banniere

 
index plan du site recherche avancée

site search by freefind

SYNDICATION DE CONTENU (FLUX RSS) : 
fluxrss

Benvenuti annant'à "L'Invitu" !
Bienvenue sur "L'Invitu" !

Dernière mise à jour : 18 septembre 2014

Passer l'introduction
(aller directement aux nouveautés)

Statistiques
Les programmes de Via Stella

F D I

Pourquoi L'Invitu ? ("invitation" ou "invite" en langue corse)

Ce nom est avant tout un clin d'œil amical au groupe A Filetta auquel une place importante est consacrée ici (*). 

Ensuite, ce site est effectivement une invitation à venir partager quelques unes de mes passions : la Corse, sa culture, ses artistes, et en premier lieu le chant polyphonique.

L-invitu.net s'ouvre aussi à d'autres cultures, d'autres styles musicaux, d'autres artistes pour peu qu'ils me fassent vibrer.

Sur L-invitu.net vous trouverez tout sur la musique corse, et aussi :
- des itinéraires de randonnées pédestres, des photos, des villages corses, nos bonnes adresses, ainsi que quelques rudiments de langue corse. de la poésie, du théâtre, et une rubrique sur l'actualité corse, sans oublier l'environnement.

Quelques livres, sur la Corse comme sur d'autres sujets, et mes films préférés, y trouveront également leur place, sans oublier des liens avec des sites amis. Ultérieurement, je prévois aussi des carnets de voyage, une page sur l'histoire de la Corse....
Vous pouvez soit laisser un commentaire sur le livre d'or, soit m'écrire directement à mon adresse mail.  Merci de me communiquer vos impressions, suggestions et même vos critiques éventuelles : un simple petit bonjour sera toujours le bienvenu. 

L-invitu.net n'existe que pour et par l'échange et le partage !

Jean-Claude Casanova

(*) L-Invitu.net est cependant entièrement indépendant du groupe A Filetta, et son contenu ne saurait en aucun cas engager le groupe.

Pour joindre directement A Filetta :

Contact A Filetta : info@afiletta.com

Quoi de neuf sur l-invitu ?
Les principales nouveautés sont indiquées ci-dessous. Les dates de mises à jour de chaque page sont indiquées en page Plan, sur laquelle les mises à jour datant de moins d'un mois sont indiquées en rouge.
A consulter en priorité : les évènements culturels (concerts, expositions...) en page Agenda. Il y a (presque) tous les jours du nouveau signalé dans les pages de l-invitu par ce logo :
nouv
Et chaque mois, une sélection de disques.

Mes disques du mois, c'est ici!

Les programmes de Via Stella en téléchargement !

Vous pourrez désormais télécharger sur la page Agenda les programmes de Via Stella. Rappelons que Via Stella est également diffusée sur le continent (canal 310 sur les bouquets Orange, SFR et Free et canal 479 sur la Bbox Bouygues ) et aussi sur le canal 919 sur la box de Numéricable.

Comment naviguer dans le site ?

Au fil du temps, l-invitu.net est devenu de plus en plus touffu, et j'ai bien conscience que ce n'est pas toujours évident de s'y retrouver.

Quelques explications pour bien naviguer sur l-invitu :

Tout d'abord, chaque page comporte deux séries de menus/liens :

- en colonne à gauche, des menus bilingues sur fond bleu : ce sont les « têtes de chapitre » du site, par lesquelles on accède à une page qui elle-même peut orienter sur des « sous-chapitres ». Ainsi, si vous cliquez sur « Musique », vous accédez à la page du même nom, qui elle-même oriente vers toutes les pages dédiées aux différentes musiques présentes sur le site ;en bas de cette colonne, accès aux pages "A propos" (pour en savoir un peu plus sur le site et son auteur), "Livre d'or" (pour publier un message, un avis...) et "Contact" (mon adresse mail)

- en haut, sous la bannière (le logo du site), des menus déroulants retracent le plan complet du site et permettent d'accéder directement à toutes les pages.

La page d'accueil indique chronologiquement les principales mises à jour.
La page « plan du site » donne le plan détaillé du site. C'est là qu'on pourra trouver la liste exhaustive des nombreuses pages qui constituent l-invitu.net et quelques explications sur ces pages.
En cliquant sur la bannière, on retourne à la page d'accueil.
Enfin, un moteur de recherche intégré permet de rechercher un mot précis dans le site.

Tout est clair ? Alors, bonne promenade dans l-invitu.net !

JCC

2014

SETTEMBRE / SEPTEMBRE

18 septembre : Le programme du CC Voce, et le Trio Elixir en concert à Levie le 20 dans le cadre des Journées du patrimoine..
17 septembre : Le décès de Cathy Antonini. Un château découvert à Arbori.
16 septembre : Retour en images (merci Jean-Marie, Natacha et Silvio) sur les XXVIes Rencontres polyphoniques de Calvi.
14 septembre : Apothéose finale pour les Rencontres de Calvi. Notez bien : les Rencontres 2015 se dérouleront du 15 au 19 septembre !
13 septembre : Rencontres de Calvi : une soirée d'exception avec les Voix de Géorgie, et auparavant Actores Alidos !
12 septembre : Rencontres de Calvi : les concerts de jeudi. Le centre Una Volta privé de 70 000 euros de subventions par la CTC. ..
11 septembre : Rencontres de Calvi : la suite.
10 septembre : Rencontres de Calvi : ça commence fort !
8 septembre : Magnifique prologue aux Rencontres de Calvi hier soir !
3 septembre : Casa Editions publie "Canti à Maria", par l'Ensemble Seraphica et Jean-Etienne Langianni. Germana Mastropasqua et Xavier Rebut invités de Ruth Stégassy sur France Culture samedi 6 septembre.
2 septembre : Les Disparus, toujours. Et ce soir à Pigna, dernier concert de la saison estivale de l'ensemble Madrigalesca, à l'auditorium de Pigna, avec deux invités surprise ! U Spaziu tient son Assemblée Générale samedi. "Paolo Fresu, les langages du futur", un passionnant entretien avec le musicien publié dans Il Manifesto (en italien pour le moment). Ça continue : le Calvi Jazz Festival va t-il renoncer à son tour ?

