banniere

Pè i chjassi...
Itinéraires de randonnées en Corse

Bavella - Ospedale

Dernière mise à jour : 09/12/2015

Vous êtes ici : Corse / Randonnées

Sommaire

BAVELLA

Bocca di Fumicosa
Bocca di l'Agellu
Punta di a Vacca - Bocca di u Pargulu
Giru d'A Punta Bigornu (Punta di l'Arghjetu)
Bocca Fumigosa par Col de Bavella et col de Velaco.
A Pianona
Tafonu d'u Cumpuleddu
Mont Velaco
Velaco - Promontoire et Campanile de Ste Lucie
Calanca Murata
Foce Finosa-Paliri
Foce Finosella
Ferriate
Polischellu
Purcaraccia
Gorges de la Vacca
Bergeries et fontaine de Tova
Monte Santu

OSPEDALE

Punta di a Vacca morta


Comme chacun sait, la prononciation "sudiste" - donc locale - est "Bavedda". Cependant l'orthographe courante (sur IGN notamment) est "Bavella".

Randonnées autour du col de Bavedda

Bocca di Fumicosa

Carte IGN TOP 25 Bavella 42 53 ET
Durée : 2 h AR
Difficulté : **
Dénivellé: 400 m.
Intérêt : **

Départ : A 4 km avant le col de Bavella en venant de Zonza, soit 400 m après l'hippodrome, une piste s'embranche à droite : la piste d'Argazavu.
Itinéraire : Tout de suite à l'entrée de la piste d'Argazavu, monter par le chemin de gauche et contourner le réservoir. On rejoint la piste un peu plus loin. Quelques mètres plus loin à gauche, prendre le sentier balisé en bleu qui mène au captage dans le ruisseau de Velaco. Malgré l'interdiction affichée, il faut bel et bien traverser le captage pour prendre sur la rive opposée le petit sentier qui part vers le sud-est en longeant les parois de la crête de Manzaghia. Le sentier entre ensuite en forêt et traverse le ruisseau de Fumicosa. Une sente étroite part sur la gauche (surveiller les cairns) et monte vers le col en longeant le ruisseau.

Autour de la Punta di l'Aceddu (Agellu)

Carte IGN TOP 25 Bavella 42 53 ET
Durée : 2 h AR
Difficulté : ** (montée raide)
Dénivellation : 350 m.
Intérêt : **

Itinéraire : Du col de Bavella, prendre la variante alpine du GR 20 (balisée en jaune) directement N-W, versant S. Monter à travers des ressauts rocheux. Au premier thalweg "Ceca la Volpe", la variante remonte les pentes S, dominées à gauche par la Punta di l'Aceddu (Tour I) et à droite par la Punta Bigornu, par de raides pentes pierreuses, dominées par des rochers ruiniformes, jusqu'à a Bocca di u Truvonu (parfois dénommé Bocca di l'Agellu (col de l'Oiseau - 1 450 m - 1h environ).
De ce col, on peut redescendre vers la G sur l'autre versant en suivant les balises quelques dizaines de mètres, puis en grimpant sur une vague sente permettant d'atteindre a Bocca di u Candidonu, entre les tours I et II.

Punta di a Vacca - Bocca di u Pargulu

Carte IGN TOP 25 Bavella 42 53 ET (I-J1)
Temps : 6 h 30. Punta di a Vacca : 4 h AR
Difficulté : *** (difficile, un passage équipé)
Dénivellation : 530 m
Intérêt : **
Itinéraire : Du col de Bavella, prendre la variante alpine du GR 20 (balisée en jaune) jusqu'à a Bocca di u Truvonu (1 450 m - 1h environ).
Descendre au N. sur le versant Solenzara par un large couloir. Obliquer vers la gauche et longer la base de la Tour I. On remonte vers le col entre les Tours I et II . Gagner la base de la Punta di l'Arghjetu (Tour II) par un petit couloir.
Bien respecter le balisage jaune.
Au pied de la muraille, faire quelques mètres à droite. On se trouve alors au sommet d'une grande dalle inclinée à 45° haute d'une dizaine de mètres.
Descendre sur cette dalle (dans le bas, appuyer à g.- câble de sécurité), puis, la piste devenant mieux marquée, remonter jusqu'au col entre les tours II et III (Bocca di l'Arghettu - 1 490 m). Vue remarquable sur la côte est.
Continuer à monter sur le versant Solenzara.

