Elixir

Dernière mise à jour : 13/04/2018

Vous êtes ici : Musique/Chant corse/Cantarini/Elixir

Le quatuor Elixir était un ensemble de quatre musiciens bastiais de formation classique, composé de deux violons, un alto et un violoncelle. On les retrouve aussi bien dans les églises ou les théâtres en concerts classiques "traditionnels", mais également dans des endroits plus inhabituels, à la rencontre de tous les publics. Une expérience de huit années riches d'aventures musicales et artistiques, toujours basées sur le partage et la complicité : en animations plutôt inédites (bars et cafés), en musique de scène aux sein de l'équipe du Teatrinu (U Montasega dal Dilà di I Monti, U Rè Lear, A Scusa di Pasquale Paoli), sur scène ou dans les albums de divers groupes corses (I Messageri, Canta U Populu Corsu, et bientôt Manat, Pierre Gambini, I Chjami Aghjalesi), en croisière musicale, les quatre jeunes musiciens d'Elixir amènent leur inspiration et leur plaisir de jouer...

Les musiciens:

Isabelle Giannelli, est violoniste dans plusieurs ensembles de musique corse et classique.
Formée au conservatoire de Bastia puis de Paris, elle enseigne aujourd'hui au Centre Culturel Una Volta, à l'Ecole de Musique Anima de Prunelli di Fium'orbu et fait ou a fait partie de nombreuses et diverses formations, dont: A Filetta (spectacle Una Tarra Ci hè), Quatuor et Trio Elixir (depuis 1999), I Chjami Aghjalesi (depuis 2004), Compagnie théatrale I Mascherati (depuis 2005), Mai Pesce en solo ( depuis 2006), Orchestre Musica Suprana (depuis 2006).
Elle aime associer sa musique au monde du théâtre, tout particulièrement à la Comedia dell' Arte. Ces dernières années, elle s’est ouverte à des publics différents en devenant musicothérapeute.
Sa vie musicale est donc un chemin riche, entre partages créatifs et plaisirs culinaires. Car Isabelle aime beaucoup manger.

Celia Picciocchi est violoniste, arrangeuse et compositrice. Après des études musicales à Bastia au conservatoire, puis à l'Université d'Aix en Provence (Licence de Musique), elle a été chargée de communication et de programmation à l'ENMD de Bastia(2000 -2004), et animatrice sur RCFM, présentatrice notamment d'émissions sur la musique Classique (depuis 2000). Enseigne le violon à l'ecole de Musique U Timpanu de Calvi (depuis 2005) et se produit également dans diverses formations, notamment : Quatuor et Trio Elixir (depuis 1999), I Chjami Aghjalesi (depuis 2004), Voce Ventu (depuis 2006), Orchestre Musica Suprana (depuis 2006) Mai Pesce en solo ( depuis 2006), Manat (2007), Pierre Gambini (2007) et le Jakez Orkeztra (2007). Elle participe depuis longtemps à l'organisation de festivals (Violoncelle de Moita, Musicales de Bastia, Regards du Sud de Calenzana...).
Elle aime par dessus tout que la vie soit un spectacle, et aussi que les spectacles soient très vivants. Sinon, elle nourrit une passion secrète pour le vocabulaire de la physique quantique et les robes vertes à pois blancs.

Claude Davin, alto: études musicales à Aix en Provence et Marseille en alto et percussions, Licence et CAPES musique à Aix en Provence. Il est professeur de musique au collège Simon Vinciguerra et au Conservatoire de Bastia. également chef de choeur, d'orchestre et arrangeur, on lui doit l'adaptation pour ses élèves de nombreux spectacles musicaux (Starmania, Les Misérables, les Choristes...). Il joue dans le quatuor Elixir depuis 1999 et dans l'orchestre Musica Suprana depuis 2006.

Anne Lise Herrera, violoncelle: formée au Conservatoire de Nice et au Cefedem d'Aubagne, où elle obtient ses prix en musique de chambre et violoncelle, et son Diplome d'Etat d'enseignement, elle est professeur de violoncelle à l'ecole de Musique Anima (depuis 1997) au Centre Culturel Una Volta de Bastia et à l'Ecole de Musique U Timpanu de Calvi, ainsi qu'au sein de l'association Voce di U Cumune de Pigna. Se produisant régulièrement sur la Corse et sur la côte d'Azur, on la retrouve notamment dans: A Filetta (spectacle Una Tarra Ci hè), Quatuor et Trio Elixir (depuis 1999), Compagnie théatrale Nord Sud et Compagnie (depuis 2005), Mai Pesce en solo ( depuis 2006), Orchestre Musica Suprana (depuis 2006), Duo Trombocelle, avec Jacques Nobili(2006), Chjami Aghjalesi (2007) Compagnie chorégraphique Via Luni (2007)
Est-ce sa passion pour la plongée ou pour la randonnée qui guident les choix d'Anne Lise Herrera ?
Quoiqu'il en soit, elle aime aller à la rencontre des différents paysages musicaux que lui offre son instrument. Classique, baroque, contemporain, mais également musique et chant traditionnels, ou encore musique expérimentale, elle multiplie les collaborations (Madrigalesca, Zone libre, Arapà...) en gardant une place pour l'enseignement de son instrument (conservatoire H. Tomasi, Anima, Voce, Una Volta).

