Paul Miniconi

Dernière mise à jour : 15/12/2015

Vous êtes ici : Musique/Chant corse/Cantarini/P. Miniconi

Paul Miniconi entend ses premières paghjelle vers l’âge de 8 ans. Dés lors, il recherche le contact avec les chanteurs, ce qui va le conduire de bar en bar jusque dans les cabarets. Après un passage à la Scola di Cantu di Natale Luciani (1987/88) issue du mythique Canta U Populu Corsu, Paul Miniconi part à Corte où il apprend les versi (empreinte de chant) des deux fameuses pieve de Rusiu et Sermanu, ainsi que la messe traditionnelle.

Etudiant (1990/95), il participe à de nombreuses soirées de l’Université de Corse qui permettent aux chanteurs débutants et au public estudiantin de retrouver la Culture Corse. Il collabore à divers groupes de chanson corse : A Palatina, Isula... et contribue également à des manifestations et à des offices religieux. Aux comptoirs de la Cité Paoline, Paul rencontre d’autres étudiants passionnés de musique corse et de rock (Paul Cesari, Tonton, Pierre Gambini) avec lesquels il fonde le groupe « I Cantelli ».

A l’instar de « Zia Devota » (fin 70), et des Varans (fin 80) ce groupe déjanté dans le paysage musical corse, fait l’effet d’un groupe punk face à l’Establishment des années 70. La tendance du groupe est aux voix lacérées et aux « versi » endiablées. Pendant 5 ans, cette structure polymorphe intègre tour à tour des artistes tels que Fred Vesperini, Jean Pierre Malaroni, Laurent Barbolosi, Jean Castelli, Bruno Vidal, Philippe Pimenoff... A cette époque, Paul est surtout sollicité pour les chœurs. Néanmoins, on notera sa prestation dans « Kinahava » sur le premier album d’I Cantelli en 2001.

Pendant 15 ans, le talent vocal de Paul Miniconi s’exprime surtout à travers le répertoire de chansons corses, mais aussi anglo-saxonnes ou latino-américaines, dans des soirées d’animations de bars et autres établissements de nuit. Notamment en duo avec son ami guitariste Paul Cesari. C’est en compagnie de ce dernier, qu’il prend la mesure du statut professionnel d’intermittent du spectacle avec un passage à l’Opéra, enfin... dans le quartier de l’Opéra, à Marseille, au cabaret « Au Son Des Guitares » (2004/05).

Ses dispositions pour la chanson populaire, les mélodies et les textes poétiques se confirment. Paul Miniconi s’intéresse plus précisément aux nouveaux sons avec une contribution à la compilation lounge « Electronic Summer in Corsica, Vol. 3. » de Montera Music). Le titre intitulé New Versu allie une guitare acoustique au son intimiste et sublime la voix de Miniconi par un effet d’écho qui la place en-dehors du temps et de l’époque. La mélodie lumineuse de Cesari s’oppose aux paroles troubles de Paul (Dimmi quali era la to primura ) au phrasé étiré.

Dans la même période, Paul Miniconi donne la réplique aux guitares électriques de son ami Paul Cesari qui produit son premier album « Electric Cultura ». Miniconi y interprète plusieurs chansons et écrit 5 textes originaux. Ce magnifique album opère la rencontre entre traditionnel et électro, à l’instar de Manât, ou Electrad. On se régale d’entendre les guitares électriques intégrer des pièces du répertoire traditionnel : currente, paghjelle…
L’exemple le plus frappant est le lamentu Essari soli : versu traditionnel de Levie (à la base U Lamentu di Ghjuvan Cameddu). La mélodie traditionnelle révèle sa puissance aussi bien dans une version électro sur l’album du guitariste, que dans la version acoustique de Paul Miniconi sur son premier album solo « Elisiri di Vita.»

Entré dans le projet imusic-school.com peu après sa création, Paul Miniconi lance enfin sa contribution sur le site d'apprentissage musical afin d'apprendre à chanter, ou simplement explorer ses potentialités, Paul Miniconi dispense une série de cours qui couvre l’ensemble des possibilités vocales de la culture corse.

Six ans après son premier album, Paul Miniconi sort de sa tanière pour nous offrir « Luntanu da i sogni » évocation inspirée et réussie de la période musicale corse des années 50-60. Dès la première écoute, on comprend que Paul Miniconi n'a pas l'intention, avec ce dernier opus, de faire une bête relecture du passé. L'auteur compositeur et interprète regarde droit devant lui et même si sur le premier extrait est teinté par un élan de mélancolie, la plupart des chansons sont des références à l'univers musical d'avant le Riacquistu, et elles versent dans une musique intelligemment arrangée par Paul Cesari.
On ressent bien l'influence des Charles Rocchi, Tony Toga, Tino Rossi et autres...mais toujours dans une volonté d'aller de l'avant. L'instrumentation respecte les codes d'En-Temps avec un jeu de guitares qui assure la rythmique et quelques pointes mélodiques ici et là, mais surtout il y a cette voix chaude et posée qui sublime ces nouveaux tangos, valses et ballades.

miniconi

miniconi

separateur

haut de page   accueil  page précédente


Les pages "musique" sont organisées comme suit :

Le chant corse

Les pages consacrées à A Filetta :

A Filetta : témoignages 

Actualité et archives

Chants : les textes des chants

Concerts avant 2006

Concerts 2006

Concerts 2007

Concerts 2008

Concerts 2009

Concerts 2010

Concerts 2011

Concerts 2012

Concerts 2013

Concerts 2014

Concerts 2015

Concerts 2016

Concerts 2017

Concerts 2018

Concerts 2019

Discographie : tous les disques en détail

Repères chronologiques : A Filetta de 1978 à aujourd'hui

Parole : Les mots d'A Filetta (interviews, entretiens…)

Galerie photo

sans oublier mon livre sur A Filetta !

Les pages consacrées aux concerts du groupe L'Alba 

Les pages consacrées aux groupes et chanteurs corses

Les pages consacrées aux paroles des chants corses :

- page "chants d'A Filetta",

- chants corses d'hier

- chants corses d'aujourd'hui

Les compte-rendus de concerts

Les pages consacrées aux Rencontres polyphoniques de Calvi :

Les invités des Rencontres (tous les artistes y ayant participé au moins une fois)

Le jazz et la page consacrée à Paolo Fresu

Les annonces et compte-rendus de concerts de jazz

Les musiques du monde

L'opéra, la musique baroque, etc.

Les inclassables

Les vidéos

Et enfin, ma sélection de disques du mois.


Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.1