Pè i chjassi...
Itinéraires de randonnées en Corse

Cap Corse

Dernière mise à jour : 05/04/2018

Vous êtes ici : Corse / Randonnées/Cap Corse

Sommaire

Sentier des douaniers
Cima di a Campana
Chemin des deux rives
Sentier des crêtes
Les 18 chemins à thème
Autres sentiers


Sentier des douaniers
Le sentier du littoral, appelé aussi « sentier des douaniers », est un itinéraire qui permet de parcourir la pointe du Cap Corse et d'admirer faune protégée, flore, monuments et paysages remarquables.
Il part du port de Macinaghju et se termine au port de Centuri. Ce trajet de 26 km (7 h 45 de marche) est l’un des « must » touristiques du Cap Corse. Il est emprunté, chaque année, par 40 000 personnes.

C’est en instituant une servitude de passage pour les piétons le long du littoral qu’une loi de décembre 1976 a permis la réalisation de ce sentier. Menacé, au début des années 70, par un projet touristique d’envergure (Porto Giraglia : une marina de 7000 lits), le domaine de Capandula, que traverse aujourd’hui le chemin, est désormais propriété du Conservatoire du Littoral tout comme les sites naturels et protégés de Tamarone et Santa Maria.

L'ouverture de la première portion du sentier remonte à 1993. Cinq ans plus tard, l’ensemble du parcours était accessible et balisé.
Le chemin se compose de trois tronçons : la portion Macinaghju-Barcaghju (la plus fréquentée) se découvre en 3 h; Barcaghju-Tollare en 45 min; Tollare-Centuri en 4 h.
La promenade offre plusieurs types de paysages : la partie orientale est faite de dunes, de plages, de maquis bas. La partie occidentale est beaucoup plus sauvage avec de nombreux à-pics et des rochers de schiste vert omniprésents.
Pour préserver son caractère naturel et la qualité des paysages, une réglementation est à respecter (camping, bivouac, circulation de véhicules à moteur, feux et dépôts d'ordures sont interdits). Un garde assermenté veille au respect de ces règles et se tient à la disposition du public pour l'informer.

En été le retour au point de départ est possible par bateau, sinon prévoir un moyen de locomotion pour faire, par la route, le chemin en sens inverse.

cap

Source : http://www.destination-cap-corse.com

Cima di a Campana

Départ : Barcaghju
Dénivelé : 200 m
Durée : 4 h AR

Du parking de Barcaghju, se diriger vers l'est. Si le ruisseau Acqua Tignese n'est pas trop haut, longer le bord de mer ; sinon, suivre le ruisseau vers l'amont et franchir le pont de bois pour rejoindre le rivage. On sillonne une zone parsemée de saules et de gattiliers (ou poivre des moines). Après 300 m, on trouve une grande plage de sable et, à droite, une lagune. Suivre le sentier des douaniers, au milieu des immortelles et des genévriers, pour atteindre la tour d'Agnellu. Sur la crête, quitter le sentier balisé et prendre à droite pour gravir la Cima di a Campana (787 m). belle vue sur l'île de la Giraglia, la plaine de Barcaghju, les dunes, la tour de Santa Maria, Finocchiarola, Capraia et Elbe.

Sentier des crêtes
Long de 48 kilomètres, balisé d’un rectangle rouge (refait en mai 2012), le sentier de randonnée des crêtes du Cap Corse est un parcours pour marcheurs confirmés, avec des dénivelés de 500 à 800 m. Il suit, pour l’essentiel, la ligne de crêtes du massif de la Serra qui culmine à 1322 m. Il offre une vue exceptionnelle, de Bastia à Centuri, sur les vallées et sur la mer.

Après une gestation de 20 ans, le sentier de randonnée des crêtes du Cap Corse a ouvert en 2007. La Communauté de Communes du Cap Corse est le maître d’ouvrage du sentier. Elle en assure l’entretien et le balisage.
Le départ se fait sur le port de Toga  pour atteindre le port de Centuri, au nord.

Les temps de parcours :

Les temps de parcours Toga - Centuri

Port Toga - Bocca di San Leonardu :              4h00
Bocca di San Leonardu - Monte Stellu :          4h30
Monte Stellu - Bocca di San Ghjuvanni :         1h45
Bocca di San Ghjuvanni - Bocca di a Serra :    2h00
Bocca di a Serra - Bocca di Santa Lucia :         5h15
Bocca di Santa Lucia - Centuri :                      6h15

Les temps de parcours Centuri - Toga

Centuri - Bocca di Santa Lucia :                       6h30
Bocca di Santa Lucia - Bocca di a Serra :          5h00
Bocca di a Serra - Bocca di San Ghjuvanni :      1h45
Bocca di San Ghjuvanni - Monte Stellu :            2h00
Monte Stellu - Bocca di San Leonardu :              4h00
Bocca di San Leonardu - Port Toga :                  3h00

Visualiser le tracé du sentier :

Le chemin des deux rives
Une nouvelle balade pour découvrir le Cap Corse autrement

L’association Chemin de Lumière lance, le mercredi 11 avril 2018, une balade revisitée: le « Chemin des deux rives », au départ de Pietracorbara (parcours de dix kilomètres, six heures de marche A/R, dénivelé de 760 m).

