Cantarini : A Cumpagnia

Dernière mise à jour : 23/11/2015

Vous êtes ici : Musique/Chant corse/Cantarini/A Cumpagnia

Née en 1978 de l'association "E Voce di u Cumune", A Cumpagnia en prolonge la dimension de recherche et d'expérimentation. A Cumpagnia est un groupe de chanteurs et de musiciens, hommes et femmes. Leur répertoire couvre à la fois le chant sacré et profane, la tradition et la création. Certains d'entre eux sont aussi des artisans (facteur d'orgue, de clavecin, de flûte, luthier). Au coeur de la démarche, la voix et la polyphonie permettent de "récupérer" l'espace et le temps des traditions corses qui dessinent une variété semblable à celle de ses pieve et des différentes influences qu'elles ont reçues et digérées. L'improvisation poétique et musicale est l'autre pierre angulaire du patrimoine musical de l'île. Cette voie ouvre indéfiniment à la création dans laquelle A Cumpagnia s'engage régulièrement.

Présentation du groupe :

En 1978 le groupe A Cumpagnia se constitue, donnant ainsi corps aux travaux de recherches initiés par l’association E voce di u Cumune.. A Cumpagnia, c’est à la fois des chanteurs et des musiciens unis dans cette même envie de préserver le patrimoine musical insulaire, appuyée sur de solides recherches. Ce sont ces voix, polyphoniques ou monodiques, qui nous restituent un répertoire de chants sacrés et profanes. Le groupe nous transmet ces histoires issues de la culture corse, histoires d’amour, de vengeance dont il perpétue la mémoire. Les instruments de musique jouent leur rôle associant leur richesse et leur tempérament à la couleur et aux timbres des voix.

Par la reconstitution d’un instrumentarium populaire et grâce au travail du luthier également facteur de clavecins et du facteur de flûtes, les instruments traditionnels corses tels la Cetera, la pirula, la pivana, la cialembella retrouvent leurs lettres de noblesse. A ces instruments s’ajoutent ceux dits plus classiques, tels le violon ou les percussions que leurs musiciens font sonner sur des modes particuliers. C’est donc entre tradition et création que le groupe s’exprime, dans une parfaite connaissance des structures poétiques et musicales insulaires.

Albums :
In paghjella - CDCASA

A capella, six voix de très haute qualité et d'extrême sensibilité composent cet album. Une grande réussite.

E Voce di e Pelle - CDAL00
Voici un album très ambitieux, qui entremêle le chant des percussions, peaux tendues et rythmes des Elégantes Machines aux volumes des polyphonies corses du groupe A Cumpagnia. Une rencontre inédite et passionnante qui révèle toute la magie d'une musique généreuse et inventive.

Avec :
Claude Bellagamba (Voix , guitare)
François-Philippe Barbolosi (Voix, violon)
Laurent Barbolosi
(Voix, violon, trompette)
Jérôme Casalonga (Voix, clarinette, percussions)
Ugo Casalonga (Cetera)
Nando Acquaviva (Cetera, voix) -
Toni Casalonga (Pivana, cialamella, ceterina).

www.myspace.com/acumpagnia

 

A Cumpagnia

evoce

 

 

Lien vers extrait vidéo

messa

incuncertu

L'enregistrement public de concerts restitue à l'écoute un sentiment de vie et de vérité jamais égalé lors d'enregistrements en studio.
C'est pourquoi A CUMPAGNIA a décidé de fixer son répertoire le plus large.
Ces deux disques emblématiques du groupe A CUMPAGNIA retracent plus de trente années de travail, de recherche, de concerts et de vie musicale. Il est représentatif à la fois du profond enracinement d'A CUMPAGNIA dans la tradition et de sa jubilation dans la création musicale.
Un enregistrement au son chaud et pur, sans artifice, qui voyage de l'essence à l'essentiel.

