A lingua nostra
Eléments de langue corse

DEUXIÈME PARTIE
I - Eléments de grammaire corse

Dernière mise à jour de la page : 03/04/2011

Vous êtes ici : Corse/Langue/Grammaire

1 - L'ARTICLE

L'article est une création du latin tardif.  L'article défini est dérivé du pronom démonstratif "ille" alors que l'indéfini vient du numéral "unus".

Les articles corses sont "u" et "a" au singulier, "i" et "e" au pluriel.

(en poésie on trouve parfois les formes "lu" et "la").

2 - LES DEMONSTRATIFS


il y a deux types de démonstratifs : remplissent uniquement le rôle d'adjectifs et ceux qui peuvent être adjectifs ou pronoms.

De plus,  le corse a un système triple comme le latin, dérivé soit de iste, soit de ipse, soit  de ille.
Il distingue trois degrés de localisation de l'objet désigné : ici, là,  là-bas.

Latin Pronom Adjectif

quand l'objet désign est proche de celui qui parle :

istud
ista
isti
iste
questu
questa
questi
queste
stu
sta
sti
ste

quand l'objet désign est proche de celui qui écoute

ipse
ipsa
ipsi
ipse
quessu
quessa
quessi
quesse
issu/su
issa/sa
issi/si
isse/se

quand l'objet est lointain :

ille   
illa   
illi   
ille   
quellu  
quella
quelli 
quelle 
quellu
quella
quelli  
quelle

Exemples d'emplois :

- quista casa è a meia (cette maison-ci, tout près)

- quissa è di me fratellu (celle-là, plus loin)

quilla è di mè ziu (l'autre)

Cette distinction approximativement juste ne rend toutefois pas compte de toute la diversité : dans la phrase "fighjula st'acellu à nant'à quillu muru", l'opposition stu/quillu distingue plutôt l'animé de l'inanimé.

Dans d'autres cas, l'opposition peut porter sur la qualité :

quissi so belli, quilli no".

3 - LES POSSESSIFS


Le corse s'oppose au français et à l'italien sur plusieurs points :


- il a généralisé la forme venant du réfléchi latin suus;

- s'il généralise l'article comme l'italien, il a développé des formes tronquées insensibles aux variations nombre et de genre.

PRONOM

Masc.


u meiu 
u toiu 

u soiu 

u nostru  

u vostru  

u soiu

i mei 

i toi  

i soi 

i nostri  

i vostri 

i soi 



Fém.


a meia  

a toia  

a soia  

a nostra  

a vostra  

a soia 

e meie (i mei)  

e toie (i toi) 

e soie (i soi) 

e nostre 

e vostre 

e soie  

ADJECTIF

Masc.

u mè (mo, mio) 

u tò   

u sò  

u nostru (nosciu) 

u vostru (vosciu)  

u sò  

i mè (mo, mio)  

i tò  

i sò  

i nostri (nosci)  

 i vostri (vosci)  

i sò  

 


Fém.

a mè (mo, mio)

a tò

a sò

a nostra

a vostra

a sò

ie (i) mè (mo, mio)

e (i) tò

e (i) sò

e (i) nostre (nosci)

e (i) vostre (vosci)

e (i) sò

4 - LE VERBE

AVÈ

Présent

aghju
(h)ai (S. : hà)

avemu (emu)
avete (aveti ou eti)
(h)anu (hani au S.)

Passé simple  

ebbi (ebbu)   
avisti (avesti)
ebbe (ebbi)
èbbimu (ebbimi)   
avesti (avisti)    
èbbenu (èbbini)

Conditionnel I

avarebbi
avaresti
avarebbe
avarebbimu
avareste
avarebbenu 

Subjonctif présent

abbia (abbii ou aghji
abbia    
abbia   
àbbiamu (àbbiimi)
àbbiate (àbbiiti)   
àbbianu (àbbiini)

ESSE (ESSA)

Présent 

sogu ou sò
sì (sè)  
hè (ghjé)    
simu (semu)
site (seti) 

Passé simple   

fui (fuiu ou fubbi)   
fusti 
fù 
fuimu (fùbimmu)  
fuste (fusti)
funu (funi ou fùbbenu) 

passé composé : sò statu

plus-que-parfait : era statu

passé antérieur : fui statu

futur antérieur : saraghju statu

1ère conjugaison régulière : CANTÀ

Présent

cantu
canti
canta
cantemu
canteti
càntani

Passé simple   

canteti  
cantesti    
cantò
cantèttimi 
cantesti
cantoni   

2ème conjugaison régulière : TEME


Présent 

temu
temi
temi 
temimu  
temiti    
tèmini

Passé simple

timii  
timisti   
timi   
timimu  
timisti   
timinu   


3ème conjugaison régulière : SORTE

Présent

sortu 
sorti  
sorti  
sortimu
sortiti
sortini

Passé simple

surtitti   
surtisti  
surti  
surtittimi
surtisti  
surtittini

4ème conjugaison régulière : FINISCE


Présent 

finiscu  
finisci   
finisci   
finimu   
finiti  
finiscini

Passé simple

finiti  
finisti
finiti  
finitimi  
finititi
finitini   




Imparfait

avia (aviu)
avii
avia
aviamu (aviami)
aviate (aviati)
avianu (aviani)