Passer au pied et à droite de la Punta di a Vacca (Tour III) et gagner le col situé au Nord de celle-ci (1 556 m).
De là, on atteint en 20 minutes le sommet de la punta di a Vacca. On peut arrêter là l'excursion.
Au delà, l'itinéraire est évident : suivre l'arête, large et facile, jusqu'à la croupe dite col du Pargolu (1662 m - 2 h 30 de Bavella environ), à une centaine de mètres au Sud de la Punta di u Pargulu (Tour IV).
Le sentier redescend à g. vers le N.-W. et rejoint le GR 20 "normal".
On peut rejoindre Bavella par ce chemin, qui fait une large boucle vers le sud-ouest en suivant, en contrebas de la crête du Pargulu, le tracé du ruisseau d'Asinao. Le sentier s'oriente bientôt à l'est, fait un détour vers le nord-est, puis sud-est, avant de remonter vers le col de Bavella en direction nord-est.

variante

 

Giru d'A Punta Bigornu (Punta di l'Arghjetu)

Temps :
Difficulté : **** (pour montagnards)
Intérêt : ***
Du col de l'Oiseau, contourner le flanc E de la tour I et descendre versant N. A l'endroit où le GR 20 s'oriente Nord-ouest (1 350 m), descendre vers la paroi de droite.
Près d'une grotte, passer l'épaule, descendre le couloir plus étroit qui débouche dans une forêt de pins laricio. En suivant toujours la paroi, passer au pied du ravin de Bigornu (1 100 m), commencer à monter légèrement jusqu'à une brèche. Entre deux murailles, rejoindre un large couloir éboulé.

Se diriger vers l'arête (au-dessus) vers le sud, versant nord à gauche.
A la hauteur du col, ne pas aller en versant est mais continuer à monter jusqu'au pied de la paroi pour traverser. Redescendre légèrement puis franchir le ruisseau de Bavella.

Bocca Fumigosa par Col de Bavella et col de Velaco.

Durée : 3 h
Difficulté : **
Itinéraire :
De l'extrémité gauche du parking du col de Bavella, remonter direction S-SE et suivre la piste. Rester sur la ligne de crête puis descendre sur un grand replat. La piste se perd quelque peu. Traverser en encorbellement sur la gauche pour atteindre a Bocca Furesta (1 289 m). Par un vague sentier, suivre la direction S-SE et gagner le point culminant du plateau du Velacu (1 319 m). Appuyer à gauche pour descendre vers le large plateau herbeux de la Bocca di Velaco (1 270 m - 1h15)
Du Col de Velaco, longer, dir S., la base du Mont Velaco jusqu'à une pittoresque petite gorge boisée baptisée "le Joli Vallon" qui s'élève vers le S. S'orienter vers S-SW et descendre le ruisseau de Velaco (généralement à sec).
Vers 1 100 m une piste forestière coupe le ruisseau. Emprunter cette piste direction S. Lorsqu'elle cesse, juste après un captage d'eau, poursuivre par le sentier qui la prolonge.

Passer sous des barres rocheuses et, lorsqu'on arrive à l'aplomb du col de Fumigosa, quitter le bon sentier pour gagner le col (1h30).
On aperçoit, en haut et au SE, la base de la tour de Samulaghia. Monter plus à gauche, dir E.-S.-E sur la R.G. orographique du ruisseau par des pistes incertaines dans une très belle forêt de sapins.

Variante :
On peut monter le grand couloir boisé vers la Punta di Ferru. Après un étranglement, obliquer vers la dr. vers un autre couloir amenant à sa crête principale. Passer à gauche de la tour de Samulaghia (1 480 m) et gagner le col de Samulaghia (1 h).

