banniere

Pè i chjassi...
Itinéraires de randonnées en Corse

Niolu

Dernière mise à jour : 19/12/2015

Vous êtes ici : Corse / Randonnées

Sommaire

Punta Crucetta par Calasima

Capu a e Ghjarghjole

Scala di Santa Regina

Paglia Orba et Capu Tafunatu


Le sentier de Guagnerola


Calasima - Punta Crucetta

Départ de Calasima, le plus haut village de Corse (1 095 m). Vue superbe (**) sur la Paglia Orba.
Carte IGN TOP 25 4250 OT Corte-Monte Cinto (plis C2/C3).
Durée : 3 h
Dénivelé : 350 m
Difficulté : ***
Balisage : inexistant
Départ : Calasima
Itinéraire :
De Calasima, poursuivre à l'ouest en voiture, en passant devant la stèle dédiée à deux pilotes de canadair décédés en 1970 (point coté 1061). La route d'abord goudronnée se transforme en piste, que l'on continue jusqu'à un terre-plein et une barrière (1 150 m). Stationnement sur le petit parking.

Se diriger vers l'ouest par le sentier de la Grotte des Anges. A la fin de la piste prendre plein Nord la direction des bergeries d'U Vallone (Ballone sur IGN - 1 440 m) en longeant le ruisseau du Viru. Traverser le torrent au plus facile et prendre pied sur la croupe marquant le point haut de la rive gauche du ruisseau de la Paglia Orba. Remonter alors cette crête. Les bergeries se situent rive droite au sortir de la forêt (env. 1h). On retrouve bientôt le GR 20. Continuer sur cette rive et atteindre le refuge de Tighjettu (1 640 m - env.1/2 h depuis les bergeries).

Du refuge, s'engager direction Est dans le vallon de Stagnu (Valle di i Stagni) et s'élever toujours rive droite du ruisseau jusqu'à un léger replat (2 200m) avant d'attaquer la pente finale . Sortir au niveau du col ou prolonger l'ascension jusqu'à Bocca Crucetta (2 456 m).

Capu a e Ghjarghjole

Carte IGN Top 25 Corte-Monte Cinto (pli D1)
Durée : 7 h AR
Dénivelé : 800 m
Difficulté : **
Accès : Depuis le virage en épingle à cheveux du Fer à Cheval sur la route D84 à environ 3,5 km du col de Verghju, en pleine forêt de Valdu Niellu.
Itinéraire : Prendre le chemin qui se dirige depuis le virage vers le NW à travers bois (balisage bleu). Il rejoint au bout de 15 min. le GR 20 et son balisage rouge et blanc et monte aux bergeries d'E Radule (1 370 m - 40 mn) en contournant une ancienne moraine.
Le GR20 franchit le Golu sur une passerelle et remonte la vallée du Golu qu'il franchit à nouveau à gué au bout d'une bonne heure de marche. La vallée s'élargit et l'on aperçoit le Tafunatu et la Paglia Orba. Après encore une vingtaine de minutes, embranchement : à gauche le sentier de Guagnerola (marques mauves et orange), à droite le GR20. Rester sur celui-ci. On longe le Golo en rive droite puis le GR20 bifurque à angle droit et monte à gauche en amont du versant (1 700 m - 2 h). Prenant de l'altitude, le GR passe sous le versant sud-est du Capu à e Ghjarghjole. Suivre encore le GR20 en direction du refuge de Ciottulu à i Mori. On trouve au-dessus du GR une trace dans les éboulis vers l'ouest. La suivre jusqu'à un petit épaulement qui permet d'accéder au sommet.
Beau panorama sur les golfes de Porto et Galeria et sur la chaîne du Cinto et du Rotondo.

Scala di Santa Regina
stareghj

Durée : 4 h AR
Dénivelée : 400 m
Difficulté : ** (pente)
Balisage orange
Cet impressionnant chemin muletier, parfois construit en surplomb sur le rocher, fut construit en 1820 pour faciliter l‘accès aux villages du Niolo. La route ne fut ouverte qu‘en 1889.
On admirera au cours de cette ballade les restes du dallage du sentier, ses murs de soutènement, ses lacets inscrits entre les rochers et son vieux pont sur la Ruda.

Depuis le Ponte di l‘Accia, on peut avoir un petit aperçu du sentier en remontant la rive gauche du torrent depuis le Ponte di l‘Accia par un petit raidillon en rive gauche de la Ruda.