AOSTU / AOÛT

31 août : La Balagne sur TF1, c'est aujourd'hui à 13 h ! La der pour Settembrinu, une nouvelle croix pour le monte Padru, "Le Cantique des cantiques" traduit en langue corse par Norbert Paganelli, la série "Les Disparus". Et un très beau film, Winter Sleep.
28 août : Le défi d'U Svegliu Calvese ; la libre expression de Robin Renucci sur les intermittents du spectacle ; des concerts avec L'Alba demain, Canta le 6 septembre à Calenzana et Settembrinu en cours ; le reportage de TéléPaese sur le concert à La Villa hier soir ; Jean-François Bernardini à Vico pour la non-violence ; du cinéma avec Paolo Fresu, Daniele Di Bonaventura pour la musique de Vinodentro, et Jean-Claude Acquaviva acteur dans Les exilés !
28 août : Settembrinu, c'est parti !.
27 août : I Scontri Maria Leandri à Propriano, et Spartimu en concert à Bastelicaccia vendredi.
24 août : 22 août 1974, Aleria. Le club de partenaires du Svegliu Calvese. Et ce soir à la Villa le concert de soutien au Centre culturel Voce.
22 août : Vous l'attendiez tous, le programme des Rencontres polyphoniques de Calvi est là !
20 août : Ste Restitude était comble pour le concert d'A Filetta donné dans le cadre des Rencontres Musicales de Calenzana, qui continuent jusqu'au 22 août ! Quant à lui, le groupe balanin est parti pour l'Italie où il retrouvera Paolo Fresu et Daniele di Bonaventura pour deux concerts "Mistico Mediterraneo", dans le cadre du projet Sonata di Mare. Spartimu en concert ce soir à 21h30 en l'église St Jean François Regis de Purtichju. Un stage de chant polyphonique animé par Jacky Micaelli les 25 et 26 octobre à Issy-les-Moulineaux.
18 août : "Disparus" bientôt sur les écrans, avec une musique originale signée A Filetta !
17 août : Deux biographies historiques : celle de René Santoni consacrée au cardinal Fesch, et celle de François Paoli sur Christophe Saliceti ; Antigone à Beyrouth et en Corse, une tribune de Jean-Guy Talamoni ; Jean-Michel Fraticelli récompensé ; le coup d'envoi des Rencontres de Calenzana ; et les vins corses.
15 août : La 14ème édition des Rencontres de Calenzana commence dimanche. Un court métrage corse : Les exilés. Le prêtre qui n'aime pas les polyphonies. Et : danger pour la biodiversité !
12 août : Les zones d'intérêts écologique, faunistique et floristique bientôt constructibles? Et quelques nouvelles randonnées pour les amoureux de la Corse sauvage.
11 août : La culture en danger (une rubrique qui hélas devient récurrente) : soutien au CC Voce ; Et Les Musicales d'Isolella.
10 août : Spartimu en concert ce soir à Bastelica ; Rencontre avec les auteurs à Corbara le 17 août ; la 6ème édition de Racines de Ciel se déroulera à Ajaccio du 29 au 31 août.
9 août : Un billet d'humeur très pertinent sur le Huffington Post : "Casse-toi, pauvre Corse !", et la mise à jour de la page "Conseils Photo".
8 août : L'actualité du groupe Missaghju, d'Arapà et d'I Muvrini, A Filetta en concert demain samedi à Vezzani, Canta u Populu Corsu le 13 au Casone, les Rencontres de Calenzana, le centre culturel Voce  de Pigna et enfin le Giussani théâtre de la renaissance.
7 août : U Fiatu Muntese fête ses 20 ans d'existence à Calenzana ( chapelle St Restitude) le samedi 9 août à 21h30. Il sera accompagné du trio Elixir. Les Rencontres polyphoniques de Calvi approchent... Voici un Alilo des Rencontres 2011 trouvé par hasard sur YouTube
5 août : Prix du livre corse : quatre lauréats ; la culture en danger (suite) : les difficultés du centre Voce.
4 août : Premières informations sur les 26es Rencontres de Calvi. Et... un projet de centre culturel à Calvi à l'étude !!
3 août : Le programme de Settembrinu (26-30 août), le retour des Muvrini, Corsica Luminosa, E Statinate di Musa Nostra, et enfin l'ouverture des Ghjurnate di Corti.
2 août : Le festival Femin'arte du 8 au 10 août. Et deux jugements importants pour la protection de l'environnement et le respect de la loi littoral.

LUGLIU / LUDDU / JUILLET

31 juillet : A Fiera di l'Amandulu à Aregnu, a Fiera di u Taravu à Filitosa, Padul'ella, c'est imminent, de même que le concert de l'Attrachju à Galéria ! Et Barbara Furtuna à Calvi, c'est ce soir. Pour une dévolution, le projet politique de Corsica Libera.
29 juillet : Diana di l'Alba à Sarrola, le "retour" de Barbara Furtuna, le GR20 de Jean-Paul Quilici, diversité linguistique à Levie et journée de la mémoire à Cervione. Et enfin : Lumiu, une commune d'avenir, et la prochaine sortie du nouveau Biancarelli, ainsi que celle de la traduction de Murtoriu en néerlandais par notre amie Marilena !
28 juillet : Les Rencontres de Lama, les Nuits du piano à Erbalunga et le programme complet des Rencontres de Musiques Classique et Contemporaine de Calenzana; Mike Stern et Bill Evans à Patrimonio ; le projet de l'Adecec ; enfin, La Corse Votre Hebdo revient sur l'itinéraire de Denis Derond.
24 juillet : Sorties de CD : Missae pro defunctis de Vox Corsica, et Mens Divinior de Spartimu ; au rayon Livres, Tra mare è monti de Loïc Colonna et les Rencontres d'Erbalunga avec Bernard Pivot, Jean-Yves Acquaviva et Marcu Biancarelli ; enfin, retour sur la 11e édition de Sorru in Musica.
23 juillet : Transfert de l'épave du Concordia : Attention danger ! ‎"Amours et Frasques, les Héroïnes Baroques" par le Trio Elixir, c'est demain soir à Bastia !
21 juillet : Les Nuits de Patrimonio, Sorru in musica et Force:Nom Féminin à Lumio. Et aussi : Femin'arte en difficulté,
19 juillet : "Traia" de Jean-François Bernardini à Ile-Rousse, ce soir le Trio Elixir à Calenzana. Et décidément beaucoup de mauvaises nouvelles en ce mois de juillet : l'annulation du Festival du Vent, les difficultés de Colonna Edition...
13 juillet : Le Prix du livre corse à Jean-Baptiste Predali, le Corsica Giru, Madricale en concert à Rapaghju, "Traia" de Jean-François Bernardini à Ile-Rousse et à Borgo l'université d'été de l'AFC consacrée à la non-violence.
12 juillet : Le décès de Denis Derond, les concerts d'A Filetta en Corse, le GR20 en 32h par Guillaume Peretti, et encore une disparition, celle du grand Charlie Haden...
5 juillet : Les revues de juillet, un reportage sur Barbara Furtuna, et le conflit à la SNCM....
3 juillet : Les concerts de l'été sur l'agenda.
2 juillet : Edmond Simeoni organise une grande commémoration à Aleria le 22 août ; pour les italophones : le dernier Camilleri (Inseguendo un ombra) est paru depuis quelque temps déjà.
1er juillet : Des concerts sur l'agenda, quelques livres, et une bien triste nouvelle : le décès du père de Paolo Fresu, Lillino, connu et apprécié de tous ceux qui ont eu la chance de vivre "Time in Jazz" à Berchidda.