A Pianona

Durée : 1 h 15
Difficulté : *
Itinéraire :
De l'auberge du col, prendre le chemin forestier emprunté par le GR 20 sur environ 600 m, puis, après 1/4 d'heure, juste avant le pluviomètre blanc, prendre à droite le sentier balisé orange longeant une ancienne bergerie visible sur la gauche. Poursuivre le long d'un ruisseau souvent à sec. Le sentier oblique à gauche et rejoint un second ruisseau, qu'il ne faut pas traverser mais longer en montant sur la rive gauche. En appuyant sur la dr oite, on accède à une plate-forme herbeuse (pianona) piquetée de pins aux formes tourmentées. Très belle vue sur les aiguilles de Bavella et, par temps clair, les deux rivages de la Corse.
Au retour, descendre sur la droite en longeant la pente jusqu'à la chapelle de la Vierge.
Note : Depuis le réaménagement du parking du col, ce lieu a été profondément transformé, puisque la piste forestière arrive jusque là !

Tafonu d'u Cumpuleddu

Cette arche rocheuse haute de 8 m, souvent dénommée improprement "Trou de la Bombe", perce l'arête faîtière du chaînon des Paliri (1 340 m). Son nom corse (Tafonu d'u Cumpuleddu) évoque un petit enclos à brebis. Cette promenade facile est très (trop !) fréquentée en été ; il est donc recommandé de l'entreprendre avant l'arrivée des hordes de touristes.

Temps : 3h A/R
Dénivellation : 300 m
Difficulté: ** (assez facile, avec un peu d'escalade à la fin)
Intérêt: ***
Point de départ:
Fontaine di u Cannone (1 185 m), au 1er virage en épingle à cheveux après le col de Bavella vers Solenzara.

Itinéraire:
Prendre le chemin horizontal carrossable direction S. On passe près d'un lavoir.
Bientôt le chemin forestier cesse, remplacé par des sentiers (5 minutes du départ).
Celui de gauche est emprunté par le GR20 ; prendre celui de droite, balisé en orange, qui monte dans une combe boisée (direction "U Cumpuleddu - Pianona"). On passe à droite d'un enclos à cochons.
On monte à travers les fougères en laissant sur sa dr. un petit ruisseau à sec. Le sentier arrive à une intersection ; prendre à gauche (balisage rouge et orange). On traverse un ruisseau et monte par un sentier caillouteux jusqu'à une crête dominant un vallon.
Sur le versant à gauche on aperçoit une tête rocheuse qui dépasse les arbres: la "Dame Jeanne" (1 313 m).
Contourner le fond du vallon par la dr., franchir le ruisseau et monter sur l'autre versant. (pente rocailleuse assez raide). Passer à dr. de la Dame Jeanne ; on arrive à une vaste dépression herbeuse (Bocca Furesta - 1 289 m). Par de vagues sentiers, gagner en direction S.-S.-E. le point culminant de la large crête boisée (1 319 m - 25 min.). Jolie vue à g.  sur le Tafonu d'u Cumpulledu (Trou de la Bombe).
Appuyer alors à g. et descendre progressivement vers le col de Velaco (1 275 m).
On arrive bientôt (45 min.) au col de Velaco, vaste cuvette boisée avec des clairières tapissées de fougères, paysage calme et vert assez inattendu en Corse, dominé par les dalles de granit rose de la Pta Velaco.
Du col, monter à travers bois en dir. E, passer au pied du couloir herbeux menant au sommet du Velaco et gagner le point le plus bas de la ligne de crête, le col de la Bombe (1 h).
Le trou de la Bombe est légèrement au N.-E. du col.
Escalader la roche (un passage un peu difficile). Vue vertigineuse sur le ravin d'Aragale, abrupt et profond, plongeant de 500 m entre les chaînons du Velaco et du Promontoire.

