A lingua corsa
Eléments de langue corse

2.4 - Autres emprunts (langues germaniques, génois)

Dernière mise à jour : 01/02/2017

Vous êtes ici : Corse/Langue/Emprunts

Les invasions, comme celle des Vandales, ont apporté, comme dans le reste de la Romania, de nombreux mots d'origine germanique :

wërra>guerra/verra
warda>guardia
rauba>rubbà
spor>sperone
wanjan>guani/varni
witan>guidà/vidà

De même, les mots vastedda, fiadoni et vaghjimu sont respectivement issus de wastil (qui a donné "gâteau" en français, flado (flan) et waidan.

Certains prétendaient même que le mot ghjacaru viendrait de l'allemand Jagerhund (chien de chasse). En fait, il semble que ce mot soit d'origine beaucoup plus ancienne ...

2.5 - L'influence génoise

Elle est faible, à l'exception de Bonifacio, dans la mesure où les génois avaient déjà adopté le toscan comme langue écrite.

Cependant on dit en Corse, comme en génois : luni, marti, mercuri, etc.

Les mots brandali (trépied), brennu (son), carbusgiu (chou), spichjetti (lunettes), mandile (fichu), tisori (ciseaux), arrimbà, bancalaru, carrega, carrughju, scagnu sont également empruntés au génois.

separateur

Haut de page   Accueil     Page précédente  En savoir plus   Mentions légales

Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.0 Strict