GHJUGNU / JUIN

29 juin : Jazz in Aiacciu 2014, une belle édition ! Et à Calvi, c'était pas mal non plus ! Un groupe féminin à découvrir : Ucchjata.
13 juin : Le Paris-Calvi Allstars Big Band à Paris le 17 puis à Calvi le 18 !
12 juin : Vers une privatisation des plus beaux sites marins ? Le cri d'alarme de l'association U Levante. Et deux nouveaux guides de randonnée signés Charles Pujos et Philippe Evrard.
11 juin : "Eranu tre surelle" à Ajaccio, et une découverte (merci Vannina !) : la cantarice corse Martha Angelici.
9 juin : Paolo Fresu au Parc Floral, c'était samedi soir et c'est sur l'invitu ! Sur l'agenda, Jean-Claude Paolini à Pigna et "Le Fil du rêveur" à Paris.
6 juin : Au programme du Calvi Jazz Festival 2014 : hommage à René Caumer, Anne Ducros, Fabienne Marcangeli... Les Rencontres de Calenzana se dérouleront du 17 au 22 août ; au programme : Gérard Caussé, Renaud Capuçon, Secession Orchestra, Marie Kobayashi, A Filetta et beaucoup d'autres ! Quelques photos du concert du groupe Alba à Calvi. Et demain soir, le Paolo Fresu Quintet sera au Parc Floral !!
2 juin : Une tentative pour faire taire les associations de défense de l'environnement ? Le concert de Svegliu d'Isula à l'Espace Diamant ; lo Còr de la Plana , concerts et interview ; la langue corse à l'honneur dans l'Extrême-Sud. Et mes disques du mois (du semestre plutôt) : Paolo Fresu et Stacey Kent.

MAGHJU / MAI 

29 mai : Le décès de Tony Toga, Meridianu en tournée et en concert à Calvi, de même que Balagna, un nouveau disque pour le Jakez Orchestra, la manifestation de Parlemu Corsu, Isulatine dans l'émission diffusée par Arte, "Douces Frances" et aussi sur RCFM dans "Cabaret", un stages de chant polyphonique à Corbara, escale poétique avec Norbert Paganelli et Henry Dayssol, exposition "Machjalisme" à Propriano, et enfin vernissage et conférence ce soir au Lazaret.
27 mai : Madrigalesca en concert vendredi à Pigna, Jean-Paul Poletti et le Choeur de Sartène à Paris jeudi; le Conseil d'etat annule le permis de construire à Balistra ; et le succès de la manifestation de Parlemu Corsu.
22 mai : Le concert d'A Filetta à Orléans ! Et aussi : U Levante dénonce les permis de construire accordés sur des terres agricoles fertiles du littoral de Balagne.
20 mai :
Philippe Martinetti signe « J’aime autant vous dire » à « la Marge », jeudi 22 mai, et Battista Acquaviva sera à l'espace Diamant les 21 et 22, Lo Cor de la Plana à Paris (Théâtre des Abbesses) samedi 24. Et une info : Daniele Di Bonaventura et Paolo Fresu étaient aujourd'hui en studio à Lugano avec Manfred Eicher pour l'enregistrement de leur prochain CD pour ECM.
19 mai : La manifestation de Parlemu Corsu le 24 mai.
18 mai : Le concert d'A Filetta à Colombes avec Fadia Tomb El-Hage
12 mai : Quelques concerts de plus (Zamballarana, Battista Acquaviva, Giovanna Marini, Rassegna...) sur l'agenda, et une interview (en italien) de Paolo Fresu
11 mai : "Un dimanche en France", c'est aujourd'hui sur France 3, et Isulatine en concert à Calvi, ce sera vendredi 16 mai.
7 mai : "Regards du Sud", c'est du 9 au 11 mai à Calenzana !
6 mai : Encore des concerts : Barbara Furtuna, Balagna et Clémentine Coppolani, Dominique Ottavi chante Ferré à Pigna, Ange Lanzalavi, Petru Guelfucci, le programme de Jazz à La Villette en septembre, celui du Sunset/Sunside, et enfin un concert entre Grèce et Inde sur une péniche, c'est l'Ensemble Anassa.
NOTE : Il semble qu'à la suite des nombreux soucis informatiques rencontrés depuis un mois (j'ai dû réinstaller complètement tout le système), la plupart des liens hypertexte ont disparu ! Je les réinstallerai petit à petit mais ne soyez pas étonnés d'arriver en haut de page après un clic !
5 mai : Sur la page "Agenda", les concerts d'I Muvrini de mai à août, et les programmes de Via Stella avec notamment vendredi soir le concert des 20 ans de Diana di l'Alba.
3 mai : A Filetta sera en concert à Chateauvallon les 13 et 14 mai, à Colombes pour "Conversation(s)" le 17, à Orléans le 21, à Bar-le-Duc le 23 et à Thônes le 24. Plus de détails en page "Agenda". Et Meridianu en tournée sur le continent en mai et juin.

APRILI / APRILE / AVRIL 

24 avril : Aprés une longue interruption suite á des problémes informatiques et aussi á des vacances bien méritées, L'Invitu est de retour, avec des nouveautés sur l'agenda (Sumente, Ange Lanzalavi, Isulatine...) et, surtout, un premier compte-rendu du sensationnel concert donné par A Filetta, Paolo Fresu et Daniele Di Bonaventura à Cologne.
1er avril : L'Oratorio du Pardon : les photos, et aussi deux récensions du nouveau CD du Quintet de Paolo Fresu, i30! et le nouveau guide du GR20.