Variantes :
Au retour, ne pas reprendre le chemin de la Bocca Furesta mais, un peu plus loin, le sentier "Bavella par Alturaghja" qui remonte à travers les fougères pour rejoindre la piste forestière qui mène au col de Bavella. On peut également passer par A Pianona par un sentier plus à droite de celui de l'Alturaghja

Mont Velaco (1482 m)

Durée: 1h20 AR du col de Velaco (3 h de Bavella).
Difficulté: assez facile mais petit pas d'escalade
Intérêt: *
Du Col de Velaco, gagner le pied des murailles N.-W. du Mont Velaco vers son extré­mité de g. (N.-W.)
Monter le large couloir herbeux bien visible qui conduit directement à l'arête faîtière. Après 20 mn, à G, brèche par laquelle on peut gagner le Promontoire.
Passer sous un gros bloc qui barre le couloir. 15 mn plus tard, on sort du couloir. Traverser à droite une large épaule, escalader un ressaut haut de 2 m pour se hisser jusqu'à l'arête faîtière. En suivant cette arête, on arrive au sommet 5 mn plus tard. Très belle vue.

Velaco - Promontoire et Campanile de Ste Lucie

Guide : BAV p 31
Dénivellation : 187 m
Difficulté : *** (vertige !)
Temps : 4 h AR depuis l'auberge.
Intérêt : ***
Itinéraire : Du col de Velaco, gagner plein S la Bocca Cumpulleda (col de la Bombe) à proximité du Tafonu d'u Cumpulledu.

Franchir le col, remonter un couloir herbeux planté de beaux sapins direction S.
Au sommet de ce passage, on atteint un petit col qui sépare le Velaco à l'ouest du Promontoire à l'est. Belle vue, en face, sur l'arête N de la Punta di Ferru.
Monter à vue vers la G, escalader quelques rochers faciles jusqu'au sommet du Promontoire, en forme de plateau irrégulier constitué de terrasses herbeuses. Le paysage de pins et de sapins encastrés dans les parois est superbe.
Vue magnifique sur le massif nord de Bavella, la forêt de Velaco, le ravin d'Aragale, le massif des Paliri.
Pour voir le Campanile, continuer la crête du Promontoire, traverser entièrement la première terrasse, descendre un peu vers la droite et gagner le rebord SE, où l'on domine directement le ravin d'Aragale. En se penchant un peu à droite, au-dessus du vide, on aperçoit à g. le sommet du Campanile...

Calanca Murata

Temps : 5 h AR
Guide : BAV p 30
Dénivellation : 300 m
Difficulté : *** (assez raide)
Intérêt : **
Du col de Velaco, gagner plein S la Bocca Cumpulleda (col de la Bombe) à proximité du Tafonu di u Cumpulledu.
Traverser une dalle vers le NE versant W. Gravir les pentes raides boisées en restant assez près de l'arête S. Ces pentes conduisent à l'escarpement sommital, que l'on contourne par la gauche en empruntant un couloir-cheminée.
Gravir un ressaut de 2 m sur le versant nord-ouest conduisant au sommet.

Foce Finosa-Paliri

Le col de Finosa (1 195 m), bien qu'il ne coïncide pas avec le point le plus bas de l'arête faîtière des Paliri, est le passage le plus important puisqu'il est emprunté par le sentier de Bavella à Conca.
Difficulté : moyenne
Durée : 5h
Intérêt : **
Point de départ:
Fontaine di u Cannone, au 1er virage en épingle à cheveux après le col de Bavella vers Solenzara.