Le quatuor est devenu un trio exclusivement féminin, le Trio Elixir dans lequel on retrouve Celia, Isabelle et Anne Lise.

"Amours et Frasques, les Héroïnes Baroques"

Ce programme est né en 2011 d'une envie de se plonger dans l'histoire passionnante de la naissance de l'opéra, art humaniste par excellence, et perle de l'art Baroque.

Un désir de redécouvrir et de faire partager les délices de ce genre si vivant, et si particulier de la musique, qui en 50 ans à peine, aura conquis toute l'Europe aristocratique autant que populaire...

Aux alentours de 1600, en Italie, artistes et intellectuels regroupés en cercles de réflexion (les Camerate), rêvent de retrouver l'art grec de la tragédie. D'élaboration en questionnement, d'essais en créations, l'acte de naissance de l'opéra est établi en 1607, avec la première représentation de l'Orfeo de Monteverdi.

Elixir a choisi de présenter un programme articulé autour de figures féminines fortes, Eurydice, Cléopâtre, Didon … dont les destins extraordinaires ont exalté l'imagination des compositeurs.
En contrepoint, le spectacle est ponctué de pièces instrumentales, qui étoffent le panorama musical de cette période (1600 – 1730).

Une nouvelle version du spectacle

A sa création, ce spectacle était interprété par le trio Elixir et la soprano Marie-Elsa Picciocchi, sous la forme du concert-conférence.
Mais la tentation était grande de le mettre en scène et de compléter l'instrumentarium avec le clavecin, pièce maîtresse de l'orchestre baroque.
Ainsi, Elixir a invité la claveciniste Elise Lancerotto, et passé commande d'un texte à l'auteur de romans et d'essais Laure Limongi ; il est dit par la comédienne, Charlotte Arrighi de Casanova.

Les spectateurs vont donc emboîter le pas d'une promeneuse se hasardant dans un jardin de statues ; se laisser entraîner avec elle dans un monde onirique et poétique, où s'animent tour à tour des figures féminines. On joue avec l'histoire, un pas de côté dans un imaginaire qui n'est pas très loin de celui d'Alice au Pays des Merveilles ; la musique nous ensorcelle, nous emmène sur des chemins inhabituels et palpitants.

Les Oeuvres

Le répertoire s'est quelque peu transformé lui aussi, par rapport à la version 2011 ; en lien avec le texte, il privilégie un itinéraire plus sensitif que chronologique, avec l'idée de proposer un parcours entre les différents caractères de personnages, une articulation narrative qui propose aussi des moments de respiration...

Extraits de :
Sonate en trio en Sol mineur, de Henry Purcell (1683) ; l'Orfeo, de Claudio Monteverdi (1607) ; Orontea, de Marc Antonio Cesti (1656); Giulio Cesare in Eggitto, de Georg Friedrich Handel (1723) ; Le Voyage de Gulliver, de Georg Philipp Telemann (1728) ; Correa Nel Seno Amato, de Alessandro Scarlatti (avant 1694) ; Hippolyte et Aricie, de Jean Philippe Rameau (1733) ; Sonate en trio en Ré mineur, de Archangelo Corelli (vers 1670) ; Alcina, de Georg Friedrich Handel (1735) ; Didon et Enée, de Henry Purcell (1689)

Le travail autour de ces œuvres a nécessité beaucoup de recherches et de documentation ; parfois, de la réécriture : en effet, si dans les premiers temps de l'histoire de l'opéra l'orchestre n'est pas formellement figé, il le devient au début du XVIIIème, avec des partitions complexes et fournies, comme chez Rameau par exemple. Une « réduction » a donc été faite par nos soins.

L'approche Baroque dans l'exécution musicale

Il est bien évident que la musique au XVIIème et au XVIIIème siècles ne se jouait pas du tout comme aujourd'hui.

Les instruments étaient différents, aussi bien au niveau du son que dans la façon de les jouer. Bien que jouant sur instruments « modernes », nous avons à cœur de restituer au minimum la dynamique et l'articulation baroques.