MARZU / MARS 

31 mars : A Filetta en Vendée et au Mexique, et Paolo Fresu "le Robin des Bois du jazz" selon l'article joint (en italien); et aussi ; Tarrori è fantasia à La Marge.
28 mars :
A Filetta en concert ce soir à La Rochelle avec Paolo Fresu et Daniele Di Bonaventura, puis le 12 avril à Grenoble, le 14 à Cologne et le 16 à Zürich. Entre temps, le groupe, outre sa participation à l'Oratorio du Pardon de Bruno Coulais, sera en Norvège le 6 avril. A Bastia, ne pas oublier le 5 avril la nouvelle version de "Amours et Frasques, les Héroïnes Baroques" donnée par le Trio Elixir. Et aussi : Jean-Paul Poletti et le Choeur de Sartène et Diana Saliceti.
26 mars : L'Oratorio du Pardon de Bruno Coulais, vendredi prochain à Mouilleron le Captif (Vendée) avec A Filetta et Marie Kobayashi, le programme des Journées de la non-violence à Ile-Rousse, Jean-Claude Paolini, Jean-Pierre Godinat, Antoine Ciosi, et le Fogata.
23 mars :
Un fil rouge sur la montagne corse dans l'émission "La musique corse dans tous ses états" ; Antoine Ciosi à Bastia, Arapà á Sailly sur la Lys le 18 avril, Tarrori è fantasia", à La Marge mercredi 26 mars.
17 mars :
"Tarrori è fantasia", signature des auteurs à La Marge mercredi, un livre numérique d'Etienne Orsini : "Un Paysage, à l'arbre près - Ombres et lumières en Custera", le Salon du Livre de Paris du 21 au 24 mars 2014, et A Filetta au Mexique.
12 mars : Pour les Marseillais, Clémentine Clementz-Coppolani et l'Alfa Trio, avec une interview du groupe en prime ! pour les Ajacciens et les Bastiais, Felì en concert solo ; pour les Parisiens, les Ateliers de chant corse proposés par Frank Hartmann ; pour les Mexicains, A Filetta à Mexico et à Leòn ; et pour tous, le nouveau CD de Paolo Fresu, ¡30!
4 mars :
A Filetta en tournée au Mexique, les 50 ans de chanson d'Antoine Ciosi, les 20 ans de Diana di l'Alba à Bastia, le parking de Sant'Antoninu, et Una Parolla tanti discorsi.

FRIVAGHJU / FARRAGHJU / FÉVRIER 

27 février : Les 20 ans de Diana di l'Alba, le concert de Pierre Gambini à Bastia, et un retour sur le Festival "Au fil des voix".
19 février : Décès de Genevève Moracchini-Mazel et de Zi' Riccardo ; la résidence touristique de Rundinara, construite sans permis, sera t-elle démolie ? Et toujours les programmes de Via Stella en page Agenda !
17 février : Le nouveau projet d'A Filetta, Arapà en concert à Propriano le 21, et "Jean Baldacci - A corps perdu, une famille corse face à la guerre de 1914-18".
12 février : Un éditeur passionné : Jean-Jacques Colonna d'Istria, la clôture du Festival du film italien, soirée Solidarité Philippines à Calvi, Jean-Pierre Godinat en concert solo, et l'assemblée générale de l'Adecec.
7 février : Une récension (en anglais) d'Apocrifu récemment donné à Londres, répétitions à Lumiu pour "Danse, mémoire danse", la galerie "Sole Arte" à Venaco, "Cent'anni, centu mesi" de Jean-Yves Acquaviva, le dictionnaire U Maiori, et enfin une randonnée au Monte Tolu. Poésie pour tous à Ghisonaccia. Sans oublier Canta au Trianon demain !
5 février : Le compte-rendu du concert d'A Filetta & Fadia Tomb El-Hage à l'Alhambra, et La Pelle di Napoli en ouverture du Festival du film italien.

GHJENNAGHJU / JANVIER 

30 janvier : Rappel aux parisiens : A Filetta/Fadia El-Hage en concert, c'est dimanche à l'Alhambra !
Les 50 ans de carrière d'Antoine Ciosi, Felì seul en scène, mise à jour de la bio de Battista Acquaviva, deux nouveaux romans d'Andrea Camilleri, "La banda Sacco" et "Un covo di vipere", un livre sur Carla Bley, et enfin le vote de la charte européenne des langues régionales à l'Assemblée.
26 janvier : Remaniement de la page "opéra", avec un chapitre "musique baroque" et un autre "musique médiévale", ce qui me permet d'accueillir Marco Beasley, Montserrat  Figueras et The Hilliard Ensemble ; Cinéma : publication en France des mémoires de Dino Risi ; et une interview (en italien) de Paolo Fresu.
23 janvier : U Fiatu Muntese sera l'invité de "Par un dettu" le dimanche 26 à 11h30. Le nouveau CD du Paolo Fresu Quintet, la déclaration de Henri Guaino sur la charte des langues régionales, et la victoire d'Île-Rousse en Coupe de France de football.
20 janvier : La disparition de Claudio Abbado. Le 26ème Festival du cinéma italien de Bastia, I Muvrini et Fraternatale, Amin Maalouf et Guy Begnini récompensés.
16 janvier : Diana di l'Alba en concert, et le premier U Live de l'année avec Barbara Furtuna et Spartimu.
13 janvier : A partir de cette année, j'adhère au Svegliu Calvese ! Deux CD : Arapà et Josephina. Enfin, Fabienne Marcangeli sera en concert à Marseille le 1er février.
11 janvier : Une grande nouveauté sur le site : un fil RSS (Really Simple Syndication) ! Les "fils" RSS permettent de suivre les actualités d'un site sans le consulter. Comment faire ? Soit directement dans le navigateur ; dans Firefox, par exemple, cliquez sur le lien Flux rss du site. Firefox vous propose de vous abonner au flux en l'ajoutant comme "marque-page dynamique". En cliquant sur "S'abonner maintenant" vous avez le choix d'ajouter le flux rss dans votre barre personnelle ou dans votre menu de marque-pages. Soit en créant un compte sur www.netvibes.com ; cela permet de "syndiquer" les flux RSS de tous les sites que vous souhaitez et de construire ainsi une page d'informations personnelles accessible à tout moment sur le net. Parmi les nouveautés du jour, le renouvellement prochain (le 10 février) du site de Paolo Fresu, une mise à jour des liens (les sites naissent et meurent très vite...) et plusieurs informations très importantes sur la page Ambiente, notamment le projet de démolition de l'immeuble Montesoru à Bastia.
9 janvier : Un beau livre de François Desjobert sur le GR20; pour les marseillais et ciotadiens, quelques concerts de Clémentine Clémentz-Coppolani ; l'huile d'olive corse à l'honneur à Art'è gustu 2014.
7 janvier : L'actualité d'A Filetta, Barbara Furtuna enregistre U Live le 8 janvier, Fabienne Marcangeli enregistre Cabaret le 10 janvier, la voie non violente de Jean-François Bernardini, Antoine Ciosi dédicace...
3 janvier : Franciliens, quelques spectacles pour bien commencer l'année : "Cravate Club" tous les samedis jusqu'au 22 février, "Le fil du rêveur" au Kibele samedi 4 janvier, Sylvain Luc/Stefano Di Battista Quartet au Théatre Traversière le 24 janvier, Giovanni Mirabassi au Sunside du 30 janvier au 2 février, et en février A Filetta/Fadia Tomb El-Hage le 2 février à l'Alhambra, Canta au Trianon le 8 février, Paolo Fresu au Théâtre Musical de Paris le 3 février...
1er janvier : Bon dì è bon annu 2014, bon Capu d'annu ! Paci è saluta à tutti ! Belle et heureuse année à tous! Que cette nouvelle année vous apporte paix, santé et beaucoup de passion !
Et merci aux plus de 43 000 personnes qui ont visité L'Invitu au cours de l'année 2013 !