Itinéraire:
Prendre le GR 20 vers le SE d'abord le long de la piste forestière. Le tracé descend vers le SE et franchit le ruisseau de S. Petru près d'un petit barrage (1 020 m, 45 min.).
N.B.: On peut rejoindre ce point par le chemin forestier qui s'embranche sur la dr. 268 à 2,1 km du col (après le 2e grand virage à dr.).
Sur la rive droite, le GR 20 suit pendant quelques mètres le chemin forestier puis monte en écharpe à droite par d'assez raides lacets.
Le sentier change progressive­ment de direc­tion pour s'orienter NE. Cette longue traversée vers la gauche conduit au pied des lacets terminaux du col de Finosa. (1h 20).
Après le col, le sentier redescend par de courts lacets tracés dans un très raide couloir boisé jusqu'à une altitude d'environ 1 050 m, puis part vers la G, à peu près horizontalement.
Après environ 10 mn, le GR20 quitte le vieux sentier pour se diri­ger à G, à travers une forêt de jeunes pins, vers les Berg. des Paliri.
Pour aller vers la punta Aracale, quitter le GR 20 après Foce Finosa pour s'orienter SSW sur l'épine dorsale jusqu'aux pentes herbeuses. Vers les deux aiguilles, passer en versant nord-ouest, descendre entre de gros blocs pour remonter le couloir d'éboulis. Eviter le mur par la gauche, rejoindre la brèche.

De Bavella à Solenzara

La route descend à travers la forêt de Bavella. Vues superbes sur la partie E du massif (Pta di u Fornellu). On arrive bientôt à proximité de la maison forestière d'Arza (680 m).

Foce Finosella

Ce col (925 m) est la dépression nettement marquée au nord-est de la Tafonata di Paliri, bien vi­sible de­puis la D 268.
Durée : 3 h
Difficulté: assez facile
Intérêt: **
Dénivelé : 245 mRéalisé en 1988

Itinéraire:
S'engager à pied sur la piste qui démarre juste sous la Maison Forestière d'Arza (680 m). Après avoir franchi le ruisseau de S. Petru, puis un second ruisseau moins important et sou­vent à sec, le chemin tourne à g. et s'élève sur la R.D. en décrivant un lacet. Juste à la sortie de ce lacet, quitter la piste pour prendre vers l'E. un sentier peu visible au dé­but, mais ensuite bien marqué qui conduit direction NE vers une petite dépression au pied d'un contrefort rocheux issu de la Tafonata di Paliri, sorte de pilier en dalles lisses, que l'on contourne par la G. En­suite le sentier tourne à dr. et monte en lacets jusqu'au col (925 m, 1h 30). Dans le dernier bouquet d'arbres, source à dr.
On peut, lorsqu'on rencontre le 3e torrent sur le sentier, descendant du nord-ouest, quitter le sentier pour remonter le lit du torrent jusqu'à la base de la Tafonata di Paliri.
Après la maison forestière d'Arza, la route franchit le ruisseau de Renaju.

Ferriate

A l'embranchement de la piste forestière de S. Petru, à droite juste avant le pont sur le ruisseau de Renaju, prendre la piste. Dans la 2e épingle à cheveux après le ruisseau, quitter la piste et prendre un vague sentier vers l'E. Traverser une terrasse de reboisement, gagner le premier lit à sec du torrent et le remonter. Prendre la branche de gauche du torrent.

Polischellu

Carte IGN Bavella Solenzara 42.53 ET H2
Difficulté: **** (pour canyoneurs !)
Intérêt: ***
Départ du pont d'u Polischellu (488 m), sur le versant E, juste avant le lieu-dit Arggiavara. C'est le 2e pont après la M.F. d'Arza, reconnaissable au chêne qui pousse entre deux blocs de rochers.
A droite du pont (côté Solenzara), au-dessus du ruisseau, un sentier conduit le long de la rive gauche vers la 1ère cascade. Cette cascade à deux terrasses peut être contournée par la gauche. Suivre le torrent vers l'ouest. Après la première cascade, quitter le bord du torrent pour s'élever plein nord à travers le maquis. On arrive au pied des Teghie Lisce (1 025 m). Site magnifique.
Il y a au total 17 cascades que l'on peut traverser à la nage (passages difficiles toutefois après la 3ème).
La route arrive à un troisième pont.

Purcaraccia

La mer, ses eaux turquoises, le sable fin et le soleil au zénith... C'est en général la quadrature du cercle pour les estivants sur l'île. Mais si l'île est répute pour son littoral et ses eaux de qualité, la baignade en eaux vives vaut aussi le détour, avec des sites incomparables pour profiter de véritables petites piscines naturelles et d'une immersion rafraîchissante.