Pour le sentier complet, il faut, en venant de Castirla, s‘arrêter près de la fontaine dédiée à la Vierge, 400 m après une maison en ruine. Le sentier débute sous les arbres. Il monte doucement en surplomb de la route, puis pénètre dans une zone plus rocheuse. La pente se fait plus forte. On franchit une petite crête d‘où l‘on domine les gorges du Golu. Le sentier redescend quelques lacets puis franchit le torrent de Falcunaghja presque toujours à sec pendant la période estivale, mais qui est un des grands canyons verticaux connus de l‘île. Le sentier en corniche se rapproche à nouveau de la D84. On aperçoit en contrebas un pont routier sur la Rudda.
On arrive bientôt au pont à double arcade de la Rudda, que l‘on franchit. C‘est la partie la plus intéressante du parcours. Le sentier au-delà du pont monte par 17 lacets sur la rive droite du torrent, puis s‘oriente vers le sud pour dominer la route d‘une centaine de mètres. Il va ensuite suivre une direction parallèle à celle de la route en prenant de l‘altitude, dans un paysage beaucoup moins encaissé et plus sec.

Il arrive enfin dans le haut du village de Corscia constitué des hameaux de Pruno, Piana et Costa.

Plusieurs possibilités s‘offrent au randonneur : faire demi-tour, ce qui est loin d‘être inintéressant car l‘éclairage change rapidement ; revenir par la route en traversant tout le village de Corscia ; enfin, itinéraire un peu plus cahotique, on peut également emprunter le vieux sentier antérieur à la Scala.

Il faut alors poursuivre vers le nord. Après avoir franchi la crête principale, vers l‘altitude 930, il faut trouver sur la droite un sentier se dirigeant vers une ligne à haute tension à l‘est. Avant d‘atteindre la ligne, repérer le monument à un pilote de tracker décédé dans un accident et descendre vers la Rudda, à travers une forêt de chênes verts. Traverser la Rudda par le Ponte Suttanu et remonter en rive gauche, d‘abord en direction sud-est, puis en direction nord-est après l‘arête rocheuse. Le sentier, raide par endroits, décrit ensuite trois boucles pour descendre vers le pont de l‘Accia et le sentier de la Scala.

dalles

reghjina380

reghjina391

reghjina421

reghjina408

Paglia Orba et Capu Tafunatu

Ces deux sommets sont certainement les plus beaux de l'île. Cependant, leur ascension est réservée aux randonneurs aguerris et ne souffrant pas du vertige. Mais la montée jusqu'au col des Maures est réalisable par tous.

Accès : Depuis le virage en épingle à cheveux du Fer à Cheval sur la route D84 à environ 3,5 km du col de Verghju, en pleine forêt de Valdu Niellu.
Carte IGN TOP 25 .
Horaire : 3 h jusqu'au refuge, 6 h AR pour la Paglia Orba
Intérêt: ***
Dénivelé : 670 m (de 1 329 à 2 000 m) pour la montée au refuge Ciottulu di I Mori, 525 m (de 2 000 à 2 525 m) pour la Paglia Orba depuis le refuge et 200 m (de 2 155 à 2 335 m) pour le Capu Tafonatu depuis le col des Maures.
Difficulté: * jusqu'au col des Maures, *** pour les ascensions

Itinéraire : Prendre le chemin qui se dirige depuis le virage vers le NW à travers bois, rejoint le GR 20 et son balisage rouge et blanc un peu plus loin et monte aux bergeries d'E Radule (1 370 m - 40 mn).

On franchit ensuite le Golu un peu au-dessus de la célèbre cascade de Radule et on rejoint le vieux sentier de transhumance Niolu - Falasorma bien aménagé qui monte dans un défilé pierreux jusqu'au débouché du vallon de Tula à la sortie de la forêt. On franchit de nouveau le Golu sur des dalles, puis on le longe RD jusqu'à l'endroit où le GR 20 se détourne du Golo, bifurque à angle droit et monte à gauche en amont du versant (1 700 m - 2 h).

On peut continuer tout droit vers la bergerie de Tula. Le sentier marqué en rouge va vers la rive droite. Après 10 minutes de la bergerie, il repasse en rive gauche pour grimper par de raides lacets jusqu'au refuge de Ciottulu di I Mori (1 991 m - 3 h).