Nando Acquaviva : cetera
François-Philippe Barbolosi : voce, viulinu
Laurent Barbolosi : voce, viulinu, trumpetta, guitara
Claude Bellagamba : voce, guitara
Jérôme Casalonga : voce, percussioni, chjarinetta
Toni Casalonga : cialamella, pivana, pirula, ceterina
Ugo Casalonga : cetera

Enregistré lors des différents concerts en Europe et à l'Auditorium di Pigna
Prise de son : Antone Sicurani, René Lousor-Marchini, Petru Santu Casalonga
Mixage & montage : Petru Santu Casalonga
Mastering : Studio Casa, Pigna

1- TEMPI DI SUMENTI
2 - PAGHJELLA
3 - ECHO BELLA
4 - LAMENTU D'ANTUNINU
5 - LAMENTU DI L'ALIVU
6 - SCUTISCELLA & BALLU DI CASTIGLIONE
7 - VERSU PIUVISGIANU
8 - PAGHJELLA DI TAGLIU
9 - LA ME BRUNEDDA
10 - UGO'S PEZZU
11 - MORESCA
12 - LAMENTU A GHJESU
13 - PERDONO MIO DIO
14 - LODE DI U SEPOLCRU
15 - BEATA ES

 

Chronique du CD In cuncertu de A Cumpagnia par Jean-Mathieu Colombani
En si belle Cumpagnia !

Comme ce fut le cas avec Michel Giacometti au Portugal pour la musique populaire des régions rurales, les années 70 ont suscité en Corse un engouement de chercheurs, d’ethnomusicologues, d’amateurs et de passionnés de musiques traditionnelles, soucieux à la fois de recenser le patrimoine musical, de le préserver et de lui rendre force et vigueur, développant un regain d’intérêt pour ces formes trop souvent ignorées ou traitées avec condescendance par les «spécialistes».

Après l’œuvre immense d’enregistrements de musique corse de tradition orale du précurseur Felix Quilici (Archives sonores de la Phonothèque Nationale ; Bibliothèque Nationale), Nando Aquaviva, Toni Casalonga et toute leur équipe d’E Voce di U Cumunu (A Casa Musicale de Pigna) se sont imposés comme les principaux vecteurs et passeurs de mémoire, en essaimant avec leur groupe A Cumpagnia, transmettant inlassablement leur savoir aux plus jeunes. Si La Balagne connaît une telle profusion musicale, avec des groupes comme A Filetta, Barbara Furtuna, l’Alba, U Fiatu Muntese et bien d’autres, nul doute que nombre de leurs chanteurs ont une dette à l’égard de ce groupe et de son formidable travail de riacquistu. Le double album qui vient de paraître -enregistré en live au fil des différents concerts, tant sur l’île que sur diverses scènes d’Europe-, constitue une somme, alliant à la fois des pièces incontournables du chant sacré et profane traditionnels, des œuvres plus rares comme le Beata Es de Rusiu, le Lamentu di l’Alivu, le Padre de Tagliu, et des œuvres de création contemporaine du groupe, tel le Lamentu  a Ghjesu, fruit d’une improvisation du regretté Roccu Mambrini (U Russignolu de Zilia) d’une rare puissance émotive. Cependant, ce qui réjouit le coeur, c’est la place rendue enfin aux instruments de musique traditionnels, trop souvent victimes de la vogue du vocal exclusif : cetera, pivana (flûte en corne de chèvre), pirula, cialamella (chalumeau à anche simple), avec la restitution de morceaux traditionnels de danse : A Moresca, Zilimbrina, Ballu di Castiglione, et les créations plus actuelles d’Ugo Casalonga : Filastrocca ou Ugo’s Pezzu. À l’évidence, A Cumpagnia nous livre ici la quintessence de chants et de musique corses authentiques, aux antipodes des succédanés vaseux aux accents catalano-lusitano-celto-hellénico-latino-russo-moldaves de rigueur.

JEAN-MATHIEU COLOMBANI
Décembre 2013

Source : http://www.journalzibeline.fr/critique/en-si-belle-cumpagnia/

Née en 1978 de l'association "E Voce di u Cumune", A Cumpagnia en prolonge la dimension de recherche et d'expérimentation. A Cumpagnia est un groupe de chanteurs et de musiciens, hommes et femmes. Leur répertoire couvre à la fois le chant sacré et profane, la tradition et la création. Certains d'entre eux sont aussi des artisans (facteur d'orgue, de clavecin, de flûte, luthier). Au coeur de la démarche, la voix et la polyphonie permettent de "récupérer" l'espace et le temps des traditions corses qui dessinent une variété semblable à celle de ses pieve et des différentes influences qu'elles ont reçues et digérées. L'improvisation poétique et musicale est l'autre pierre angulaire du patrimoine musical de l'île. Cette voie ouvre indéfiniment à la création dans laquelle A Cumpagnia s'engage régulièrement.

