banniere

Pè i chjassi...
Itinéraires de randonnées en Corse

Alta Rocca - Coscionu

Dernière mise à jour : 09/12/2015

Vous êtes ici : Corse / Randonnées

Sommaire

Entre Levie et Carbini
Punta Tozzarella
Castellu d'Ornucciu
Tour du Castellu
Sentier de l'eau
Sentier des bergers
Sentier de la pierre
Bergeries de Chiralbedda et fontaine a Marinasca
Sentier de l'aconit
Circuit sur le plateau d'u Coscionu
Cucuruzzu et Capula
De Cucuruzzu à Zonza
Punta di Serradu par Altagène


De Levie à Carbini

Durée : 5 h AR
Difficulté : *
Dénivelé : 300 m
Carte : IGN Top 25 Sartène 4254 OT (plis C4/D4)

Partir de l'église de Levie. Suivre le balisage orange ; le chemin passe en contrebas de la D59, se frayant un passage dans la forêt très dense. Plus bas, il traverse à gué le Fiumicicoli (à éviter en période de crue !) puis remonte vers Carbini (550 m).

Randonnées sur le Cuscionu

Le Cuscionu est le plus grand plateau d’altitude de Corse. C'est un lieu étonnant, avec ses pozzines, ses ruisselets, ses chevaux, ses cochons, ses bergeries encore en activité... Des paysages inattendus en Corse et une altitude (1600 m en moyenne) qui permet de marcher toujours au frais même en été. Le seul bémol est la piste d'accès à Bucchinera, longue et étroite. Et également le brouillard parfois épais.
Ce plateau a longtemps été un haut lieu de pastoralisme dans les régions du sud de l’île. Les anciennes bergeries de Croce, Palaghjola ou Chiralbedda témoignent de ce passé.

Punta Tozzarella (1 748 m)

La punta Tozzarella s'élève au dessus du plateau du Cuscionu, face au Castellu d'Ornucciu (plus haut d'un mètre) et à l'Alcudina, point culminant de la Corse du Sud.
Durée : 4 h AR
Difficulté : *
Intérêt : **
Dénivelé : 300 m
Carte : IGN Top 25 Petreto-Bicchisano-Zicavo 4253 OT
Accès : A partir de Quenza, prendre la petite route (pancarte "Chez Pierrot") qui monte vers le nord en direction du plateau du Coscionu. La route goudronnée s'arrête avant le refuge de Bucchinera. On trouve un parking à proximité du centre de ski de fond désaffecté.

Itinéraire : Suivre la large piste qui part vers le nord (c'est le chemin de l'Incudine). Après un petit col, longer des pozzines et suivre la piste qui remonte vers de grandes et spectaculaires pozzines. On arrive à une bifurcation ; à droite, c'est le sentier qui mène à l'Incudine via les bergeries de Chiralbella. Continuer à gauche sur le chemin qui longe la Punta Tozzarella et sur laquelle s'aperçoivent quelques vestiges de l'ancien observatoire, que l'on contourne par le nord pour revenir par un sentier en direction du sommet. Belle vue sur l'Incudine toute proche et sur les sommets du nord.

Castellu d'Ornucciu (1 745 m)

Difficulté : *
Départ : Refuge de Bucchinera (Altitude : 1 466 m)
Dénivelé : 279 m
Durée : 2h AR
Accès : Se rendre à Quenza, et prendre une petite route (sur la droite en venant de Zonza - panneau "Chez Pierrot") qui grimpe pendant 11 kilomètres jusqu'au refuge de Bucchinera (1 466 m), au terminus de la route.
Itinéraire : Par la large piste qui prolonge la route, poursuivre jusqu'au refuge de ski de fond, après avoir passé un premier ruisseau. Franchir ensuite un second, puis un troisième ruisseau. Quelques centaines de mètres plus loin, trouver un passage à droite avec une ligne de cairns, juste sous le sommet du Castellu d'Ornucciu. De là, montée à vue. Redescendre et poursuivre jusqu'aux pelouses de Pian'd'Ornucciu repérables du sommet. Le retour se fait par la piste principale.

Vous pouvez bien évidemment choisir de renoncer à l'ascension du Castellu d'Ornucciu, et flâner sur le plateau...


