 4 h 30 AR
Dénivelée : 700 m
Difficulté : ** (pente)

Un belvédère d‘où admirer la presqu‘île de la Revellata, Calvi et l‘ovale parfait de son golfe.

Du quartier Donateo de Calvi, prendre le raidillon qui monte à Notre-Dame de la Serra, que l‘on atteint en une vingtaine de minutes.
Depuis l‘oratoire battu par les vents, qui daterait de 1479, le point de vue sur Calvi est déjà remarquable. Mais ce serait dommage de s‘arrêter là !

Passer derrière le sanctuaire pour rejoindre une piste qui bifurque sur la droite. Monter par cette piste carrossable, qui prend bientôt fin. Une montée très raide lui succède après un virage à gauche.

On arrive à un col dominant une vallée rocheuse austère. Continuer en face du pylône électrique. Le chemin se faufile dans la crête.
Sur l‘autre versant, on passe sur des rochers quelque peu branlants sur une sorte de corniche.
Au bout d‘un quart d‘heure après avoir quitté la piste, on arrive à la crête, d‘où l‘on domine à la fois le Golfe de la Revellata et la Baie de Nichiareto.

On arrive au pied du Capu di a Veta. On atteint le sommet, à 703 m d‘altitude, après une ascension de 40 minutes environ, par quelques ressauts rocheux ornés de tafoni et des pentes ravagées par les incendies.
Quelques mètres en contrebas, une croix de plus de 5 mètres de haut domine la baie de Calvi.

Autre itinéraire possible : partir de Pietramaggiore.
Attention : le balisage est pratiquement inexistant !
Pour cela, prendre à gauche au rond-point de "Casino" ; au deuxième rond-point, aller tout droit vers l'hôtel "Best Western Corsica". Après l'hôtel, prendre la route de La Signoria (à droite) et monter. Le départ du sentier se situe quelques mètres au-dessus du parking privé que l'on voit sur la gauche.

Suivre le balisage rouge (très peu visible) pendant environ 900m ; on arrive à un gros rocher que l'on longe par la gauche. Un peu plus loin, le chemin bifurque sur la gauche. La montée se poursuit d'abord sur un sentier raviné puis en sous-bois d'arbousiers et de myrtes. En sortant du sous-bois, magnifique vue sur Calvi. La pente se fait plus forte, d'abord en sous-bois, puis dans la roche.

Un peu d'histoire : ce sommet est souvent dénommé "la croix des Autrichiens". En effet, ce sont des randonneurs du club Alpin Autrichien de Calvi, implanté dans la cité au début des années 1960, qui ont ouvert la voie.
La première croix en fer a été bricolée avec de la ferraille de récupération et installée en 1964. En 1969, il a été décidé de remplacer cette croix rongée par le temps par une croix en bois. La croix de 7 mètres de haut pour un bois total de 400 kg , réalisée à Voralberg en Autriche a été transportée par un groupe d’une vingtaine d’hommes, en un temps record de 2 heures et 15 minutes et montée sur place.
En 1992, cette croix a de nouveau dû être remplacée. C'est Jean-Louis Gonin, menuisier dans la commune, qui a offert cette croix aux Calvais. Réalisée en pin laricio, d’un poids de 400 kg, elle a été transportée en hélicoptère, avec le concours du 2e REP de Calvi. En janvier 2012, une tempête a eu raison de cette croix. Jean-Louis Gonin, victime en juillet 2009 d’un incendie qui a ravagé sa menuiserie, n’a pas oublié l’énorme élan de générosité qui s’est créé pour l’aider à remonter sa menuiserie et a décidé d’offrir une nouvelle croix réalisée cette fois avec du cœur de chêne.