voeux

 

2013

DICEMBRE / DECEMBRE

31 décembre : Pour terminer l'année en beauté, Laurent Billard et les Films du Tourbillon nous offrent un clip sur les Rencontres polyphoniques 2013 ainsi que des extraits de tous les concerts ! Et aussi, à offrir ou à s'offrir, l'ouvrage consacré à Sidi Larbi Cherkaoui.
30 décembre : Les ateliers de traduction du Svegliu Calvese et des Chjam'è rispondi à Pigna.
26 décembre : La disparition de Dumè Flori ; les premiers concerts 2014 sur l'agenda ; U Fiatu Muntese sur Télépaese ; et la libre opinion de Pierre Poggioli sur trois dossiers emblématiques.
22 décembre : Alba en concert à Ajaccio (église St-Roch), Dopu Cena présente Odissea, sortie en Corse de l'album live d'Arapà à l'Olympia, quelques photos de concerts prises par l'ami Paul Parenti, et la culture corse par Colonna édition.
20 décembre : A l'occasion de la sortie de leur CD Caminu, U Fiatu Muntese répond à nos questions : interview exclusive de Jean-Marc Fabrizy ! Et aussi : Sorru in Musica, Caramusa et Gòntia en concert à Ota, et le conflit entre Jean-Paul Poletti et la CTC.


Mes disques du mois :

Mai 2014 :

Deux disques de jazz ce mois-ci : les dernières productions du quintet de Paolo Fresu et de Stacey Kent.
Le quintet de Paolo Fresu fête ses trente ans sans avoir pris une ride, c'est ce qu'on se dit à l'écoute de ce nouvel album. 13 compositions originales, comme le superbe Chiaro de Paolo qui ouvre le disque, des climats très variés, rappelant tantôt le hard bop des années 60 (Chiaro, justement), le second quintet de Miles, les rythmes africains, et même le rock (Go Go B), sans oublier l'opéra (When I Am Laid in Earth d'après Purcell). Un magnifique album.
Stacey Kent avait déjà exploré le répertoire brésilien. Sur The Lyric (2005) publié par son mari Jim Tomlinson, elle chante, en anglais, Corcovado, qui figurait sur l’album Getz-Gilberto. Puis sur Breakfast on the Morning Tram, Samba Saravah, dans la version de Pierre Barouh. Et sur Raconte-moi (2010), elle interprète Les Eaux de mars, adaptation par Georges Moustaki du célèbre Aguas de Março d’Antonio Carlos Jobim. Sur ce nouveau disque, elle revisite d’autres standards de Jobim (This Happy Madness, How intensitive, One note samba…). Et elle ose même chanter en portugais (langue qu'elle maîtrise aussi bien que le français) O Barquinho, O Bebado, Mais Uma Vez et A Tarde. Un disque exquis, tout en subtilité et en sensualité. Stacey chante avec une extrême justesse, se jouant des pièges de la "légèreté" du répertoire. Aérienne mais aussi profonde, douce sans tomber dans la guimauve... Quand charme et intelligence se rejoignent...

i30
stacey

Decembre 2013 :

Beaucoup de parutions en cette fin d'année et le choix est difficile. Ma sélection comprend un disque corse et trois disques de jazz. Le disque très attendu d'U Fiatu Muntese tout d'abord. Caminu est magnifique, depuis l'hommage à Nelson Mandela qui ouvre le disque à A l'ultimi ponti, en passant par des joyaux tels que U Lamentu d'Antuninu ou Cristu. Espérons ne pas attendre encore 9 ans pour le prochain disque !
Trios de Carla Bley, ensuite. On sait la vénération que je porte à la pianiste et compositrice américaine. Ce Trios, composé de morceaux déjà connus dans d'autres contextes, est comme l'épure du travail de Carla en grand orchestre. Un disque tout en finesse, en délicatesse même, qui commence par Utviklingssang, ce thème si prenant, harmonisé subtilement à partir de l'arrangement de la version de 1981. Andy Sheppard y est magnifique, jouant sur les harmoniques. On retrouve Vashkar, Les Trois Lagons, Wildlife et enfin The Girl who cried champagne.
Je n'en dis pas plus sur Birds Requiem abondamment présenté en page Invités, c'est encore un disque admirable du chanteur et oudiste tunisien. Et enfin Concerts, la réédition intégrale des concerts donnés en 1981 à Münich et Bregenz par Keith Jarrett alors au sommet de son art du solo. Après Bremen/Lausanne, The Köln Concert et les Sun Bear Concerts, Keith Jarrett portait ici à un point culminant son esthétique si particulière, en une musique extraordinaire de complexité et d'ouverture. Réunissant deux concerts improvisés, ce coffret de trois disques peut-être considéré comme le sommet de la première période de musique solo de Jarrett :
« Les concerts de Bregenz/Munich sont à ce jours les plus brillantes prestations live en solo que Jarrett nous ait livré sur disque ; son niveau d'inspiration est proprement extraordinaire et la musique couvre un éventail de style et d'émotion plus large que jamais. Il prend, tout du long, des risques fabuleux, repoussant toujours plus loin les limites expressives de son instrument (Ian Carr) ».

A retenir également : In Bastia d'Antoine Ciosi, Allora va bè d'I Mantini, In Cuncertu d'A Cumpagnia, I Vascelli de Stéphane Casalta, 25 anni cù i mei de Felì.

caminu
bley_trios
birds
bregenz

Eté 2013 :

Tout d'abord, "Puzzle", qui nous fait attendre avec impatience le nouveau répertoire issu de la rencontre entre A Filetta et Fadia Tomb-El-Hage. Ce premier aperçu est une splendeur, nous l'avons déjà évoqué lors de la sortie du disque. "Sì Vita Sì", ensuite, le nouvel opus de Barbara Furtuna, a beaucoup de qualités. Un nouveau positionnement plus "chanson", moins traditionnel, et toujours des voix sublimes. "Paci" de Svegliu d'Isula est également un très bon disque.
Côté jazz maintenant, ECM frappe fort, avec un nouveau Keith Jarrett, "Somewhere", à mon avis le meilleur du trio de ces dernières années ; Marc Johnson et Eliane Elias nous offrent un très beau "Swept Away", où l'on retrouve également Joe Lovano, magnifique, de même que Joey Baron dont l'entente est parfaite avec le bassiste. Marc Johnson termine en solo sur Shenandoah, souvenir du Midwest de son enfance. Enfin, Steve Swallow publie un excellent "Into the Woodwork". Le bassiste américain a enregistré cet album avec Carla Bley, cette fois à l'orgue et non au piano, avec le saxophoniste Chris Cheek et le guitariste Steve Cardenas qui ont souvent croisé sa route dans d'autres groupes mais aussi avec un nouveau venu dans l'univers de Swallow, le batteur Jorge Rossy. Avec cette petite formation, le bassiste et compositeur a pu disposer d'une grande variété sonore pour enrichir les 12 nouveaux thèmes qu'il a écrits pour l'album.