Tour du Castellu d'Ornucciu

Difficulté : *
Départ : Refuge de Bucchinera (Altitude : 1 466 m)
Dénivelé : 250 m
Durée : 4h (boucle)
Accès : Se rendre à Quenza, et prendre une petite route (sur la droite en venant de Zonza - panneau "Chez Pierrot") qui grimpe pendant 11 kilomètres jusqu'au refuge de Bucchinera (1 466 m), au terminus de la route.

Itinéraire : Du Centre de ski de fond, prendre le sentier vers l'est. Le sentier s'oriente ensuite nord-est et atteint un petit plateau sous le Castellu. Redescendre par le sentier qui rejoint la piste en contrebas ( panneau sur les tafoni). Traverser la piste pour rejoindre la pelouse au niveau du cairn face à un parc à vaches. Suivre ensuite les cairns. Au carrefour de quatre sentiers, prendre le Violu di i Pastori ; après la petite montée, on apercçoit l'Alcudina. Continuer jusqu'à une nouvelle pozzine. Remonter sur la gauche en suivant les cairns jusqu'à un petit col au milieu de blocs. On retrouve une autre pozzine puis on rejoint la piste. De l'autre côté, une grande pozzine : u Pianu d'Ornucciu. Prendre la direction de Chirarbella (flèche), suivre les cairns, remonter le petit ruisseau jusqu'à une nouvelle piste qui conduit aux bergeries de Chiralbella. Revenir en arrière sur 20 mètres et suivre à gauche les cairns qui conduisent vers le Castellu. Puis le chemin descend jusqu'à une grande zone herbeuse. La traverser jusqu'à une ligne de cairns conduisant à un col d'où l'on voit les Aiguilles de Bavella. Une longue descente ramène par un large chemin au point de départ.

Sentier de l'eau (U Violu di l'acqua)

Départ : Refuge de Bucchinera (Altitude : 1 466 m)
Durée : 2h15
Du parking, continuer sur 200 m la piste. Sur la gauche, source : a Funtana di Ghjorgiu. Le sentier part sur la droite, à mi-chemin avant la barrière de la piste. Il s'élève tout d'abord en pente douce, puis chemine tranquillement pour descendre vers le ruisseau du Codi qu'il va suivre sur 1km environ jusqu'au Trajettu di a Viola. Après avoir franchi le gué, le sentier progresse sur les pozzine puis grimpe en direction de Sarra Longa. Par une grande courbe à gauche, il traverse une longue zone plate pour atteindre une crête, puis continue en direction du sud et descend vers Cavallu Mortu. Après un long cheminement en pente douce il traverse de nouveau le ruisseau de Codi pour grimper vers le centre d'accueil de Bucchinera.

Sentier des bergers

Départ : Refuge de Bucchinera (Altitude : 1 466 m)
Durée : 3h30
(Même itinéraire que le sentier de l'eau jusqu'au Trajettu di a Viola)
Au lieu-dit, le sentier s'élève vers le nord pour franchir une première crête puis cheminer à travers les pozzine et poursuivre en pente douce jusqu'au plateau. (Vue sur le sommet de l'Alcudina). Le chemin traverse alors une grande zone herbeuse ou serpentent de nombreux ruisseaux et se dirige vers les bergeries de Chiralbedda. En direction du sud, il progresse entre blocs et dalles de granit, passe près d'anciennes bergeries en ruines, puis descend à travers les genévriers rampants et les aulnes odorants pour aboutir sur un grand replat (pozzine). Le cheminement se fait alors entre les blocs de granit, progresse en courbe de niveau avant de grimper vers le Col sous Morte Canosu. (Vue panoramique sur une grande partie du Cuscione et au-delà). Une longue descente conduit à l'arrivée.

Sentier de la pierre (Violu di a petra)

Départ : Refuge de Bucchinera (Altitude : 1 466 m)
Durée : 1h45
(Même itinéraire que le sentier de l'eau jusqu'au Trajettu di a Viola)
Après Trajettu di a Viola, le sentier part vers la droite, traverse la piste et s'élève progressivement à travers les blocs de granit en direction du Castellu d'Ornucciu. Il prend la direction du sud, poursuit en courbe de niveau pour rejoindre, par une descente régulière au milieu des genévriers rampants, le centre d'accueil de Bucchinera.