Pour zoomer/dézoomer, cliquer sur l'image
Image

Image
Le Capu vu de la tour de Caldanu
Image
Arrivée sous ND de la Serra
Image
U Capu vu de ND de la Serra
Image
Panorama depuis le sommet
Image
Pause bien méritée au sommet...
Cliquer sur l'image pour zoomer/dézoomer
 
A Revellata

Durée : 3 h 30 AR
Dénivelée : 300 m
Difficulté : *
Départ : Sur la route de Porto, peu après l'embranchement vers ND de la Serra.
Si l'on est très courageux, on stationnera sur le parking aménagé le long de la route et l'on fera le parcours à pied. Sinon, la piste est à peu près carrossable dans sa première partie (à éviter cependant si l'on a un véhicule surbaissé). On peut également démarrer sur l’ancien sentier douanier qui démarre à la sortie de Calvi, à la croix du "Balkan" et permet d'éviter les lacets. Malheureusement, ce sentier est à l'abandon et certains passages sont dangereux.

Itinéraire :

Suivre la piste caillouteuse qui descend en lacets. Négliger l'embranchement sur la droite menant à la Cala di l'Alga. Avant un virage à droite, on trouve sur la gauche un chemin menant au Cap Ricci. Beau panorama sur les éoliennes (de trois, leur nombre est passé à dix!) et sur les falaises. On aperçoit en contrebas la grotte des veaux marins (qui ont tous été décimés).
Revenir sur la piste principale et marcher une dizaine de minutes. Peu avant un gros réservoir, un sentier sur la gauche conduit en surplomb du Portu Vechju. Vue magnifique sur cette crique.

Un "sentier des crêtes" a été nouvellement balisé. Il démarre au niveau du Portu Vechju (pancarte "Capu Belloni") et permet d'accomplir une boucle en restant constamment sur la crête. Le sentier est balisé en jaune (et parfois de cairns).
On commence par monter sur la crête jusqu'à surplomber le Capu Belloni (169 m) près d'une ruine. Vues remarquables sur les montagnes ainsi que sur la presqu'île de Scandola.
Il faut veiller, près de la station météo, à rester sur la crête en se dirigeant plein nord et ne pas tenter de descendre par l'ancienne piste défoncée, qui aboutit à une propriété privée.
Le sentier redescend, passe au milieu de tafoni, rejoint une zone étonnamment humide, franchit une petite passerelle et descend fortement vers le phare de la Revellata.
Arrivé au phare (qui ne se visite pas), contourner celui-ci pour accéder à la pointe de la Revellata, sur un petit belvédère qui offre des vues remarquables sur le golfe de Calvi et les montagnes (Monte Grosso, Capu Larghia, Monte Cinto, Paglia Orba et Capu Tafunatu).

Revenir ensuite sur la piste principale.
Poursuivre, à gauche, le sentier descendant vers le Port Stareso puis par un petit sentier littoral débouchant dans l'anse de l'Oscelluccia. De l'extrémité de la Punta di l'Oscelluccia, belle vues sur Calvi.
Continuer sur le chemin qui longe la plage. Suivre les traces jaunes.
Le sentier longe la côte, rejoint un groupe de maisons puis les ruines de la maison où le Prince Pierre-Napoléon Bonaparte, neveu de l’empereur, s’est installé à son arrivée à Calvi en 1852, avant d’établir sa résidence 10 km plus au sud, sur le territoire de Calenzana (lieu-dit Luzzipeu).

Au niveau de la plage de l'Alga, poursuivre tout droit le chemin en suivant toujours le balisage jaune, jusqu'au carrefour de l'aller.

Il ne reste plus qu'à remonter jusqu'au point de départ, mais ne pas manquer de faire un détour par la Punta Ricci. Les couchers de soleil y sont somptueux !

Pour zoomer/dézoomer, cliquer sur l'image
Image Image Image
La citadelle de Calvi
Image
Sur la crête
Image Image Image
Descente vers le phare
Image Image
Pointe de la Revellata
Image
La Paglia Orba au loin...