puzzle
sivitasi
paci
somewhere
johnson
swallow

Mars/Avril 2013 :

Un seul disque proposé pour cette fois, Mediterraneo de Christina Pluhar et l'Arpeggiata. Après l'Amérique Latine, le bassin méditerranéen. Une belle réussite servie encore une fois par des voix fabuleuses : la célèbre chanteuse de fado Mísia, la soprano catalane Nuria Rial, le napolitain Vincenzo Capezzuto et sa voix androgyne, Raquel Andueza ou Katerina Papadopoulou... Point de départ de ce programme : les chants greci-salentini, tarentelles chantées en grec issuse du Salento (le talon de la botte italienne). Ce fascinant mélange gréco-italien a conduit Christina Pluhar à parcourir tout l'espace méditerranéen, du Portugal à la Turquie, aux abords des côtes espagnoles, catalanes, grecques et italiennes.

Les instruments de la tradition méditerranéenne (qanun, saz, lyra et lavta grecques, guitare portugaise) rencontrent ici les cordes baroques de l'Arpeggiata.

Le superbe livre-disque contient également un DVD bonus de 5 titres d'une durée de 25 minutes (en édition limitée).

medit
 

Février 2013 :

Deux sorties récentes et deux disques à redécouvrir :

Desertico du Paolo Fresu Devil Quartet tout d'abord. Un album électrique mais lyrique. Un surprenant Satisfaction ouvre le disque, où l'on trouve aussi un beau Blame It On My Youth. Tout au long du disque on apprécie l'extrême sophistication du jeu de Paolo et la parfaite complémentarité du quartet au sein duquel la guitare de Bebo Ferra suscitera peut-être des débats. Au total un beau disque, une musique à la fois énergique et élégante. Mon morceau préféré; le Medley final Ninna Nanna per Andrea/Inno Alla Vita.

Mon second choix est Live in Europe 1969 du "Lost Band", le quintet éphémère de Miles Davis avec Wayne Shorter, Chick Corea, Dave Holland et Jack DeJohnette ! Trois CD avec deux concerts enregistrés les 25 et 26 juillet 1969 au Festival Mondial du Jazz d'Antibes, un concert enregistré le 5 novembre au Newport Jazz Festival In Europe de Stockholm, et un DVD filmé le 7 novembre 1969 à la Berliner Jazztage de Berlin. On n'est pas en présence ici d'un chef d'oeuvre, mais plutôt d'une musique en train de se faire. Ce qui est passionnant justement, c'est de découvrir la genèse de Bitches Brew. On suit ces cinq artistes géniaux constamment à l'écoute les uns des autres, à la recherche de cette nouvelle dimension que recherchait tant Miles. A un tel niveau, il y a quelques scories mais de nombreuses pépites.

« It's again, and again, and again... » - première et dernière phrase d'Escalator Over The Hill, troisième disque de ma sélection. Un opéra - une chronotransduction, selon l'auteur - composé par Carla Bley sur un livret du poète Paul Haines, qui allait demander trois années de travail (1968-1971), aboutissement d'un processus de création musicale unique en son genre. Centré sur la rencontre entre l'Orient et l'Occident, Escalator... est un patchwork monumental, un télescopage inédit entre l'univers du free jazz new-yorkais, magnifiquement incarné par l'Argentin Gato Barbieri (fabuleux dans Hotel ouverture, le premier morceau de l'album) et par Don Cherry (extraordinaire dans Rawalpindi blues, à l'autre extrémité du disque), entre la pop-music créative de l'époque (Beatles, Cream, Hendrix, Soft Machine ou Zappa), la comédie musicale, tout cela très influence par Kurt Weill. Dans ce délire musical organisé, Carla Bley orchestre le carambolage du rock, de la musique indienne classique, de l'opéra, de la country... Et tout cela est éminemment cohérent. Cette ?uvre est un monument de créativité.
A elle seule, la liste des musiciens dit toute la diversité des genres musicaux que Carla Bley a réunis : à côté des musiciens de jazz Roswell Rudd, Gato Barbieri (à son meilleur), Charlie Haden, Don Cherry, Enrico Rava, Jimmy Knepper, Jimmy Lyons, Paul Motian, Howard Johnson, Sheila Jordan, Bob Stewart, Jeanne Lee, John McLaughlin, il y a Don Preston (qui a tenu les claviers sur le « Mothers Of Invention » de Frank Zappa), le bassiste et chanteur du groupe de rock Cream Jack Bruce, l'égérie de Warhol Viva, la chanteuse de country Linda Ronstadt, etc. etc. Carla Bley, dans ses arrangements subtils, a réussi à lier ces moments les plus variés, à les mettre en contraste et parfois aussi à les synthétiser.

J'ai réécouté récemment ce coffret dans son intégralité : c'est une splendeur. Les oreilles délicates seront peut-être effarouchées, pendant l'ouverture, par les sonorités acides de la clarinette de Perry Robinson et par les hurlements du ténor de Gato Barbieri, mais le jeu en vaut la chandelle. Des arrangements subtils, des dialogues féconds entre John Mc Laughlin et Jack Bruce, entre ces deux musiciens et Don Cherry dans le magnifique Rawalpindi Blues... Une musique à la fois "free" et très construite qui vous poursuit longtemps.

Le quatrième disque de ma sélection sera Night on the City de Paolo Fresu. Dans la multitude de disques publiés depuis vingt ans par notre ami de Sardaigne, cet album publié en 1994 est peut-être mon préféré. Est-ce parce que c'est celui qui m'a fait découvrir Paolo ? Possible. En tout cas, je l'apprécie toujours énormément, notamment pour la complicité télépathique qui régnait déjà entre les membres du quintette.

paolo
miles
eoth
night

Juillet 2012 :

Deux CD très différents ce mois-ci :

La B.O. de Mafiosa 4 composée par Pierre Gambini, tout d'abord. Des compositions très "rock alternatif" qui puisent dans les racines corses du compositeur. A écouter aussi, son album "Albe sistematiche", dont on retrouve d'ailleurs plusieurs titres dans cette bande originale.