C'est le cas en Alta-Rocca, dans le massif de Bavella où les balades pédestres débouchent souvent sur des vasques ou toboggans naturels. Comme A Purcaraccia, ruisseau de la commune de Quenza dont le lit court depuis le col de Bavella en direction de Solenzara et offre au milieu des roches de granit chauffées par le soleil des plages de détente et un bain tonifiant dans une eau des plus limpides.

Plusieurs bassins avec pour certains vue sur les aiguilles de Bavella.

purcaraccia

Savoir plus : pour accéder aux piscines naturelles, prendre la D268 direction Solenzara, après le col de Larone se garer sur le bas-côté ; dans le virage un chemin mène à la vallée à travers le maquis. Comptez 40 mn de marche tranquillement pour atteindre le ruisseau. Le traverser et grimper à côté du gros rocher pour accéder au premier bassin. le chemin se poursuit sur 2 km, avec un dénivelé de 260 m, jalonné d'autres bassins et toboggans.

Source : Corse Matin, 15/07/2015

Carte IGN Bavella 42 53 ET (pli H2)
Durée : 3 h
Intérêt: ***
Difficulté: **
Dénivelée : 200 m
Départ du pont de Purcaraccia (489 m), peu avant la Bocca di Larone. (3e pont après la M.F.)
Le site du pont est déjà magnifique, dominé par les dalles des Teghie Lisce et la punta Lunarda sur la droite.
Remonter le long du torrent direction nord en laissant à gauche la Punta di Malanda (1 166m). Le sentier décrit une traversée à flanc et rejoint le torrent. Négliger l'ancien sentier en rive droite et longer le torrent jusqu'à la grande cascade. Contourner celle-ci en rive gauche par une sente rocheuse. On arrive au pied d'une magnifique cascade de 40 m de haut que l'on contourne par une sente bien visible en rive gauche. Au-delà c'est une succession de vasques.

Pour zoomer/dézoomer, cliquer sur l'image
purcaraccia
Gorges de la Vacca

Carte IGN Bavella 42 53 ET (pli H2)
Durée : 3 h
Intérêt: ***
Difficulté: **
Dénivelée : 200 m
Point de départ:
2e virage avant la Bocca di Larone près de la fontaine (alt. 550 m), c'est-à-dire peu après le pont sur la Purcaraccia.
Itinéraire : Le sentier part à flanc, depuis le lacet de la route. Suivre ce sentier vers le sud jusqu'à ce qu'il se divise en deux branches. Prendre celle de gauche, qui conduit en quelques lacets à un petit col où il s'infléchit vers est-sud-est, jusqu'à bocca d'Ornella, entre les aiguilles d'Urnucciu (Castellu et Castellucciu). Une sente descend sur la gauche et mène à l'entrée aval des gorges de la Vacca, haut-lieu du canyoning.


Bergeries et fontaine de Tova

Temps : 8 h AR
Difficulté : *** (raide !)
Dénivelé : 983 m
Point de départ :
Lieu-dit Rocchiu Pinzutu, après le col de Larone, à 16 km à l'E. du col de Bavella (alt. 337 m).

Itinéraire:
Prendre le sentier vers l'ouest, entre la route et une maison en ruine, parallèlement à l'ancienne piste forestière envahie par la végétation.
Franchir le ruisseau de Fiumicelli et poursuivre vers le nord par un excellent sentier. A l'approche de la Bocca di u Saltu, le sentier se redresse dans la montée de Litichine où coule une source. Le col (871 m) permet de changer de versant (2h).
Emprunter en dir. nord-ouest la piste forestière montant de Solaro. On rejoint bientôt une nouvelle piste carrossable qui descend vers la maison forestière de Tova.
Suivre la piste en direction opposée, à gauche (sud-ouest).
Après avoir traversé des replats boisés, la piste s'arrête sous le monte Vitullu. On retrouve un bon sentier qui, après une brève montée, débouche sur une croupe herbeuse où l'on découvre une chapelle et les bergeries de Tova (1 320 m - 4 h). La source est un peu plus loin, sensiblement à la même altitude, un peu en contrebas de la trace horizontale venant des bergeries (cote 1 355 m sur IGN).