Futur

avaraghju
avarei (avarè)
avarà
averemu (avaremu)
averete (avarati)
avaranu (avarani)

Conditionnel II

avaria (avariu)
avarii (avaristii)
avaria
avariamu (avariami)
avariate (avariati)
avarianu (avariani)

Subjonctif imparfait

avissi
avissi
avissi
avissimu
avissite
avissini




Imparfait

eru (era)
eri
era
èramu (èrami)
èrate (èrati)
èranu (èrani)

Futur

saraghju
sarè (sarei)
sarà (sarè)
saremu
sarete (sareti)
saranu (sarani)












Imparfait

cantàiu
cantaia
cantai
cantàiami
cantàiati
cantàiani

Futur

cantaraghju
cantarè
cantarà
cantaremu
cantareti
cantarani

(verbes e ou a atone forme adjectivale en -utu

Imparfait

timiu
timii
timia
timiami
timiati
timiani

Futur

timaraghju
timarè
timarà
timaremu
timareti
timarani

(verbes e ou a atone forme adjectivale en -itu

Imparfait

surtiu
surtii
surtia
surtiami
surtiati
surtiani

Futur

surtaraghju
surtarè
surtarà
surtaremu
surtareti
surtarani

(verbes en -isce ou -iscia)

Imparfait

finiu
finii
finia
finiami
finiati
finiani

Passé simple Futur

finisceraghju
finisciarè
finisciarà
finisciaremu
finisciareti
finisciarani




1ère conjugaison irrégulière : andà, stà, dà

2ème conjugaison irrégulière : duvè, pudè, sapè, vulè

3ème conjugaison irrégulière : more, vede, beie

4ème conjugaison irrégulière : custrui, ostrui, appari (adj en -uttu ou -su)

5ème conjugaison irrégulière : perde, permette (adj en -su)

6ème conjugaison irrégulière : dì, fà et leurs dérivés

7ème conjugaison irrégulière : apre, copre, soffre... 

Note : Au futur on emploie souvent des formes telles que :
emu da piantà (nous allons nous arrêter)
m'aghju da cansà (je vais bifurquer)
t'aghju da cuncià pè e feste...

5 - Particularités

- Le COD introduit par la préposition à:

Cet emploi comme signe de l'accusatif est une exigence grammaticale quand il s'agit de personnes : "Mí à Petru".

En revanche, l'utilisation de l'article exclut la préposition : "fighjula u prete".

Cette particularité est à rapprocher de l'espagnol dans lequel on a : "Paulo ama a Ines", "El Presidiente recibio al jefe del gobierno", "Pedro comió los huevos".

(on trouve cependant : "El acido ataca a los metales"...)

La préposition est utilisée pour mettre en vedette le complément

Dans le cas d'un cod pronomalisé, il n'est précédé de "à" que si l'on veut insister.

- Suffixes :

- le suffixe -aghju : Issu du latin -arius

- formation des noms de lieux : granaghju, pagliaghju, sulaghju...

- formation des noms de métier : capraghju, mulinaghju, paghjulaghju, uliaghju...

- formation de noms d'objets : pulintaghju, mundulaghju

- le suffixe -aru : "arius" a donné "-ario" en toscan, puis "aio", le pluriel "ari" :

            carbunaru, scarparu, macellaru ...

- le suffixe -eghju : du latin -erius :

            capisteghju

le suffixe -aciu : du latin -aceus :

            muntagnaciu

- le suffixe -iciu : du latin -icius :

            rumaniciu

- le suffixe -toghju : -arius s'ajoutait en latin au radical des participes passés pour former des substantifs. Ce suffixe a donné "-oir" ou "-toir" en français, "-toio" en italien, "-toghju" en corse :

lavare>lavatarium>lavoir, lavatoio, lavatoghju


- Etymologies particulières

- micca :
Le latin "mica" est conservé en italien, en corse et également en espagnol (miga) et en français (mie). En français, "mie" et "miette" sont remplacés vers le XVIIe siècle par "point" et "pas". En Italie, la négation se marque par "non", "micca" étant encore employé pour renforcer la négation : "non lo conosco micca". On retrouve un usage comparable à celui qui en est fait en corse dans certains dialectes : toscan, lombard ("minga"), piémontais ("mia"), calabrais ("micu").

- nice :
Du latin "ne scire", passée en italien sous la forme "fare il nesci", découle l'expression "fà nice" : faire semblant


Page principale   Page suivante

separateur

Haut de page   Accueil     Page précédente  En savoir plus   Mentions légales

Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.0 Strict