Pas exactement une nouveauté, puisque ces enregistrements sommeillaient depuis plus de trente ans dans les archives d'ECM, que ce Sleeper du quartet européen de Keith Jarrett. Ce double CD vient compléter les enregistrements live du quartet : "Nude Ants", qui souffre d'une prise de son éloignée des standards habituels d'ECM, et surtout "Personal Mountains", qui donnait déjà à entendre des extraits du concert de Tokyo du 16 avril 1979. Un seul titre inédit, So Tender, mais pas de doublon ; si les autres morceaux figurent déjà sur Personal Mountains (Personal Mountains justement, Innocence, Prism et Oasis) et sur Nude Ants (Chant of the Soil, Innocence, Oasis, New Dance), ce sont bien de nouvelles versions qui nous sont offertes ici. Le quartet de Belonging au sommet de son art.

mafiosa
sleeper

Mai-Juin 2012 :

Musiques du monde, avec le somptueux coffret dessiné par Christian Lacroix : un CD et un DVD des meilleurs moments des Suds à Arles ; et du jazz, avec Fabienne Marcangeli, qui chante en anglais, mais également en brésilien et en corse !

suds
lovebird

Avril 2012 :

Je dois dire que je reste un peu sur ma faim ces dernières semaines. Les deux disques que je sélectionne ne sont pas des chefs d'oeuvre impérissables mais méritent le détour.

Los Pajaros Perdidos, tout d'abord, dernier opus de l'Arpeggiata, est assez inégal mais contient une merveille : Alfonsina y el mar chanté par Lucilla Galeazzi.
Ma deuxième sélection sera Trio Libero, regroupant Andy Sheppard, Michel Benita et Sebastian Rochford, qui nous offrent des dialogues instrumentaux créatifs, lyriques et pleins de fraîcheur. Un peu ardu peut-être, mais mérite amplement le détour.
J'espère que le printemps nous amènera beaucoup de galettes corses !

pajaros
libero

Janvier 2012 :

Encore une belle rencontre à l'actif de Paolo Fresu. cette fois, c'est avec le pianiste cubain Omar Sosa.

Alma (âme) nous fait entendre Paolo Fresu et Omar Sosa ainsi que, sur quatre morceaux, l'arrangeur et violoncelliste brésilien Jacques Morelenbaum, qui a travaillé avec Antonio Carlos Jobim, Gilberto Gil et Cesaria Evora.

Une première écoute laisse entrevoir des passages de toute beauté. Servi par le jeu raffiné du pianiste, le bugle de Paolo s'envole... Paolo et Omar mêlent très efficacement les instruments acoustiques avec l'électronique, créant un son à la fois intime et ouvert, terrien et aérien. Toutes les compositions sont de Paolo ou Omar, à l'exception notable d'une relecture pleine d'imagination de Under African Skies de Paul Simon.

C'est un disque de 1964 que je vous propose : Crescent de John Coltrane. Un disque-charnière, un peu éclipsé dans la discographie de Trane par celui qui l'a précédé (Ballads) et surtout par le suivant (A Love Supreme). De merveilleuses compositions : Crescent, Wise One, Lonnie's Lament , qui sont certainement parmi les thèmes les plus forts et les plus personnels jamais écrits par Coltrane.

Le climat général de l'album est grave, méditatif, sombre, crépusculaire même par moments. Peut-être l'utilisation exclusive du ténor accentue t-elle cette impression. Une tension sourde, comme une prière intérieure qui éclatera dans A Love Supreme. Seul Bessie's Blues, un blues en 12 mesures, diffère du reste de l'album à cet égard.
Ici les trois autres musiciens sont très mis en valeur : McCoy Tyner, impérial tout au long du disque, Jimmy Garrison (un solo sur "Lonnie's Lament") et enfin Elvin Jones sur "The Drum Thing".
L'album est particulièrement épuré et constamment à la recherche de la note ultime. La suite sera bien plus radicale...

 

alma
crescent

Novembre-décembre 2011 :

En cette fin d'année, une sélection de disques pour les fêtes, des récents et des redécouvertes...

Deux disques corses : Antoine Ciosi : Una Mamma (Livre-CD) et Vitalba, sans oublier le dernier opus de Felì (que je n'ai pas encore écouté).

 

ciosi
vitalba

Quatre disques de jazz ensuite : Miles Davis : The Bootleg series Vol 1, des concerts, captés en 1967 en Europe, du second grand quintet de Miles avec Wayne Shorter, Herbie Hancock, Ron Carter et Tony Williams.
Adelante! de Giovanni Mirabassi : En 2000, avec « Avanti ! », Giovanni Mirabassi revisitait hymnes de liberté et chants partisans, avec « El Pueblo Unido Jamas Sera Vencido » en ouverture. Cet album allait révéler ce pianiste natif de Pérouse, installé à Paris depuis 1992. Il nous revient avec Adelante! enregistré à Cuba, sur le même répertoire de chansons et mélodies révolutionnaires. De l'Internationale à Léo Ferré, en passant par Violeta Parra et Astor Piazzolla, il rappelle que la musique n'est pas seulement un engagement esthétique.
Officium Novum : L'association de Jan Garbarek avec le Hilliard Ensemble dans laquelle le saxophone du Norvégien joue le rôle d'une cinquième voix totalement libre aux côtés des quatre voix de l'ensemble "classique" britannique, nous offre avec cet Officium Novum une musique ni ancienne ni moderne mais nouvelle et d'une incroyable puissance émotionnelle.
Une merveille enfin: The Lost Sessions de Stan Getz avec Kenny Barron, George Mraz et Victor Lewis. Le dernier enregistrement du maître, déjà atteint par la maladie qui l'emportera trois ans plus tard, mais un des plus lyriques, probablement son chef-d'oeuvre : une maîtrise totale de l'instrument, un bonheur évident, la plénitude absolue, Indispensable en ces temps difficiles !

miles
adelante
offnouv
getz


Octobre 2011 :

Johanne Cassar : Henri Tomasi - Mélodies corses - Cyrnos
Attallà. : Lettara Muta

tomasi
attalla

Ce mois-ci, un disque autour d'un répertoire peu connu, celui d'Henri Tomasi (1901-1971). Né à Marseille, Henri Tomasi a toujours été tourné vers la Corse dont sa famille était originaire. On entendra ici un poème symphonique, Cyrnos, dans la version pour deux pianos dont c'est le premier enregistrement, ainsi que des harmonisations de chants corses traditionnels : Six mélodies populaires corses (1930) et Chants corses (1932). Loin de toute démarche folklorique, Tomasi rattache ici la chanson traditionnelle à l'esprit musical des années trente. La réussite de ce disque doit beaucoup à l'interprétation fraîche et passionnée de Johanne Cassar (soprano) et de Laurent Wagschal (piano).
Le second disque est celui d'un jeune groupe originaire du Sud de l'île, Attallà, du nom de l'ancienne pieve d'Alta Rocca. Un très beau disque avec une surprise à la fin, je ne vous en dis pas plus..