Variante :
Durée : 2 h AR.
Difficulté : parcours facile par d'excellents chemins.
Dénivelée : 350 m
Du village de Solaro (533 m) près de Solenzara, une piste forestière carrossable gagne le col de Saltu (871 m), puis continue jusqu'à une croupe déboisée séparant les bassins versants du Travo et de la Solenzara (point coté 995 sur IGN).
De cet endroit apparaît le profil en auge du col d'Asinao (1 682 m), qui sépare le massif de Bavella et celui de l'Incudine.
Laisser la piste et remonter de front cette arête, par l'ancien layon forestier. Par une raide montée on atteint le Monte Vitullu dont la pinède est surplombée par l'impressionnante aiguille de Tova. Après une courte portion presque plate dans une clairière, le sentier part à flanc sur la gauche et atteint les bergeries. La source est un peu plus loin, sensiblement à la même altitude, un peu en contrebas de la trace horizontale venant des bergeries.

Monte Santu (599 m)

Carte : 42 53 ET
Dénivelé : 130 m
Difficulté : *
Durée : 2 h AR

L'intérêt d'une ascension du Monte Santu réside dans le panorama qui englobe le Fornellu et les aiguilles de Bavella à l'Est, la côte des nacres et les îles d'Elbe, de Pianosa, Montecristo, Cerbicale et la Sardaigne.

Du camping communal, rebrousser chemin 50 m environ et prendre à gauche la route ("voie privée sans issue") qui monte en serpentant, traverse un groupe de maisons, tourne en demi cercle et laisse la dernière maison à droite.

On passe devant une station télégraphique avant d'atteindre un réservoir d'eau. Le chemin s'arrête ici.
Un sentier bien visible part direction S-W vers la crête couverte de maquis : cistes, arbousiers, lentisques, bruyères. On descend légèrement sur le lieu-dit Suartu Pianu. On traverse une large dépression, avant de gagner progressivement de l'altitude dans les premiers rochers calcaires. Légèrement versant nord, traverser une zone de maquis plus dense débouchant sur un mamelon d'où l'on aperçoit la Solenzara sur la dr.
Après 40 minutes, le sentier se divise. Prendre à droite le sentier marqué de cairns, qui traverse un versant rocheux et herbeux. Par des dalles calcaires, on arrive au sommet, marqué d'une croix et où subsistent encore des vestiges de l'occupation allemande. Belle vue vers la côte est et les sommets de Bavella.

Ospedale

Punta di a Vacca Morta (1314 m)

Carte: IGN Porto-Vecchio (42.54 ET)
Durée : 2 h 30 AR
Dénivelé : 280 m
Départ : Hameau de Cartalavone.
Itinéraire : Le sentier démarre en face du gîte d'étape (pancarte "Carbini-Levie"). Suivre le balisage orange du Mare a Mare sud. Le chemin s'élève rapidement à travers un chaos de blocs de granit. Il franchit un premier col d'où l'on voit le golfe de Porto-Vecchio et la Sardaigne, puis monte dans la rocaille jusqu'à Foce Alta (1171 m). Vue panoramique sur la vallée de l'Ortolu, le golfe de Roccapina, l'aérodrome de Tavaria... Quitter le Mare a Mare sud qui continue plein nord et poursuivre sur le plateau en direction nord-nord-ouest. Des cairns indiquent le sentier, entre bruyères et pins. Puis le sentier grimpe et débouche au pied de l'arête herbeuse qui descend du sommet. Après avoir longé les pointes rocheuses on atteint le sommet marqué d'une croix en bois (1314 m). Vue panoramique vers la côte de Porto-Vecchio, vers le lac de l’Ospedale, le Massif de Bavella et l’Alta-Rocca ainsi que vers le Golfe du Valincu.

separateur

Haut de page   Accueil     Page précédente  En savoir plus   Mentions légales

Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.0 Strict