Présentation du groupe :

En 1978 le groupe A Cumpagnia se constitue, donnant ainsi corps aux travaux de recherches initiés par l’association E voce di u Cumune.. A Cumpagnia, c’est à la fois des chanteurs et des musiciens unis dans cette même envie de préserver le patrimoine musical insulaire, appuyée sur de solides recherches. Ce sont ces voix, polyphoniques ou monodiques, qui nous restituent un répertoire de chants sacrés et profanes. Le groupe nous transmet ces histoires issues de la culture corse, histoires d’amour, de vengeance dont il perpétue la mémoire. Les instruments de musique jouent leur rôle associant leur richesse et leur tempérament à la couleur et aux timbres des voix.

Par la reconstitution d’un instrumentarium populaire et grâce au travail du luthier également facteur de clavecins et du facteur de flûtes, les instruments traditionnels corses tels la Cetera, la pirula, la pivana, la cialembella retrouvent leurs lettres de noblesse. A ces instruments s’ajoutent ceux dits plus classiques, tels le violon ou les percussions que leurs musiciens font sonner sur des modes particuliers. C’est donc entre tradition et création que le groupe s’exprime, dans une parfaite connaissance des structures poétiques et musicales insulaires.

Albums :
In paghjella - CDCASA

A capella, six voix de très haute qualité et d'extrême sensibilité composent cet album. Une grande réussite.

E Voce di e Pelle - CDAL00
Voici un album très ambitieux, qui entremêle le chant des percussions, peaux tendues et rythmes des Elégantes Machines aux volumes des polyphonies corses du groupe A Cumpagnia. Une rencontre inédite et passionnante qui révèle toute la magie d'une musique généreuse et inventive.

Avec :
Claude Bellagamba (Voix , guitare)
François-Philippe Barbolosi (Voix, violon)
Laurent Barbolosi
(Voix, violon, trompette)
Jérôme Casalonga (Voix, clarinette, percussions)
Ugo Casalonga (Cetera)
Nando Acquaviva (Cetera, voix) -
Toni Casalonga (Pivana, cialamella, ceterina).

www.myspace.com/acumpagnia

 

A Cumpagnia

evoce

 

 

Lien vers extrait vidéo

messa

incuncertu

L'enregistrement public de concerts restitue à l'écoute un sentiment de vie et de vérité jamais égalé lors d'enregistrements en studio.
C'est pourquoi A CUMPAGNIA a décidé de fixer son répertoire le plus large.
Ces deux disques emblématiques du groupe A CUMPAGNIA retracent plus de trente années de travail, de recherche, de concerts et de vie musicale. Il est représentatif à la fois du profond enracinement d'A CUMPAGNIA dans la tradition et de sa jubilation dans la création musicale.
Un enregistrement au son chaud et pur, sans artifice, qui voyage de l'essence à l'essentiel.

Nando Acquaviva : cetera
François-Philippe Barbolosi : voce, viulinu
Laurent Barbolosi : voce, viulinu, trumpetta, guitara
Claude Bellagamba : voce, guitara
Jérôme Casalonga : voce, percussioni, chjarinetta
Toni Casalonga : cialamella, pivana, pirula, ceterina
Ugo Casalonga : cetera

Enregistré lors des différents concerts en Europe et à l'Auditorium di Pigna
Prise de son : Antone Sicurani, René Lousor-Marchini, Petru Santu Casalonga
Mixage & montage : Petru Santu Casalonga
Mastering : Studio Casa, Pigna

1- TEMPI DI SUMENTI
2 - PAGHJELLA
3 - ECHO BELLA
4 - LAMENTU D'ANTUNINU
5 - LAMENTU DI L'ALIVU
6 - SCUTISCELLA & BALLU DI CASTIGLIONE
7 - VERSU PIUVISGIANU
8 - PAGHJELLA DI TAGLIU
9 - LA ME BRUNEDDA
10 - UGO'S PEZZU
11 - MORESCA
12 - LAMENTU A GHJESU
13 - PERDONO MIO DIO
14 - LODE DI U SEPOLCRU
15 - BEATA ES

 

Chronique du CD In cuncertu de A Cumpagnia par Jean-Mathieu Colombani
En si belle Cumpagnia !