Derrière le refuge, un sentier signalé et marqué en blanc mène à travers des éboulis au coi des Maures (20 min).

- Pour aller à la Paglia Orba :

Paglia Orba par les Cheminées de Foggiale :
Monter directement à l'épaule de Foggiale (2 300 m - 1 h depuis le refuge) par des éboulis pénibles. Depuis la vire supérieure du Capu Tafonatu accéder à la cuvette en contrebas Est de l'épaule. Escalader des rochers bleu-gris et, par une traversée ascendante vers la D d'une centaine de mètres, atteindre une petite plate-forme au-dessus de la cuvette.
En contournant un angle rocheux à D, on découvre à G la "cheminée inférieure" (attention à ne pas redescendre à droite pour trouver une autre cheminée parallèle, mais nettement plus étroite), profonde entaille rocheuse que l'on remonte (II).
Au-dessus, redescendre de 10 m vers la G dans un large couloir où l'on découvre "la cheminée supérieure", entaille inclinée d'environ 40 m, parallèle à la précédente, que l'on remonte aisément. Ensuite terrain plus facile où l'on retrouve 20 m plus haut un large couloir que l'on gravit vers la G, puis une vire horizontale de 70 m vers la D et le couloir de sortie juste à l'E de la Combe des Chèvres.
Le sommet est atteint ensuite aisément (2 525 m - 2 h depuis le refuge).
Pour descendre, emprunter la voie normale, en redescendant puis traversant la Combe des Chèvres en direction SW (attention à ne pas descendre dans la Combe - c'est la voie de la Cheminée d'Hiver - remonter de l'autre côté), et, en suivant une succession de cairns, rejoindre une échancrure caractéristique dominant la raide paroi de la face NW. Descendre le couloir issu de cette échancrure, puis par une série de ressauts, de couloirs et de vires, toujours marqués par des cairns, on atteint le col des Maures (2 155 m - 1 h à 1 h 30 depuis le sommet)

- Capu Tafonatu par les vires :

Depuis le col, repérer la vire qui monte obliquement de D à G dans la muraille rougeâtre juste au-dessous du Trou. Du col, gagner cette vire par des rochers faciles et la suivre jusqu'aux "Pierres Blanches" où elle s'arrête. S'élever de quelques mètres au-dessus, traverser à D (passage malcommode à contourner par le haut) puis redescendre pour retrouver une autre vire horizontale qui conduit à D jusqu'au Trou.
Au-delà du Trou, prendre une vire ascendante puis horizontale qui contourne toute la face E vers le N, traverse l'arête N et passe en face W par une petite brêche. A son extrémité, on débouche sur une profonde cheminée verticale de 15 m que l'on escalade (II) pour arriver à une petite terrasse.
De là, on peut monter directement au sommet par une dalle verticale (IV), mais il est plus facile de redescendre un peu vers le S pour contourner ensuite par la G le bloc sommital (2 335 m - 1 h depuis le col).

radule

golu

tula

golu

tafunatu

paglia

Lire le récit de cette rando et voir la galerie photo, ou sous le nouveau format, en cliquant sur ce lien.

mori

Le sentier de Guagnerola

Carte IGN Top 25 Corte-Monte Cinto (plis D1/D2) ou Porto 4150 OT (plis C10/C11)
Durée : 5 h
Dénivelé : 700 m
Difficulté : **
Départ : Sur la D84, au virage du Fer à Cheval situé 3,5 km après le col de Vergio en venant d'Evisa.

L'itinéraire suit d'abord un vieux tracé du GR20 et traverse une pinède parsemée de bouleaux avant d'atteindre un groupe de bergeries. On monte encore jusqu'à la cascade de Radule avant de pénétrer dans le vallon de Tula. Le sentier en parcourt la rive droite avant de s'élever vers la crête qu'il rejoint au sud du Capu a e Ghiarghiole, en vue du refuge de Ciuttulu di i Mori. Suivre la ligne de partage des eaux vers le sud pour escalader le Capu di Guagnerola. Du sommet, repartir vers le sud et descendre jusqu'à a Bocca di Guagnerola (1 833 m). Le sentier rejoint le Golo et ses vasques.

guagnerola

Source : Destination Méditerranée

separateur

Haut de page   Accueil     Page précédente  En savoir plus   Mentions légales

Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.0 Strict