Bergeries de Chiralbedda et fontaine a Marinasca

Au niveau du refuge suivre le sentier (cairns) qui s’élève doucement vers le nord-est et un col (1586 m) entre deux petits sommets formés d’un empilement de blocs de granodiorite (la Punta di a Funtana Spartuta au sud et le Monte Canosu au nord). Le début de la promenade se déroule dans la lande à fructicées épineuses. On peut apercevoir, çà et là, les vestiges d’une tentative de reboisement.
Passé le col le sentier descend vers l’est. Abandonner rapidement la trace balisée pour se diriger vers le sud et passer entre deux massifs rocheux en direction des vestiges d’une bergerie dans le secteur de Muzzasca.
Sur le versant sud du second massif, on découvre plusieurs chaos de blocs tafonisés, dont certains ont été jadis aménagés. Revenir sur ses pas et retrouver le sentier balisé au niveau d’un modeste ruisseau.
L’itinéraire se déroule maintenant au pied des chaos rocheux, face sud - est du Monte Canosu. De nombreux érables et sorbiers sont présents. Abondamment cairné, le sentier se dirige vers le nord-est, au pied du Castellu d’Ornucciu. On franchit un modeste cours d’eau, au niveau d’une zone peu accidentée.
Le sentier gagne quelques mètres d’altitude, passe au sud du point coté 1616 m et débouche en face des bergeries de Chiralbella. Ces dernières sont en général occupées l’été. On pourrait des bergeries rejoindre le col de Chiralba, puis la longue crête qui conduirait vers l’Alcudina, mais cette option transformerait une simple ballade en une véritable randonnée particulièrement longue. On choisira de suivre le chemin qui se dirige vers le nord. Après quelques minutes de marche le chemin recoupe la piste qui traverse le Coscione en direction des bergeries d’E Crocce puis du secteur de Matalza. On suivra cette piste jusqu’à la belle fontaine d’A Marinasca au milieu des aulnes et autres arbres.
Il est temps de revenir vers le refuge de Bucchinera. Prendre tout d’abord la piste vers le sud-ouest, en passant au niveau du Pian d’Ornucciu. Les cairns invitent rapidement à abandonner la piste et à rejoindre le Codi naissant qui serpente au milieu des pozzines. En milieu d’été, on admirera les bouquets d’aconit. Mais sans y toucher : il s’agit d’une plante particulièrement toxique. Le ruisseau s’encaisse petit à petit. On rejoindra alors la piste pour retourner au point de départ.

Sentier de l'Aconit

Durée : 1 h 30 (boucle)
Difficulté : *
Intérêt : **
Dénivelé : 300 m
Carte : IGN Top 25 Petreto-Bicchisano-Zicavo 4253 OT / B10
Départ : Petite route desservant la chapelle San Petru et le plateau du Coscionu.

Itinéraire : Depuis le parking près de la chapelle, un itinéraire balisé décrit un circuit de découverte de l'aconit de Corse, plante toxique reconnaissable à ses fleurs bleu-violet.

aconit
Plateau du Coscionu

Durée : 1 h 30 (boucle)
Difficulté : *
Intérêt : **
Dénivelé : 300 m
Carte : IGN Top 25 Petreto-Bicchisano-Zicavo 4253 OT / B10
Départ : Petite route desservant la chapelle San Petru et le plateau du Coscionu

Prendre le sentier balisé en jaune qui monte derrière la chapelle et mène au plateau de Cuscionu. Après une demi-heure de marche, on découvre les pozzines. Le sentier finit par rejoindre le GR20.

Cucuruzzu et Capula

Durée : 2 h 30 (boucle)
Difficulté : *
Intérêt : **
Dénivelé : 60 m
Carte : IGN Top 25 4254 OT Sartène / 4254 ET Petreto-Bicchisano-Zicavo
Accès : De Sartène, prendre la D 268 vers Levie. 5 kilomètres après Sainte-Lucie-de-Tallano, prendre à gauche une route jusqu'à son terminus, 4 kilomètres plus loin. La suivre jusqu'au parking. Droit d'accès 4 €.