Comme ce fut le cas avec Michel Giacometti au Portugal pour la musique populaire des régions rurales, les années 70 ont suscité en Corse un engouement de chercheurs, d’ethnomusicologues, d’amateurs et de passionnés de musiques traditionnelles, soucieux à la fois de recenser le patrimoine musical, de le préserver et de lui rendre force et vigueur, développant un regain d’intérêt pour ces formes trop souvent ignorées ou traitées avec condescendance par les «spécialistes».

Après l’œuvre immense d’enregistrements de musique corse de tradition orale du précurseur Felix Quilici (Archives sonores de la Phonothèque Nationale ; Bibliothèque Nationale), Nando Aquaviva, Toni Casalonga et toute leur équipe d’E Voce di U Cumunu (A Casa Musicale de Pigna) se sont imposés comme les principaux vecteurs et passeurs de mémoire, en essaimant avec leur groupe A Cumpagnia, transmettant inlassablement leur savoir aux plus jeunes. Si La Balagne connaît une telle profusion musicale, avec des groupes comme A Filetta, Barbara Furtuna, l’Alba, U Fiatu Muntese et bien d’autres, nul doute que nombre de leurs chanteurs ont une dette à l’égard de ce groupe et de son formidable travail de riacquistu. Le double album qui vient de paraître -enregistré en live au fil des différents concerts, tant sur l’île que sur diverses scènes d’Europe-, constitue une somme, alliant à la fois des pièces incontournables du chant sacré et profane traditionnels, des œuvres plus rares comme le Beata Es de Rusiu, le Lamentu di l’Alivu, le Padre de Tagliu, et des œuvres de création contemporaine du groupe, tel le Lamentu  a Ghjesu, fruit d’une improvisation du regretté Roccu Mambrini (U Russignolu de Zilia) d’une rare puissance émotive. Cependant, ce qui réjouit le coeur, c’est la place rendue enfin aux instruments de musique traditionnels, trop souvent victimes de la vogue du vocal exclusif : cetera, pivana (flûte en corne de chèvre), pirula, cialamella (chalumeau à anche simple), avec la restitution de morceaux traditionnels de danse : A Moresca, Zilimbrina, Ballu di Castiglione, et les créations plus actuelles d’Ugo Casalonga : Filastrocca ou Ugo’s Pezzu. À l’évidence, A Cumpagnia nous livre ici la quintessence de chants et de musique corses authentiques, aux antipodes des succédanés vaseux aux accents catalano-lusitano-celto-hellénico-latino-russo-moldaves de rigueur.

JEAN-MATHIEU COLOMBANI
Décembre 2013

Source : http://www.journalzibeline.fr/critique/en-si-belle-cumpagnia/

separateur

haut de page   accueil  page précédente


Les pages "musique" sont organisées comme suit :

Le chant corse

Les pages consacrées à A Filetta :

A Filetta : témoignages 

Actualité et archives

Chants : les textes des chants

Concerts avant 2006

Concerts 2006

Concerts 2007

Concerts 2008

Concerts 2009

Concerts 2010

Concerts 2011

Concerts 2012

Concerts 2013

Concerts 2014

Concerts 2015

Concerts 2016

Concerts 2017

Concerts 2018

Discographie : tous les disques en détail

Repères chronologiques : A Filetta de 1978 à aujourd'hui

Parole : Les mots d'A Filetta (interviews, entretiens…)

Galerie photo

sans oublier mon livre sur A Filetta !

Les pages consacrées aux concerts du groupe L'Alba 

Les pages consacrées aux groupes et chanteurs corses

Les pages consacrées aux paroles des chants corses :

- page "chants d'A Filetta",

- chants corses d'hier

- chants corses d'aujourd'hui

Les compte-rendus de concerts

Les pages consacrées aux Rencontres polyphoniques de Calvi :

Les invités des Rencontres (tous les artistes y ayant participé au moins une fois)

Le jazz et la page consacrée à Paolo Fresu

Les annonces et compte-rendus de concerts de jazz

Les musiques du monde

L'opéra, la musique baroque, etc.

Les inclassables

Les vidéos

Et enfin, ma sélection de disques du mois.


Corsicamania, l'annuaire des sites corses

Valid XHTML 1.1