Septembre 2011 :

Tigran Hamassyan : A Fable
Stéphane Casalta. : Fantasia

tigran
fantasia

Ce mois-ci encore, un disque de jazz : le premier album du jeune pianiste Tigran Hamasyan. Je l'avais découvert sur le disque de Dhafer Youssef ainsi que sur la retransmission du concert donné à Coutances, où il avait pratiquement volé la vedette à Dhafer Youssef ! Il fait montre dans cet album solo d'une imagination sans limites, à la croisée du jazz, du classique et des musiques traditionnelles arméniennes.

Un disque corse ensuite (hé oui, ils se font assez rares en ce moment) : Fantasia de Stéphane Casalta. Une tentative méritoire de marier voix corse et accompagnement instrumental soigné.

Juin 2011 :

Brad Mehldau : Live in Marciac
Trio Joubran. : AsFâr

mehldau
joubran

 

Ce mois ci, un disque de jazz : Brad Mehldau à Marciac en 2006 dans une sélection de compositions originales et de standards, ainsi que quelques incursions dans l'univers de la pop, avec une version décapante de « Martha My Dear » des Beatles et un des thèmes préférés du pianiste, « Exit Music (for a Film) » emprunté à Radiohead. Ce disque (et le DVD qui l'accompagne) montre les multiples facettes du jeu de Brad Mehldau : compositions détournées, triturées, standards magnifiés, ballades jouées avec une extrême sensibilité. Ecoutez particulièrement sa version de My Favorite Things.
Un disque de musiques du monde ensuite : AsFâr du Trio Joubran. Une invitation au voyage jouée par ces trois frères palestiniens rejoints par Dhafer Youssef. Musicalité, poésie et virtuosité. Il faut les découvrir sans tarder !

Mai 2011 :

A Filetta : Requiem
Anna Rocchi, Xinarca ... : Comptines & Berceuses Corses

requiem
comptines
Deux disques très différents : le dernier chef d'oeuvre d'A Filetta, le bouleversant Requiem, et le disque accompagnant le livre "Comptines & berceuses corses" récemment publié par les Editions Didier Jeunesse. Loin d'être un disque "d'accompagnement", ces enregistrements sont d'une grande qualité. On y retrouve au fil des 27 plages Anna Rocchi, Xinarca, Jean-Louis Achard, Antoine Leonelli, Bernard Ferrari, Paul-Félix Nasica et d'autres, accompagnés par Jason Meyer, Antoine Tatich-Pinelli et Jean-Christophe Hoarau. Une très belle réalisation.

Avril 2011 :

Diana Krall : When I Look in Your Eyes
Laïka : Nebula
Ce mois-ci, deux disques de jazz, deux disques de chanteuses. Mais ces deux CD sont très différents tout en étant l'un comme l'autre excellents; l'un (Diana Krall) est plus facilement accessible, mais on en redécouvre toutes les subtilités à chaque écoute; l'autre (Laïka) est peut-être moins séduisant à la première écoute, et il faut y revenir plusieurs fois pour en mesurer toute la profondeur. Diana Krall est désormais une star. Ce disque sorti en 1999 est mon préféré, avec notamment Let's Face The Music And Dance, I've Got You Under my Skin et When I Look in Your Eyes. Laïka commence à se faire un (pré)nom dans le public et les critiques. Ecoutez "Nebula" !
Pour en savoir plus sur ces deux chanteuses, rendez-vous sur la page Jazz !

krall
nebula

Mars 2011 :
Hum... Comment dire ? Pendant ce mois de mars passé très vite, j'ai écouté et réécouté en boucle les deux disques ci-dessous. Vous pouvez les découvrir, l'un sur la page Discographie A Filetta avec les articles de presse sur la page consacrée à Paolo Fresu, l'autre sur la page jazz.
Je suis particulièrement emballé par deux morceaux du CD de Carla Bley : "Four" et surtout "Five Banana". L'écriture et les arrangements de Carla Bley, les interventions lumineuses des deux solistes Paolo Fresu et Andy Sheppard, l'accompagnement tout en finesse de Carla, Steve Swallow et Billy Drummond, tout cela donne une musique jubilatoire.
Mais, promis, je conseillerai deux disques différents en avril !

Février 2011 :
Ça tombe bien, il a fêté son 50e anniversaire le 10 février : Paolo Fresu sur deux disques. Tout d'abord , cela va de soi, "Mistico Mediterraneo" avec A Filetta et Daniele di Bonaventura, et aussi "The Lost Chords find Paolo Fresu" avec Carla Bley . Deux CD à écouter et réécouter.

mistico
lost

Janvier 2011 :
- Francine Massiani : Donna Fata
- Erik Truffaz : Benares

francine
benares

Mois de décembre :

- Giovanni Mirabassi Trio : Live at the Blue Note, Tokyo
- Voce Ventu : Di culori è di sonnii

mirabassi
vove ventu

Mois de novembre :

- Daniele di Bonaventura : Sine Nomine
- Paolo Fresu Quintet : Song lines / Night & Blue

diana
attrachju

Mois d'octobre :

- Trio Tzane : Galtani
- Jan Garbarek / Hilliard Ensemble : Officium Novum

tzane
attrachju

Mois de septembre :

- Diana di l'Alba : Da musicà la vita
- Danyel Waro : Aou Amwin

diana
attrachju

Mois de juillet :

Quatre disques récents d'artistes corses pour l'été :

- Svegliu d'Isula : Da u Dì à l'Esse
- L'Attrachju : Di Radiche spannate
- Voce Ventu/Mieko Miyazaki : Tessi Tessi
- I Muvrini : Gioia

svegliu
attrachju
vove ventu
gioia

Mois d'avril :
- Dhafer Youssef : Abu Nawas Rhapsody
- L'Arpeggiata/Philippe Jaroulsky/Nuria Rial/Barbara Furtuna : Via Crucis

youssef
via crucis

Mois de mars :
Nostalgie de 1968, quand tu nous tiens...
- Jimi Hendrix : Live at Monterey Pop Festival
- Jefferson Airplane : Crown of Creation

Et aussi :

- L'Alba : Radiche suprane
- A Filetta : Le concert à l'Oratoire dans le DVD Trent'anni pocu...

Mois de janvier :

Deux classiques tout d'abord, qu'on ne se lasse jamais de réécouter :

- Miles Davis : Kind of Blue
- John Coltrane : A Love supreme 

Et aussi :

- Antoine Ciosi : A voce piena
- Patrizia Gattaceca : Meziornu


 Visiteurs depuis le 15 février 2006



haut de page
   accueil 

Site créé le 14 février 2006

Retrouvez le site sur webrankinfo dans la catégorie :
Genres musicaux : Musique de corse

Corsicamania, l'annuaire des sites corses