Image   Image   Image

 


Carte fournie par Visorando

Diagramme Visorando

Deux diaporamas disponibles : celui de la randonnée et celui autour du Capu Ricci

Chemin Saint-Antoine

Une petite balade qui offre à la fin une superbe vue sur Calvi.
Prendre le chemin Saint-Antoine (suivre les panneaux "The Manor"). Au bout du chemin, après des ruines, un sentier s'embranche sur la droite. Suivre ce sentier bien balisé jusqu'à un point de vue sur Calvi.

Capo Cavallo

Longtemps, le sémaphore et les terres qui l'entourent sont restés propriété du ministère des Armées. Le sémaphore, poste de guet dans le dispositif de défense des côtes, est resté en activité de 1810 à 1987. Depuis 2009, il est propriété du conservatoire du littoral.

Rejoindre le sommet de Capo Cavallo, au pied du sémaphore, est tentant. On se dit que de là haut la vue doit être superbe. Oui mais... Au pied du sémaphore, la visibilité est fort réduite. Du haut de sa tour, c'est sûrement différent. Mais il est fortement déconseillé de s'y aventurer : il est bien trop délabré, avec des câbles électriques qui pendent... Mais la vue est magnifique au cours de la montée.

Départ : Sur la D81B, peu après la baie de Nichjaretu
Carte :Calvi pli F1
Difficulté : *
Durée A/R : 1 h30
Dénivelé : 150 m

On y accède par une piste, que l'on rejoint en empruntant la route de Galeria par la côte depuis Calvi. L'embranchement n'est pas aisé à trouver, au détour d'un virage..
La piste a été ravinée par les pluies et il est impossible de monter autrement qu'à pied. L'occasion de profiter de la vue qui se dévoile peu à peu, entre deux bosquets d'un maquis sauvage. Panorama exceptionnel : vers le sud, se détachent les falaises des côtes de Luzzipeu et de Galeria, jusqu'à l'entrée de Scandola. En se tournant un peu vers l'est, on reconnaît aisément les hauts sommets de la Paglia Orba et du Capu Tafunatu, qui surplombent le massif de l'Argentella. À ses pieds, le château du prince Pierre.

Image
La Paglia Orba
Image
Les ruines du château du Prince Pierre
Image
Scandola dans le lointain
Image
Arrivée au sémaphore
Image
Monte Cintu

Il ne s'agit évidemment pas du sommet de la Corse mais d'un autre Monte Cintu qui culmine à... 801 m mais n'en est pas moins intéressant.

Départ : Col de Marzulinu (443 m) sur la D81
Carte :Calvi pli F-G 2
Difficulté : *
Durée A/R : 4 h
Dénivelé : 400 m
Balisage : quelques cairns mais repérage difficile.

Depuis le col de Marzulinu, emprunter la piste vers le nord-ouest jusqu'à un petit col (531 m) à l'ouest du Capu Purcarellu. Poursuivre sur la piste vers l'ouest. Après une centaine de mètres, la piste devient une sente étroite difficile à trouver à travers le maquis. On arrive sur une petite éminence d'où il est difficile de repérer une trace de sentier...
Après ce point coté 598 sur IGN, descendre dans la dépression à l'ouest puis gravir, toujours à travers le maquis, le relief suivant et continuer jusqu'au point coté 689 m (ancienne antenne au sol). De là, très belles vues sur la baie de Crovani, le parc éolien au-dessus de Bocca Seria et du Capu Cavallu, la presqu'île de Scandula... De l'autre côté, vue sur la Grande Barrière : Capu Tafunatu, Paglia Orba, Capu Ucellu, Capu Tighjettu, Punta Minuta, Monte Cintu, Ladruncellu, Corona, Dente, Radiche, Monte Grossu.

Suivre l'arête vers le nord jusqu'à la Bocca d'Azone (653 m) puis continuer vers le nord en prenant de l'altitude et en contournant par la droite un petit relief constitué de granites déchiquetés. On atteint bientôt le sommet du Cintu.


separateur

Haut de page   Accueil     Page précédente  En savoir plus   Mentions légales

Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.0 Strict