D'autre part, la musique de cette époque fait la part belle aux interprètes en les laissant « orner » les notes à leur façon, un peu comme en jazz ou dans les musiques traditionnelles. La partie clavecin par exemple, n'est quasiment pas écrite ! C'est au musicien de « réaliser » le continuo : à partir d'une seule note par accord sur la partition, il reconstitue non seulement l'accord en lui même, mais aussi un parcours mélodique et rythmique !

Quant à la partie vocale, on sait que les chanteurs de l'époque baroque s'illustraient notamment par leur capacité à improviser des ornementations, dans lesquelles s'exprimaient autant leur imagination que leur virtuosité...

C'est cette liberté et cette folie que nous aimons par-dessus tout dans ce répertoire, et vers lesquelles nous voulons tendre....

Les artistes

La Comédienne
Charlotte Arrighi de Casanova est (dans le désordre) comédienne, metteur en scène et réalisatrice. Formée à Paris à l'école Claude Mathieu et au CNR de Versailles, elle travaille en Corse depuis 10 ans avec l'Aria, Unita Teatrale, le thé à Trois, A Funicella... et parfois ailleurs !  Elle réalise un documentaire  "Simkie, Paris-Delhi". Elle aime quand les acteurs se taisent, et elle aime dire "je vais jouer" quand elle part travailler. Mais ce qu'elle préfère c'est marcher dans les feuilles mortes. Elle boit un thé ET un café le matin.

La Chanteuse
Quand on interroge Marie-Elsa Picciocchi sur le parcours qui l'a menée d'une pratique très prometteuse du violoncelle et d'un master 2 obtenu en psychologie clinique vers une carrière de chanteuse lyrique, elle vous répondra avec raison qu'elle n'a rien renié de ses premières passions. Et elle vous demandera peut-être si dans le grand opéra qu'elle adore et dans Puccini qu'elle admire, vous ne trouvez pas qu'il y a à la fois beaucoup de violoncelle et de psychologie. C'est bien là, dit-elle, une des forces de la musique et du chant. Alors écoutons-la chanter.

La Claveciniste
Elise Lancerotto est originaire de Marseille, un saut de puce et la voilà enseignante et concertiste en Corse. Ayant commencé ses études musicales par la harpe moderne, sa gourmandise pour la musique ancienne l'amènera par la suite à découvrir l'orgue, le clavecin puis la harpe triple.
Elle pimente son parcours par un séjour de trois ans au Chili en tant qu'accompagnatrice au clavecin du département de musique ancienne de l'université de Santiago ; plus volontiers loquace de ses mains que du verbe, elle s'extasie néanmoins bruyamment sur la beauté des méduses et des poulpes.

L'Auteure
Laure Limongi, née à Bastia, travaillant à Paris, est écrivain, éditrice (Laureli) et enseigne la création littéraire en école d'art. Elle a récemment publié Soliste (Inculte, 2013), une fiction autour de la légende du musicien Glenn Gould, et un essai littéraire, Indociles (Éditions Léo Scheer, 2012). Elle aime que littérature et musique se racontent des choses ; l'intrépidité créative ; la mer. www.laurelimongi.com 

et, bien sûr... Le Trio Elixir !

Avril 2018

elixir

separateur

haut de page   accueil  page précédente


Les pages "musique" sont organisées comme suit :

Le chant corse
Les pages consacrées à A Filetta :

A Filetta : témoignages 
Actualité et archives
Chants : les textes des chants
Concerts avant 2006
Concerts 2006
Concerts 2007
Concerts 2008
Concerts 2009
Concerts 2010
Concerts 2011
Concerts 2012
Concerts 2013
Concerts 2014
Concerts 2015
Concerts 2016
Concerts 2017
Concerts 2018
Discographie : tous les disques en détail
Repères chronologiques : A Filetta de 1978 à aujourd'hui
Parole : Les mots d'A Filetta (interviews, entretiens…)
Galerie photo
sans oublier mon livre sur A Filetta !

Les pages consacrées aux concerts du groupe L'Alba 

Les pages consacrées aux groupes et chanteurs corses

Les pages consacrées aux paroles des chants corses :

- page "chants d'A Filetta",
- chants corses d'hier
- chants corses d'aujourd'hui

Les compte-rendus de concerts

Les pages consacrées aux Rencontres polyphoniques de Calvi :

Les invités des Rencontres (tous les artistes y ayant participé au moins une fois)

Le jazz et la page consacrée à Paolo Fresu

Les annonces et compte-rendus de concerts de jazz

Les musiques du monde

L'opéra, la musique baroque, etc.

Les inclassables

Les vidéos

Et enfin, ma sélection de disques du mois.


Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.1