Cette petite randonnée en forêt permet de découvrir le site protohistorique de Cucuruzzu et le site médiéval de Capula.
De l'accueil, un sentier descend dans la forêt entre deux murets de pierres sèches. Au fil du parcours, on découvre deux immenses pins mésogéens, un châtaignier de 800 ans et des chaos granitiques avec quelques abris sous roche avant d'arriver au Casteddu de Cucuruzzu.
Erigé à l'Âge du Bronze (IIe-Ier millénaire avant notre ère) sur un chaos granitique, il domine le versant nord du pianu de Levie. Au centre d'une imposante boule de granite éclatée se trouve l'acès du casteddu. De part et d'autre de l'entrée, deux murs mégalithiques hauts de 5 m et larges de 3 m constituent une enceinte de forme curviligne. L'intérieur du casteddu montre des diverticules et les restes d'une imposante torra. La vue est magnifique : Bavella, l'Incudine, Cagna et plusieurs villages.
Le circuit se poursuit, le sentier remonte pour atteindre la chapelle San Larenzu. Cette chapelle a été construite au XXe siècle en réutilisant les pierres d'une chapelle médiévale dont il ne reste que les soubassements. Une vingtaine de mètres plus loin on accède au site fortifié de Capula par une rampe autrefois praticable à cheval. Avant d'arriver dans le site on voit une statue menhir, vestige de l'âge du Bronze réemployé dans le mur médiéval. Le monument édifié au Moyen-Âge serait le château du Comte Bianco, fils d'Ugo Colonna.
Il ne reste plus qu'à redescendre et gagner le sentier "Mare à Mare" en franchissant le petit portillon à côté de la chapelle. On retrouve l'accueil en 10 minutes de marche.

De Cucuruzzu à Zonza

Durée : 5 h AR
Difficulté : *
Intérêt : **
Dénivelé : 300 m
Carte : IGN Top 25 4254 OT Sartène / 4254 ET Petreto-Bicchisano-Zicavo
Départ : Parking du site de Cucuruzzu (voir ci-dessus)

Itinéraire : Rester sur la piste et suivre les balises orange. Après 5 min., la piste se transforme en sentier passant entre des blocs de pierre. Encore 5 min. plus tard, on aperçoit sur la gauche la chapelle Saint-Laurent. Un peu plus loin sur la droite, le sentier passe près d'un énorme tafonu. Le sentier continue et longe une châtaigneraie très dégradée. Il descend légèrement en passant de clairières en forêt. Environ 10 min plus tard, à une intersection, prendre à gauche ; le sentier descend un peu, redevient plat puis descend plus franchement dans un sous-bois de chênes verts avant de remonter sur une vingtaine de mètres. A un croisement, intersection avec panneaux en bois. Prendre à droite vers San Gavinu et Zonza.
Le sentier commence par monter puis devient plat. On découvre au nord l'Alcudina, les aiguilles de Bavella ; au nord-est le Monte Calva, à l'est la Punta di u Diamante. Prendre la descente (qui peut s'avérer glissante). A l'intersection, prendre à droite (balises) puis au carrefour suivant prendre à gauche (direction Zonza) une large piste. Nouvelle intersection, prendre encore à gauche. On croise une piste avant de descendre vers la rivière. On aperçoit Zonza et les aiguilles de Bavella. Le sentier redevient plat, franchit un ruisseau et descend avant de franchir un second ruisseau. Le sentier longe la rivière passe près d'un moulin ruiné et atteint une passerelle en métal. Après la passerelle, prendre à droite ; le sentier s'élève en zigzags puis redescend légèrement et remonte encore avant d'atteindre la route qui permet de rejoindre enfin Zonza.

Punta di Serradu

Difficulté : facile
Durée : 4h00
Longueur : 8 km
Accès : se rendre à Altagène.

Itinéraire :
Du centre du village prendre au Sud-Est un sentier balisé en orange qui finit par couper une piste à plusieurs reprises. Après quelques kilomètres on arrive en vue de la Punta di Serradu, qui culmine à 1032 mètres d'altitude. De là, redescendre sur le sentier et rejoindre plus au nord la table d'orientation. Le sentier fait alors un demi-tour sur un chemin parallèle pour revenir au village.

separateur

Haut de page   Accueil     Page précédente  En savoir plus   Mentions légales

Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.0 Strict