Le Chemin des deux rives, c’est d’abord un balcon sur la mer d’où l’on découvre à l’est, les îles de l’archipel toscan avec, du nord au sud, Capraia, Elbe, Pianosa et Montecristo et, à l’ouest, la mer Ligure. C’est aussi –d’où son nom- la découverte des deux rivages de Corse, ceux du Cap, versant oriental (côté Bastia) – les vallées, de Sisco à Rogliano, et son versant occidental (côté Saint Florent) – Barrettali, Canari, la Balagne, et plus au loin, les sommets imposants du Cintu et du Renosu.
Ces étendues, vallées, mers et sommets, se dévoilent peu à peu jusqu’au balcon remarquable qu’est l’Alticcione (1 139 m). Le Chemin des deux rives permet de rencontrer un autre Cap Corse, celui de l’alta strada riche d’un patrimoine culturel et naturel passionnant.

L’association « Chemin de Lumière », forte de son expérience forgée en neuf années d’activités, a mis à profit sa connaissance des parcours découverte de vallée à vallée.
Pour le Chemin des deux rives, le point de ralliement est fixé sur le parking de la plage de Pietracorbara (à 25 minutes, en voiture, de Bastia). Toujours avec votre véhicule, mais en départ groupé, vous rejoignez le hameau de Lapedina perché à 380 m d’altitude. Le départ pédestre commence là. La montée se fait en direction de la petra curbaghja (la pierre aux corbeaux) qui a donné son nom à la commune, puis vers U Frate (le moine) un rocher qui ressemble, selon les anciens, à un moine pétrifié, sa capuche gonflée par le vent. On traverse des paysages contrastés, un maquis dense et parfumé, mais aussi quelques espaces engazonnés où sourd une source fraîche. Tous ces lieux étaient autrefois cultivés. Des traces de la société agro-pastorale de la fin du XIXe siècle sont encore visibles. D’autres rochers remarquables sont à découvrir, comme ceux des Termini (les confins) qui ressemblent à deux grosses molaires plantées dans la gencive de la falaise, ou le rocher hippocampe qui au lieu-dit Sellole (970 m d’altitude) rappelle la silhouette d’un cheval marin couché sur le dos, un ventre protubérant, prêt à accoucher (chez les hippocampes ce sont les mâles qui donnent naissance à leur descendance). Toujours à Sellole, une aire de battage (aghja) est encore dressée. La montée vers le sommet de l’Alticcione demande un dernier effort avant le réconfort d’une collation bien méritée que vous pourrez sortir du sac. A cette hauteur (1139 m) dominant la terre et la mer, on se sent pousser des ailes !

Rocher hippocampe et cercle de pierres

Eve Schneider, guide de moyenne montagne, vous fait découvrir les différents points de vue de la balade. Elle vous explique les lieux traversés, forgés par des générations au travail. Elle répond à vos questions sur ce patrimoine naturel, minéral et végétal. Le parcours, sans être sportif, demande une certaine habitude de la marche en montagne mais son rythme est accordé aux caractéristiques de chaque groupe.

La balade est organisée tous les mercredis, du 11 avril au 12 septembre inclus. Il est nécessaire de s’inscrire, au plus tard le lundi soir qui précède la sortie, au 06 14 30 30 66. Rendez-vous à 7h du matin à Pietracorbara (parking sud de la plage), le mercredi du départ.
Tarifs : 25 € par personne, 20 € pour les moins de 15 ans. Enfants à partir de 8 ans.

U Frate

Source : http://chemindelumiere-capcorse.net/

Les 18 chemins à thème
18 promenades thématiques (balisage jaune) permettent de découvrir le Cap Corse commune par commune. Chaque village a son chemin. Chaque chemin est construit autour d’un thème. Ces promenades s’adressent à tous les publics. Elles ne dépassent pas deux heures de marche et leur dénivelé est inférieur à 400 m.

« Les prés, les bois et la pierre » à Sisco, « le sentier de l’eau vive » à Pietracorbara, « le village abandonné » à Meria, « les bergeries face à la mer » à Centuri, « le chemin des barbaresques » à Ogliastru, « les terrasses de la marine » à Nonza, tels sont quelques uns des thèmes qui ont été choisis pour permettre aux visiteurs de découvrir un « Cap Corse inconnu » à travers des sentiers souvent rouverts pour l’occasion. Parcourir un village à travers ses ruelles, quitter un hameau par le chemin qui conduit aux jardins, grimper la côte qui va du bord de mer jusqu’à une place qui domine l’horizon est assurément une initiation originale à la connaissance de chaque entité capcorsine.
L’ensemble des parcours a été conçu par la Communauté des Communes du Cap Corse dans le cadre du programme européen « Altra Isola – Itinéraires de l’identité » qui a été développé en collaboration avec la Costa Verde (une autre micro-région de la Haute-Corse), les îles italiennes d’Elbe et de Capraia, la Sardaigne et la Toscane.
Des cartes postales ainsi qu’un ouvrage ont été édités pour expliquer et populariser l’ensemble de la démarche. Se renseigner auprès de la Communauté de Communes du Cap Corse en appelant le 04 95 31 02 32.

Télécharger les Fiches Promenades pour chaque commune :

Barrettali

Brando

Cagnano

Canari

Centuri

Ersa

Luri

Meria

Morsiglia

Nonza

Ogliastru

Olcani

Olmeta di Capicorsu

Pietracorbara

Pino

Rogliano

Sisco

Tomino


Autres sentiers
Les chemins du Syndicat Bocca du San Ghjuvani

separateur

Haut de page   Accueil     Page précédente  En savoir plus   Mentions légales

Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.0 Strict